Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Tíntɔ́n 17 - Exode 17
Mawu Mavɔmavɔ ná gbe Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ bɔ yě bǐ gosín Sínu sín gbětótló ɔ́ mɛ, bó ɖo yiyi wɛ kpɛɖé kpɛɖé káká bó yi jɛ Hlefidímu, bó ɖó gɔnu ɖó fínɛ́. Yě ká mɔ sin nu ɖo fínɛ́ ǎ.
17.1 Toute l'assemblée des enfants d'Israël partit du désert de Sin, selon les marches que l'Éternel leur avait ordonnées; et ils campèrent à Rephidim, où le peuple ne trouva point d'eau à boire.

Énɛ́ ɔ́, togun ɔ́ ba xó Mɔyízi. Yě ɖɔ n'i ɖɔ: “Nǎ sin mǐ, nú mǐ ná nu.” Bɔ Mɔyízi ɖɔ nú yě ɖɔ: “Aniwú mi ɖo xó ba mì wɛ? Étɛ́wú mi ɖo Mawu Mavɔmavɔ tɛ́n kpɔ́n wɛ?”
17.2 Alors le peuple chercha querelle à Moïse. Ils dirent: Donnez-nous de l'eau à boire. Moïse leur répondit: Pourquoi me cherchez-vous querelle? Pourquoi tentez-vous l'Éternel?

Kɔ ɖo Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ xú wɛ ɖésú, bɔ yě ɖo nǔ hlún ɖɔ dó Mɔyízi jí wɛ ɖɔ: “Étɛ́wú a kplá mǐ sín Ejípu, bó ná jó mǐ kpó vǐ mǐtɔn lɛ́ɛ kpó, kpódó kanlin mǐtɔn lɛ́ɛ kpó dó bɔ mǐ ná wɛ́n vɛ̌?”
17.3 Le peuple était là, pressé par la soif, et murmurait contre Moïse. Il disait: Pourquoi nous as-tu fait monter hors d'Égypte, pour me faire mourir de soif avec mes enfants et mes troupeaux?

Énɛ́ ɔ́, Mɔyízi sú xó ylɔ́ Mawu Mavɔmavɔ bó ɖɔ: “Étɛ́ wɛ un ná wa nú togun élɔ́? É hú mɔ̌ kpɛɖé din ɔ́, yě ná nyi awǐnnya dó hu mì ná.”
17.4 Moïse cria à l'Éternel, en disant: Que ferai-je à ce peuple? Encore un peu, et ils me lapideront.

Bɔ Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú Mɔyízi ɖɔ: “Jɛ nukɔn nú togun ɔ́, cyán tomɛxó Izlayɛ́li tɔn ɖé lɛ́ɛ bónú yě ní kplá we. A nǎ zě kpo towe e a zin dó Nilu tɔ ɔ́ mɛ ɔ́ hɛn alɔ mɛ bó ɖidó.
17.5 L'Éternel dit à Moïse: Passe devant le peuple, et prends avec toi des anciens d'Israël; prends aussi dans ta main ta verge avec laquelle tu as frappé le fleuve, et marche!

Nyɛ ka ná nɔ te ɖo nukɔn towe ɖo Holɛ́bu só ɔ́ jí; a nǎ zin kpo ɔ́ dó só ɔ́ wú; énɛ́ ɔ́, sin ná tɔ́n, bɔ togun ɔ́ ná nu.” Mɔyízi bló nǔ e Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ ɔ́, ɖo tomɛxó Izlayɛ́li tɔn lɛ́ɛ nukún mɛ.
17.6 Voici, je me tiendrai devant toi sur le rocher d'Horeb; tu frapperas le rocher, et il en sortira de l'eau, et le peuple boira. Et Moïse fit ainsi, aux yeux des anciens d'Israël.

È ɖǒ nyǐkɔ nú fí énɛ́ ɔ́ ɖɔ Masa kpó Mɛliba kpó; tínmɛ tɔn wɛ nyí “tɛ́nkpɔ́n” kpó “xóbiba” kpó, ɖó Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ba xó Mɔyízi bó tɛ́n Mawu Mavɔmavɔ kpɔ́n bó ɖɔ: “Mawu Mavɔmavɔ ɖo tɛ́ntin mǐtɔn a? Abǐ é ɖo tɛ́ntin mǐtɔn ǎ?”
17.7 Il donna à ce lieu le nom de Massa et Meriba, parce que les enfants d'Israël avaient contesté, et parce qu'ils avaient tenté l'Éternel, en disant: L'Éternel est-il au milieu de nous, ou n'y est-il pas?

Amalɛ́ki ví lɛ́ɛ wá tɔ́n ahwan Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɖo Hlefidímu.
17.8 Amalek vint combattre Israël à Rephidim.

Énɛ́ ɔ́, Mɔyízi ɖɔ nú Jozuwée ɖɔ: “Jozuwée, cyán súnnu e ná sixú fun ahwan nú mǐ lɛ́ɛ, bó yi fun ahwan xá Amalɛ́ki ví lɛ́ɛ; é jɛ sɔ ɔ́, un ná cí só ɔ́ ta bɔ Mawu sín kpo ɔ́ ná ɖo alɔ ce mɛ.”
17.9 Alors Moïse dit à Josué: Choisis-nous des hommes, sors, et combats Amalek; demain je me tiendrai sur le sommet de la colline, la verge de Dieu dans ma main.

Jozuwée ka bló nǔ e Mɔyízi ɖɔ n'i é, bó yi fun ahwan xá Amalɛ́ki ví lɛ́ɛ. Bɔ Mɔyízi kpó Aalɔ́ɔn kpó, kpódó mɛ ɖěvo kpó yi só ɔ́ ta; è nɔ ylɔ́ mɛ ɔ́ ɖɔ Húu.
17.10 Josué fit ce que lui avait dit Moïse, pour combattre Amalek. Et Moïse, Aaron et Hur montèrent au sommet de la colline.

Nú alɔ Mɔyízi tɔn ɖo jǐ ɔ́, Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ nɔ́ hú gǎn Amalɛ́ki ví lɛ́ɛ, amɔ̌, nú é zé alɔ dó do ɔ́, Amalɛ́ki ví lɛ́ɛ nɔ́ hú gǎn Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ.
17.11 Lorsque Moïse élevait sa main, Israël était le plus fort; et lorsqu'il baissait sa main, Amalek était le plus fort.

Awa ka wá kú Mɔyízi, bɔ Aalɔ́ɔn kpó Húu kpó zé awǐnnya ɖokpó ɖó Mɔyízi kpá, bɔ Mɔyízi jínjɔ́n ɛ jí. Aalɔ́ɔn kpó Húu kpó hɛn awa tɔn lɛ́ɛ ɖó te; mɛ ɖokpó ɖo ɖisí, mɛ ɖokpó ɖo amyɔ, bɔ awa tɔn lɛ́ɛ nɔ dlɛ̌ndlɛ́n mɔ̌ káká bɔ hwe yi xɔ.
17.12 Les mains de Moïse étant fatiguées, ils prirent une pierre qu'ils placèrent sous lui, et il s'assit dessus. Aaron et Hur soutenaient ses mains, l'un d'un côté, l'autre de l'autre; et ses mains restèrent fermes jusqu'au coucher du soleil.

Énɛ́ ɔ́, Jozuwée ɖu ɖo Amalɛ́ki ví lɛ́ɛ jí bǐ dégbédégbé.
17.13 Et Josué vainquit Amalek et son peuple, au tranchant de l'épée.

Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú Mɔyízi ɖɔ: “Wlǎn nǔ e jɛ lɛ́ɛ bǐ dó wěma mɛ, bónú è ma wɔn ó. Đɔ nú Jozuwée ɖɔ un ná sú Amalɛ́ki ví lɛ́ɛ sín kún dó, mɛ ɖěbǔ sɔ́ ná flín yě ɖo ayǐkúngban ɔ́ jí ǎ.”
17.14 L'Éternel dit à Moïse: Écris cela dans le livre, pour que le souvenir s'en conserve, et déclare à Josué que j'effacerai la mémoire d'Amalek de dessous les cieux.

Mɔyízi mɛ vɔ̌sákpe ɖokpó bó ɖó nyǐkɔ ná ɖɔ: “Mawu Mavɔmavɔ wɛ nyí ahwansyá ce.”
17.15 Moïse bâtit un autel, et lui donna pour nom: l'Éternel ma bannière.

É ɖɔ: “Ée Amalɛ́ki ví lɛ́ɛ glá bó dlɛ́n alɔ dó axɔ́súzinkpo Mawu Mavɔmavɔ tɔn ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ná ɖo ahwan fun xá yě wɛ káká sɔ́yi.”
17.16 Il dit: Parce que la main a été levée sur le trône de l'Éternel, il y aura guerre de l'Éternel contre Amalek, de génération en génération.