Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Jɔ̌bu 30 - Job 30
Amɔ̌, din ɔ́, un húzú nǔkiko nú yɔkpɔ́yɔkpɔ́ lɛ́ɛ; ɖ'ayǐ ɖo fí ɔ́, tɔ́ yětɔn lɛ́ɛ sixú nɔ cukú ce lɛ́ɛ tɛ́ntin, bó cɔ́ kanlin ce lɛ́ɛ vɔ́vɔ́ ǎ.
30.1 Et maintenant !... je suis la risée de plus jeunes que moi, De ceux dont je dédaignais de mettre les pères Parmi les chiens de mon troupeau.

Mɛ énɛ́ lɛ́ɛ e hlɔ̌nhlɔ́n yětɔn ko ɖo vivɔ wɛ ɔ́, étɛ́ un sixú ɖó nukún ɖo yě sí hwenɛ́nu?
30.2 Mais à quoi me servirait la force de leurs mains ? Ils sont incapables d'atteindre la vieillesse.

Ya kpó xovɛ́ kpó zɔ́n bɔ yě vɔ́ da; yě ɖo nǔɖuɖu ba wɛ ɖo axéko jí, fí e nǔ bǐ gblé ɖe bɔ mɛɖé má ɖe ǎ é.
30.3 Desséchés par la misère et la faim, Ils fuient dans les lieux arides, Depuis longtemps abandonnés et déserts ;

Yě nɔ́ ba gběhan e ɖó jɛ lanmɛ lɛ́ɛ ɖo nǔkan mɛ, bó nɔ́ ɖu; jenɛ́ɛtín sín ɖɔ wɛ nyí nǔɖuɖu yětɔn.
30.4 Ils arrachent près des arbrisseaux les herbes sauvages, Et ils n'ont pour pain que la racine des genêts.

È nɔ nya yě sín gbɛtɔ́ lɛ́ɛ tɛ́ntin; è nɔ sú xó dó ta nú yě ajotɔ́ ɖɔhun.
30.5 On les chasse du milieu des hommes, On crie après eux comme après des voleurs.

Énɛ́ ɔ́ wú ɔ́, yě nɔ́ nɔ tɔdomɛ tɔdomɛ, nu mɛ nu mɛ, abǐ sónu mɛ sónu mɛ.
30.6 Ils habitent dans d'affreuses vallées, Dans les cavernes de la terre et dans les rochers ;

Yě nɔ́ ɖo xó sú wɛ tócí ɖɔhun ɖo zunkan tɛ́ntin; yě nɔ́ kplé cí wunkan glɔ́.
30.7 Ils hurlent parmi les buissons, Ils se rassemblent sous les ronces.

Yě cí gbɛtɔ́ taɖunɔ, gbɛtɔ́ alǎnnúwatɔ́ ɖɔhun, bɔ è nya yě sín to ɔ́ mɛ.
30.8 Etres vils et méprisés, On les repousse du pays.

Amɔ̌, din ɔ́, nyɛ ji han dó wɛ mɛ nɛ́ lɛ́ɛ ɖe, nyɛ wú ɖɔ xó dó wɛ jɛ́n yě nɔ́ ɖe.
30.9 Et maintenant, je suis l'objet de leurs chansons, Je suis en butte à leurs propos.

Un húzú nǔ gbɛ́hɛn nú yě; yě dǒ gúdo mì; yě nɔ́ tún atán dó nukún mɛ nú mì.
30.10 Ils ont horreur de moi, ils se détournent, Ils me crachent au visage.

Mawu yí hlɔ̌nhlɔ́n ce bó kɔ́n wi ce; énɛ́ ɔ́, yě nɔ́ zé mì dó wa nǔ e jló yě ɔ́ ná.
30.11 Ils n'ont plus de retenue et ils m'humilient, Ils rejettent tout frein devant moi.

Yě dó ahwan gbě bó sí te dó jǐ ce, lobo dó hwɛ mì; yě ɖo biba ná zín mì dɛ́ wɛ; yě tɔ́n ahwan mì lobo ná gblé gbɛ dó nú mì.
30.12 Ces misérables se lèvent à ma droite et me poussent les pieds, Ils se fraient contre moi des sentiers pour ma ruine ;

Yě sú ali bǐ dó mì, yě ɖo nǔ bǐ wa wɛ bónú má dɔn; yě ba alɔgɔ́ mɛɖé tɔn ǎ.
30.13 Ils détruisent mon propre sentier et travaillent à ma perte, Eux à qui personne ne viendrait en aide ;

É cí ɖɔ ali wɛ yě ɖe dó ahohó e lɛ́ lɛ̌ dó xwé ce ɔ́ mɛ, bó gbɔn kɔ́glo lɛ́ɛ tɛ́ntin, bó wá zɔn jǐ ce hawun ɖɔhun.
30.14 Ils arrivent comme par une large brèche, Ils se précipitent sous les craquements.

Xɛsi ɖaxó ɖé jɛ jǐ ce. Wi e ɖo ta ce ɔ́ kɔ́n jɔhɔn wɛ zé ɖɔhun. Nyɔ̌ná e un ɖó ɔ́ gbadó akpɔ́kpɔ́ ɖɔhun.
30.15 Les terreurs m'assiègent ; Ma gloire est emportée comme par le vent, Mon bonheur a passé comme un nuage.

Amɔ̌, din e un byɔ́ ya mɛ, bɔ tíntɔ́n gló ɔ́, é sɔ́ kpo nǔɖé nú mì zɛ vosisa wú ǎ.
30.16 Et maintenant, mon âme s'épanche en mon sein, Les jours de la souffrance m'ont saisi.

Zǎn mɛ ɔ́, un nɔ mɔ wǔvɛ́ káká yi xú mɛ; wǔvɛ́ e mɔ wɛ un nɔ ɖe ɔ́ nɔ́ ná agbɔ̌n mì ɖěbǔ ǎ.
30.17 La nuit me perce et m'arrache les os, La douleur qui me ronge ne se donne aucun repos,

Mawu wlí awu ce hɛn kpó hlɔ̌nhlɔ́n kpó, é ɖo kɔ ce fyɔ́n wɛ, awukɔ e fyɔ́n mɛ é ɖɔhun.
30.18 Par la violence du mal mon vêtement perd sa forme, Il se colle à mon corps comme ma tunique.

É sɔ́ mì nyi dó babá mɛ, bɔ un cí kɔ́gúdu ɖɔhun; un cí afín ɖɔhun.
30.19 Dieu m'a jeté dans la boue, Et je ressemble à la poussière et à la cendre.

Mawu ce, un sú xó ylɔ́ we, bɔ a yǐ gbe nú mì ǎ; un ɖo te ɖo nukɔn towe, bɔ a kpɔ́n jɛ ce jí ǎ.
30.20 Je crie vers toi, et tu ne me réponds pas ; Je me tiens debout, et tu me lances ton regard.

A jɛ adǎnú wa xá mì jí; a zě hlɔ̌nhlɔ́n towe bǐ dó ɖo nǔ wa xá mì wɛ.
30.21 Tu deviens cruel contre moi, Tu me combats avec la force de ta main.

A zé mì dó jǐ aga ɖéé kpó jɔhɔn kpó, bɔ un ɖo lǐnlɔ́n wɛ ɖo jɔhɔn mɛ, jɔhɔn ɖaxó ɖé nɔ́ xo mì dó ɖisí amyɔ.
30.22 Tu mu soulèves, tu mu fais voler au-dessus du vent, Et tu m'anéantis au bruit de la tempête.

Un ka tunwun ganjí ɖɔ kútomɛ kplá mì yi wɛ a ɖe, fí e nyí ɖǒkpé nú gbɛtɔ́ e ɖo gbɛ lɛ́ɛ bǐ é.
30.23 Car, je le sais, tu me mènes à la mort, Au rendez-vous de tous les vivants.

Lo ɔ́, mɛ e ɖo dindɔn wɛ ɔ́ nɔ dlɛ́n alɔ ǎ cé? Mɛ e awě ɖo xixo wɛ ɔ́ nɔ́ sú xó ylɔ́ alɔgɔ́númɛtɔ́ ǎ cé?
30.24 Mais celui qui va périr n'étend-il pas les mains ? Celui qui est dans le malheur n'implore-t-il pas du secours ?

Un y'avǐ nú mɛ e gbɛdán ɖo gbigbo wɛ lɛ́ɛ ǎ cé? Byɔ̌wá gbɛ̌dónɔ lɛ́ɛ tɔn ɔ́ nɔ́ blá wǔ nú mì hwebǐnu ǎ cé?
30.25 N'avais-je pas des larmes pour l'infortuné ? Mon cœur n'avait-il pas pitié de l'indigent ?

Nyɔ̌ná ɖó nukún wɛ un ɖe, nyladó ká wá; wěziza ɖó nukún wɛ un ɖe, zǐnflú ká wá cyɔ́n mì.
30.26 J'attendais le bonheur, et le malheur est arrivé ; J'espérais la lumière, et les ténèbres sont venues.

Sín hwenu e un jɛ ya énɛ́ ji jí magbokɔ ɔ́, un sɔ́ vo ɖo nyiɖée mɛ ɖěbǔ ɖěbǔ ǎ.
30.27 Mes entrailles bouillonnent sans relâche, Les jours de la calamité m'ont surpris.

Un byɔ́ aluwɛ mɛ, hwe ce hun ǎ; un sí te ɖo togun mɛ agbawungba lobo sú xó ɖɔ è nǐ wá gɔ́ alɔ nú mì.
30.28 Je marche noirci, mais non par le soleil ; Je me lève en pleine assemblée, et je crie.

Un ɖo avǐ ya wɛ avǔn gbě tɔn ɖɔhun, un wá mɔ nyɛɖée ɖo gbětótló mɛ gowungo ɖɔhun.
30.29 Je suis devenu le frère des chacals, Le compagnon des autruches.

Anyǔ e ɖo wǔ ce ɔ́ xú bǐ bó nɔ́ flé, wǔtu ce nɔ́ hun myɔ káká yi mɔ xú.
30.30 Ma peau noircit et tombe, Mes os brûlent et se dessèchent.

Nǔwamɛ sín nǔ jɛ́n un nɔ xo kpó kanhún kpó; kpete ce ɔ́, gbɛvíhan jɛ́n un nɔ ji d'é mɛ.
30.31 Ma harpe n'est plus qu'un instrument de deuil, Et mon chalumeau ne peut rendre que des sons plaintifs.