Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Ɖɛhan 104 - Paumes 104
Davídi sín han. Lǐndɔ̌n ce ní kpa susu nú Mawu Mavɔmavɔ; nǔ e ɖo wǔ ce é bǐ ní sɔ́ nyǐkɔ mímɛ́ tɔn su.
Lǐndɔ̌n ce ní kpa susu nú Mawu Mavɔmavɔ. Mawu Mavɔmavɔ, Mawu ce, a dǒ agba bɔ é vɛ́ jlɛ́; nǔsacɔ́ kpó nǔjíwǔ kpó wɛ nyí awu e a dǒ é.
104.1 Bénis le Créateur ! Que je bénisse le Seigneur ! Seigneur, mon Dieu, tu es très grand, tu es revêtu d’éclat et de magnificence !

A sɔ́ wěziza dó awu ɖaxó ɖé ɖɔhun, a vlɔ̌n jǐxwé avɔgoxɔ ɖɔhun.
104.2 Il s’enveloppe de lumière comme d’un manteau ; il déploie le ciel comme une toile.

Sin e ɖo jǐxwé lɛ́ɛ jí wɛ a sɔ́ nɔtɛn towe ɖó, akpɔ́kpɔ́ lɛ́ɛ wɛ nyí ahwanhún towe, jɔhɔn mɛ wɛ a nɔ gbɔn.
104.3 Il fixe sur les eaux ses chambres à l’étage, il prend les nuages pour char, il s’avance sur les ailes du vent.

Jɔhɔn wɛ nyí wɛnsagun towe, bɔ myɔ ka nyí mɛsɛntɔ́ towe.
104.4 Il fait des vents ses messagers, le feu flamboyant est à son service ;

A ɖǒ ayǐkúngban ɔ́ ɖó dodó tɔn jí, bɔ é ná dán wǔ gbeɖé ǎ.
104.5 il fonde la terre sur ses bases, jamais, jamais elle ne vacillera.

A sɔ́ xu bo cyɔ́n n'i avɔ ɖɔhun, sin ɔ́ nɔ́ hun káká yi só lɛ́ɛ sín nuvínu.
104.6 Tu l’avais couverte de l’abîme comme d’un vêtement, les eaux se tenaient sur les montagnes ;

A ka wa adǎn dó sin kpowun ɔ́, é nɔ́ hɔn. Jǐ towe dó gbe lě kpowun ɔ́, sin ɔ́ nɔ bɔ wezun nyi do,
104.7 elles fuient quand tu les rabroues, elles se précipitent au bruit de ton tonnerre :

bó nɔ́ gbɔn só ta só ta, tɔdomɛ tɔdomɛ, káká yi fí e a ɖǒ tɛn n'i ɖó é.
104.8 elles montent dans les montagnes, descendent dans les vallées, vers le lieu que tu leur as assigné.

A ɖǒ dogbó nú sin ɔ́, bɔ é sixú dó asá ǎ, a ɖǒ dogbó nú sin bónú é má sɔ́ wá gba kpé ayǐkúngban jí ɖě ó.
104.9 Tu as posé une limite qu’elles ne doivent pas passer, afin qu’elles ne reviennent pas couvrir la terre.

Hwi wɛ nɔ xlɛ́ ali sin e nɔ tɔ́n sín tɔjɔtɛn lɛ́ɛ mɛ é; é nɔ́ sa gbɔn sókan mɛ sókan mɛ.
104.10 Il conduit les sources dans des torrents qui coulent entre les montagnes.

Gběkanlin lɛ́ɛ bǐ nɔ́ wá nu, tócí gbě tɔn lɛ́ɛ nɔ́ wá fá kɔ.
104.11 Elles font boire tous les animaux des champs ; les ânes sauvages y étanchent leur soif.

Xɛ lɛ́ɛ nɔ́ xo adɔ̌ gbɔn tɔ tó tɔ tó, yě nɔ́ ɖo han ji wɛ gbɔn atínma mɛ atínma mɛ.
104.12 Les oiseaux du ciel demeurent près d’elles et font entendre leur voix parmi le feuillage.

A nɔ nɔ jǐxwé bó nɔ́ sɛ́ jǐ dó, bɔ é nɔ́ ja dó só lɛ́ɛ jí, nǔ ɖagbe ɖagbe e a sɔ́ alɔ towe dó bló lɛ́ɛ kpé ayǐkúngban ɔ́ jí.
104.13 De ses chambres à l’étage il arrose les montagnes ; la terre est rassasiée du fruit de tes œuvres.

A nɔ ná gbe bɔ gběhan nɔ́ wú, bɔ kanlin lɛ́ɛ nɔ́ ɖu; mɔ̌ ɖokpó ɔ́, jinukún e gbɛtɔ́ lɛ́ɛ nɔ́ dó lɛ́ɛ nɔ́ wú; énɛ́ ɔ́, ayǐkúngban ɔ́ nɔ́ ná nǔ e è nǎ ɖu é:
104.14 Il fait pousser l’herbe pour les bêtes, et les plantes que l’homme cultive, pour tirer le pain de la terre,

é nɔ́ ná vɛ̌ɛn e nɔ dó wǔyá lanmɛ nú mɛ é, é nɔ́ ná ami e nɔ zɔ́n bɔ nukún mɛ nɔ́ kɔ́n é, é nɔ́ ná nǔɖuɖu e nɔ́ ná hlɔ̌nhlɔ́n mɛ é.
104.15 le vin qui réjouit le cœur de l’homme, faisant plus que l’huile resplendir son visage, et le pain qui soutient le cœur de l’homme.

Atín ɖaxó ɖaxó lɛ́ɛ ɔ́, sin nɔ kpé yě, sɛ́dlutín Libáan tɔn e a tun lɛ́ɛ ɔ́, sin nɔ kpé yě.
104.16 Les arbres du Seigneur sont rassasiés, les cèdres du Liban, qu’il a plantés.

Atín énɛ́ lɛ́ɛ jí wɛ xɛ lɛ́ɛ nɔ́ xo adɔ̌ ɖó, bɔ aɖɔwé lɛ́ɛ nɔ́ wa adɔ̌ nyi siplɛ́tín lɛ́ɛ jí.
104.17 C’est là que les oiseaux font leurs nids ; la cigogne a sa demeure dans les cyprès,

Só ɖaxó ɖaxó lɛ́ɛ jí wɛ sógbɔ́ lɛ́ɛ nɔ́ nɔ, bɔ agidigbǎnwún lɛ́ɛ nɔ́ nɔ sókan mɛ.
104.18 les montagnes élevées sont pour les bouquetins, les rocs sont l’abri des damans,

A blǒ sun bɔ è nǎ nɔ́ dó tunwun hwenu lɛ́ɛ, a blǒ hwe bɔ é tunwun hwenu e é ná nɔ yi xɔ dó é.
104.19 Il a fait la lune pour marquer les rencontres festives ; le soleil sait quand il doit se coucher.

A nɔ sɛ́ ablu dó bɔ zǎn nɔ́ kú, bɔ kanlin e ɖo zun mɛ lɛ́ɛ nɔ́ jɛ dǐndán kpé jí.
104.20 Tu amènes les ténèbres, et c’est la nuit où tous les animaux de la forêt se mettent à fourmiller ;

Kinnikínní ví lɛ́ɛ nɔ́ jɛ lan lɛ́ɛ gúdo bó nɔ́ dó gbe, yě nɔ́ byɔ́ we nǔɖuɖu e a nɔ ná yě é.
104.21 les jeunes lions rugissent après leur proie : ils demandent à Dieu leur nourriture.

Hwe ka tɔ́n ɔ́, yě nɔ́ yi xɔ.
104.22 Le soleil se lève : Ils se retirent et se couchent dans leurs tanières.

Hwe énɛ́ nu wɛ gbɛtɔ́ ka nɔ́ tɔ́n, bó nɔ́ ɖidó nǔɖé wa gbé, bó nɔ́ yi wa azɔ̌ káká jɛ gbadanu.
104.23 L’homme sort pour se rendre à son ouvrage et à son travail, jusqu’au soir.

Mawu Mavɔmavɔ, nǔɖíɖó towe lɛ́ɛ sukpɔ́ lóóo! A blǒ nǔ énɛ́ bǐ kpó nǔnywɛ́ kpó. Nǔ e a blǒ lɛ́ɛ wɛ gɔ́ ayǐkúngban ɔ́ jí.
104.24 Que tes œuvres sont nombreuses, Seigneur ! Tu les as toutes faites avec sagesse ; la terre est remplie de tout ce que tu as produit.

Kpɔ́n xu, é ɖo faɖaɖa xweyǐgbe, kanlin kpɛví ɖ'é mɛ, kanlin ɖaxó ɖ'é mɛ, è sixú xa yě lɔ ǎ.
104.25 Voici la grande et vaste mer : là fourmillent sans nombre des animaux petits et grands ;

Tɔjíhún ɖaxó ɖaxó lɛ́ɛ ɖ'é jí, nǔdábaɖa Levyatáan lɔ ɖ'é mɛ, a blǒ e bó ná dó da ayihún ná.
104.26 là se déplacent les bateaux et Léviathan, que tu as façonné pour jouer avec lui.

Kanlin lɛ́ɛ bǐ wɛ nɔ́ ɖó nukún we, bónú a nǎ ná nǔɖuɖu yě hwenu e xovɛ́ ná sin yě é,
104.27 Eux tous mettent leur espoir en toi, pour que tu leur donnes leur nourriture en son temps.

a nɔ ná nǔɖuɖu yě bɔ yě nɔ́ yí, a nɔ hun alɔ bó nɔ ná nǔɖuɖu yě, bɔ yě nɔ́ ɖu nǔ gɔ́ xo.
104.28 Tu la leur donnes, et ils la recueillent ; tu ouvres ta main, et ils sont rassasiés de biens ;

A sɔ́ hwiɖée hwlá dó yě ɔ́, xɛsi nɔ jɛ yě jí. A yǐ funfún sín yě sí ɔ́, yě nɔ́ bɔnu, yě nɔ́ lɛ́ húzú kɔ́gúdu.
104.29 tu te détournes : ils sont saisis d’épouvante ; tu leur retires le souffle : ils périssent et retournent à leur poussière.

A ka lɛ́ sɛ́ funfún towe dó yě ɔ́, yě nɔ́ lɛ́ wá gbɛ, bɔ gbɛ yɔ̌yɔ́ ɖěvo nɔ lɛ́ bɛ́ ɖo ayǐkúngban ɔ́ jí.
104.30 Tu envoies ton souffle : ils sont créés, et tu renouvelles la terre.

Mawu Mavɔmavɔ sín susu ní nɔ te káká sɔ́yi. Xomɛ ní hun i dó nǔ e é bló lɛ́ɛ wú.
104.31 Que la gloire du Seigneur subsiste toujours ! Que le Seigneur se réjouisse de ses œuvres !

Mawu Mavɔmavɔ nɔ kpɔ́n ayǐkúngban ɔ́ bɔ é nɔ́ dán wǔ, é nɔ́ ɖó alɔ só lɛ́ɛ wú bɔ yě nɔ́ jɛ azɔ si jí.
104.32 Il regarde la terre, et elle frissonne ; il touche les montagnes, et elles fument.

Nú ta ce ɖo gbɛ jɛ́n wɛ ɔ́, un ná nɔ́ kpa Mawu Mavɔmavɔ; nú un ko sixú nɔ́ fɔ́n ɔ́, un ná nɔ́ ɖɔ xó lómílómí dó mlá Mawu ce dó han mɛ.
104.33 Je chanterai pour le Seigneur tant que je vivrai, je chanterai pour mon Dieu tant que j’existerai.

Xó lómílómí e ɖɔ wɛ un ɖe lɛ́ɛ ní nyɔ́ se n'i. Un jló ná j'awǎ ɖo Mawu Mavɔmavɔ mɛ.
104.34 Que ma requête lui soit douce ! Moi, je veux me réjouir dans le Seigneur.

Hwɛhutɔ́ sín kún ní vɔ sín ayǐkúngban ɔ́ jí, bónú mɛdídá ɖě má sɔ́ ɖe ó. Lǐndɔ̌n ce, kpa susu nú Mawu Mavɔmavɔ! Mi kpa Mawu Mavɔmavɔ! Mawu nɔ́ nɔ gbejí nú togun tɔn
104.35 Que les pécheurs disparaissent de la terre, et que les méchants ne soient plus ! Que je bénisse le Seigneur ! Louez le Seigneur (Yah) !