Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Ɖɛhan 39 - Paumes 39
Hanjigbɛ́gán Yedutún sín hanjiwéma mɛ wɛ han élɔ́ ɖe. Davídi sín han wɛ. Đ'ayǐ ɔ́, un nɔ ɖɔ: “Un ná kpɔ́n afɔ bo ɖe, bó ma wá kɛ nu nyi do bo hu hwɛ ó; un ná nɔ́ hɛn nu ce ɖo gbɛtɔ́ mɛ, ɖo gbɛtɔ́ dídá lɛ́ɛ mɛ, nú tɛ́ntin yětɔn jɛ́n un ɖe ɔ́ nɛ́.”
39.1 Au chef des chantres. A Jeduthun, Psaume de David. Jedisais : Je veillerai sur mes voies, De peur de pécher par ma langue ; Je mettrai un frein à ma bouche, Tant que le méchant sera devant moi.

Énɛ́ ɔ́, un gbɔ bo bɔ nu dó aɖǔ; un sɔ́ ɖo nu kɛ wɛ ǎ; un gbɛ́ ɖɔ un kún ná ɖɔ xó ɖé ó, có nǔ e ɖo gbigbo mì wɛ ɔ́, jijɛ jí wɛ jɛ́n é ɖe.
39.2 Je suis resté muet, dans le silence ; Je me suis tu, quoique malheureux ; Et ma douleur n'était pas moins vive.

Hǔn ce nɔ́ ɖo myɔ ji wɛ ɖo xo ce mɛ; azɔn e wɛn wɛ un ɖe é ɖo myɔ kán wɛ, bɔ xó ɖé wá nu ce bɔ un ɖɔ:
39.3 Mon cœur brûlait au dedans de moi, Un feu intérieur me consumait, Et la parole est venue sur ma langue.

Mawu Mavɔmavɔ, ɖɔ hwenu e gbɛ ce ná vɔ dó ɔ́ nú mì. Đɔ azǎn nabí e un ná nɔ gbɛ xɔ ɔ́ nú mì, bónú má tunwun ɖɔ un kún nyí nǔɖé ó.
39.4 Éternel ! dis-moi quel est le terme de ma vie, Quelle est la mesure de mes jours ; Que je sache combien je suis fragile.

Éɖíe, gbɛzán e a nǎ mì ɔ́, ga tɔn ɔ́, alɔbá ɖokpó wɛ; azǎn nabí e un ná nɔ gbɛ xɔ ɔ́ nyí nǔɖé ɖo nukɔn towe ǎ; nǔgbó wɛ, gbɛtɔ́ e ɖo te ɔ́ bǐ ɔ́, jɔhɔn kpowun wɛ. Agbɔ̌n
39.5 Voici, tu as donné à mes jours la largeur de la main, Et ma vie est comme un rien devant toi. Oui, tout homme debout n'est qu'un souffle. Pause.

Ɛɛn, gbɛtɔ́ nɔ́ ɖo yiyi wɛ, bó nɔ́ ɖo wǐwá wɛ yɛ ɖɔhun; é nɔ́ ɖo kan xo wɛ, jɔhɔn kpowun wɛ é ká nyí; é nɔ́ ɖo dɔkun kplé ɖ'ayǐ wɛ, bó ká tunwun mɛ e ná wá ɖu ɔ́ ǎ.
39.6 Oui, l'homme se promène comme une ombre, Il s'agite vainement ; Il amasse, et il ne sait qui recueillera.

Aklúnɔ, din ɔ́, étɛ́ wɛ un ka sixú ɖó nukún? Hwi ɖó nukún wɛ un ɖe.
39.7 Maintenant, Seigneur, que puis-je espérer? En toi est mon espérance.

Xɔ mì ɖo hwɛ e un hu lɛ́ɛ bǐ mɛ. Ma jó mì dó nú má ɖu winnyá ɖo xlonɔ lɛ́ɛ nukɔn ó.
39.8 Délivre-moi de toutes mes transgressions ! Ne me rends pas l'opprobre de l'insensé !

Un ɖo xwíí, un ɖo nu kɛ wɛ ǎ, ɖó hwi wɛ ɖo nǔ wa xá mì wɛ.
39.9 Je reste muet, je n'ouvre pas la bouche, Car c'est toi qui agis.

Gbɔ, ma sɔ́ xo mì ɖě ó. Un sɔ́ sixú dɛ ɖo nǔ e dó mì wɛ a ɖe ɔ́ nu ǎ.
39.10 Détourne de moi tes coups ! Je succombe sous les attaques de ta main.

A nɔ dɔn tó nú gbɛtɔ́ ɖó hwɛ tɔn lɛ́ɛ wú, bó ná dó gbɛ́ nǔ n'i. A nɔ hɛn nǔ e vɛ́ n'i lɛ́ɛ gblé wǎn ɖu atínsínsɛ́n ɖɔhun. Gbɛtɔ́ ɔ́, jɔhɔn kpowun wɛ; gbɛtɔ́ nyí nǔɖé ǎ. Agbɔ̌n
39.11 Tu châties l'homme en le punissant de son iniquité, Tu détruis comme la teigne ce qu'il a de plus cher. Oui, tout homme est un souffle. Pause.

Mawu Mavɔmavɔ, se ɖɛ e xo wɛ un ɖe é; ɖǒtó xó e sú ylɔ́ we wɛ un ɖe é; ma dó tókúse avǐ e ya wɛ un ɖe ɔ́ mɛ ó; ɖó jǒnɔ kpowun wɛ un nyí ɖo xwé towe gbe, fí kpɛɖé ná nɔ wɛ jɛ́n un ɖe bó ná yi tɔ́gbó ce lɛ́ɛ ɖɔhun.
39.12 Écoute ma prière, Éternel, et prête l'oreille à mes cris ! Ne sois pas insensible à mes larmes! Car je suis un étranger chez toi, Un habitant, comme tous mes pères.

Nǎ agbɔ̌n kpɛɖé mì, nú ayi ce ná j'ayǐ, cóbónú má ɖidó bó sɔ́ ná tíin ǎ.
39.13 Détourne de moi le regard, et laisse-moi respirer, Avant que je m'en aille et que ne sois plus !