Quelques contes du Bénin

La poule et l’épervier
" Lorsque vous aurez tout ce que je vous ai demandé, vous reviendrez et je préparerai la tisane. Vous la boirez et vous aurez bientôt des enfants. "

L’épervier est un oiseau puissant et il peut voler longtemps. Il peut voler jusqu’au Gabon ou même jusqu’en Côte d’Ivoire. Il trouva donc rapidement tous les produits demandés par le féticheur.

Mais la poule vole mal et doit se contenter des vers dans les tas d’ordures. Et lorsque l’épervier revint, elle n’avait pas encore réussi à rassembler tout ce qui était nécessaire. Elle demanda donc à l’épervier de l’attendre un peu avant de retourner chez le féticheur.

L’épervier accepta et, confiant, il laissa tout ce qu’il avait trouvé chez la poule et repartit attendre chez lui.

C’est alors que la poule se précipita chez le féticheur avec tous les produits et fit faire la tisane pour elle seule. Puis elle revint chez elle, pondit ses oeufs, annonça à son entourage qu’on ne la reverrait pas avant trois semaines. Elle s’installa alors sur son nid et se mit à couver.

Lorque l’épervier s’inquiéta du silence de la poule, il revint vers sa maison et demanda à ses voisins où elle était. Ils lui répondirent qu’elle était partie pour au moins trois semaines.

Bien qu’un peu surpris par le départ imprévu de son amie, l’épervier repartit chez lui sans attendre plus longtemps. Quand il revint trois semaines plus tard, les voisins de la poule lui dirent qu’elle n’était toujours pas revenue.

Il commençait à s’impatienter mais il ne pouvait se rendre seul chez le féticheur car c’était la poule qui avait tout ce qu’il devait donner pour obtenir la tisane et c’était elle qui connaissait bien le chemin pour s’y rendre. Il continua donc à l’attendre...

Cependant une aussi longue absence commençait à lui paraître bizarre et il décida de rester près de la case de la poule. Il se percha donc sur un arbre et guetta son retour...

Il n’était pas là depuis très longtemps lorsqu’il fut bien étonné de voir la poule sortir tranquillement de sa maison suivie de beaux poussins bien dodus et il comprit qu’il avait été trompé.

Jusqu’à ce moment, il avait cru que la poule était toujours son amie. Alors il entra dans une colère terrible et, sans réfléchir, il fondit sur elle et sa nichée et tua tous les poussins...

C’est depuis ce jour-là que les éperviers sont devenus les grands ennemis des poules et qu’ils mangent leurs poussins...