Quelques contes du Bénin

Le troisième fou

Après avoir beaucoup cherché, mais en vain, notre homme rencontra des gens qui lui conseillèrent d’aller chez Dame Samia car elle s’occupait, disaient-ils, de surveiller les fous. Il demanda alors à deux amis de l’aider dans sa recherche et ils se rendirent à l’endroit indiqué.

Ils rencontrèrent Dame Samia.

" Le Roi m’envoie chercher trois fous et, si je ne les trouve pas, je serai décapité, lui dit l’homme. Voulez-vous m’aider ? "

  • Vous cherchez des fous ? Eh bien, je vais vous indiquer un endroit où vous serez sûrs d’en trouver. "

Elle le fit et elle ajouta :

" Quand vous les aurez trouvés, je vous donne rendez-vous à Avessan et nous irons ensemble chez le Roi. "

Les trois amis se mirent d’accord et chacun partit de son côté à la recherche d’un fou.

Le premier s’arrêta sous un gros arbre et vit une vieille femme qui chargeait des fagots de bois sur son plateau et dont la conduite l’intriguait. Au moment de le charger sur sa tête, elle s’exclamait : " Que c’est lourd ! " et elle le reposait par terre mais alors, au grand étonnement de l’homme qui l’observait, elle le chargeait davantage.

L’homme en conclut qu’elle devait être folle et il l’attrapa pour la conduire au lieu de rendez-vous.

Pendant ce temps, le deuxième s'intéressait à un homme qui semblait vouloir cueillir une orange. Celui-ci faisait un noeud coulant avec une corde, grimpait à l'arbre, accrochait la corde à l'orange, commençait à tirer et la corde quittait l'orange. Il répéta trois fois la même opération sans le moindre succès.

Le guetteur se dit alors : " S'il ne prend pas l'orange avec sa main lorsqu'il est dans l'arbre, cet homme est sûrement fou ! " Il le prit par la main et lui dit : " Le Roi a dit de t'amener jusqu'à lui." Flatté, le "fou" se laissa faire et notre homme le mena au lieu de rendez-vous.

Le troisième, consterné, rejoignit les autres sans avoir trouvé quiconque à ramener. Samia ne s'étonna pas et leur dit : " Allons chez le Roi et nous y trouverons le troisième fou."

Rassurés, ils se dirigèrent vers le palais en chantant, à la demande de Samia. Bien entendu, leur chant attira la foule qui les suivit pour voir ce qui allait se passer.

Arrivés devant le palais, ils crièrent pour appeler le Roi selon les conseils de Samia. Les reines accoururent aussitôt, étonnées d'entendre ces cris. Les trois hommes répétèrent leur demande. Les femmes répondirent que le Roi prenait sa douche mais, intriguées par cette foule qui se massait devant le palais, elles se précipitèrent pour informer le Roi que les fous étaient arrivés.

Sur le champ, le Roi apparut. Mais au grand étonnement de tous il était entièrement NU, sans slip et tout couvert de savon. Alors Samia prit la parole et dit en montrant le Roi : " Voilà le troisième fou ! ".

Un brouhaha parcourut la foule et le premier homme s'adressa à la foule en disant :" Le Roi m'avait dit qu'il me couperait la tête si je ne lui ramenais pas trois fous, les voilà !..."

Des rires fusèrent mais l'homme continua : " Comme c'est lui le troisième fou, on ne peut pas garder un fou comme Roi. Qu' allons-nous faire ?"

Tout le monde répondit d'une seule voix : " C'est à lui qu'on va couper la tête !.. "

Ainsi fut fait et l'on chercha un nouveau Roi plus raisonnable...