Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Ɖɛhan 144 - Paumes 144
Axɔ́sú ɖɛ. Davídi sín han Susu nú Mawu Mavɔmavɔ, só ce e wú un gán jɛ é! É mɛ e nɔ kplɔ́n mì ahwanfunfun, bó nɔ́ kplɔ́n mì lě e è nɔ kpé hun xá mɛ gbɔn é.
144.1 Prière du roi De David. Béni soit le Seigneur, mon Rocher, qui enseigne à mes mains le combat, à mes doigts la guerre,

Đagbewatɔ́ ce ɔ́, ahohó ce ɔ́, bibɛtɛn ce ɔ́, hwɛnɖemɛtɔ́ ce ɔ́, é wɛ nyí gǎglónú ce e glɔ́ un nɔ bɛ ta dó é. É wɛ sɔ́ togun ce ɖó acɛ ce glɔ́.
144.2 mon bienfaiteur, ma forteresse, ma citadelle, mon libérateur, mon bouclier, en qui je trouve un abri, qui me soumet mon peuple !

Mawu Mavɔmavɔ, étɛ́ gbɛtɔ́ ka nyí lɔ tawun bɔ a ka ná tunwun i? Jinúkánɖutɔ́ alɔ atɔ́ɔ́n ɔ́, étɛ́ é ká nyí bɔ a ka ná flín i?
144.3 Seigneur, qu’est-ce que l’être humain, pour que tu le distingues ? Qu’est-ce que l’homme, pour que tu tiennes compte de lui ?

Gbɛtɔ́ ɔ́, jɔhɔn ɖɔhun kpowun wɛ wá yi; azǎn tɔn lɛ́ɛ nɔ́ dín wá yi léwún yɛ ɖɔhun.
144.4 L’homme est semblable à une vapeur, ses jours sont comme l’ombre qui passe.

Mawu Mavɔmavɔ, dɔn jǐnukúnsin wá do bo jɛ te. Đǒ alɔ só lɛ́ɛ wú bónú yě ní si azɔ.
144.5 Seigneur, incline ton ciel et descends ! Touche les montagnes, et qu’elles fument !

Đe gbe nú jǐ ní kɛwun bo gba kɛntɔ́ ce lɛ́ɛ dó. Da gǎ dó fí e yě kplé ɖe é bónú wezun kan gǎn.
144.6 Fais éclater les éclairs et disperse-les ! Lance tes flèches et frappe-les de panique !

Dlɛ̌n alɔ towe lɛ́ɛ sín jǐ dɔ̌n bó hwlɛ́n mì gán. Yǐ mì sín tɔ e ɖi sin bó ɖo bǔbú mì wɛ lɛ́ɛ lɔ mɛ.
144.7 Etends tes mains d’en haut, délivre-moi, sauve-moi des grandes eaux, de la main des étrangers

Xó jɔ xó ɖé ɖo yě nu ǎ, nǔ e yě dó akpá ɖɔ émí ná bló lɛ́ɛ ɔ́, yě nɔ́ bló ɖě ǎ.
144.8 dont la bouche parle faussement, et dont la main droite est pleine de mensonge.

Mawu ce, un ná ji han yɔ̌yɔ́ ɖokpó nú we. Un ná zé kanhún kanwǒnɔ dó ji han mlá we.
144.9 O Dieu, je chanterai un chant nouveau pour toi, je jouerai pour toi du luth à dix cordes.

Hwi mɛ e nɔ hwlɛ́n axɔ́sú lɛ́ɛ gán ɔ́. Hwi mɛ e hwlɛ́n mɛsɛntɔ́ towe Davídi gán ɖo hwǐ ɖíɖá nu ɔ́.
144.10 Il donne le salut aux rois, il délivre de l’épée cruelle David, son serviteur.

Wǎ hwlɛ́n mì gán; wǎ yǐ mì sín toɖévomɛnu lɛ́ɛ sí. Xójɔxó ɖé ɖo nu yětɔn ǎ. Nǔ e yě dó akpá tɔn ɖɔ émí ná wa lɛ́ɛ ɔ́, yě bló ɖě ǎ.
144.1

Vǐ súnnu mǐtɔn lɛ́ɛ ní cí atín e ɖo vǔ, bɔ ayǐ nyɔ́ ná é ɖɔhun. Vǐ nyɔ̌nu mǐtɔn lɛ́ɛ cí dotín e wú è ɖe nǔ tɛnmɛ tɛnmɛ dó ɖo hɔnmɛ é ɖɔhun.
144.1 Délivre-moi, sauve-moi de la main des étrangers, dont la bouche parle faussement, et dont la main droite est pleine de mensonge.

Agɔ̌ mǐtɔn lɛ́ɛ gɔ́, nǔ tɛnmɛ tɛnmɛ wɛ gɔ́ agɔ̌ mitɔn lɛ́ɛ. Gbɔ̌ mǐtɔn lɛ́ɛ ji gba; afatɔ́n (
144.12 Nos fils sont comme des plants qui grandissent dans leur jeunesse ; nos filles sont comme des figures d’angle sculptées dans la construction d’un palais.

) afatɔ́n wɛ yě nɔ́ ji, bó nɔ́ yi afatɔ́n afatɔ́n do wǒ wǒ gbɔn gle mǐtɔn lɛ́ɛ ta.
144.13 Nos granges sont pleines, regorgeant de toutes sortes de produits ; notre petit bétail se multiplie par milliers, par dizaines de milliers dans nos campagnes ;

Nyibúkpó mǐtɔn lɛ́ɛ ní nɔ́ ɖo ada gbló wɛ; ahwan ma sɔ́ wá gba mǐ ɖě ó; è sɔ́ ná wlí mɛ ɖě yi kannumɔgbénu ǎ, mi ɖě sɔ́ ná ɖo xó sú gbɔn ali jí wɛ ɖo alě ná wɛ ǎ.
144.14 nos vaches sont grosses ; pas d’accident, pas d’avortement, pas de cris sur nos places !

Nǔ nyɔ́ nú togun e nǔ ɖo mɔ̌ ná é. Nǔ nyɔ́ nú togun e sɔ́ Mawu Mavɔmavɔ dó ɖó Mawu é.
144.15 Heureux le peuple pour lequel il en est ainsi ! Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu !