Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Ɖɛhan 6 - Paumes 6
Hanjigbɛ́gán ɔ́ sín hanjiwéma mɛ wɛ han élɔ́ ɖe. Davídi sín han wɛ; è nɔ ji bo nɔ xo kanhún kantántɔnnɔ d'é mɛ.
6.1 Au chef des chantres. Avec instruments à cordes. Sur la harpe à huit cordes. Psaume de David.

Mawu Mavɔmavɔ, ma ɖo xomɛsin jí, bó dɔn tó nú mì ó. Ma ɖo adǎn jí bó kplɔ́n mì ó.
6.2 Éternel ! ne me punis pas dans ta colère, Et ne me châtie pas dans ta fureur.

Mawu Mavɔmavɔ, kú nǔbláwǔ nú mì, ɖó un sɔ́ ɖó gǎn ɖé ǎ. Mawu Mavɔmavɔ, gbɔ azɔn nú mì, ɖó un sɔ́ ló dǒ ǎ.
6.3 Aie pitié de moi, Éternel ! car je suis sans force ; Guéris-moi, Éternel ! car mes os sont tremblants.

Ayi ce bǐ wɛ gbadó. Mawu Mavɔmavɔ, káká hwetɛ́nu nǔ ná nɔ lě nú mì yi jɛ?
6.4 Mon âme est toute troublée ; Et toi, Éternel ! jusque à quand ?...

Mawu Mavɔmavɔ, lɛ̌ kɔ wá, wǎ hwlɛ̌n mì. Hwlɛ̌n mì gán ɖó xomɛnyínyɔ́ towe wú.
6.5 Reviens, Éternel ! délivre mon âme ; Sauve-moi, à cause de ta miséricorde.

Đó mɛ e ɖo kú lɛ́ɛ ɖě sɔ́ nɔ́ flín we ǎ; mɛ e ɖo kútomɛ lɛ́ɛ ɖě sɔ́ nɔ́ sixú kpa we ǎ.
6.6 Car celui qui meurt n'a plus ton souvenir; Qui te louera dans le séjour des morts ?

Un wɛn azɔn káká bɔ nǔ ci kɔ nú mì. Zǎn mɛ tɛgbɛ ɔ́, zan ce bǐ wɛ nɔ́ nyí ɖasin, ɖasin wɛ nɔ fá adɔ̌zan ce bǐ.
6.7 Je m'épuise à force de gémir; Chaque nuit ma couche est baignée de mes larmes, Mon lit est arrosé de mes pleurs.

Nukún ce bǐ wɛ gblé, nǔ lin wɛ un ɖe sɔ mɔ̌ nɛ́! Nukún ce sɔ́ nɔ́ mɔ nǔ ǎ, kɛntɔ́ wɛ ɖo ya dó nú mì wɛ sɔ mɔ̌.
6.8 J'ai le visage usé par le chagrin ; Tous ceux qui me persécutent le font vieillir.

Mi sɛ yi zɔ nú mì, nǔnyanyawatɔ́ e mi, ɖó Mawu Mavɔmavɔ se avǐ e ya wɛ un ɖe é.
6.9 Éloignez-vous de moi, vous tous qui faites le mal ! Car l'Éternel entend la voix de mes larmes ;

Mawu Mavɔmavɔ se vo e sa n'i wɛ un ɖe lɛ́ɛ, é yí ɖɛ ce.
6.10 L'Éternel exauce mes supplications, L'Éternel accueille ma prière.

Kɛntɔ́ ce lɛ́ɛ bǐ ní ɖu winnyá, xɛsi ní jɛ yě jí; yě ní j'agɔ dó gǔdo; yě ní ɖu winnyá nukúnxwixwe ɖokpó mɛ.
6.11 Tous mes ennemis sont confondus, saisis d'épouvante ; Ils reculent, soudain couverts de honte.