Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Tíntɔ́n 1 - Exode 1

Jakɔ́bu e è nɔ lɛ́ ylɔ́ ɖɔ Izlayɛ́li ɔ́ kpó vǐ tɔn lɛ́ɛ kpó wá Ejípu. Mɛ ɖokpó ɖokpó wá kpódó xwédo tɔn kpó.
1.1 Voici les noms des fils d'Israël, venus en Égypte avec Jacob et la famille de chacun d'eux:

Hwlibɛ́ni, Sinmɛnyɔ́ɔ, Levíi, Judáa,
1.2 Ruben, Siméon, Lévi, Juda,

Isakáa, Zabulɔ́ɔn, Bɛnjamɛ́ɛ,
1.3 Issacar, Zabulon, Benjamin,

Dan, Nɛfutali, Gadi kpódó Acɛ́ɛ kpó.
1.4 Dan, Nephthali, Gad et Aser.

Jakɔ́bu ví e wá Ejípu lɛ́ɛ bǐ bló kanɖé gban (70). Vǐ tɔn Jozɛ́fu ɔ́ ká kó ɖo Ejípu hwenɛ́nu nɛ́.
1.5 Les personnes issues de Jacob étaient au nombre de soixante-dix en tout. Joseph était alors en Égypte.

Jozɛ́fu wá kú, nɔví tɔn lɛ́ɛ kpódó mɛ e nyí gbɛ̌ yětɔn lɛ́ɛ kpó bǐ wá kú.
1.6 Joseph mourut, ainsi que tous ses frères et toute cette génération-là.

Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɖo jiji wɛ, yě ɖo kún gba wɛ, yě fɔ́n ɔ́, yě nɔ́ ɖo jijɛ jí wɛ, bó nɔ́ ɖo hlɔ̌nhlɔ́n dó d'é jí wɛ. Yě sukpɔ́ káká bó kpé to ɔ́ mɛ bǐ.
1.7 Les enfants d'Israël furent féconds et multiplièrent, ils s'accrurent et devinrent de plus en plus puissants. Et le pays en fut rempli.

Nǔ ɖo mɔ̌ káká bɔ axɔ́sú yɔ̌yɔ́ ɖé wá xɔ to ɖo Ejípu. Éyɛ́ ká tunwun Jozɛ́fu sín tan ɖěbǔ ǎ.
1.8 Il s'éleva sur l'Égypte un nouveau roi, qui n'avait point connu Joseph.

Axɔ́sú ɔ́ ɖɔ nú togun tɔn ɖɔ: “Mi kpɔ́n; togun Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ tɔn ɔ́, yě sukpɔ́ hú mǐ, yě hú gǎn mǐ.
1.9 Il dit à son peuple: Voilà les enfants d'Israël qui forment un peuple plus nombreux et plus puissant que nous.

Mi wá mǐ ɖe wě dó yě wú, bó ná ɖó ji e ji wɛ yě ɖe ɔ́ te. É má nyí mɔ̌ ǎ ɔ́, nú ahwan wá tɔ́n mǐ ɔ́, yě táá wá jɛ kɛntɔ́ mǐtɔn lɛ́ɛ jí, bó ná fun ahwan xá mǐ, lobo ná tɔ́n sín to ɔ́ mɛ.”
1.10 Allons! montrons-nous habiles à son égard; empêchons qu'il ne s'accroisse, et que, s'il survient une guerre, il ne se joigne à nos ennemis, pour nous combattre et sortir ensuite du pays.

Ée axɔ́sú ɔ́ ɖɔ mɔ̌ ɔ́, è ɖe azɔ̌gán ɖé lɛ́ɛ ɖó yě nu, bónú yě ná nɔ́ ɖó azɔ̌ syɛ́nsyɛ́n lɛ́ɛ kɔ jí nú Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ dó dó ya nú yě. Lě e yě bló gbɔn bɔ Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɖó Pitɔ́mu toxo kpó Hlamusɛ́si toxo kpó ayǐ ɔ́ nɛ́. Toxo énɛ́ lɛ́ɛ mɛ wɛ è nɔ bɛ́ axɔ́sú sín jinukún lɛ́ɛ ɖó.
1.11 Et l'on établit sur lui des chefs de corvées, afin de l'accabler de travaux pénibles. C'est ainsi qu'il bâtit les villes de Pithom et de Ramsès, pour servir de magasins à Pharaon.

Lo ɔ́, è ɖo ya dó nú yě wɛ ɔ́, lo wɛ yě nɔ́ lɛ́ ɖo jiji d'é jí wɛ, bó nɔ́ ɖo kún gba d'é jí wɛ ɔ́ nɛ́. Nǔ énɛ́ ɔ́ zɔ́n bɔ è mɔ Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ lě ɔ́, ado nɔ hu mɛ.
1.12 Mais plus on l'accablait, plus il multipliait et s'accroissait; et l'on prit en aversion les enfants d'Israël.

Énɛ́ ɔ́, Ejípunu lɛ́ɛ sɔ́ Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ dó ɖó kannumɔ, bó hɛn yě syɛ́nsyɛ́n.
1.13 Alors les Égyptiens réduisirent les enfants d'Israël à une dure servitude.

Yě nɔ́ ɖó azɔ̌ syɛ́nsyɛ́n lɛ́ɛ kɔ jí nú yě, káká bɔ gbɛ nɔ vlɛ́ nu nú yě: yě nɔ́ wa kozɔ́, yě nɔ́ sún blǐki, bó nɔ́ wa glezɔ́ tɛnmɛ tɛnmɛ lɛ́ɛ bǐ. Yě nɔ́ ɖó azɔ̌ syɛ́nsyɛ́n alɔkpa alɔkpa énɛ́ lɛ́ɛ kɔ jí nú yě. Nǔ yětɔn nɔ́ blá wǔ nú yě ǎ.
1.14 Ils leur rendirent la vie amère par de rudes travaux en argile et en briques, et par tous les ouvrages des champs: et c'était avec cruauté qu'ils leur imposaient toutes ces charges.

Axɔ́sú Ejípu tɔn ɔ́ ylɔ́ nyɔ̌nu e nɔ́ nɔ aji nú nyɔ̌nu Eblée lɛ́ɛ bó ɖɔ xó nú yě lɔmɔ̌; nyɔ̌nu énɛ́ lɛ́ɛ ɖokpó nɔ́ nyí Ciflá bɔ ɖokpó nɔ́ nyí Púwa.
1.15 Le roi d'Égypte parla aussi aux sages-femmes des Hébreux, nommées l'une Schiphra, et l'autre Pua.

É ɖɔ nú yě ɖɔ: “Nú mi nɔ aji nú nyɔ̌nu Eblée lɛ́ɛ ɖě hǔn, mi kpɔ́n vǐ e é ji ɔ́: ényí súnnu wɛ hǔn, mi hu, é ká nyí nyɔ̌nu wɛ hǔn, mi jó e dó nyi gbɛ.”
1.16 Il leur dit: Quand vous accoucherez les femmes des Hébreux et que vous les verrez sur les sièges, si c'est un garçon, faites-le mourir; si c'est une fille, laissez-la vivre.

Lo ɔ́, ajinɔtɔ́ lɛ́ɛ ɖó sísí nú Mawu, bó bló nǔ e axɔ́sú ɔ́ ɖɔ yě ní bló ɔ́ ǎ; yě jó vǐ lɛ́ɛ bǐ dó nyi gbɛ.
1.17 Mais les sages-femmes craignirent Dieu, et ne firent point ce que leur avait dit le roi d'Égypte; elles laissèrent vivre les enfants.

Énɛ́ ɔ́, axɔ́sú Ejípu tɔn ɔ́ wá ylɔ́ ajinɔtɔ́ lɛ́ɛ gbe ɖokpó, bó ɖɔ nú yě ɖɔ: “Aniwú mi nɔ jó vǐ lɛ́ɛ dó nyi gbɛ? Étɛ́wú wɛ mi ɖo nǔ wa gbɔn mɔ̌ wɛ?”
1.18 Le roi d'Égypte appela les sages-femmes, et leur dit: Pourquoi avez-vous agi ainsi, et avez-vous laissé vivre les enfants?

Bɔ ajinɔtɔ́ lɛ́ɛ yí gbe n'i ɖɔ: “Nyɔ̌nu Eblée lɛ́ɛ cí nyɔ̌nu Ejípunu lɛ́ɛ ɖɔhun ǎ, yědɛɛ lɛ́ɛ dó hlɔ̌nhlɔ́n; yě nɔ́ kó ji vǐ cóbɔ mǐ mɛ ajinɔtɔ́ lɛ́ɛ nɔ́ wá.”
1.19 Les sages-femmes répondirent à Pharaon: C'est que les femmes des Hébreux ne sont pas comme les Égyptiennes; elles sont vigoureuses et elles accouchent avant l'arrivée de la sage-femme.

Énɛ́ wú ɔ́, Mawu wa ɖagbe nú ajinɔtɔ́ lɛ́ɛ. Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ká fɔ́n bó ɖo jiji wɛ, bó sukpɔ́ ɖésú.
1.20 Dieu fit du bien aux sages-femmes; et le peuple multiplia et devint très nombreux.

Sísí e nyɔ̌nu ajinɔtɔ́ lɛ́ɛ ɖó nú Mawu ɔ́ zɔ́n, bɔ Mawu ná vǐ yě dó wa ɖagbe nú yě.
1.21 Parce que les sages-femmes avaient eu la crainte de Dieu, Dieu fit prospérer leurs maisons.

Axɔ́sú Ejípu tɔn ɔ́ ká ná gbe togun tɔn ɔ́ bǐ ɖɔ: “È ji vǐ súnnu Eblée ɖěbǔ hǔn, mi sɔ́ ɛ nyi dó Nilu mɛ, mi ka ná jó nyɔ̌nu lɛ́ɛ bǐ dó nyi gbɛ.”
1.22 Alors Pharaon donna cet ordre à tout son peuple: Vous jetterez dans le fleuve tout garçon qui naîtra, et vous laisserez vivre toutes les filles.