Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Jɔ̌bu 10 - Job 10
Gbɛ cikɔ nú mì, un ná ɖɔ nǔ e ɖo xíxá mì wɛ ɔ́ lo; un ná nɔ abwɛ̌ ǎ, un ɖo wǔvɛ́ mɔ wɛ ɖo ayi mɛ dín.
10.1 Mon âme est dégoûtée de la vie ! Je donnerai cours à ma plainte, Je parlerai dans l'amertume de mon âme.

Un ná ɖɔ nú Mawu lo ɖɔ: Ma ɖó hwɛ nú mì ó! Đɔ nǔ e un wa nyi do ɔ́ nú mì.
10.2 Je dis à Dieu : Ne me condamne pas ! Fais-moi savoir pourquoi tu méprends à partie !

Ya dó nú mì nɔ́ víví nú we wɛ a? Wǎn gbɛ́ nú nǔ e hwi ɖésú zé alɔ towe dó bló ɔ́ nɔ́ víví nú we wɛ a? É nyɔ́ ɖɔ a nǐ dó alɔ mɛdídá lɛ́ɛ sín tito mɔ̌ a?
10.3 Te paraît-il bien de maltraiter, De repousser l'ouvrage de tes mains, Et de faire briller ta faveur sur le conseil des méchants ?

Nukún towe nɔ mɔ nǔ hú gbɛtɔ́ lɛ́ɛ tɔn ǎ wɛ a? Nukúnnú mɔ jɛ nǔ mɛ gbɛtɔ́ tɔn wɛ a ɖǒ a?
10.4 As-tu des yeux de chair, Vois-tu comme voit un homme ?

Xwe e gbɛtɔ́ lɛ́ɛ nɔ́ nɔ gbɛ xɔ ɔ́ jɛ́n hwi lɔ nɔ nɔ xɔ a? Xwe kpɛɖé jɛ́n hwi lɔ ná bló mǐ ɖɔhun a?
10.5 Tes jours sont-ils comme les jours de l'homme, Et tes années comme ses années,

Hwi ɖíe má cí mǐ gbɛtɔ́ lɛ́ɛ ɖɔhun ǎ e! Bɔ étɛ́wú a ka ɖo hwlɛndó jí bó ná tunwun nǔ e un wa nyi do é? Étɛ́wú hwɛ e un hu ɔ́ wú ná mɔ nǔ jɛ ká myá nukún nú we sɔ mɔ̌?
10.6 Pour que tu recherches mon iniquité, Pour que tu t'enquières de mon péché,

A ka tunwun ganjí ɖɔ un kún wa nǔɖé nyi do ó; mɛɖé kún ka sixú hwlɛ́n mì ɖo así we ó.
10.7 Sachant bien que je ne suis pas coupable, Et que nul ne peut me délivrer de ta main ?

Alɔ towe ɖésú wɛ bló mì, hwi wɛ ján mì, alɔ ɖokpó énɛ́ jɛ́n a ka lɛ́ myɔ́ dó mì, bó jló ná gblé gbɛ dó nú mì.
10.8 Tes mains m'ont formé, elles m'ont créé, Elles m'ont fait tout entier... Et tu me détruirais !

Flín ganjí: hwi wɛ sɔ́ ko dó bló mì zɛ̌n ɖɔhun! Bɔ din ɔ́, a ka ná lɛ́ sɔ́ mì dó húzú kɔ́gúdu a?
10.9 Souviens-toi que tu m'as façonné comme de l'argile ; Voudrais-tu de nouveau me réduire en poussière ?

Hwi wɛ kɔn mì dó nɔ ce xomɛ anɔ̌sin ɖɔhun, bɔ un wá ló amɔ̌ ɖɔhun ǎ cé?
10.10 Ne m'as-tu pas coulé comme du lait ? Ne m'as-tu pas caillé comme du fromage ?

A sɔ́ xú kpó kan kpó dó ján mì; a bǔ anyǔ kpó lanti kpó dó mì.
10.11 Tu m'as revêtu de peau et de chair, Tu m'as tissé d'os et de nerfs ;

A nǎ gbɛ mì, a nyɔ̌ xomɛ dó wǔ ce; be e a lě nú mì lɛ́ɛ hɛn mì ɖó gbɛ.
10.12 Tu m'as accordé ta grâce avec la vie, Tu m'as conservé par tes soins et sous ta garde.

Lo ɔ́, a ɖo nǔɖé sɔ́ hwlá dó mì wɛ; un ka tunwun nǔ e ɖo xo towe mɛ é:
10.13 Voici néanmoins ce que tu cachais dans ton coeur, Voici, je le sais, ce que tu as résolu en toi-même.

Un ɖo nǔɖé wa nyi do wɛ ɔ́, a nɔ jló ná nɔ́ gbo mì dó ɖ'é kɔn, bó ná sɔ́ hwɛ ɖě kɛ mì gbeɖé ǎ.
10.14 Si je pèche, tu m'observes, Tu ne pardonnes pas mon iniquité.

Nú un hu hwɛ hǔn, cu ta mì nɛ́! Un na bo ɖo xomɛ vɔ́ ɔ́, un ná glá zé ta ǎ, ɖó winnyá hu mì dín. Gbɛ ce blá wǔ mɛ nya!
10.15 Suis-je coupable, malheur à moi ! Suis-je innocent, je n'ose lever la tête, Rassasié de honte et absorbé dans ma misère.

Nú un ɖɔ má zé ta lě ɔ́, a nɔ zun dó jǐ ce kinnikínní ɖɔhun; a nɔ jlɛ́ nǔ xá mì bɔ ado nɔ hu mì.
10.16 Et si j'ose la lever, tu me poursuis comme un lion, Tu me frappes encore par des prodiges.

A nɔ tɔ́n ahwan mì ɖě jɛ ɖě gúdo, xomɛ e sin dó mì wɛ a ɖe ɔ́ nɔ́ lɛ́ ɖo syɛ́nsyɛ́n d'é jí wɛ; a sɛ́ ahwanfuntɔ́ towe lɛ́ɛ dó mì ɖě jɛ ɖě gúdo.
10.17 Tu m'opposes de nouveaux témoins, Tu multiplies tes fureurs contre moi, Tu m'assailles d'une succession de calamités.

Aniwú wɛ a ka ɖe mì tɔ́n sín nɔ ce xomɛ? Un ná kó kú ɖo nɔ ce xomɛ, bɔ mɛɖé ná mɔ mì ǎ.
10.18 Pourquoi m'as-tu fait sortir du sein de ma mère? Je serais mort, et aucun oeil ne m'aurait vu ;

Un na kó kú ɖo nɔ ce xomɛ, bó ná kó zɔn tlɔlɔ yi yɔdo mɛ. Énɛ́ ɔ́, un ná cí mɛ e ma tíin gbeɖé ǎ ɖɔhun.
10.19 Je serais comme si je n'eusse pas existé, Et j'aurais passé du ventre de ma mère au sépulcre.

Gbɛ sin kpɛɖé jɛ́n kpo nú mì din. Bo gɔn ahwan tɔ́n mì sɔ mɔ̌ bó, jǒ mì dó lo, bónú má nu gbɛ sin kpɛ e kpo nú mì ɔ́.
10.20 Mes jours ne sont-ils pas en petit nombre ? Qu'il me laisse, Qu'il seretire de moi, et que je respire un peu,

Zaanɖé din ɔ́, un ná ɖidó to e mɛ è nɔ yi bó má sɔ́ nɔ́ lɛ́ kɔ ǎ é, zǐnflú gɔngɔn sín to ɔ́ mɛ.
10.21 Avant que je m'en aille, pour ne plus revenir, Dans le pays des ténèbres et de l'ombre de la mort,

To e mɛ zǎn kpó nǔ hannyahannya kpó ɖu axɔ́sú ɖe é, to e mɛ kéze nyí ablu gɔngɔn ɖe é.
10.22 Pays d'une obscurité profonde, Où règnent l'ombre de la mort et la confusion, Et où la lumière est semblable aux ténèbres.