Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Bǐbɛ́mɛ 47 - Genèse 47

Énɛ́ ɔ́, Jozɛ́fu yi axɔ́sú Ejípu tɔn ɔ́ gɔ́n, bó ɖɔ n'i ɖɔ: “Nɔví ce lɛ́ɛ kpó tɔ́ ce kpó gosín Kanáa bó wá gɔ̌n ce kpó lɛ̌ngbɔ́ yětɔn lɛ́ɛ kpó gbɔ̌ yětɔn lɛ́ɛ kpó nyibú yětɔn lɛ́ɛ kpó, kpó nǔ e yě ɖó lɛ́ɛ bǐ kpó. Gocɛ́ni wɛ yě jɛ.”
47.1 Joseph alla avertir Pharaon, et lui dit: Mes frères et mon père sont arrivés du pays de Canaan, avec leurs brebis et leurs boeufs, et tout ce qui leur appartient; et les voici dans le pays de Gosen.

Jozɛ́fu kplá nɔví tɔn atɔ́ɔ́n, bó zé yě xlɛ́ axɔ́sú ɔ́.
47.2 Il prit cinq de ses frères, et les présenta à Pharaon.

Axɔ́sú ɔ́ kanbyɔ́ yě ɖɔ: “Azɔ̌ tɛ́ wɛ mi nɔ wa?” Yě yí gbe n'i ɖɔ: “Mǐ mɛsɛntɔ́ towe lɛ́ɛ ɔ́, gbɔ̌ wɛ mǐ nɔ́ nyi tɔ́gbó mǐtɔn lɛ́ɛ ɖɔhun.”
47.3 Pharaon leur dit: Quelle est votre occupation? Ils répondirent à Pharaon: Tes serviteurs sont bergers, comme l'étaient nos pères.

Yě lɛ́ ɖɔ nú axɔ́sú ɔ́ ɖɔ: “Mǐ wá bó ná nɔ to mɛ fí ɖó nǔɖuɖu sɔ́ tíin nú mǐ mɛsɛntɔ́ towe lɛ́ɛ sín lɛ̌ngbɔ́ lɛ́ɛ ǎ, ɖó adɔ e tɔ́n ɖo Kanáa ɔ́ syɛ́n ɖésú. Kɛnklɛ́n bó ná gbe mǐ mɛsɛntɔ́ towe lɛ́ɛ, nú mǐ ná nɔ Gocɛ́ni.”
47.4 Ils dirent encore à Pharaon: Nous sommes venus pour séjourner dans le pays, parce qu'il n'y a plus de pâturage pour les brebis de tes serviteurs, car la famine s'appesantit sur le pays de Canaan; permets donc à tes serviteurs d'habiter au pays de Gosen.

Axɔ́sú ɔ́ ɖɔ nú Jozɛ́fu ɖɔ: “Tɔ́ towe kpó nɔví towe lɛ́ɛ kpó wá gɔ̌n towe.
47.5 Pharaon dit à Joseph: Ton père et tes frères sont venus auprès de toi.

Ejípu to ɔ́ bǐ wɛ ɖo alɔ towe mɛ. Đǒ tɛnmɛ nú tɔ́ towe kpó nɔví towe lɛ́ɛ kpó ɖó fí e nyɔ́ hú fí bǐ ɖo to ɔ́ mɛ é. Yě ní nɔ Gocɛ́ni. Nú a mɔ mɛ e ná sixú kpé nukún dó kanlin ce lɛ́ɛ wú ɖo yě mɛ ɔ́ hǔn, sɔ́ yě ɖó kanlinhwan ce lɛ́ɛ nu.”
47.6 Le pays d'Égypte est devant toi; établis ton père et tes frères dans la meilleure partie du pays. Qu'ils habitent dans le pays de Gosen; et, si tu trouves parmi eux des hommes capables, mets-les à la tête de mes troupeaux.

Jozɛ́fu kplá tɔ́ tɔn yi xlɛ́ axɔ́sú ɔ́, bɔ Jakɔ́bu xo ɖɛ dó axɔ́sú ɔ́ jí.
47.7 Joseph fit venir Jacob, son père, et le présenta à Pharaon. Et Jacob bénit Pharaon.

Axɔ́sú ɔ́ kanbyɔ́ Jakɔ́bu ɖɔ: “È sixú tunwun xwe nabí e ɖo mɛ ta é a?”
47.8 Pharaon dit à Jacob: Quel est le nombre de jours des années de ta vie?

Bɔ Jakɔ́bu yí gbe n'i ɖɔ: “Un gbɔn gbě jí gbě jí káká nú xwe kantɔn wǒ (130). Un ɖó xwe nabí ɖé ǎ; nǔ e ká gbo mì ɔ́ syɛ́n. Xwe ce sɔ tɔ́gbó ce lɛ́ɛ tɔn ǎ. Gbě jí gbě jí jɛ́n yě lɔ ka gbɔn.”
47.9 Jacob répondit à Pharaon: Les jours des années de mon pèlerinage sont de cent trente ans. Les jours des années de ma vie ont été peu nombreux et mauvais, et ils n'ont point atteint les jours des années de la vie de mes pères durant leur pèlerinage.

Ée Jakɔ́bu ɖɔ mɔ̌ ɔ́, é lɛ́ xo ɖɛ dó axɔ́sú ɔ́ jí, lobo tɔ́n sín hɔn ɔ́ mɛ.
47.10 Jacob bénit encore Pharaon, et se retira de devant Pharaon.

Énɛ́ ɔ́, Jozɛ́fu ɖó tɛnmɛ nú tɔ́ tɔn kpó nɔví tɔn lɛ́ɛ kpó, bó ná ayǐkúngban yě ɖó to ɔ́ mɛ fí e nyɔ́ hú fí bǐ é, ɖo Hlamusɛ́si gbé jí, lě e axɔ́sú ɔ́ ɖɔ gbɔn é.
47.11 Joseph établit son père et ses frères, et leur donna une propriété dans le pays d'Égypte, dans la meilleure partie du pays, dans la contrée de Ramsès, comme Pharaon l'avait ordonné.

Jozɛ́fu ná nǔɖuɖu tɔ́ tɔn kpó nɔví tɔn lɛ́ɛ kpó, kpó mɛ yětɔn lɛ́ɛ bǐ kpó. Lě e yě sukpɔ́ gbɔn ɔ́ wɛ é kpɔ́n bó dó ná nǔɖuɖu ɔ́ yě.
47.12 Joseph fournit du pain à son père et à ses frères, et à toute la famille de son père, selon le nombre des enfants.

Adɔ e tɔ́n ɔ́ syɛ́n káká bɔ nǔɖuɖu wá hán ɖo to ɔ́ bǐ mɛ, bɔ mɛ e ɖo Ejípu lɛ́ɛ kpódó mɛ e ɖo Kanáa lɛ́ɛ bǐ kpó xú gǒ.
47.13 Il n'y avait plus de pain dans tout le pays, car la famine était très grande; le pays d'Égypte et le pays de Canaan languissaient, à cause de la famine.

Jozɛ́fu kplé akwɛ́ e Ejípunu lɛ́ɛ kpó Kanáanu lɛ́ɛ kpó dó xɔ blěe ná ɔ́ bǐ, bó ɖɔ bɔ è bɛ̌ yi ɖó axɔ́sú ɔ́ sín hɔnmɛ.
47.14 Joseph recueillit tout l'argent qui se trouvait dans le pays d'Égypte et dans le pays de Canaan, contre le blé qu'on achetait; et il fit entrer cet argent dans la maison de Pharaon.

Ée akwɛ́ ɖě má sɔ́ tíin ɖo Ejípu kpó Kanáa kpó ǎ é ɔ́, Ejípunu lɛ́ɛ bǐ wá ɖɔ nú Jozɛ́fu ɖɔ: “Nǎ nǔɖuɖu mǐ, mǐ sɔ́ ɖó akwɛ́ ɖě ǎ. A nǎ lɔn bɔ mǐ ná kú adɔ ɖo nukún towe mɛ wɛ a?”
47.15 Quand l'argent du pays d'Égypte et du pays de Canaan fut épuisé, tous les Égyptiens vinrent à Joseph, en disant: Donne-nous du pain! Pourquoi mourrions-nous en ta présence? car l'argent manque.

Énɛ́ ɔ́, Jozɛ́fu ɖɔ nú yě ɖɔ: “Ényí mi ma ɖó akwɛ́ ǎ hǔn, mi ná kanlin mitɔn lɛ́ɛ mì nú má ná nǔɖuɖu mi ɖ'é nu.”
47.16 Joseph dit: Donnez vos troupeaux, et je vous donnerai du pain contre vos troupeaux, si l'argent manque.

Ée nǔ ɖo mɔ̌ ɔ́, yě bɛ̌ kanlin yětɔn lɛ́ɛ wá nú Jozɛ́fu, bɔ é ná nǔɖuɖu yě ɖ'é nu. É ná nǔɖuɖu yě ɖó sɔ́ yětɔn lɛ́ɛ, gbɔ̌ yětɔn lɛ́ɛ, nyibú yětɔn lɛ́ɛ, kpódó tócí yětɔn lɛ́ɛ kpó nu. Bɔ xwe énɛ́ ɔ́ xwe ɔ́, Jozɛ́fu ná nǔɖuɖu yě ɖó kanlin yětɔn lɛ́ɛ bǐ nu.
47.17 Ils amenèrent leurs troupeaux à Joseph, et Joseph leur donna du pain contre les chevaux, contre les troupeaux de brebis et de boeufs, et contre les ânes. Il leur fournit ainsi du pain cette année-là contre tous leurs troupeaux.

Ée xwe ɔ́ fó ɔ́, yě lɛ́ wá Jozɛ́fu gɔ́n xwe e jɛ fínɛ́ ɔ́ mɛ, bó ɖɔ n'i ɖɔ: “Gǎn mǐtɔn, mǐ sixú wa yɛ nú we ǎ; akwɛ́ mǐtɔn bǐ kpó kanlin mǐtɔn lɛ́ɛ bǐ kpó kó vɔ; mǐ ɖésúnɔ lɛ́ɛ kpó ayǐkúngban mǐtɔn lɛ́ɛ kpó kɛ́ɖɛ́ wɛ kpo nú we din.
47.18 Lorsque cette année fut écoulée, ils vinrent à Joseph l'année suivante, et lui dirent: Nous ne cacherons point à mon seigneur que l'argent est épuisé, et que les troupeaux de bétail ont été amenés à mon seigneur; il ne reste devant mon seigneur que nos corps et nos terres.

A nǎ lɔn bɔ mǐ ná kú adɔ ɖo nukún towe mɛ bó ná jó ayǐkúngban mǐtɔn lɛ́ɛ dó wɛ a? Xɔ mǐ kpó ayǐkúngban mǐtɔn lɛ́ɛ kpó, bó ná nǔɖuɖu mǐ. Énɛ́ ɔ́, mǐ kpó ayǐkúngban mǐtɔn lɛ́ɛ kpó ná nyí axɔ́sú ɔ́ tɔn. Nǎ nǔkún e mǐ ná dó lɛ́ɛ mǐ, bónú mǐ ná nɔ gbɛ bó sɔ́ ná jó ayǐkúngban mǐtɔn lɛ́ɛ dó ǎ.”
47.19 Pourquoi mourrions-nous sous tes yeux, nous et nos terres? Achète-nous avec nos terres contre du pain, et nous appartiendrons à mon seigneur, nous et nos terres. Donne-nous de quoi semer, afin que nous vivions et que nous ne mourions pas, et que nos terres ne soient pas désolées.

Ée yě ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Jozɛ́fu xɔ ayǐkúngban e ɖo Ejípu lɛ́ɛ bǐ nú axɔ́sú Ejípu tɔn ɔ́; ɖó Ejípunu ɖokpó ɖokpó wɛ sa gle tɔn ɖó adɔ e tɔ́n bó ɖo cɔcɔ dó nú yě wɛ ɔ́ wú. Ée nǔ nyí mɔ̌ ɔ́, to ɔ́ bǐ húzú axɔ́sú ɔ́ tɔn.
47.20 Joseph acheta toutes les terres de l'Égypte pour Pharaon; car les Égyptiens vendirent chacun leur champ, parce que la famine les pressait. Et le pays devint la propriété de Pharaon.

Bɔ Jozɛ́fu zé mɛ e ɖo to ɔ́ mɛ lɛ́ɛ dó húzú kannumɔ, sín fí e Ejípu bɛ́ sín ɔ́ káká yi fí e é fó dó é.
47.21 Il fit passer le peuple dans les villes, d'un bout à l'autre des frontières de l'Égypte.

Amɔ̌, Jozɛ́fu xɔ hunnɔ lɛ́ɛ sín ayǐkúngban lɛ́ɛ ɖě ǎ, ɖó hunnɔ lɛ́ɛ ɖó nǔɖé bó nɔ́ yí ɖo axɔ́sú ɔ́ sí. Nǔ e wú yědɛɛ lɛ́ɛ má sa ayǐkúngban yětɔn ǎ ɔ́ nɛ́.
47.22 Seulement, il n'acheta point les terres des prêtres, parce qu'il y avait une loi de Pharaon en faveur des prêtres, qui vivaient du revenu que leur assurait Pharaon: c'est pourquoi ils ne vendirent point leurs terres.

Jozɛ́fu ɖɔ nú togun ɔ́ ɖɔ: “Din e un xɔ mi kpó ayǐkúngban mitɔn lɛ́ɛ kpó nú axɔ́sú ɔ́, mi yí nǔkún, bó yi dó ɖó gle lɛ́ɛ mɛ.
47.23 Joseph dit au peuple: Je vous ai achetés aujourd'hui avec vos terres, pour Pharaon; voici pour vous de la semence, et vous pourrez ensemencer le sol.

Amɔ̌, nú mi ya jinukún lɛ́ɛ ɔ́, mi ná ná atɔ́ɔ́nvlɔ́ɖó axɔ́sú ɔ́; do ɛnɛ e kpo ɔ́ mɛ wɛ mi kpó vǐ mitɔn lɛ́ɛ kpó, mɛ e ɖo xwé mitɔn gbe lɛ́ɛ kpó ná ɖu ɖe, bɔ mi ná lɛ́ dó ɖó gle lɛ́ɛ mɛ.”
47.24 A la récolte, vous donnerez un cinquième à Pharaon, et vous aurez les quatre autres parties, pour ensemencer les champs, et pour vous nourrir avec vos enfants et ceux qui sont dans vos maisons.

Ée é ɖɔ mɔ̌ ɔ́, yě ɖɔ n'i ɖɔ: “A hwlɛ́n gbɛ nú mǐ! Ée a nyɔ̌ xomɛ dó mǐ wú din nɛ́ é ɔ́, mǐ yí gbe bó ná nyí axɔ́sú ɔ́ sín kannumɔ.”
47.25 Ils dirent: Tu nous sauves la vie! que nous trouvions grâce aux yeux de mon seigneur, et nous serons esclaves de Pharaon.

Nǔ énɛ́ e Jozɛ́fu ɖó ayǐ ɔ́ húzú sɛ́n bɔ Jozɛ́fu ɖe tɔ́n, bɔ é kpo ɖo te káká jɛ égbé: ɖo Ejípu ɔ́, atɔ́ɔ́nvlɔ́ɖó jinukún e è ya lɛ́ɛ tɔn nɔ́ nyí axɔ́sú ɔ́ tɔn. Hunnɔ lɛ́ɛ kɛ́ɖɛ́ sín ayǐkúngban wɛ ma nyí axɔ́sú ɔ́ tɔn ǎ.
47.26 Joseph fit de cela une loi, qui a subsisté jusqu'à ce jour, et d'après laquelle un cinquième du revenu des terres de l'Égypte appartient à Pharaon; il n'y a que les terres des prêtres qui ne soient point à Pharaon.

Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ nɔ Ejípu, ɖo Gocɛ́ni gbé jí. Yě ɖǒ ayǐkúngban ɖo fínɛ́; yě gba kún bó sukpɔ́ ɖésú.
47.27 Israël habita dans le pays d'Égypte, dans le pays de Gosen. Ils eurent des possessions, ils furent féconds et multiplièrent beaucoup.

Xwe afɔtɔn nukún we wɛ Jakɔ́bu nɔ Ejípu xɔ. Xwe nabí e é nɔ gbɛ xɔ ɔ́ bǐ bló xwe kantɔn koatɔ́n-nukún-we (147).
47.28 Jacob vécut dix-sept ans dans le pays d'Égypte; et les jours des années de la vie de Jacob furent de cent quarante-sept ans.

Ée Jakɔ́bu sín kúzán ɖo sisɛkpɔ́ wɛ ɔ́, é ylɔ́ vǐ tɔn Jozɛ́fu bó ɖɔ n'i ɖɔ: “Nú a nyɔ̌ xomɛ dó wǔ ce hǔn, ma ɖi mì ɖó Ejípu ó, bó ná ɖe xlɛ́ ɖɔ a yǐ wǎn nú mì, bó ɖo gbejí nú mì nǔgbó. Zě alɔ towe ɖó asá ce glɔ́,47.29 Kpɔ́n 24.2 gɔ́ ɔ́, bó xa nǔ e è tínmɛ ɖo fínɛ́ é. Alɔ zé ɖó asá glɔ́ nú mɛ ɔ́ ɖo ɖiɖe xlɛ́ wɛ ɖɔ akpá e è dǒ ɔ́, è ɖǒ ná ɖó sísí ná, bó ná ɖe dandan. bó dó akpá tɔn nú mì.
47.29 Lorsqu'Israël approcha du moment de sa mort, il appela son fils Joseph, et lui dit: Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, mets, je te prie, ta main sous ma cuisse, et use envers moi de bonté et de fidélité: ne m'enterre pas en Égypte!

Nú un kú ɔ́, a nǎ zě cyɔ ce sín Ejípu bó yi ɖi dó tɔ́gbó ce lɛ́ɛ sín yɔdo mɛ.” Bɔ Jozɛ́fu ɖɔ n'i ɖɔ: “Un ná bló lě e a ɖɔ gbɔn ɔ́.”
47.30 Quand je serai couché avec mes pères, tu me transporteras hors de l'Égypte, et tu m'enterreras dans leur sépulcre. Joseph répondit: Je ferai selon ta parole.

Jakɔ́bu lɛ́ tɛ ɖɛ̌ jí ɖɔ: “Bó xwlé nǔ nú mì.” Bɔ Jozɛ́fu xwlé nǔ ɖɔ émí ná bló. Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, Jakɔ́bu ɖe kɔ́ ɖo zan tɔn sín taligbé.
47.31 Jacob dit: Jure-le-moi. Et Joseph le lui jura. Puis Israël se prosterna sur le chevet de son lit.