Le Fongbe du Bénin - Traduction fongbe/français

Petites phrases

A | B | C | D | Đ | E | Ɛ | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | Ɔ | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z


e

E ba akɔnkpinkpan kpo : Il perd courage
E blo amisa ɔ : Il célèbre la messe
E blo fataa tɔn : Il l'a fait gratuitement
E blo nu nyanya : Il a fait une mauvaise action
E blo nu ɖagbe : Elle a fait une bonne action
E bu sin sɔ : Il a disparu depuis hier
E bɔ nu : Il a fermé la bouche
E gba avɔligan tɔn : Elle a cassé son fer à repasser
E gble wu eyεɖe : Il s’est blessé
E gbɔn dɔn : Il est passé par là-bas
E gosin Kutɔnu : Il vient de Cotonou
E hun ta ɖu kpεɖe : Il est un peu fou
E hwe hu we : Il est plus jeune que toi
E hwe mi : On me prête
E jawe Togo : Il arrive du Togo
E jawe ɔ : Demain qui vient
E ji mε myɔ : Elle s'y brûle
E ji vi : Elle a enfanté
E jlo mi : Il me plaît
E jε nε : C'est ça
E jε nε ! : Absolument !
E jε nε ă : Absolument pas !
E ko wa ă : Il n'est pas encore arrivé
E ko ya à ? : Déjà ?
E kpo hu Kofi : Elle est plus vieille que Kofi
E kpɔn mi : Il vous a regardés
E kpɔn we : Il t'a regardé
E kpɔn zɔ : Il a regardé au loin
E kpεn ă, e fuɖa : Ce n'est pas lourd, c'est léger
E lin à ? : Est-ce loin ?
E lin ă : Il n'y a pas longtemps
E lε gle tɔn : Il a cultivé son champ
E ma mi ă : Je n'ai pas l'habitude
E mya hεε : C'est d'un rouge trop vif
E mɔ lanmε : Il est grand
E na blo : Il fera
E na cε : Qu'il en soit ainsi
E na klo : Il va grossir
E na lin ă : Ce ne sera pas long (durée)
E na mi alɔ : Il me donne la main
E na su : Il grandira
E na wa su : Il sera grand
E na wa sɔ : Il arrivera demain
E na xɔ lan : Il achètera de la viande
E na yi : Il partira
E na yi nyi mεvo : Il partira sans moi
E na ɖu i : Il le mangera
E na ɖɔ : On dirait
E na ɖɔ sika : On dirait de l'or
E ni cε : Qu'il en soit ainsi
E nu gege : Il a bu un coup de trop
E nyala ɖebu ă : Ça ne va pas mal du tout
E nyi cuku ă : Ce n'est pas un chien
E nyi matintɔ : Il n'est plus
E nyi nuti ă : Ça ne veut rien dire, ce n'est rien
E nyi nyε ă : Ce n'est pas moi
E nyi xixɔtɔ à ? : Est-il acheteur ?
E nyla bi ă : Ça ne va pas mal du tout
E nyla hun : Il est méchant
E nyɔ a : Absurde, ce n'est pas bien
E nyɔ din ! : C'est génial !
E nyɔ kpinkpɔn : Ca fait plaisir de le regarder
E nyɔ nu we : C'est mieux pour toi
E nyɔ ɖεkpε : Il est beau
E nyɔ, e v’axi ă : Okay, ce n’est pas cher
E nɔ ganji : Il est mieux
E nɔ nyi Karen : Elle s'appelle Karen
E nɔ nyi Pie : Il s'appelle Pierre
E nɔ sa degɔn : Il vend des crevettes
E nɔ w'ajɔ : Il fait du commerce
E nɔ wa zan zɔn : Il travaille de nuit
E nɔ ɖɔ mɔ : On dit ça
E nε ɔ gudo ɔ : Après cela
E Pie, e su kpɔ ! : Eh ! Pierre, c’est trop !
E sixu nyi mɔ : Peut-être
E su ayihɔn : A demain matin
E su ă : Soyez le bienvenu
E su hu i : Il est plus grand que lui
E su kpɔ din ! : C'est beaucoup !
E su kpε ă : Ce n'est pas grand chose
E su ku ă : Cela ne vaut pas un merci
E su nuɖe ă : De rien
E tuwun gbe yi : Il sait répondre
E v'axi : C'est cher
E vivi kaka : C'est extrêmement doux
E vivi nu Jan : Jean est content
E vivi nu mi : Je suis satisfait, je suis très heureux
E vivi nu Pie : Pierre est heureux
E vivi tɔɔn : C'est trop doux (écoeurant)
E vivi zε wu : C'est très doux
E vɔ lε bε ahan nunu : Il s’est remis à boire
E vɔ nuti ă : Nul
E vε wu ă : Ce n’est pas grave
E v’axi din : C’est très cher
E wa tεntin : Il est venu au milieu
E wa yi ɔ : Hier, qui est passé
E we faan : C'est trop blanc
E wi din : C’est très noir
E wi vii : C'est beaucoup trop noir
E wli alɔ : Il se marie
E xa so ji : Il est monté sur la montagne
E xwe aximε : Il va au marché
E xwe Kutɔnu : Il va à Cotonou
E xɔ ayoma xuxu : Il achète des oignons séchés
E xɔ lan : Il a acheté de la viande
E ya mi na mɔ : On verra ça après
E ya, ɖɔ nu mi : Allez, raconte-moi
E yi à ? : Il est parti ?
E yi dotoxwe : Il est allé au dispensaire
E yi gan wewe mε : A midi
E yi gbadanu : A ce soir
E yi hwetεnu ? : A quand ?
E yi hweɖevonu : A bientôt
E yi sɔ : A demain
E yi tɔ nu : Il est allé au bord de la rivière
E yi tɔ to : Il est allé au bord de la rivière
E yi tεnigbe : A lundi
E yi wan nu ahan à ? : Est-ce qu'il aime boire ?
E yi wan nu mi : Il m’aime
E yi wan nu we : Il t’aime
E yi wan nu we ă : Il ne t’aime pas
E yi xwe : Il est allé à la maison (mort)
E yi xɔmε : Il est allé dans la case
E yi zaanɖe : A bientôt
E yi zun : Il est allé dans la forêt
E ylɔ e : Il l'appela
E ɖi flansεgbe kpεɖe : Ça ressemble un peu au français
E ɖiɖɔ lilεlilε : Elle s'en va voltiger
E ɖo atin asa : Il est sous l'arbre
E ɖo awa ɖokpo : Il est manchot
E ɖo azɔmε : Il est à l’école
E ɖo dɔn : C'est là-bas
E ɖo gan mε : Il est à l'heure
E ɖo ganji à ? : Il va bien ?
E ɖo gbigba wε : Il la casse
E ɖo gudo : Il est derrière
E ɖo hɔn nukɔn : Il est devant la porte
E ɖo kanweko : Il y en avait cent
E ɖo kεɖε : Ça va un peu
E ɖo mima wε : Il le partage
E ɖo na yi : Il faut qu'il parte
E ɖo nukunmε nyinyɔ : Il a mauvaise vue
E ɖo te : Il se tenait debout
E ɖo tɔ kpa : C'est à côté de la fontaine à eau
E ɖo xwe gbe : Il est à la maison
E ɖo xwe tεnwe : Elle a sept ans
E ɖo xɔ (a)kpa : Il est à côté de la case
E ɖo xɔ sa : Il est dans la maison
E ɖo xɔ ta : Il est sur le toit
E ɖo zan ji : Il est sur la natte
E ɖu nu : Il a mangé
E ɖɔ lo ɖokpo : Il a dit un proverbe
Egbe wε nyi Hunjlo : Aujourd'hui, c'est le jour de marché Hunjlo
Eo, dotoo wε mi nyi : Non, nous sommes médecins
Eo, Kofi wa ă : Non, Kofi n'est pas venu
Eo, na kpɔwun atɔn : Non, donne 75 francs (25 f x 3)
Eo, tofi jεn wε : Non, c'est ici tout près
Eo, un blo nuti ă : Non, je n’ai rien fait
Eo, un mɔ nu jε mε ă : Non, je ne comprends pas
Eo, un sa nuti ă : Non, je n'ai rien vendu
Eo, un se fɔngbe ă : Non, je ne parle pas le fon
Eo, un ɖo fi ă : Non, je ne suis pas là
Eo, un ɖo kewunkewun : Non, je suis en pleine forme
Eo, un ɖo xwe tεnwe : Non, j'ai sept ans
Eo, xɔntɔn ce wε : Non, rien, c'est mon ami
Etε a na nu ? : Que vas-tu boire ?
Etε a na ɖu ? : Que vas-tu manger ?
Etε a ɖa ? : Qu'est-ce que tu as cuisiné ?
Etε a ɖu ? : Qu’as-tu mangé ?
Etε a ɖu egbe ? : Qu’as-tu mangé aujourd’hui ?
Etε a ɖu gbadanu ? : Qu’as-tu mangé cette nuit ?
Etε a ɖu hwelekɔ ? : Qu’as-tu mangé ce soir ?
Etε a ɖu hwemε ? : Qu’as-tu mangé cette après-midi ?
Etε a ɖu zanzan ? : Qu’as-tu mangé ce matin ?
Etε ba a ɖe ? : Que veux tu? Que cherches-tu ?
Etε e na nu ? : Que va-t-il boire ?
Etε e nɔ blo ? : Qu'est-ce qu'il fait?
Etε mi na nu ? : Qu’allons-nous boire ?
Etε mi nɔ blo ? : Qu'est-ce que vous faites ?
Etε nu a ɖe ? : Que bois-tu ?
Etε to a ɖe ? : Tu es au bord de quoi ?
Etε un na nu ? : Que vais-je boire ?
Etε wu mi wa ? : Pourquoi êtes-vous venus ?
Etε wutu a wa Kutɔnu ? : Pourquoi es-tu venu ici à Cotonou ?
Etε wutu a xɔ wema ? : Pourquoi as-tu acheté des livres ?
Etε wutu a ɖo hwi ? : Pourquoi es-tu calme ?
Etε wutu e na jlo ? : Pourquoi le vouloir ?
Etε wutu e na kpan akɔn ? : Pourquoi l’oser ?
Etε wutu Glexwe ? : Pourquoi Ouidah ?
Etε wutu mi ɖɔ jlε ? : Pourquoi vous êtes-vous disputés ?
Etε wε jε bɔ ? : Qu'est-ce qui s'est passé pour que ?
Etε wε tawun ? : Quoi donc ?
Etε wε zɔn bɔ ? : Pourquoi, pour quelle raison ?
Etε xa a ɖe ? : Que lis-tu ?
Etε ye na nu ? : Que vont-ils boire ?
Etε ye nɔ blo ? : Qu'est-ce qu'ils font ?
Eyε mεvo ɔ : Sans lui
Eyε ɖe mε ă : Mais pas elle