Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Tíntɔ́n 15 - Exode 15
Énɛ́ ɔ́, Mɔyízi kpó Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ kpó ji han nú Mawu Mavɔmavɔ. Han e yě ji ɔ́ ɖíe: Un ná ji han nú Mawu Mavɔmavɔ, ɖó é ɖe susu tɔn xlɛ́, é kpíkpé sɔ́ kpó sɔ́xátɔ́ kpó nyi xu mɛ.
15.1 Alors Moïse et les enfants d'Israël chantèrent ce cantique à l'Éternel. Ils dirent: Je chanterai à l'Éternel, car il a fait éclater sa gloire; Il a précipité dans la mer le cheval et son cavalier.

Mawu Mavɔmavɔ wɛ nyí hlɔ̌nhlɔ́n ce, é wɛ un ná nɔ́ ji han mlá. É wɛ hwlɛ́n mì gán. É wɛ nyí Mawu ce: un ná nɔ kpa ɛ. É wɛ nyí Mawu tɔ́ ce tɔn: un ná nɔ́ mlá ɛ
15.2 L'Éternel est ma force et le sujet de mes louanges; C'est lui qui m'a sauvé. Il est mon Dieu: je le célébrerai; Il est le Dieu de mon père: je l'exalterai.

Mawu Mavɔmavɔ ɔ́, ahwanfuntɔ́ wɛ é nyí. Mawu Mavɔmavɔ wɛ nyǐkɔ tɔn nyí.
15.3 L'Éternel est un vaillant guerrier; L'Éternel est son nom.

É kpíkpé axɔ́sú Ejípu tɔn ɔ́ sín ahwankɛkɛ́ví lɛ́ɛ kpó ahwangɔnu tɔn ɔ́ kpó nyi xu mɛ. Xu Vɔvɔ ɔ́ cyɔ́n ahwangán ɖaxó Ejípu xɔ́sú ɔ́ tɔn lɛ́ɛ.
15.4 Il a lancé dans la mer les chars de Pharaon et son armée; Ses combattants d'élite ont été engloutis dans la mer Rouge.

Sin ɔ́ ɖi bú yě; yě yi xuzan jí awǐnnya ɖɔhun.
15.5 Les flots les ont couverts: Ils sont descendus au fond des eaux, comme une pierre.

Óo! Mawu Mavɔmavɔ, a zě alɔ towe ɖisí ɔ́, alɔ towe hlɔ̌nhlɔ́nnɔ ɔ́ dó ɖe hlɔ̌nhlɔ́n towe susunɔ ɔ́ xlɛ́! Óo! Mawu Mavɔmavɔ, alɔ towe ɖisí ɔ́ wɛ a dǒ nyínyɛ́ kɛntɔ́.
15.6 Ta droite, ô Éternel! a signalé sa force; Ta droite, ô Éternel! a écrasé l'ennemi.

Susu towe d'agba. A flí mɛ e ɖo za li xá we lɛ́ɛ xwe, bó dó ɖe susu towe xlɛ́. A ɖe xomɛsin towe xlɛ́. É fyɔ́ yě lě e myɔ nɔ fyɔ́ nǔywɛ́ é ɖɔhun.
15.7 Par la grandeur de ta majesté Tu renverses tes adversaires; Tu déchaînes ta colère: Elle les consume comme du chaume.

Funfún tɔ́n sín awɔntín towe mɛ bó dɔn sin ɔ́ kplé ɖó fí ɖokpó. Sin e ɖo sisa wɛ ɔ́ kplé yi jǐ ahohó ɖɔhun. Aslɔkɛ́ lɛ́ɛ xú dó te ɖo xu ɔ́ tɛ́ntin.
15.8 Au souffle de tes narines, les eaux se sont amoncelées, Les courants se sont dressés comme une muraille, Les flots se sont durcis au milieu de la mer.

Kɛntɔ́ lɛ́ɛ ɖo ɖiɖɔ wɛ ɖɔ: “Mǐ ná jɛ yě gúdo. Mǐ ná xwedó yě wú. Mǐ ná má nǔ e mǐ ná yí sín yě sí lɛ́ɛ. Mǐ nǎ má, bɔ é ná jɛ mɛ nú mǐ ganjí. Mǐ ná sún hwǐ sín akún mɛ, alɔ mǐtɔn ná sú kún yětɔn dó.”
15.9 L'ennemi disait: Je poursuivrai, j'atteindrai, Je partagerai le butin; Ma vengeance sera assouvie, Je tirerai l'épée, ma main les détruira.

Amɔ̌, hwɛ Mawu Mavɔmavɔ ɔ́, a fún funfún bɔ xu ɔ́ ɖi bú yě.
15.10 Tu as soufflé de ton haleine: La mer les a couverts; Ils se sont enfoncés comme du plomb, Dans la profondeur des eaux.

Óo! Mawu Mavɔmavɔ, nǔmɛsɛn tɛ́ wɛ cí hwɛ ɖɔhun? Nǔmɛsɛn tɛ́ wɛ ɖó susu, bó nyí mǐmɛ́, bó nɔ́ bló nǔjíwǔ lɛ́ɛ, bɔ kpikpa jɛ xá hwɛ ɖɔhun?
15.11 Qui est comme toi parmi les dieux, ô Éternel? Qui est comme toi magnifique en sainteté, Digne de louanges, Opérant des prodiges?

A dlɛ̌n alɔ towe ɖisí ɔ́, bɔ ayǐkúngban fɔ yě mi.
15.12 Tu as étendu ta droite: La terre les a engloutis.

Đo xomɛnyínyɔ́ towe mɛ ɔ́, a kplá togun élɔ́ e a hwlɛ̌n gán é. Đo nǔwúkpíkpé towe mɛ ɔ́, a kplá togun élɔ́ yi tɛn mímɛ́ towe mɛ.
15.13 Par ta miséricorde tu as conduit, Tu as délivré ce peuple; Par ta puissance tu le diriges Vers la demeure de ta sainteté.

Togun lɛ́ɛ se mɔ̌, bó nɔ́ sísɔ́; xɛsi jɛ Filisitɛ́ɛn lɛ́ɛ jí.
15.14 Les peuples l'apprennent, et ils tremblent: La terreur s'empare des Philistins;

Ado hu Edɔ́mu sín gǎn lɛ́ɛ; Mɔwabu sín ahwanfuntɔ́ lɛ́ɛ jɛ sísɔ́sísɔ́ jí Kanáanu lɛ́ɛ ɖěbǔ sɔ́ ɖó akɔ́nkpinkpan ǎ.
15.15 Les chefs d'Édom s'épouvantent; Un tremblement saisit les guerriers de Moab; Tous les habitants de Canaan tombent en défaillance.

Xɛsi ɖaxó ɖé jɛ yě jí, ado hu yě. Gbɔn hlɔ̌nhlɔ́n ɖaxó e a ɖǒ ɔ́ gbla mɛ ɔ́, yě ná cí cúɖúɖú awǐnnya ɖɔhun, káká bɔ togun towe ná dín, togun e a xɔ gbɛ ná é.
15.16 La crainte et la frayeur les surprendront; Par la grandeur de ton bras Ils deviendront muets comme une pierre, Jusqu'à ce que ton peuple soit passé, ô Éternel! Jusqu'à ce qu'il soit passé, Le peuple que tu as acquis.

A nǎ kplá yě wá, bó ná ɖó tɛnmɛ nú yě, ɖó só towe jí, ɖo fí e a blǒ ɖ'ayǐ, bɔ é nyí nɔtɛn towe é, óo! Mawu Mavɔmavɔ, ɖo goxɔ towe e a ɖó ayǐ ɔ́ mɛ, óo! Aklúnɔ.
15.17 Tu les amèneras et tu les établiras sur la montagne de ton héritage, Au lieu que tu as préparé pour ta demeure, ô Éternel! Au sanctuaire, Seigneur! que tes mains ont fondé.

Mawu Mavɔmavɔ ná ɖu axɔ́sú tɛgbɛ káká sɔ́yi.
15.18 L'Éternel régnera éternellement et à toujours.

Đó axɔ́sú Ejípu tɔn ɔ́ sín sɔ́ lɛ́ɛ, ahwankɛkɛ́ví tɔn lɛ́ɛ kpó sɔ́xátɔ́ tɔn lɛ́ɛ kpó byɔ́ xu mɛ. Bɔ Mawu Mavɔmavɔ dɔn xu ɔ́ cyɔ́n yě. Lo ɔ́, Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ zin zɔnlin gbɔn ayǐkúngban xúxú jí, gbɔn xu ɔ́ tɛ́ntin.
15.19 Car les chevaux de Pharaon, ses chars et ses cavaliers sont entrés dans la mer, Et l'Éternel a ramené sur eux les eaux de la mer; Mais les enfants d'Israël ont marché à sec au milieu de la mer.

Miliamu, gbeyíɖɔ Mawu tɔn, Aalɔ́ɔn nɔví ɔ́ zé hǔn, bɔ nyɔ̌nu e ɖo Izlayɛ́li lɛ́ɛ bǐ xwedó e, bó ɖo hun xo wɛ, bó ɖo xwe ɖu wɛ.
15.20 Marie, la prophétesse, soeur d'Aaron, prit à la main un tambourin, et toutes les femmes vinrent après elle, avec des tambourins et en dansant.

Miliamu ɖo gbe yí nú Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ wɛ ɖɔ: Mi ji han nú Mawu Mavɔmavɔ, ɖó é ɖe susu tɔn xlɛ́. É kpíkpé sɔ́ kpó sɔ́xátɔ́ kpó nyi xu mɛ.
15.21 Marie répondait aux enfants d'Israël: Chantez à l'Éternel, car il a fait éclater sa gloire; Il a précipité dans la mer le cheval et son cavalier.

Mɔyízi kplá Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ tɔ́n sín Xu Vɔvɔ ɔ́ mɛ, bɔ yě ɖidó gbětótló Cúu tɔn ɔ́ gbé jí. Yě zun zɔnlin ɖo gbětótló ɔ́ mɛ nú azǎn atɔn, bó mɔ sin ǎ.
15.22 Moïse fit partir Israël de la mer Rouge. Ils prirent la direction du désert de Schur; et, après trois journées de marche dans le désert, ils ne trouvèrent point d'eau.

Yě wǎ Mala, bɔ sin ɖo fínɛ́; lo ɔ́, yě sixú nu Mala sin ɔ́ ǎ, ɖó é vɛ́. Nǔ e wú è nɔ ylɔ́ fínɛ́ ɖɔ Mala ɔ́ nɛ́. (Mala sín tínmɛ wɛ nyí nǔvívɛ́).
15.23 Ils arrivèrent à Mara; mais ils ne purent pas boire l'eau de Mara parce qu'elle était amère. C'est pourquoi ce lieu fut appelé Mara.

Énɛ́ ɔ́, togun ɔ́ jɛ nǔ hlún ɖɔ dó Mɔyízi wú jí ɖɔ: “Étɛ́ wɛ mǐ nǎ nu?”
15.24 Le peuple murmura contre Moïse, en disant: Que boirons-nous?

Mɔyízi ka sú xó ylɔ́ Mawu Mavɔmavɔ, bɔ é xlɛ́ ɛ kpo ɖé, bɔ é sɔ́ nyi tɔ ɔ́ mɛ. Bɔ sin ɔ́ húzú sin ɖagbe. Fínɛ́ wɛ Mawu Mavɔmavɔ ná sɛ́n lɛ́ɛ kpó gbeta lɛ́ɛ kpó togun ɔ́ ɖe. Fínɛ́ ɖokpó ɔ́ wɛ é tɛ́n yě kpɔ́n ɖe.
15.25 Moïse cria à l'Éternel; et l'Éternel lui indiqua un bois, qu'il jeta dans l'eau. Et l'eau devint douce. Ce fut là que l'Éternel donna au peuple des lois et des ordonnances, et ce fut là qu'il le mit à l'épreuve.

É ɖɔ nú yě ɖɔ: “Nú mi ɖótó nyɛ Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn ɔ́ sín gbe ganjí ɔ́, nú mi wa nǔ e jlɔ́ ɖo nukún ce mɛ lɛ́ɛ ɔ́, nú mi se nǔ e un zɔ́n mi lɛ́ɛ ganjí, bó nyi sɛ́n ce lɛ́ɛ bǐ ɔ́, un ná dó azɔn e un dó Ejípunu lɛ́ɛ ɔ́ ɖěbǔ mi ǎ. Nyɛ wɛ nyí Mawu Mavɔmavɔ e nɔ gbɔ azɔn nú mi é.”
15.26 Il dit: Si tu écoutes attentivement la voix de l'Éternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l'oreille à ses commandements, et si tu observes toutes ses lois, je ne te frapperai d'aucune des maladies dont j'ai frappé les Égyptiens; car je suis l'Éternel, qui te guérit.

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ gosín fínɛ́, bó wá Elimu; tɔjɔtɛn wěwe kpó dětín kanɖé gban (70) kpó ɖo fínɛ́. Énɛ́ ɔ́, yě ɖǒ gɔnu ɖó fínɛ́, ɖo tɔ lɛ́ɛ kpá.
15.27 Ils arrivèrent à Élim, où il y avait douze sources d'eau et soixante-dix palmiers. Ils campèrent là, près de l'eau.