Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Ɖɛhan 50 - Paumes 50
Asáfu sín han. Mawu Mavɔmavɔ, Mawu Nǔbǐwúkpétɔ́ ɔ́ kɛ nu; é ylɔ́ ayǐkúngban ɔ́ bǐ kplé sín zǎnzǎn hwe jí káká yi gbadahwe jí.
50.1 Psaume d'Asaph. Dieu, Dieu, l'Éternel, parle, et convoque la terre, Depuis le soleil levant jusqu'au soleil couchant.

Sín Sinyɔ́ɔ, toxo e nyɔ́ ɖɛkpɛ bɔ nǔ vɔ ɖ'é wú ɔ́ mɛ dɔ̌n wɛ Mawu ɖe bó ɖo kínkɔ́n wɛ.
50.2 De Sion, beauté parfaite, Dieu resplendit.

É ja, Mawu mǐtɔn ja, é ɖo xwíí bó ja ǎ. Myɔ ɖaxó ɖé ɖo nukɔn tɔn, jɔhɔn ɖaxó ɖé lɛ́ lɛ̌ dó e.
50.3 Il vient, notre Dieu, il ne reste pas en silence ; Devant lui est un feu dévorant, Autour de lui une violente tempête.

É ylɔ́ jǐnukúnsin sɛ́ dó jǐ aga, bó ylɔ́ ayǐkúngban, bɔ yě ná ɖo te bɔ é ná ɖɔ hwɛ xá togun tɔn.
50.4 Il crie vers les cieux en haut, Et vers la terre, pour juger son peuple :

É ɖɔ: “Mi kplé mɛ e ɖo gbejí nú mì lɛ́ɛ, yě mɛ e sá vɔ̌ dó jɛ akɔ xá mì lɛ́ɛ nú mì!”
50.5 Rassemblez-moi mes fidèles, Qui ont fait alliance avec moi par le sacrifice !

Énɛ́ ɔ́, jǐxwé ɖo ɖiɖɔ wɛ ɖɔ Mawu ɔ́, nǔ jlɔ́jlɔ́ wɛ é nɔ́ wa; Mawu wɛ nɔ́ gbo hwɛ. Agbɔ̌n
50.6 Et les cieux publieront sa justice, Car c'est Dieu qui est juge. -Pause.

“Togun ce, ɖǒtó mì má ɖɔ xó nú we; Izlayɛ́li, un ná dó hwɛ we, nyi wɛ nyí Mawu, Mawu towe.
50.7 Écoute, mon peuple ! et je parlerai ; Israël ! et je t'avertirai. Je suis Dieu, ton Dieu.

Vɔ̌ e a nɔ sá nú mì lɛ́ɛ wú wɛ un ɖo hwɛ ná ɖɔ xá we wɛ ǎ. A nɔ xwlé vɔ̌ e è nɔ dó zo ɔ́ mì tɛgbɛ.
50.8 Ce n'est pas pour tes sacrifices que je te fais des reproches ; Tes holocaustes sont constamment devant moi.

Un ná yi sɔ́ nyibúsú ɖo xwé towe gbe ǎ, un ka ná yi sɔ́ gbɔ̌sú ɖo gbɔ̌kpó towe mɛ ǎ,
50.9 Je ne prendrai pas de taureau dans ta maison, Ni de bouc dans tes bergeries.

ɖó kanlin e ɖo zungbó mɛ lɛ́ɛ bǐ wɛ nyí ce. Kanlin e ɖo só maxamaxa lɛ́ɛ jí é bǐ wɛ nyí ce.
50.10 Car tous les animaux des forêts sont à moi, Toutes les bêtes des montagnes par milliers ;

Un tunwun xɛ e nɔ gbɔn jǐ lɛ́ɛ ɖokpó ɖokpó. Lan e ɖo gběhan mɛ é bǐ wɛ ɖo alɔ ce mɛ.
50.11 Je connais tous les oiseaux des montagnes, Et tout ce qui se meut dans les champs m'appartient.

Nú xovɛ́ sin mì ɔ́, é byɔ́ ɖɔ má ɖɔ nú we ǎ, ɖó gbɛ ɔ́ bǐ wɛ nyí ce, bɔ nǔ e ɖo gbɛ ɔ́ mɛ ɔ́ bǐ nyí ce.
50.12 Si j'avais faim, je ne te le dirais pas, Car le monde est à moi et tout ce qu'il renferme.

Nyɛ ɔ́, un nɔ ɖu nyibúsú sín lan wɛ a? Un nɔ nu gbǎgbáhun wɛ a?
50.13 Est-ce que je mange la chair des taureaux ? Est-ce que je bois le sang des boucs ?

Vɔ̌ e a nǎ sá nú nyɛ Mawu towe ɔ́ wɛ nyí ɖɔ a nǐ tunwun nǔ e bló nú we wɛ un ɖe ɔ́ nú mì. Đe akpá e a dǒ nú nyɛ Mawu Ajalɔ̌nlɔn lɛ́ɛ.
50.14 Offre pour sacrifice à Dieu des actions de grâces, Et accomplis tes vœux envers le Très Haut.

Adǎn gbo we hweɖěbǔnu hǔn, ylɔ̌ mì. Un ná hwlɛ́n we gán, bɔ a nǎ kpa susu nú mì.”
50.15 Et invoque-moi au jour de la détresse ; Je te délivrerai, et tu me glorifieras.

Mawu ɖɔ nú mɛdídá ɖɔ: “Étɛ́! A nɔ ɖo sɛ́n ce lɛ́ɛ xa wɛ, akɔ e un jɛ xá we ɔ́ nyí han bó ɖo nu towe.
50.16 Et Dieu dit au méchant : Quoi donc ! tu énumères mes lois, Et tu as mon alliance à la bouche,

Hwi mɛ e un gbɛ́ nǔɖé ná ɔ́, a ma nɔ se ǎ é! Hwi mɛ e nɔ se xó ce dó tó gúdo é!
50.17 Toi qui hais les avis, Et qui jettes mes paroles derrière toi !

A mɔ ajotɔ́ ɖé ɔ́, a nɔ dó gbɛ̌ tɔn; mɛ e nɔ lɛ aga lɛ́ɛ wɛ a nɔ zun xɔ́ntɔn xá
50.18 Si tu vois un voleur, tu te plais avec lui, Et ta part est avec les adultères.

Xó nyanya kɛ́ɖɛ́ wɛ nɔ tɔ́n sín nu towe mɛ. A kɛ nu ɔ́, mɛ jɛ́n a nɔ blɛ́.
50.19 Tu livres ta bouche au mal, Et ta langue est un tissu de tromperies.

A nɔ jínjɔ́n ayǐ bó nɔ ɖɔ nɔví towe nú. A nɔ dó hɛ̌n nɔví towe, nɔ towe xomɛ ví.
50.20 Tu t'assieds, et tu parles contre ton frère, Tu diffames le fils de ta mère.

Nǔ e a nɔ wa é nɛ́, bó nɔ ɖɔ nyi ma kɛ nu d'é wú ó. Towe ɖɔhun wɛ un ɖe wɛ a vɛdó a? Nǔ e a dǒ sin lɛ́ɛ bǐ nu wɛ a nǎ ɖó akɔ́n; nǔ e a dǒ sin lɛ́ɛ bǐ sín tó wɛ un ná dɔn nú we.
50.21 Voilà ce que tu as fait, et je me suis tu. Tu t'es imaginé que je te ressemblais ; Mais je vais te reprendre, et tout mettre sous tes yeux.

Mi mɛ e nɔ wɔn nyɛ Mawu lɛ́ɛ ɔ́, nǔ e mi ná tunwun é nɛ́, é má nyí mɔ̌ ǎ ɔ́, un ná vúnvún mi, mɛ e ná yí mi sín así ce ɔ́ ná ɖe ǎ.
50.22 Prenez-y donc garde, vous qui oubliez Dieu, De peur que je ne déchire, sans que personne délivre.

Mɛ e sá vɔ̌ dó tunwun nǔ e un wa n'i ɔ́ nú mì ɔ́, mɛ e sɔ́ mì su é nɛ́; mɛ e nɔ zán gbɛ ɖagbe ɔ́, un ná ɖe xlɛ́ ɛ ɖɔ nyi wɛ nyí Mɛhwlɛ́ngántɔ́.”
50.23 Celui qui offre pour sacrifice des actions de grâces me glorifie, Et à celui qui veille sur sa voie Je ferai voir le salut de Dieu.