Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Jɔ̌bu 31 - Job 31
Un nu alɛ xá nukún ce ɖɔ un kún ná kpɔ́n ɖyɔ̌vǐ ɖé bó ná lin ná ɖó xó xá ɛ ó.
31.1 J'avais fait un pacte avec mes yeux, Et je n'aurais pas arrêté mes regards sur une vierge.

Un bló mɔ̌ ɔ́, étɛ́ wɛ un ná ɖó nukún ɖo sɛ́xwé, ɖo Mawu Nǔbǐwúkpétɔ́ ɔ́ e ɖo jǐ aga dɔ̌n ɔ́ sí?
31.2 Quelle part Dieu m'eût-il réservée d'en haut ? Quel héritage le Tout Puissant m'eût-il envoyé des cieux ?

Nǔgbó ɔ́, mɛdídá lɛ́ɛ ɔ́, adǎn wɛ nɔ gbo yě, nǔnyanyawatɔ́ lɛ́ɛ ɔ́, nǔ wɛ nɔ́ xá yě.
31.3 La ruine n'est-elle pas pour le méchant, Et le malheur pour ceux qui commettent l'iniquité ?

Lo ɔ́, Mawu ɔ́, éyɛ́ tunwun nǔ e wa wɛ un ɖe lɛ́ɛ bǐ; afɔ e ɖe wɛ un ɖe lɛ́ɛ bǐ wɛ é nɔ́ xa.
31.4 Dieu n'a-t-il pas connu mes voies ? N'a-t-il pas compté tous mes pas ?

Un nɔ ɖó adingban wɛ a? Ayi ɖó nukɔn nú mɛ wɛ nɔ myá nukún nú mì a?
31.5 Si j'ai marché dans le mensonge, Si mon pied a couru vers la fraude,

Mawu ní sɔ́ mì ɖó gan ɖagbe jí, bó da; énɛ́ ɔ́, é ná mɔ ɖɔ xomɛvɔ́ wɛ un ɖe.
31.6 Que Dieu me pèse dans des balances justes, Et il reconnaîtra mon intégrité !

Ényí un zɛ sín ali ɖagbe ɔ́ jí hǔn, ényí ayi ce ɖo nǔ e mɔ wɛ nukún ce ɖe lɛ́ɛ wú hǔn, ényí ɖɔ un ɖó alɔ ɖo nǔblíblí ɖé mɛ hǔn,
31.7 Si mon pas s'est détourné du droit chemin, Si mon cœur a suivi mes yeux, Si quelque souillure s'est attachée à mes mains,

mɛ ɖěvo ní ɖu nǔ e un dó ɔ́ sín le, abǐ è nǐ hɔn nǔ e un dó lɛ́ɛ bǐ.
31.8 Que je sème et qu'un autre moissonne, Et que mes rejetons soient déracinés !

Ényí un mɔ nyɔ̌nu mɛsi ɖé bɔ é jló mì, bɔ un yi tɔ wu n'i ɖo xwé tɔn nukɔn hǔn,
31.9 Si mon cœur a été séduit par une femme, Si j'ai fait le guet à la porte de mon prochain,

asi ce ní jɛ mɛ ɖěvo kan nu; è nǐ sɔ́ ɛ dó wa nǔ e jló mɛ ɔ́ ná!
31.10 Que ma femme tourne la meule pour un autre, Et que d'autres la déshonorent !

Đó nǔ wa gbɔn mɔ̌ ɔ́, hɛ̌n wɛ; nǔ nyanya wɛ bɔ hwɛɖɔtɔ́ lɛ́ɛ nɔ́ dɔn tó tɔn nú mɛ.
31.11 Car c'est un crime, Un forfait que punissent les juges ;

Hwɛ e un hu ɔ́ ná nyí myɔ ɖé bó ná fyɔ́ mì bǐ, bó ná hɛn nǔ e un ɖó lɛ́ɛ bǐ gblé.
31.12 C'est un feu qui dévore jusqu'à la ruine, Et qui aurait détruit toute ma richesse.

Nú mɛsɛntɔ́ ce súnnu abǐ mɛsɛntɔ́ ce nyɔ̌nu kpó nyi kpó ɖó tagba, bɔ un gba acɛ tɔn ɔ́,
31.13 Si j'ai méprisé le droit de mon serviteur ou de ma servante Lorsqu'ils étaient en contestation avec moi,

hwenu e Mawu ná wá sí te dó nyɛ ɖésúnɔ jǐ ɔ́, nǔ tɛ́ un ka ná wa? Nú Mawu wá jɛ do ba nú mì jí ɔ́, xó tɛ́ un ná ɖɔ?
31.14 Qu'ai-je à faire, quand Dieu se lève ? Qu'ai-je à répondre, quand il châtie ?

Mawu ɖokpó ɔ́ wɛ bló mǐ bǐ; é wɛ bló nyɛ kpó yě kpán dó nɔ mǐtɔn mǐtɔn xo mɛ.
31.15 Celui qui m'a créé dans le ventre de ma mère ne l'a-t-il pas créé ? Le même Dieu ne nous a-t-il pas formés dans le sein maternel ?

Un tɛ nǔ lelenɔ kpɔ́n gbeɖé a? Un flú asúkúsi e ɖo nǔ ɖó nukún wɛ ɖo gɔ̌n ce ɔ́ kpɔ́n gbeɖé a?
31.16 Si j'ai refusé aux pauvres ce qu'ils demandaient, Si j'ai fait languir les yeux de la veuve,

Un ɖu nǔ tɛ tɔ́cyɔvǐ kpɔ́n a?
31.17 Si j'ai mangé seul mon pain, Sans que l'orphelin en ait eu sa part,

É nyɔ́ wa ɔ́, tɔ́cyɔvǐ ɔ́, sín vǔ ɖokpóó wɛ un nɔ tɔ́ do mɛ n'i, bɔ é nɔ akpá ce bó su; kpɛ wɛ un ɖe, bó jɛ nukún kpé dó asúkúsi wú jí.
31.18 Moi qui l'ai dès ma jeunesse élevé comme un père, Moi qui dès ma naissance ai soutenu la veuve ;

Un mɔ lelenɔ ɖo mɛ̌ bó tɛ avɔ ɛ wɛ a? Un mɔ yatɔ́nɔ bó gɔn awu ná ɛ wɛ a?
31.19 Si j'ai vu le malheureux manquer de vêtements, L'indigent n'avoir point de couverture,

É nyɔ́ wa ɔ́, avɔ e è sɔ́ lɛ̌ngbɔ́ ce lɛ́ɛ sín fún dó lɔn ná ɔ́ wɛ un nɔ ná yě, bɔ yě nɔ́ dó kú nú mì.
31.20 Sans que ses reins m'aient béni, Sans qu'il ait été réchauffé par la toison de mes agneaux ;

Ényí un gblɔ́n adǎn nú tɔ́cyɔvǐ ɖo hwɛ nukɔn, bó ká tunwun ɖɔ hwɛɖɔtɔ́ lɛ́ɛ bǐ ná nɔ jǐ ce hǔn,
31.21 Si j'ai levé la main contre l'orphelin, Parce que je me sentais un appui dans les juges ;

abǎ ce ní fɛ́n sín abɔ̌ ce nu; awa ce ní wɛ́n dó awagóli.
31.22 Que mon épaule se détache de sa jointure, Que mon bras tombe et qu'il se brise !

Đó un ɖi xɛsi nú tódɔnnúmɛ Mawu tɔn ɖésú; un kpé nǔɖé wú ɖo hlɔ̌nhlɔ́n tɔn nukɔn ǎ.
31.23Car les châtiments de Dieu m'épouvantent, Et je ne puis rien devant sa majesté.

Siká wú wɛ un gán jɛ a? Gan xɔ akwɛ́ wɛ nɔ́ ná ayi j'ayǐ mì a?
31.24 Si j'ai mis dans l'or ma confiance, Si j'ai dit à l'or : Tu es mon espoir ;

Un j'awǎ ɖó dɔkun ɖaxó e un jɛ ɔ́ wú ǎ; un j'awǎ ɖó nǔ wɔ̌buwɔ́bú e un wa nǔ bó ɖó lɛ́ɛ wú ǎ.
31.25 Si je me suis réjoui de la grandeur de mes biens, De la quantité des richesses que j'avais acquises ;

Nú un mɔ hwe hun ganjí, bó mɔ sunhwlé ɖi bó ɖo yiyi wɛ ɖo jǐxwé ɔ́,
31.26 Si j'ai regardé le soleil quand il brillait, La lune quand elle s'avançait majestueuse,

un nɔ lú dó te wɛ a? Un nɔ zé nǔ e nɛ́ lɛ́ɛ ɖó nǔmɛsɛn tɛnmɛ bó nɔ́ kpa awǒbóbó ná wɛ a?
31.27 Et si mon cœur s'est laissé séduire en secret, Si ma main s'est portée sur ma bouche ;

Ényí un wa nǔ gbɔn mɔ̌ ɔ́, hwɛ wɛ é nyí, bɔ hwɛɖɔtɔ́ lɛ́ɛ ná dɔn tó tɔn nú mì, ɖó Mawu e ɖó jǐxwé ɔ́ wɛ un gbɛ́ gbɔn mɔ̌.
31.28 C'est encore un crime que doivent punir les juges, Et j'aurais renié le Dieu d'en haut !

Ényí awě xo kɛntɔ́ ce ɔ́, é nɔ́ víví nú mì wɛ a? Nǔɖé xá ɛ ɔ́, un nɔ lɔ́n yi jǐ wɛ a?
31.29 Si j'ai été joyeux du malheur de mon ennemi, Si j'ai sauté d'allégresse quand les revers l'ont atteint,

Nyɛ ɔ́, un lɔn bo dó nu kɛntɔ́ ce ɖɔ Mawu ní hu i ǎ; un lɔn gbeɖé bó dó nu i bó dó hu hwɛ ǎ.
31.30 Moi qui n'ai pas permis à ma langue de pécher, De demander sa mort avec imprécation ;

Mɛ̌ wɛ un ma ka ná lan, bɔ é ɖu gɔ́ xo ǎ? Mɛ e un nɔ yí dó xwé gbe lɛ́ɛ bǐ ná ɖe kúnnu tɔn nú mì.
31.31 Si les gens de ma tente ne disaient pas : Où est celui qui n'a pas été rassasié de sa viande ?

Jǒnɔ nɔ dɔ́ kɔ́xo gbeɖé ɖo xwé ce gbe ǎ; hɔn ce ɖo nuvo hwebǐnu nú aligbɔntɔ́ bǐ.
31.32 Si l'étranger passait la nuit dehors, Si je n'ouvrais pas ma porte au voyageur ;

Ényí un hu hwɛ ɔ́, un nɔ zé hwlá gbɛtɔ́ bǐ ɖɔhun wɛ a31.33 Gbɛtɔ́ bǐ ɖɔhun wɛ a? È hɛn ɔ́, è nǎ lɛ́ ɖɔ: Adámu ɖɔhun wɛ a? Nǔ e un wa nyi do lɛ́ɛ nɔ́ nɔ nyi ɖokpónɔ xo mɛ wɛ a?
31.33 Si, comme les hommes, j'ai caché mes transgressions, Et renfermé mes iniquités dans mon sein,

Togun mɛ jijɛ dó xɛsi nú mì ǎ. Un na kpɔ́n dó wǎn e mɛ ce lɛ́ɛ ná gbɛ́ nú mì ɔ́ wú, bó gbɛ́ nu kɛ, bó cí xɔ mɛ wɛ a?
31.34 Parce que j'avais peur de la multitude, Parce que je craignais le mépris des familles, Me tenant à l'écart et n'osant franchir ma porte...

Áo! Mɛ̌ wɛ ná ba mɛ e ná ɖótó mì ɔ́ xá mì? Xó gǔdo gúdo tɔn ɔ́ nɛ́ un ɖɔ nɛ́: Nǔbǐwúkpétɔ́ ɔ́ ní kɛ nu d'é wú nú mì! Nǔ e kɛntɔ́ wlán dó wǔ ce dó dó hwɛ mì ɔ́,
31.35 Oh ! Qui me fera trouver quelqu'un qui m'écoute ? Voilà ma défense toute signée : Que le Tout Puissant me réponde ! Qui me donnera la plainte écrite par mon adversaire ?

un ná tɛ afɔ ayǐ bó gó, bó zé ɖó abɔ̌ta; un ná zé ɖó ta axɔ́súgbákún ɖɔhun.
31.36 Je porterai son écrit sur mon épaule, Je l'attacherai sur mon front comme une couronne ;

Un ná ɖó afɔ e un ɖe lɛ́ɛ bǐ sín gbe nú Mawu; un ná yi gɔ̌n tɔn kpó jiɖiɖe kpó.
31.37 Je lui rendrai compte de tous mes pas, Je m'approcherai de lui comme un prince.

Nú ayǐkúngban ce lɛ́ɛ dó hwɛ mì, nú un dó avǐ nú hwɛn e ɖo ayǐkúngban ce lɛ́ɛ jí lɛ́ɛ,
31.38 Si ma terre crie contre moi, Et que ses sillons versent des larmes ;

nú un ɖu nǔ e nyɔ́ ɖo ayǐkúngban lɛ́ɛ jí lɛ́ɛ, ma sú axɔ́, bó táfú mɛ e nɔ kpé nukún dó gle lɛ́ɛ wú lɛ́ɛ hǔn,
31.39 Si j'en ai mangé le produit sans l'avoir payée, Et que j'aie attristé l'âme de ses anciens maîtres ;

wunkan ní wú ɖo ayǐkúngban ɔ́ jí, ayǐkúngban ɔ́ ní má sɔ́ ná ɔ́ji kpó blěe kpó gbeɖé ó. Jɔ̌bu ɖɔ xó ɖo te ɖo fí.
31.40 Qu'il y croisse des épines au lieu de froment, Et de l'ivraie au lieu d'orge ! Fin des paroles de Job.