Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Tíntɔ́n 32 - Exode 32
Izlayɛ́li togun ɔ́ mɔ ɖɔ hwenu e Mɔyízi ná jɛ te sín só ɔ́ jí ɔ́ ɖo lǐnlín wɛ, bó kplé lɛ́ lɛ̌ dó Aalɔ́ɔn, bó ɖɔ n'i ɖɔ: “Đǒtó! Blǒ vodún ɖokpó nú mǐ, bónú é ná nɔ nukɔn nú mǐ. Đó Mɔyízi ɔ́, nya énɛ́ ɔ́ e kplá mǐ tɔ́n sín Ejípu ɔ́, mǐ tunwun nǔ e jɛ dó jǐ tɔn ɔ́ ǎ.”
32.1 Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s'assembla autour d'Aaron, et lui dit: Allons! fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d'Égypte, nous ne savons ce qu'il est devenu.

Aalɔ́ɔn ɖɔ nú yě ɖɔ: “Mi bó yí siká tógbé e asi mitɔn lɛ́ɛ dó lɛ́ɛ, kpó éé vǐ mitɔn súnnu kpódó nyɔ̌nu kpó dó lɛ́ɛ kpó, bó bɛ́ yě wá nú mì.”
32.2 Aaron leur dit: Otez les anneaux d'or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi.

Ée é ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ bǐ ɖe siká tógbé yětɔn lɛ́ɛ bǐ, bó bɛ́ nú Aalɔ́ɔn.
32.3 Et tous ôtèrent les anneaux d'or qui étaient à leurs oreilles, et ils les apportèrent à Aaron.

Bɔ é yí, bó sínsín yě, bó kɔn dó to mɛ, bó dó bló nyibúví ná. Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, yě jɛ xó sú jí ɖɔ: “Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ e mi, vodún mǐtɔn e ɖe mǐ tɔ́n sín Ejípu ɔ́ ɖíe!”
32.4 Il les reçut de leurs mains, jeta l'or dans un moule, et fit un veau en fonte. Et ils dirent: Israël! voici ton dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte.

Ée Aalɔ́ɔn mɔ mɔ̌ ɔ́, é mɛ vɔ̌sákpe ɖokpó ɖó nyibúví ɔ́ nukɔn, bó ɖɔ: “Sɔ ɔ́, mǐ ná ɖu xwe dó kpa susu nú Mawu Mavɔmavɔ!”
32.5 Lorsqu'Aaron vit cela, il bâtit un autel devant lui, et il s'écria: Demain, il y aura fête en l'honneur de l'Éternel!

Ayǐhɔ́ngbe tɔn ɔ́, Izlayɛ́li togun ɔ́ fɔ́n zǎn bó sá vɔ̌ e è nɔ dó zo ɔ́ kpódó kɔnɖókpɔ́ vɔ́ kpó ɖo vɔ̌sákpe ɔ́ jí, bɔ togun ɔ́ jínjɔ́n ayǐ bó ɖu nǔ, bó nu ahan; énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, yě sí te bó j'awǎ.
32.6 Le lendemain, ils se levèrent de bon matin, et ils offrirent des holocaustes et des sacrifices d'actions de grâces. Le peuple s'assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir.

Hwe énɛ́ ɔ́ nu ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú Mɔyízi ɖɔ: “Jɛ te din tlóló, ɖó togun e a ɖe tɔ́n sín Ejípu ɔ́, wa nǔ gblégblé.
32.7 L'Éternel dit à Moïse: Va, descends; car ton peuple, que tu as fait sortir du pays d'Égypte, s'est corrompu.

Yě yá wǔ lɛ́ kɔ sín ali e un ɖɔ yě ní gbɔn ɔ́ jí; yě sínsín siká bó dó bló nyibúví ná, bó jɛ kpo ɖo nukɔn tɔn, bó ɖe kɔ́ n'i, bó xwlé vɔ̌sánú i, bó ɖɔ: ‘Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ e mi, vodún mǐtɔn e ɖe mǐ tɔ́n sín Ejípu ɔ́ ɖíe!’
32.8 Ils se sont promptement écartés de la voie que je leur avais prescrite; ils se sont fait un veau en fonte, ils se sont prosternés devant lui, ils lui ont offert des sacrifices, et ils ont dit: Israël! voici ton dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte.

Un mɔ nǔ e wa nú togun ɔ́ nyí ɔ́; yě bǐ wɛ tlí tó.
32.9 L'Éternel dit à Moïse: Je vois que ce peuple est un peuple au cou roide.

Din ɔ́, gbɔ nú má zé xomɛsin dó wa nǔ xá yě; un ná hu yě bǐ; amɔ̌, hwɛ ɔ́, un ná zé we dó bló akɔta ɖaxó ɖé ná.”
32.10 Maintenant laisse-moi; ma colère va s'enflammer contre eux, et je les consumerai; mais je ferai de toi une grande nation.

Mɔyízi ka sa vo nú Mawu Mavɔmavɔ, Mawu tɔn ɖɔ ní fá xomɛ; é ɖɔ n'i ɖɔ: “Mawu Mavɔmavɔ, aniwú wɛ a nǎ zé xomɛsin towe dó wa nǔ xá togun towe e a zǎn hlɔ̌nhlɔ́n towe, lobo zán nǔwúkpíkpé towe dó ɖe e tɔ́n sín Ejípu ɔ́?
32.11 Moïse implora l'Éternel, son Dieu, et dit: Pourquoi, ô Éternel! ta colère s'enflammerait-elle contre ton peuple, que tu as fait sortir du pays d'Égypte par une grande puissance et par une main forte?

Nú a blǒ gbɔn mɔ̌ ɔ́, Ejípunu lɛ́ɛ ná ɖɔ dǎ wɛ hwi dá Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ wú, bó dó ɖe yě tɔ́n sín to émítɔn mɛ, bó ná hu yě kɔn nyi sókan mɛ, bó ná sú kún yětɔn dó sín ayǐkúngban jí. Mawu Mavɔmavɔ, fá xomɛ bó jó nǔ nyanya e a jlǒ ná wa xá togun towe ɔ́ dó.
32.12 Pourquoi les Égyptiens diraient-ils: C'est pour leur malheur qu'il les a fait sortir, c'est pour les tuer dans les montagnes, et pour les exterminer de dessus la terre? Reviens de l'ardeur de ta colère, et repens-toi du mal que tu veux faire à ton peuple.

Flín mɛsɛntɔ́ towe Ablaxámu, Izáki kpódó Jakɔ́bu kpó e a dó akpá ná ɖɔ émí ná bló bɔ kúnkan yětɔn lɛ́ɛ ná sukpɔ́ sunví ɖɔhun bɔ émí ná ná to e sín akpá émí dó ɔ́ kúnkan yětɔn lɛ́ɛ, bɔ é ná nyí yětɔn káká sɔ́yi é.”
32.13 Souviens-toi d'Abraham, d'Isaac et d'Israël, tes serviteurs, auxquels tu as dit, en jurant par toi-même: Je multiplierai votre postérité comme les étoiles du ciel, je donnerai à vos descendants tout ce pays dont j'ai parlé, et ils le posséderont à jamais.

Ée Mɔyízi ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ sɔ́ wa nǔ nyanya e sín adǎn e é gblɔ́n ɔ́ xá togun tɔn ǎ.
32.14 Et l'Éternel se repentit du mal qu'il avait déclaré vouloir faire à son peuple.

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, Mɔyízi jɛ te sín só ɔ́ jí. Awǐnnyatɛ we lɛ́ɛ ɖo alɔ tɔn mɛ. Awǐnnyatɛ we énɛ́ lɛ́ɛ jí wɛ Mawu wlǎn sɛ́n tɔn lɛ́ɛ dó gǔdo nukɔn.
32.15 Moïse retourna et descendit de la montagne, les deux tables du témoignage dans sa main; les tables étaient écrites des deux côtés, elles étaient écrites de l'un et de l'autre côté.

Mawu wɛ wa awǐnnyatɛ énɛ́ lɛ́ɛ sín azɔ̌. É ɖésúnɔ wɛ zé alɔ tɔn dó wlán sɛ́n lɛ́ɛ d'é jí.
32.16 Les tables étaient l'ouvrage de Dieu, et l'écriture était l'écriture de Dieu, gravée sur les tables.

Jozuwée se xó e sú wɛ togun ɔ́ ɖe ɔ́, bó ɖɔ nú Mɔyízi ɖɔ: “È ɖo ahwanfunfun sín xósúsú se wɛ ɖo fí e mǐ ɖó gɔnu ɖó é.”
32.17 Josué entendit la voix du peuple, qui poussait des cris, et il dit à Moïse: Il y a un cri de guerre dans le camp.

Bɔ Mɔyízi ɖɔ: “Éeǒ! Ényí ɖuɖéjí sín xósúsú wɛ ǎ. É ká nyí ayǐjijɛ sín xósúsú wɛ ǎ, lo ɔ́, awǎjijɛ sín xósúsú se wɛ un ɖe.”
32.18 Moïse répondit: Ce n'est ni un cri de vainqueurs, ni un cri de vaincus; ce que j'entends, c'est la voix de gens qui chantent.

Ée yě sɛkpɔ́ fí e togun ɔ́ ɖó gɔnu ɖó ɔ́ tlóló ɔ́, Mɔyízi mɔ nyibúví ɔ́ sɛ́ dó, bó mɔ togun ɔ́ ɖo we ɖú wɛ. Ée Mɔyízi mɔ mɔ̌ ɔ́, xomɛ sin i káká, bɔ é bɛ́ awǐnnyatɛ e ɖo alɔ tɔn mɛ lɛ́ɛ nyi gbě, bɔ yě wá gba ɖo só ɔ́ kpá.
32.19 Et, comme il approchait du camp, il vit le veau et les danses. La colère de Moïse s'enflamma; il jeta de ses mains les tables, et les brisa au pied de la montagne.

É zé nyibúví e yě bló ɔ́, bó dó zo, bó li éé kpo ɔ́ kpɔ́ɖɔ́kpɔ́ɖɔ́, bó fúnfún gbɔn sin nukún mɛ, bó ná Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ bɔ yě nu.
32.20 Il prit le veau qu'ils avaient fait, et le brûla au feu; il le réduisit en poudre, répandit cette poudre à la surface de l'eau, et fit boire les enfants d'Israël.

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, Mɔyízi kanbyɔ́ Aalɔ́ɔn ɖɔ: “Ani wɛ togun ɔ́ wa nú we bɔ a jǒ e dó bɔ é hu hwɛ ɖaxó élɔ́?”
32.21 Moïse dit à Aaron: Que t'a fait ce peuple, pour que tu l'aies laissé commettre un si grand péché?

Bɔ Aalɔ́ɔn yí gbe n'i ɖɔ: “Gǎn ce, ma sin xomɛ ó; hwi ɖésúnɔ ɔ́, a tunwun ɖɔ togun élɔ́ ɔ́, nǔ nyanya wiwa wɛ nɔ yá alɔ n'i.
32.22 Aaron répondit: Que la colère de mon seigneur ne s'enflamme point! Tu sais toi-même que ce peuple est porté au mal.

Yě ɖɔ nú mì ɖɔ: ‘Blǒ vodún ɖokpó nú mǐ, bónú é ná nɔ nukɔn nú mǐ, ɖó Mɔyízi ɔ́, nya énɛ́ ɔ́ e ɖe mǐ tɔ́n sín Ejípu ɔ́, mǐ tunwun nǔ e jɛ dó jǐ tɔn ɔ́ ǎ.’
32.23 Ils m'ont dit: Fais-nous un dieu qui marche devant nous; car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d'Égypte, nous ne savons ce qu'il est devenu.

Bɔ un ɖɔ nú yě ɖɔ mɛ e ɖó siká lɛ́ɛ ní bɛ́ wá, bɔ yě bɛ́ nú mì, bɔ un bɛ́ kɔn nyi myɔ mɛ bɔ é húzú nyibúví élɔ́.”
32.24 Je leur ai dit: Que ceux qui ont de l'or, s'en dépouillent! Et ils me l'ont donné; je l'ai jeté au feu, et il en est sorti ce veau.

Mɔyízi mɔ ɖɔ Aalɔ́ɔn jó togun ɔ́ dó, bɔ é wa nǔ e jló e ɔ́, bɔ kɛntɔ́ yětɔn lɛ́ɛ ná dó mɔ tɛn bó ɖɔ slǎmɛ yě wú.
32.25 Moïse vit que le peuple était livré au désordre, et qu'Aaron l'avait laissé dans ce désordre, exposé à l'opprobre parmi ses ennemis.

Énɛ́ ɔ́, é yi cí fí e yě ɖǒ gɔnu ɖó ɔ́ sín hɔnlinu, bó sú xó ɖɔ: “Mɛ e yí wǎn nú Mawu Mavɔmavɔ lɛ́ɛ ní wá gɔ̌n ce!” Énɛ́ ɔ́, mɛ e ɖo akɔta Levíi tɔn mɛ lɛ́ɛ wá kplé lɛ́ lɛ̌ dó e.
32.26 Moïse se plaça à la porte du camp, et dit: A moi ceux qui sont pour l'Éternel! Et tous les enfants de Lévi s'assemblèrent auprès de lui.

Bɔ é ɖɔ nú yě ɖɔ: “Nǔ e Mawu Mavɔmavɔ, Mawu Izlayɛ́li tɔn ɔ́ ɖɔ ɔ́ ɖíe: ‘Mɛ ɖokpó ɖokpó ní zé hwǐ tɔn. Mi gbɔn fí e togun ɔ́ ɖó gɔnu ɖó ɔ́ bǐ, sín hɔntogbó ɖě jí yi ɖěvo jí. Mi gbɔn ɔ́, mi ná nɔ́ lɛ́ vɔ́ gbɔn. Mɛ ɖokpó ɖokpó ní hu nɔví tɔn, xɔ́ntɔn tɔn, mɛ e kpó é kpó ɖo kpɔ́ é.’ ”
32.27 Il leur dit: Ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël: Que chacun de vous mette son épée au côté; traversez et parcourez le camp d'une porte à l'autre, et que chacun tue son frère, son parent.

Levíi ví lɛ́ɛ bló nǔ e Mɔyízi ɖɔ ɔ́, bɔ gbɛtɔ́ afɔwó-afatɔ́n (3.000) mɔ̌ kú ɖo togun ɔ́ mɛ gbe énɛ́ ɔ́ gbe.
32.28 Les enfants de Lévi firent ce qu'ordonnait Moïse; et environ trois mille hommes parmi le peuple périrent en cette journée.

Bɔ Mɔyízi ɖɔ: “Égbé din ɔ́, mi zé miɖée jó nú Mawu Mavɔmavɔ, ɖó mi xo kpɔ́n có bó hu nɔví mitɔn ɖésú abǐ xɔ́ntɔn mitɔn lɛ́ɛ, abǐ mɛ e kpó mi kpó ɖo kpɔ́ é ǎ. Mawu Mavɔmavɔ ní bó kɔn nyɔ̌ná tɔn dó mi jí égbé.”
32.29 Moïse dit: Consacrez-vous aujourd'hui à l'Éternel, même en sacrifiant votre fils et votre frère, afin qu'il vous accorde aujourd'hui une bénédiction.

Ayǐhɔ́ngbe tɔn ɔ́, Mɔyízi ɖɔ nú togun ɔ́ ɖɔ: “Hwɛ ɖaxó wɛ mi hu. Din ɔ́, un ná lɛ́ kɔ yi Mawu Mavɔmavɔ gɔ́n ɖo só ɔ́ jí; afɔ nyɔ́ ɔ́, é sixú yí gbe nú vosisa ce lɛ́ɛ, bó sɔ́ hwɛ mitɔn lɛ́ɛ kɛ mi.”
32.30 Le lendemain, Moïse dit au peuple: Vous avez commis un grand péché. Je vais maintenant monter vers l'Éternel: j'obtiendrai peut-être le pardon de votre péché.

Énɛ́ ɔ́, Mɔyízi lɛ́ kɔ yi Mawu Mavɔmavɔ gɔ́n, bó ɖɔ n'i ɖɔ: “Mawu Mavɔmavɔ, togun élɔ́ hu hwɛ ɖaxó. Yě zé siká dó bló vodún ɖokpó ná.
32.31 Moïse retourna vers l'Éternel et dit: Ah! ce peuple a commis un grand péché. Ils se sont fait un dieu d'or.

Din ɔ́, kɛnklɛ́n sɔ́ hwɛ yětɔn kɛ yě, é má ká nyí mɔ̌ ǎ hǔn, bo súnsún nyǐkɔ ce e a wlǎn dó gbɛwéma mɛ ɔ́ síin.”
32.32 Pardonne maintenant leur péché! Sinon, efface-moi de ton livre que tu as écrit.

Lo ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú Mɔyízi ɖɔ: “Mɛ e hu hwɛ dó mì ɔ́ sín nyǐkɔ jɛ́n un ná súnsún sín wěma ce mɛ.
32.33 L'Éternel dit à Moïse: C'est celui qui a péché contre moi que j'effacerai de mon livre.

Hǔn bo yi, bó kplá togun ɔ́ yi fí e un ɖɔ nú we ɔ́; wɛnsagun ce ka ná nɔ nukɔn towe. Amɔ̌, gbe e gbe un ná ba hlɔn ɔ́, un ná dɔn tó nú yě, ɖó hwɛ e yě hu ɔ́ wú.”
32.34 Va donc, conduis le peuple où je t'ai dit. Voici, mon ange marchera devant toi, mais au jour de ma vengeance, je les punirai de leur péché.

Mawu Mavɔmavɔ dɔn tó nú togun ɔ́, ɖó togun ɔ́ wɛ ɖɔ nú Aalɔ́ɔn ɖɔ ní bló bǒcyɔ nyibúví tɔn ɖokpó nú émí.
32.35 L'Éternel frappa le peuple, parce qu'il avait fait le veau, fabriqué par Aaron.