Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Nǔnywɛ́xó 22 - Proverbes 22
È mlǎ nyǐkɔ ɖagbe mɛɖé ɔ́, é nyɔ́ hú mɛ ɔ́ jɛ dɔkun gbɔn tókɔ awɔnkɔ. Wǎn yí nú mɛ xɔ akwɛ́ hú kpatágan; é xɔ akwɛ́ hú siká.
22.1 Un nom est préférable à de grandes richesses ; la grâce vaut mieux que l’argent et que l’or.

Dɔkunnɔ kpó wamamɔnɔ kpó kpé dó nǔ ɖokpó: Mawu Mavɔmavɔ e bló dɔkunnɔ ɔ́ jɛ́n bló wamamɔnɔ lɔ.
22.2 Le riche et le pauvre se retrouvent : c’est le Seigneur qui les fait tous deux.

Gbɛtɔ́ e ayi tɔn ɖo te ɔ́ mɔ nǔ nyanya ja ɔ́, é nɔ́ hɔn bɛ; xlonɔ ka nɔ zɔn mɔ̌ bó nɔ́ yi zɔn mɛ.
22.3 L’homme avisé voit le malheur, et il se cache ; les naïfs passent outre, et ils doivent en payer le prix.

Sɔ́ hwiɖée hwe, bó ɖó sísí nú Mawu Mavɔmavɔ; énɛ́ ɔ́, a nǎ jɛ dɔkun, a nǎ xɔ susu, a nǎ dɔ́ ji.
22.4 La conséquence de l’humilité, de la crainte du Seigneur, c’est la richesse, la gloire et la vie.

Mɛdídá ɔ́, wunkan kpó fɛ́ca kpó ɖo ali tɔn jí; mɛ e ma jló ná sɔ́ gbɛ éɖée tɔn nyi gbě ǎ ɔ́, é nɔ́ hɔn nú ali énɛ́.
22.5 Des épines, des pièges sont sur la voie de l’homme tortueux ; celui qui se garde lui-même s’en éloigne.

Vǐ e ɖo kpɛví ɔ́, sɔ́ ɛ ɖó ali e jí é ɖó ná nɔ é; énɛ́ ɔ́, é ná bo kpo ɔ́, é ná ɖo ali ɔ́ jí.
22.6 Initie le jeune homme à la voie qu’il doit suivre ; même quand il sera vieux, il ne s’en écartera pas.

Dɔkunnɔ nɔ kpa acɛ nú wamamɔnɔ lɛ́ɛ; axɔ́ɖutɔ́ ká nyí kannumɔ nú axɔ́tɔ́nɔ.
22.7 Le riche domine sur les pauvres ; celui qui emprunte est l’esclave de celui qui prête.

Nǔ e è dǒ é wɛ è nɔ ya: è dǒ ahizi ɔ́, è nǎ ya awě, bɔ acɛ gannaganna e kpa wɛ è ɖe ɔ́ nɔ́ vɔ.
22.8 Celui qui sème l’injustice moissonne le mal ; le bâton de sa colère disparaît.

Mɛ e nɔ sɔ́ nukún ɖagbe dó kpɔ́n mɛ ɔ́, Mawu ná dó n'i; ɖó é nɔ ná nǔɖuɖu tɔn ɖě wamamɔnɔ.
22.9 L’homme dont le regard est bon est béni, parce qu’il donne de son pain au pauvre.

È nya goyítɔ́ ɔ́, è nɔ sú nǔ dó jlɛ; adɔndindɔn kpó mɛzunzun kpó nɔ́ yi xɔ.
22.10 Chasse l’insolent, et la dispute prendra fin ; litiges et mépris cesseront.

Mɛ e ayi tɔn ɖo wɛn, bɔ xó tɔn nɔ́ jɛ gan ɔ́, axɔ́sú nɔ́ zun xɔ́ntɔn xá ɛ.
22.11 Celui qui aime la pureté du cœur, la grâce est sur ses lèvres, et le roi est son ami.

Mawu Mavɔmavɔ nɔ kpé nukún dó mɛ e tunwun nǔ ɔ́ wú; lo ɔ́, é nɔ́ ɖe mɛ baɖabaɖa lɛ́ɛ sín xó gba.
22.12Les yeux du Seigneur préservent la connaissance ; il rejette les paroles du traître.

Fɔnlínnɔ nɔ ɖɔ: “Kinnikínní ɖo kɔ́xo; é táá wá wlí mì ɖu ɖo ali jí agbawungba.”
22.13 Le paresseux dit : « Il y a un lion dans la rue ! Je serai tué au milieu de la place ! »

Xó e nɔ́ tɔ́n sín nyɔ̌nu banáwatɔ́ lɛ́ɛ nu mɛ ɔ́, do gɔngɔn wɛ; mɛ e Mawu Mavɔmavɔ sin xomɛ dó ɔ́ ná jɛ mɛ.
22.14 La bouche des autres femmes est une fosse profonde ; celui contre qui le Seigneur est furieux y tombe.

Yɔkpɔ́vú ɔ́, xlonɔnú wɛ é nɔ́ wa; bǎ wɛ ká nɔ́ wlí ayi dó xomɛ n'i.
22.15 L’imbécillité est attachée au cœur de l’enfant ; c’est le bâton de la correction qui l’éloignera de lui.

Mɛ e nɔ táfú wamamɔnɔ dó jɛ dɔkun abǐ mɛ e nɔ ná nǔ dɔkunnɔ ɔ́, ya wɛ é nɔ́ wá ji. Nǔkplɔ́nmɛ tɛnmɛ tɛnmɛ lɛ́ɛ
22.16 Celui qui opprime le pauvre arrive à le rendre riche, celui qui donne au riche n’arrive qu’à l’appauvrir. Paroles des sages

Đǒtó te bó se nǔnywɛ́tɔ́ lɛ́ɛ xó; sɔ́ ayi towe ɖó te, bó se nǔ e kplɔ́n we wɛ un ɖe é.
22.17 Tends l’oreille pour écouter les paroles des sages ; applique ton cœur à ma connaissance.

Đó é nyɔ́ bɔ a nǎ hɛn bǐ dó ayi mɛ, bó ná ɖo gbesisɔ mɛ bó ná ɖɔ hwebǐnu.
22.18 Car il est beau que tu les gardes au dedans de toi, qu’elles soient toutes prêtes sur tes lèvres.

Un jló ɖɔ a nǐ sɔ́ jiɖiɖe towe bǐ ɖó Mawu Mavɔmavɔ jí; énɛ́ wú wɛ un jló ná kplɔ́n nǔ élɔ́ lɛ́ɛ we égbé. Un ba ɖɔ hwi lɔ ní tunwun. Nǔ tɛnmɛ tɛnmɛ gban
22.19 Afin que ta confiance soit dans le Seigneur, je veux te donner la connaissance, à toi-même, aujourd’hui.

) wɛ un wlán ɖ'ayǐ nú we: lě e a ɖǒ ná wa nǔ gbɔn lɛ́ɛ kpó nǔ e jí a nǎ lin tamɛ dó lɛ́ɛ kpó wɛ,
22.20 Ne t’ai-je pas écrit trente instructions, des conseils et de la connaissance,

bɔ a nǎ dó tunwun xó e wú a nǎ gǎn jɛ é, xó e nyí xó jɔ xó ɔ́ é; énɛ́ ɔ́, mɛɖé sɛ́ we dó nǔgbó ɔ́ ba gbé ɔ́, a nǎ sixú mɔ, bó ɖɔ n'i, bɔ é ná gán jɛ wú.
22.21 pour te faire connaître ce qui est sûr, des paroles vraies, afin que tu puisses répondre par des paroles vraies à celui qui t’envoie ?

Ma kpɔ́n ɖɔ wamamɔnɔ kún ɖó mɛɖé ó, bó blɛ́ ɛ ɖu, bó yí nǔ tɔn lɛ́ɛ ó. A yi hwɛgun hǔn, ma kpɔ́n ɖɔ mɛ ɖě ɔ́ kún ɖó mɛɖé ó, bó táfú i ó.
22.22 Ne dépouille pas le faible, parce qu’il est faible, n’écrase pas le pauvre à la porte de la ville ;

Đó Mawu Mavɔmavɔ wɛ ná jɛ ahwan yě jí; mɛ e yí nǔ yětɔn lɛ́ɛ ɔ́, Mawu ná yí gbɛ yětɔn sín yě sí.
22.23 car le Seigneur défendra leur cause, il frustrera de leur vie ceux qui les auront frustrés.

Ma zun xɔ́ntɔn xá xomɛsinnɔ ó; ma dó mɛ e aɖi nɔ ɖo ɖǐɖó wɛ ɔ́ sín gbɛ̌ ó.
22.24 Ne fréquente pas l’individu coléreux, ne va pas avec l’homme furieux,

É má nyí mɔ̌ ǎ ɔ́, a táá wá cí étɔn ɖɔhun, bó ná jɛ kú sín mɔ mɛ.
22.25 de peur que tu ne t’habitues à ses sentiers et que tu n’y trouves un piège pour ta vie.

Ma nú mɛ ɖé ja axɔ́ ɖu gbé bónú a nɔ te nú mɛ ɔ́, bó zin alɔ dó akɔ́n ɖɔ émí ná sú ó.
22.26 Ne sois pas de ceux qui prennent des engagements, qui se portent garants pour des prêts ;

A ma wá kpé wú bó sú axɔ́ ɔ́ ǎ ɔ́, adɔ̌zan towe wɛ è nǎ wá mlá sín glɔ̌ towe.
22.27 si tu n’as rien à donner en compensation, pourquoi te prendrait-on ton lit ?

Awǐnnya e tɔ́gbó towe lɛ́ɛ dó ɖó wuntun fí e ayǐkúngban mitɔn sín dogbó gbɔn lɛ́ɛ ɔ́, ma sɛ do nú yě ó.
22.28 Ne déplace pas la borne ancienne que tes pères ont posée.

Kpɔ́n mɛ e nɔ wa azɔ̌ ganjí lɛ́ɛ; axɔ́sú lɛ́ɛ wɛ yě nɔ́ wa azɔ̌ ná; yě nɔ́ wa azɔ̌ nú gbɛtɔ́ kpaa ǎ.
22.29 As-tu vu un homme habile dans son ouvrage ? Il se tient devant des rois, il ne se tient pas devant des gens obscurs.