Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Ɖɛhan 102 - Paumes 102
Adǎn ɖo nya ɖé gbo wɛ bɔ é sú xó ylɔ́ Mawu. Adǎn ɖo nya ɖé gbó wɛ bɔ é dán ɖě wa gbɔn, bó ɖɔ nǔ e ɖo gbigbo e wɛ é nú Mawu Mavɔmavɔ.
102.1 Détresse et espérance Prière. D’un pauvre, lorsqu’il défaille et qu’il répand sa requête devant le Seigneur.

Mawu Mavɔmavɔ, ɖǒtó ɖɛ ce, xó e sú wɛ un ɖe ɔ́ ní hun káká wá gɔ̌n towe.
102.2 Seigneur, entends ma prière, et que mes appels au secours parviennent jusqu’à toi !

Gbe e gbe adǎn ná gbo mì ɔ́, ma sɔ́ hwiɖée hwlá dó mì ó. Un sú xó ylɔ́ we hǔn, ɖǒtó mì. Se ɖɛ ce, ma lín ó!
102.3 Ne te détourne pas de moi au jour de ma détresse ! Tends vers moi ton oreille au jour où je crie ! Réponds-moi vite !

Đó gbɛzán ce ɖo kinkɛn wɛ azizɔ ɖɔhun, bɔ xú ce lɛ́ɛ ɖo jiji wɛ myɔtín ɖɔhun.
102.4 Car mes jours s’évanouissent en fumée, mes os sont brûlants comme de la braise.

Ayi e ɖo xo ce mɛ é sɔ́ ɖó gǎn ɖé ǎ gběhan e è xo ɔ́ ɖɔhun, un sɔ́ nɔ́ flín nǔɖuɖu lɔ bo nɔ ɖu ǎ.
102.5 Mon cœur est frappé, et se dessèche comme l’herbe ; j’en oublie de manger.

Un ɖo azɔn wɛn wɛ káká bó wá kpo xú kɛ́ɖɛ́,
102.6 Mes gémissements sont tels que mes os s’attachent à ma chair.

un cí gbětótló mɛ xɛ ɖɔhun, un cí kwlele e ɖo xwé gbigba gbe é ɖɔhun.
102.7 Je ressemble au pélican du désert, je suis comme le chat-huant des ruines ;

Un sɔ́ nɔ́ dɔ́ amlɔ ǎ, un cí xɛ goɖokpónɔ ɖé ɖɔhun ɖo xɔ ta.
102.8 je veille, et je suis comme l’oiseau solitaire sur un toit.

Ayǐ hɔ́n tɛgbɛ ɔ́, kɛntɔ́ ce lɛ́ɛ nɔ́ ɖo zunzun mì wɛ, yě nɔ́ ɖo cícá mì ko wɛ; yě ja nu dó mɛɖé gbé ɔ́, yě nɔ́ ɖɔ nú mɛ ɔ́ ɖɔ nǔ e wa mì ɔ́ ní wa mɛ ɔ́.
102.9 Mes ennemis m’outragent sans cesse, mes adversaires furieux me prennent à témoin de leurs serments.

Afín wɛ un nɔ ɖu ɖó nǔɖuɖu do mɛ, un ná nu nǔɖé ɔ́, ɖasin ce nɔ hán ɖ'é mɛ ǎ;
102.10 Je mange de la cendre comme du pain, je mêle mes larmes à ce que je bois,

a sɔ́ mì nyi dó gbě, ɖó a ɖo xomɛsin jí, bó ɖo adǎn jɛ wɛ.
102.11 à cause de ta fureur et de ta colère, car tu m’as soulevé et jeté au loin.

Gbɛzán ce ɖo wǐwá yi wɛ gbada yɛ ɖɔhun, un ɖo xúxú wɛ gběhan ɖɔhun.
102.12 Mes jours sont comme l’ombre qui s’allonge, et je me dessèche comme l’herbe.

Amɔ̌, hwɛ Mawu Mavɔmavɔ ɔ́, a ɖo axɔ́sú ɖu wɛ káká sɔ́yi; gbɛtɔ́ e kó jɔ wá gbɛ ɔ́ mɛ ɔ́ bǐ wɛ tunwun we, mɛ e ná wá jɔ sɔ lɛ́ɛ lɔ ná tunwun we.
102.13 Mais toi, Seigneur, tu es installé pour toujours, on évoque ton nom de génération en génération.

A nǎ sí te bó kú nǔbláwǔ nú Sinyɔ́ɔ, ɖó hwenu e a ɖǒ, bɔ nǔ tɔn ná blá wǔ nú we é su.
102.14 Tu te lèveras, tu auras compassion de Sion ; car c’est le moment de lui faire grâce, le temps fixé est arrivé ;

Mɛsɛntɔ́ towe lɛ́ɛ yí wǎn nú awǐnnya Sinyɔ́ɔ tɔn lɛ́ɛ. Sinyɔ́ɔ ɔ́ bǐ wɛ gba hánnyá có yě nɔ́ kpo ɖo wǎn yí ná wɛ.
102.15 car nous, tes serviteurs, nous nous plaisons à ses pierres, nous prenons en pitié sa poussière.

Énɛ́ ɔ́, akɔta lɛ́ɛ bǐ ná ɖó sísí nú nyǐkɔ Mawu Mavɔmavɔ tɔn, bɔ axɔ́sú e ɖo ayǐkúngban ɔ́ jí lɛ́ɛ bǐ ná ɖó sísí nú Mawu Mavɔmavɔ sín susu,
102.16 Alors les nations craindront le nom du Seigneur, et tous les rois de la terre ta gloire.

hwenu e Mawu Mavɔmavɔ ná lɛ́ vɔ́ Sinyɔ́ɔ to ɔ́ bló ɖó, bó ná ɖe éɖée xlɛ́ gbɔn susu tɔn mɛ é,
102.17 Car le Seigneur rebâtit Sion, il apparaît dans sa gloire.

hwenu e é ná nɔ́ ɖótó lelenɔ lɛ́ɛ sín ɖɛ, bó ma sɔ́ ná gbɛ́ ɖɛ yětɔn se ɖě ǎ é.
102.18 Il se tourne vers la prière du misérable, il ne méprise pas sa prière.

È nǐ wlán nǔ élɔ́ lɛ́ɛ dó wěma mɛ ɖ'ayǐ nú vǐ tɔn e ná wá jɔ sɔ lɛ́ɛ é, bónú togun e ná lɛ́ vɔ́ ɖ'ayǐ wɛ è ɖe é ná sɔ́ Mawu Mavɔmavɔ su:
102.19 Que cela soit écrit pour la génération future, et le peuple qui sera créé louera le Seigneur (Yah) !

jǐ aga wɛ Mawu Mavɔmavɔ ɖe bó nɔ́ kpɔ́n nǔ sɛ́ dó. Mawu Mavɔmavɔ nɔ́ nɔ jǐ aga dɔ̌n, bó nɔ́ kpɔ́n ayǐkúngban ɔ́ jí sɛ́ dó,
102.20 Car il se penche de son haut sanctuaire ; du ciel le Seigneur regarde sur la terre

bó nɔ́ se azɔn e wɛn wɛ mɛ e ɖo gan mɛ lɛ́ɛ ɖe é, bó nɔ́ hwlɛ́n mɛ e ɖo nǎ kú wɛ lɛ́ɛ gán.
102.21 pour entendre les soupirs du prisonnier, pour délivrer ceux qui sont en danger de mort,

Énɛ́ ɔ́, yě ná jlá Mawu Mavɔmavɔ nyíkɔ ɖo Sinyɔ́ɔ; yě ná nɔ́ mlá ɛ ɖo Jeluzalɛ́mu,
102.22 afin qu’ils parlent, dans Sion, du nom du Seigneur et qu’ils disent sa louange dans Jérusalem,

hwenu e togun lɛ́ɛ bǐ ná kplé ɖo fínɛ́, bɔ axɔ́súɖuto lɛ́ɛ bǐ ná kplé bó ná sɛn Mawu Mavɔmavɔ é.
102.23 quand peuples et royaumes se réuniront pour servir le Seigneur.

Mawu ɖe hlɔ̌nhlɔ́n ce kpo ɖo alixo, é ɖe gbɛzán ce kpo.
102.24 Il a fait fléchir ma force en chemin, il a abrégé mes jours.

Un ɖɔ nú we ɖɔ: “Mawu ce, ma lɔn nú un wɛ́n kú ó, hwi mɛ e ɖo gbɛ káká sɔ́yi é.”
102.25 Je dis : Mon Dieu, ne m’enlève pas au milieu de mes jours, toi, dont les années durent de génération en génération !

Hwi wɛ ɖó ayǐkúngban ɔ́ ayǐ sín do, bɔ jǐxwé ɔ́ nyí alɔ towe núwiwa.
102.26 Autrefois tu as fondé la terre, et le ciel est l’œuvre de tes mains.

Nǔ nɛ́ lɛ́ɛ bǐ ná vɔ, hwɛ ka ná ɖe tɛgbɛ. Bǐ wɛ ná gbi avɔ ɖɔhun; a nǎ ɖyɔ́ bǐ awu ɖɔhun, bɔ yě bǐ nǎ vɔ.
102.27 Eux, ils disparaîtront, mais toi, tu subsisteras ; ils s’useront tous comme un vêtement ; tu les changeras comme un habit, et ils seront changés.

Lo ɔ́, mɛ e a nyǐ ɔ́ jɛ́n a nyǐ tɛgbɛ; gbɛ towe ná vɔ gbeɖé ǎ.
102.28 Mais toi, c’est toi : tes années ne finiront pas.

Mɛsɛntɔ́ towe lɛ́ɛ sín vǐ lɛ́ɛ ná ɖó nɔtɛn, vǐ yětɔn lɛ́ɛ ná nɔ nukɔn towe. Mi kpa susu nú Mavɔmavɔ xá mì
102.29 Les fils de tes serviteurs auront une demeure, et leur descendance s’affermira devant toi.