Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Nǔnywɛ́xó 3 - Proverbes 3
Vǐ ce, ma wɔn nǔ e un kplɔ́n we lɛ́ɛ ó; ayi towe ní nɔ nǔ e un ɖɔ hwi ní bló lɛ́ɛ jí.
3.1 Sagesse et crainte de Dieu. Mon fils, n’oublie pas mon enseignement, et que ton cœur garde mes préceptes ;

Đó yě wɛ ná dó azǎn azǎn jí nú we, bó dó xwe xwe jí nú we; yě ná zɔ́n bɔ nǔ ná nyɔ́ nú we.
3.2 car ils t’ajouteront longueur de jours, années de vie et paix.

Ma gɔn xomɛ nyɔ́ gbeɖé ó, ma gɔn gbejí nɔ gbeɖé ó; sin yě dó kɔ kɔjɛ́ ɖɔhun, wlǎn yě dó ayi towe mɛ.
3.3 Que la fidélité et la loyauté ne t’abandonnent pas ; attache-les à ton cou, écris-les sur la tablette de ton cœur.

Énɛ́ ɔ́, Mawu kpó gbɛtɔ́ lɛ́ɛ kpó ná yí wǎn nú we, bó ná mɔ ɖɔ hwi nɔ lin tamɛ kpɔ́n ganjí.
3.4 Tu trouveras ainsi grâce et bon sens aux yeux de Dieu et des humains.

Đe ji dó Mawu Mavɔmavɔ wú kpó ayixa towe bǐ kpó. Ma gán jɛ nǔnywɛ́ hwi ɖésúnɔ tɔn wú ó.
3.5 De tout ton cœur, mets ta confiance dans le Seigneur ; ne t’appuie pas sur ta propre intelligence ;

Ba jlǒ Mawu Mavɔmavɔ tɔn ɖo nǔ e a nɔ wa lɛ́ɛ bǐ mɛ; énɛ́ ɔ́, é ná xlɛ́ ali we.
3.6 reconnais-le dans toutes tes voies, et c’est lui qui aplanira tes sentiers.

Ma nɔ mɔ hwiɖée dó mɔ nǔnywɛ́tɔ́ ó; lo ɔ́, nɔ ɖó sísí nú Mawu Mavɔmavɔ bó jó nǔ nyanya wiwa dó.
3.7 Ne te crois pas trop sage ; crains le Seigneur, écarte-toi du mal :

Énɛ́ wɛ ná nyí amasin nú agbaza towe, bó ná ná fífá xú e ɖo lan towe mɛ lɛ́ɛ.
3.8 ce sera la santé pour ton corps et un rafraîchissement pour tes os.

Sɔ́ dɔkun towe lɛ́ɛ dó sɔ́ Mawu Mavɔmavɔ su, nǎ ɛ nǔkún nukɔn nukɔntɔn e nyɔ́ ɖo gle towe mɛ lɛ́ɛ.
3.9 Honore le Seigneur avec tes biens et avec les prémices de toutes tes récoltes :

Énɛ́ ɔ́, jinukún ná gɔ́ agɔ̌ towe lɛ́ɛ túnflá, bɔ vɛ̌ɛn ná gɔ́ vɛ̌ɛnhɛnnú towe túnflá.
3.10 alors tes granges seront remplies d’abondance, et tes cuves déborderont de vin.

Vǐ ce, Mawu Mavɔmavɔ dɔn tó nú we hǔn, ma hu tɛ́ ná ó; é gbɛ́ nǔɖé nú we hǔn, ma nú é kpé agbɔ̌n nú we ó.
3.11 Ne rejette pas, mon fils, l’instruction du Seigneur, et ne prends pas ses avertissements en horreur ;

Đó Mawu Mavɔmavɔ nɔ gbɛ́ nǔ nú mɛ e é yí wǎn ná é, lě e tɔ́ nɔ́ gbɛ́ nǔ nú vǐ e é yí wǎn ná é. Nǔnywɛ́ kpó nyɔ̌ná kpó
3.12 car le Seigneur avertit celui qu’il aime, comme un père l’enfant qu’il agrée. La sagesse, un bien plus précieux que l’or

Nǔ nyɔ́ nú mɛ e húzú nǔnywɛ́tɔ́ é! Nǔ nyɔ́ nú mɛ e ɖó tamɛbibɔ é!
3.13Heureux celui qui a trouvé la sagesse, celui qui obtient l’intelligence !

Nǔnywɛ́ ɖíɖó nyɔ́ hú akwɛ́ ɖíɖó; le e nɔ tɔ́n sín nǔnywɛ́ mɛ é xɔ akwɛ́ hú siká.
3.14 Car le gain qu’elle procure est préférable au gain de l’argent, et ce qu’elle rapporte vaut mieux que l’or ;

Nǔnywɛ́ xɔ akwɛ́ hú jɛ̌. È xo nǔ e nɔ́ jló we lɛ́ɛ bǐ kplé ɔ́, yě xɔ akwɛ́ sɔ nǔnywɛ́ ǎ.
3.15 elle est plus précieuse que les coraux, et rien de ce que tu peux désirer n’a sa valeur.

Jidɔ́ ɖo alɔ tɔn ɖokpó mɛ, bɔ dɔkun kpó susu kpó ɖo alɔ tɔn wegɔ́ mɛ.
3.16 Dans sa main droite, il y a longueur de jours ; dans sa main gauche, richesse et gloire.

Ali e nǔnywɛ́ nɔ́ kplá mɛ gbɔn lɛ́ɛ bǐ wɛ nyí ali ɖagbe. Ali tɔn lɛ́ɛ bǐ wɛ nɔ́ ná fífá mɛ.
3.17 Ses voies sont belles, et tous ses sentiers sont paix.

Nǔnywɛ́ ɔ́, atín e nɔ́ ná gbɛ mɛ é wɛ é nyí nú mɛ e ɖó lɛ́ɛ; nǔ nɔ́ nyɔ́ nú mɛ e nɔ hɛn nǔnywɛ́ majómájó lɛ́ɛ.
3.18 Elle est un arbre de vie pour ceux qui la saisissent, et ceux qui la tiennent ferme sont déclarés heureux.

Nǔnywɛ́ wɛ Mawu Mavɔmavɔ dó ɖó ayǐkúngban ɔ́ ná, bó sɔ́ nukúnnú mɔ jɛ nǔ wú tɔn dó ɖó jǐnukúnsin ɔ́ ná.
3.19 C’est par la sagesse que le Seigneur fonde la terre, c’est par l’intelligence qu’il installe le ciel ;

Mawu Mavɔmavɔ ɔ́, do mɔ nú nǔ tɔn wɛ é zán bɔ sin e ɖo domaɖó-azan mɛ ɔ́ gba wu kɔn nyi ayǐkúngban ɔ́ jí bɔ akpɔ́kpɔ́ húzú jǐ. Mawu nɔ cyɔ́n alɔ nǔnywɛ́tɔ́ jí
3.20 c’est par sa connaissance que les abîmes se sont ouverts et que les nuages distillent la rosée. Dieu protège le sage

Vǐ ce, ma nú ayi ɖo te kpó tamɛ lin cóbó wa nǔ kpó nɔ zɔ nú we ó; hɛn yě.
3.21 Mon fils, garde, sans qu’elles s’éloignent de tes yeux, la raison et la réflexion :

Yě wɛ ná nyí gbɛ towe, bó nyí acɔ́nú nú kɔ towe.
3.22 elles seront la vie de ta gorge et la grâce de ton cou.

Énɛ́ ɔ́, a ɖo ali towe jí bó ɖo yiyi wɛ ɔ́, a nǎ ɖeji, a nǎ klɛ́n afɔ ǎ.
3.23 Alors tu iras ton chemin en sécurité, et tes pieds ne heurteront rien.

A xwe xɔ ɔ́, a nǎ ɖi xɛsi ǎ, amlɔ towe ná víví.
3.24 Si tu te couches, tu n’auras aucune frayeur ; et quand tu seras couché, ton sommeil sera doux.

Ma ɖi xɛsi nú adǎn e nɔ́ wá gbo mɛ ajijimɛ ɔ́ ó; ma ɖi xɛsi ɖɔ mɛdídá ná wá tɔ́n ahwan émí ó.
3.25 Ne crains ni la frayeur soudaine, ni la tourmente des méchants, quand elle arrive ;

Đó Mawu Mavɔmavɔ wɛ ná nyí gǎnjɛwú towe; é ná lɔn bónú afɔ towe ná tɛ mɔ ɖé mɛ ǎ. Wǎn yí nú nɔzo
3.26 car le Seigneur sera ton assurance, il préservera tes pieds de tout piège. Le sage et son prochain

Ényí nǔɖé hu dó mɛ ɖé, bɔ a ɖǒ hlɔ̌nhlɔ́n tɔn bó ná bló n'i hǔn, ma gbɛ́ ó.
3.27 Ne refuse pas un bienfait à ceux qui y ont droit, quand tu as le pouvoir de l’accorder.

Nǔ e ba wɛ nɔzo towe ɖe ɔ́ ɖo así towe bɔ a hɛn ɔ́ a nǎ ná ɛ azɔn ɖokpó hǔn, ma ɖó sɔ n'i ó.
3.28 Ne dis pas à ton prochain : « Va et reviens, demain je donnerai ! » quand tu as de quoi donner.

Nɔzo towe e kpó hwi kpó ɖo kpɔ́ bɔ é ɖeji dó wǔ towe ɔ́, ma lin nyanya tɔn ó.
3.29 Ne trame pas le mal contre ton prochain, lorsqu’il habite auprès de toi en toute sécurité.

Mɛ e ma wa nǔɖé nú we ǎ ɔ́, ma ba jlɛ ɛ ó.
3.30 N’accuse pas quelqu’un sans raison, lorsqu’il ne t’a fait aucun mal.

Ma nú dǎkaxotɔ́ sín gbɛ jló we ó; ma kpɔ́n dó walɔ tɔn lɛ́ɛ wú dó wa nǔ ɖěbǔ ó.
3.31 Ne sois pas jaloux de l’homme violent, et ne choisis aucune de ses voies.

Đó Mawu Mavɔmavɔ gbɛ́ wǎn nú mɛdídá lɛ́ɛ, bó ká nɔ́ zun xɔ́ntɔn xá mɛ e nɔ wa nǔ jlɔ́jlɔ́ lɛ́ɛ.
3.32 Car l’homme sinueux est une abomination pour le Seigneur, mais ses secrets sont pour les gens droits ;

Nu wɛ Mawu Mavɔmavɔ nɔ dó mɛdídá lɛ́ɛ sín xwédo, bó ká nɔ xo ɖɛ dó mɛ e nɔ wa nǔ jlɔ́jlɔ́ lɛ́ɛ sín xwédo jí.
3.33 la malédiction du Seigneur est dans la maison du méchant, mais il bénit le domaine des justes ;

Mawu Mavɔmavɔ nɔ ko mɛcákotɔ́ lɛ́ɛ, bó ká nɔ ná fɛ́nú mɛ e nɔ sɔ́ yěɖée hwe lɛ́ɛ.
3.34 les insolents, il les traite avec insolence, mais il fait grâce aux affligés ;

Mɛ e ɖó mɛxóyixa lɛ́ɛ ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ná sɔ́ yě su; amɔ̌, xlonɔ lɛ́ɛ ɔ́, winnyá wɛ ɖo te kpɔ́n yě. Yǐ nǔnywɛ́ bó hɛn
3.35 les sages auront la gloire pour patrimoine ; les gens stupides, le plus grand mépris.