Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Ɖɛhan 59 - Paumes 59
Hanjigbɛ́gán ɔ́ sín hanjiwéma mɛ wɛ han élɔ́ ɖe. È sɔ́ xó lómílómí dó han mɛ. Davídi sín han wɛ. È nɔ ji dó han e è nɔ ylɔ́ ɖɔ “Ma hɛn nǔ gblé ó” é sín hangbe mɛ. Hwenu e Sawúlu sɛ́ mɛ dó Davídi xwé gbe ɖɔ è nǐ yi cɔ́ ɛ káká bó hu i ɔ́ wɛ Davídi ji. Mawu ce, hwlɛ̌n mì ɖo kɛntɔ́ ce lɛ́ɛ sí, cyɔ́n alɔ jǐ ce ɖo mɛ e sí te dó jǐ ce lɛ́ɛ nukɔn.
59.1 Au chef des chantres. <<Ne détruis pas.>> Hymne de David. Lorsque Saül envoya cerner la maison, pour le faire mourir. Mon Dieu ! délivre-moi de mes ennemis, Protège-moi contre mes adversaires !

Hwlɛ̌n mì ɖo acɛgbatɔ́ lɛ́ɛ sí, hwlɛ̌n mì gán ɖo mɛhutɔ́ lɛ́ɛ sí.
59.2 Délivre-moi des malfaiteurs, Et sauve-moi des hommes de sang !

Mawu Mavɔmavɔ, kpɔ́n; yě tɔwu nú mì, bó ná hu mì. Gǎnhúnǔtɔ́ lɛ́ɛ ɖo gbě ce blá wɛ, un ka wa nǔɖé nyi do ǎ, un ka hu hwɛ ɖé ǎ.
59.3 Car voici, ils sont aux aguets pour m'ôter la vie ; Des hommes violents complotent contre moi, Sans que je sois coupable, sans que j'aie péché, ô Éternel !

Un wa nǔɖé nyi do ǎ; yě ká ɖo wezun jí ja; yě sɔ́ nǔ bó ná tɔ́n ahwan mì, Mawu Mavɔmavɔ, fɔ́n bó wá káká gɔ̌n ce bó wá dó alɔ mì.
59.4 Malgré mon innocence, ils courent, ils se préparent : Réveille-toi, viens à ma rencontre, et regarde !

Mawu Mavɔmavɔ, Mawu Nǔbǐwúkpétɔ́, Mawu Izlayɛ́li tɔn, sí te bó dɔn tó nú akɔta lɛ́ɛ bǐ; ma kú nǔbláwǔ nú nǔ mɛdídá, mɛsaɖutɔ́ nɛ́ lɛ́ɛ ɖěbǔ ó. Agbɔ̌n
59.5 Toi, Éternel, Dieu des armées, Dieu d'Israël, Lève-toi, pour châtier toutes les nations ! N'aie pitié d'aucun de ces méchants infidèles ! -Pause.

Gbadanu tɛgbɛ ɔ́, yě nɔ́ lɛ́ kɔ wá, yě nɔ́ ɖo nǔ hó wɛ avǔn ɖɔhun, bó nɔ́ ɖo lɛ́ lɛ̌ dó toxo ɔ́ wɛ.
59.6 Ils reviennent chaque soir, ils hurlent comme des chiens, Ils font le tour de la ville.

Kpɔ́n, nu yětɔn nɔ́ nyɛ afúntúnkplɔ̌. Hwǐ wɛ ɖo nu yětɔn mɛ; xó e nɔ́ tɔ́n sín nu yětɔn mɛ ɔ́, mɛ̌ ká sixú se?
59.7 Voici, de leur bouche ils font jaillir le mal, Des glaives sont sur leurs lèvres ; Car, qui est-ce qui entend ?

Amɔ̌, hwɛ Mawu Mavɔmavɔ ɔ́, a ɖo yě ko wɛ, a ɖo slǎmɛ ɖɔ akɔta e nyí akɔta ɖěvo lɛ́ɛ bǐ wú wɛ.
59.8 Et toi, Éternel, tu te ris d'eux, Tu te moques de toutes les nations.

Hwi mɛ e nɔ cyɔ́n alɔ jǐ ce ɔ́ gɔ́n wɛ un nɔ kpɔ́n; Mawu, hwi wɛ nyí ahohó ce.
59.9 Quelle que soit leur force, c'est en toi que j'espère, Car Dieu est ma haute retraite.

Mawu ce xomɛnyɔ́tɔ́ ɔ́ nɔ́ wá gɔ̌n ce bó nɔ́ gɔ́ alɔ nú mì. Mawu ce nɔ́ zin kɛntɔ́ ce lɛ́ɛ dɛ́, bó nɔ́ sɔ́ xlɛ́ mì.
59.10 Mon Dieu vient au-devant de moi dans sa bonté, Dieu me fait contempler avec joie ceux qui me persécutent.

Aklúnɔ, ma hu yě din tlóló ó, togun ce táá wɔn lě e a kpé nǔ wú gbɔn é. Aklúnɔ gǎglónú mǐtɔn, zě hlɔ̌nhlɔ́n towe dó dán yě bó zin yě dɛ́,
59.11 Ne les tue pas, de peur que mon peuple ne l'oublie ; Fais-les errer par ta puissance, et précipite-les, Seigneur, notre bouclier !

ɖó yě kɛ nu ɔ́, hwɛ jɛ́n yě nɔ́ hu dó we. Goyíyí yě ɖésúnɔ tɔn ní nyí mɔ nú yě jɛ mɛ. Đó nu dó mɛ wɛ jɛ́n yě nɔ́ ɖe, adingban ɖó wɛ jɛ́n yě nɔ́ ɖe.
59.12 Leur bouche pèche à chaque parole de leurs lèvres : Qu'ils soient pris dans leur propre orgueil ! Ils ne profèrent que malédictions et mensonges.

Nɔ xomɛsin jí bó sú kún yětɔn dó. Sú kún yětɔn dó bónú yě ní ma sɔ́ tíin nyǐ ó. È nǐ tunwun ɖɔ hwi Mawu ɔ́ wɛ kpa acɛ ɖo Izlayɛ́li, bó kpa acɛ káká yi fí e ayǐkúngban ɔ́ kponu ɖó é. Agbɔ̌n
59.13 Détruis-les, dans ta fureur, détruis-les, et qu'ils ne soient plus! Qu'ils sachent que Dieu règne sur Jacob, Jusqu'aux extrémités de la terre ! -Pause.

Gbadanu tɛgbɛ ɔ́, yě nɔ́ lɛ́ kɔ wá, yě nɔ́ ɖo nǔ hó wɛ avǔn ɖɔhun, bó nɔ́ ɖo lɛ́ lɛ̌ dó toxo ɔ́ wɛ.
59.14 Ils reviennent chaque soir, ils hurlent comme des chiens, Ils font le tour de la ville.

Yě nɔ́ ɖo dǐndán kpé wɛ, bó nɔ́ ɖo nǔɖuɖu ba wɛ. Nú yě má gɔ́ xo ǎ ɔ́, yě nɔ́ jɛ nǔ hó jí.
59.15 Ils errent çà et là, cherchant leur nourriture, Et ils passent la nuit sans être rassasiés.

Nyɛ ɔ́, un ná ji han dó kpa hlɔ̌nhlɔ́n towe. Ayǐ hɔ́n tlóló ɔ́, un ná jlá lě e a nyɔ̌ xomɛ gbɔn é, ɖó ahohó wɛ a nyǐ nú mì. Hwi wɛ nyí bibɛtɛn ce, fí e un nɔ hɔn hwlá cí adǎngbomɛzán gbe é.
59.16 Et moi, je chanterai ta force ; Dès le matin, je célébrerai ta bonté. Car tu es pour moi une haute retraite, Un refuge au jour de ma détresse.

Mawu, hwi wɛ un ná ji han dó kpa susu ná, ɖó hwi Mawu ce ɔ́, hwi Mawu xomɛnyɔ́tɔ́ ɔ́, hwi wɛ nyí ahohó ce, hwi wɛ nyí hlɔ̌nhlɔ́n ce.
59.17 O ma force ! c'est toi que je célébrerai, Car Dieu, mon Dieu tout bon, est ma haute retraite.