Le Fongbe du Bénin - Traduction français/fongbe

Petites phrases

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z


l

L'amour est un poème : Wanyinyi nuxixa wε
L'avion part : Jɔhɔnmεhun nɔ yi
L'eau est bonne : Sin ɔ nyɔ
L'éléphant est gros : Ajinaku ɔ klo
L'enfant a la diarrhée : Vi ɔ bε xomεslasla
L'enfant est un pagne : Vi ny'avɔ ɖe
L'enfant est une chose (précieuse) : Vi nyi nu
L'enfant s'écria : Vi ɔ su xo
L'épervier est un oiseau : Tɔxε ɔ xεvi wε
L'étranger est ici : Jonɔ ɖo fi
L'oiseau chante : Xεvi ɔ nɔ ji han
L'orage s'est abattu sur la ville : Jijɔhɔn cyɔ toxo ɔ
La clé est sous la natte : Cavi ɖo zan glɔ
La corde est tendue : Kan ɔ ɖo te
La cour de la concession : Xwegbe sin kɔxota
La cour de la maison : Xwe ɔ sin kɔxota
La deuxième mouche : Sukpɔ wegɔ ɔ
La fille est à la maison : Nyɔnu vi ɔ ɖo xwegbe
La fleur est bleu foncé : Folo ɔ, e blo suvinnɔ tan
La graisse est fondue : Ami ɔ yɔ
La jeune chèvre et le léopard : Lεngbɔvi kpodo kpɔ kpo
La journée passe lentement : Hwenu nɔ din dεdε
La journée passe vite : Hwenu nɔ ya wu din
La jument est grande : Sɔsi ɔ su
La lune et le soleil : Sun kpodo hwezivɔ kpo
La maison est à vendre : Xwe ɔ sisa wε
La maison est belle : Xwe ɔ nyɔ ɖεkpε
La marchandise se vendra bien (merci) : Ajɔ na ɖi sa
La mer est déchaînée : Xu ɔ fɔn adan
La nourriture est froide : Nuɖuɖu ɔ fa
La nuit avant : Zan ɖe wa yi ɔ
La panthère a acheté des boissons : Kpɔ jε ahan
La pâte avec quoi ? : Wɔ kpo etε kpo ?
La pente de la colline : So ɔ sin dodo
La petite chèvre est mangée par le chien : Cuku ɖu gbɔvi ɔ
La pirogue est grande : Aklo ɔ klo
La pluie est tombée toute la nuit : Ji ɔ ja zan mε
La porte de la chambre : Xɔ ɔ sin hɔn
La première poule : Koklosi nukɔntɔn ɔ
La princesse Ahwlikpɔnuwa heurte un célibataire de ses fesses rondes : Ahwlikpɔnuwa sɔ gogo tlεnɔ
La sauce est cuite : Nusunnu ɔ bi
La semaine suivante : Azan ɖevo gbe ɔ
La viande est cuite : Lan ɔ bi
Laisse tomber : Jo xo do
Lait animal : Kanlin sin anɔsin
Lancer des huiles bouillantes : Nyi ami zozo
Lave la brosse : Klɔ nusunsunnu ɔ
Le bâton à la main : Kpo ɖo alɔ mε
Le beurre est mou : Bera ɔ bɔ
Le Blanc parle le fon : Yovo se fɔngbe
Le café est trop chaud : Kafe ɔ hun myɔ
Le centre de toute bonté : Ci ca mε ɖagbe tɔn
Le charpentier monte à l’échelle : Atinkpatɔ xa alia ji
Le chat est dans la maison : Awii ɔ ɖo xwegbe
Le chat griffe l'enfant : Awii ɔ han ɖu vi ɔ
Le chef de village est gros : Daa ɔ klo
Le chien et le chat : Cuku kpodo awii kpo
Le chien saute de joie : Cuku lɔn awajijε tɔn
Le corps est frêle : Agbaza nɔ fεɖε
Le dîner est terminé : Nuɖuɖu ɔ vɔ
Le fardeau est pesant : Agban kpikpεn wε
Le feu n'est pas du miel : Zo nyi wiin a
Le feu n'est pas du vin : Zo nyi vεεn a
Le garçon aux cheveux noirs : Nyavi ɖa wiwi nɔ ɔ
Le grigri a réussi : Bo ɔ ɖi
Le gros marteau est lourd : Nuxonu ɖaxo ɔ kpεn
Le jour viendra : Azan na wa su
Le livre est fermé : Wema ɖo susu
Le malade est mort : Azinzɔnnɔ ɔ ku
Le malade garde le sourire : Azinzɔnnɔ ɔ hεn nukiko
Le malade garde l’espoir : Azinzɔnnɔ ɔ ɖo jiɖe
Le malade reste fort : Azinzɔnnɔ ɔ syεn wu
Le malade se cache : Azinzɔnnɔ ɔ hwla
Le malade va mourir : Azinzɔnnɔ ɔ na ku
Le marché Tokpa s'animera demain : Tɔkpa na jε sɔ
Le meuble est solide : Azinkpo ɔ syεn
Le moineau et le cheval : Xεvi kpodo sɔ kpo
Le mois avant : Sun ɖe wa yi ɔ
Le moyen de transport démarre : Hun nɔ su
Le nuage est chassé par le vent : Jɔhɔn nya akpɔkpɔ
Le pain est doré : Wɔxuxu ɔ nyɔ
Le papier est épais : Wema ɔ klo
Le plateau sur la tête : Atε ɖo ta
Le plus vieux : Mεxo ɔ mε tɔn
Le poulet est brûlé : Koklo ɔ fyɔ
Le quai est désert : Alagaa ɔ vɔ
Le roi est allé à Allada : Dada yi Aladaa
Le soleil a séché le maïs : Hwevɔ xu agbade lε
Le soleil brille : Hweyivɔ ɖo kikεn wε
Le soleil n'est pas fort : Hwezivɔ ka syεn a
Le toit de la maison : Xwe ce sin xɔta
Le train de Cotonou : Kutɔnu sin pipan
Le train est parti : Pipan ɔ ɖido
Le troupeau regagne la ferme : Kanlin ɖido kpɔmε
Le vase brisé était beau : Zεn gbigba nyɔ ɖεkpε
Le vent gonfle la voile : Jɔhɔn gɔ avɔ ɔ
Lequel Kofi a mangé ? : Ɖe tε Kofi ɖu ?
Les 7 jours de la semaine sont : Azan tεnwe lε ɖie
Les bonnes oranges : Yovozεn ɖagbe lε
Les clous sont rouillés : Hunjεn lε jε ko
Les cocos tombés sont pourris : Agɔnkε jij'ayi lε gble
Les colis sont lourds : Agban lε kpεn
Les confitures sont délicieuses : Ja lε vivi tawun
Les dents rient mais autre est le ventre : Aɖu ko nu, xomε ɖevo
Les enfants sont-ils réveillés ? : Vi lε fɔn a ?
Les feuilles se détachent et s'envolent : Folo lε ɖo ɖiɖe wε
Les fleurs se courbent : Folo lε fε
Les gâteaux sont appétissants : Yovo dokɔ lε vivi tawun
Les gens de Cotonou : Kutɔnu sin mε lε
Les oiseaux se sont envolés : Xεvi lε zɔn
Les parties du corps : Fi wutu tɔn lε
Les passants sont rares : Aligbɔntɔ lε ya a
Les poissons sont nombreux : Hwevi lε su kpɔ
Les pommes sont mûres : Aslɔ lε mya
Les rideaux de la chambre sont sales : Xɔmεngbovɔ lε kwiji
Leur chambre est minuscule : Xɔ yetɔn hwe
Leur chambre est vaste : Xɔ yetɔn klo
Leurs chats : Awii yetɔn lε
Leurs leçons sont difficiles : Nukplɔnkplɔn yetɔn vε wu
Levez le doigt : Ze alɔvi yi ji
L’air est léger : Jɔhɔn ɔ fuɖa
L’eau est claire : Sin ɔ we
L’eau est froide : Sin ɔ fa
L’histoire est vraie : Hwenuxo ɔ nugbo wε