Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Ɛsitɛ́ɛ 6 - Esther 6
Adɔ̌ vɛ́ axɔ́sú ɔ́ zǎn énɛ́ ɔ́ mɛ, bɔ é byɔ́ ɖɔ è ní zě wěma e mɛ è wlǎn nǔ e jɛ ɖo axɔ́súɖuto ɔ́ mɛ lɛ́ɛ dó ɔ́ wá nú émí, bɔ è zě wá bó xa nǔ e ɖ'é mɛ ɔ́ n'i.
6.1 Cette nuit-là, le roi ne put pas dormir, et il se fit apporter le livre des annales, les Chroniques. On les lut devant le roi,

Akpá e xwé è wlǎn lě e azɔ̌watɔ́ axɔ́sú ɔ́ tɔn Bigitáni kpó Tɛlɛ́ci kpó e nɔ́ nɔ axɔ́sú ɔ́ sín hɔn jí lɛ́ɛ jló ná hu axɔ́sú ɔ́ gbɔn bɔ Maadocée se bó yi ɖɔ ɔ́ wɛ è xa n'i tawun.
6.2 et l'on trouva écrit ce que Mardochée avait révélé au sujet de Bigthan et de Théresch, les deux eunuques du roi, gardes du seuil, qui avaient voulu porter la main sur le roi Assuérus.

Đěe è xa n'i ɔ́, é kanbyɔ́ ɖɔ: “Ée Maadocée ka se xó énɛ́ ɔ́ bó wá ɖɔ ɔ́, ajɔ tɛ́ è ka ná ɛ? Yɛ̌yi tɛ́ è ka wlí n'i?” Bɔ azɔ̌watɔ́ axɔ́sú ɔ́ tɔn lɛ́ɛ yí gbe n'i ɖɔ: “È ma ná nǔ ɖěbǔ i nɛ́!”
6.3 Le roi dit : Quelle marque de distinction et d'honneur Mardochée a-t-il reçue pour cela ? Il n'a rien reçu, répondirent ceux qui servaient le roi.

Hwenɛ́nu ɔ́, Hamáa ɖo axɔ́sú ɔ́ sín kɔ́xota jɛ wɛ, bó jló ná ɖɔ n'i ɖɔ é ní ná gbe bónú è nǎ dó kan kɔ nú Maadocée, bo sɔ́ sin dó atín e é zɔn bɔ è kpa ɔ́ wú; axɔ́sú ɔ́ kanbyɔ́ ɖɔ: “Mɛ̌ ka ɖo kɔ́xota fínɛ́?”
6.4 Alors le roi dit : Qui est dans la cour? Haman était venu dans la cour extérieure de la maison du roi, pour demander au roi de faire pendre Mardochée au bois qu'il avait préparé pour lui.

Azɔ̌watɔ́ lɛ́ɛ yí gbe n'i ɖɔ: “Hamáa wɛ.” Bɔ axɔ́sú ɔ́ ɖɔ é ní byɔ́ xɔ mɛ.
6.5 Les serviteurs du roi lui répondirent : C'est Haman qui se tient dans la cour. Et le roi dit : Qu'il entre.

Hamáa ka byɔ́ xɔ mɛ bɔ axɔ́sú ɔ́ kanbyɔ́ ɛ ɖɔ: “Un jló ná wlí yɛ̌yi nú mɛɖé; yɛ̌yi e un ma wlí nú mɛɖé kpɔ́n gbeɖé ǎ ɔ́ wɛ un jló ná wlí nú mɛ ɔ́; nɛ̌ mɔ̌ un sixú bló gbɔn n'i?” Ée Hamáa se mɔ̌ ɔ́, é jɛ ɖiɖɔ dó xomɛ jí ɖɔ: “Mɛ̌ wɛ axɔ́sú ɔ́ ká jló ná sɔ́ su sɔ mɔ̌? Nyɛ jɛ́n é ná nyí.” Énɛ́ ɔ́, é yí gbe nú axɔ́sú ɔ́ ɖɔ:
6.6 Haman entra, et le roi lui dit : Que faut-il faire pour un homme que leroi veut honorer? Haman se dit en lui-même: Quel autre que moi le roi voudrait-il honorer ?

“Sɛ́mɛɖó, ényí è jlǒ ná sɔ́ mɛɖé su gbɔn mɔ̌ hǔn,
6.7 Et Haman répondit au roi : Pour un homme que le roi veut honorer,

è ɖɔ nú è nǐ sɔ́ axɔ́sú wú e mɛ nɔ dó lɛ́ɛ ɖokpó, bó sɔ́ mɛ ɔ́ ɖó sɔ́ e jí mɛ ɖésúnɔ nɔ jínjɔ́n bɔ axɔ́súgbákún ɖo ta tɔn ɔ́
6.8 il faut prendre le vêtement royal dont le roi se couvre et le cheval que le roi monte et sur la tête duquel se pose une couronne royale,

jó nú azɔ̌watɔ́ mɛtɔn ɖaxó ɖaxó lɛ́ɛ ɖokpó, bó zɔ́n ɛ ɖɔ ní sɔ́ awu ɔ́ dó nú mɛ ɔ́, bó sɔ́ ɛ jínjɔ́n sɔ́ ɔ́ jí, lobo kplá ɛ yi ɖi sa gbɔn toxo ɔ́ mɛ; azɔ̌watɔ́ ɔ́ ná ɖo xó sú wɛ ɖo nukɔn tɔn ɖɔ: lě e è nɔ bló gbɔn nú mɛ e axɔ́sú ɔ́ jló ná sɔ́ su ɔ́ ɖíe!”
6.9 remettre le vêtement et le cheval à l'un des principaux chefs du roi, puis revêtir l'homme que le roi veut honorer, le promener à cheval à travers la place de la ville, et crier devant lui : C'est ainsi que l'on fait à l'homme que le roi veut honorer !

Ée Hamáa ɖɔ mɔ̌ ɔ́, axɔ́sú ɔ́ ɖɔ n'i ɖɔ: “Yi, zě awu ɔ́ kpó sɔ́ ɔ́ kpó din tlóló, bó bló nǔ e a ɖɔ nú mì din ɔ́ bǐ nú Maadocée, nya Jwifu e nɔ́ nɔ hɔn jí é; ma wɔn nǔ e a ɖɔ lɛ́ɛ ɖěbǔ ó.”
6.10 Le roi dit à Haman : Prends tout de suite le vêtement et le cheval, comme tu l'as dit, et fais ainsi pour Mardochée, le Juif, qui est assis à la porte du roi ; ne néglige rien de tout ce que tu as mentionné.

Nǔgbó ɔ́, Hamáa yi zé awu ɔ́ kpó sɔ́ ɔ́ kpó; é dó awu ɔ́ nú Maadocée, bó sɔ́ ɛ jínjɔ́n sɔ́ ɔ́ jí, lobo kplá ɛ ɖi sa gbɔn toxo ɔ́ mɛ, bó ɖo xó sú wɛ ɖo nukɔn tɔn ɖɔ: “Lě e è nɔ bló gbɔn nú mɛ e axɔ́sú ɔ́ jló ná sɔ́ su ɔ́ ɖíe!”
6.11 Et Haman prit le vêtement et le cheval, il revêtit Mardochée, il le promena à cheval à travers la place de la ville, et il cria devant lui : C'est ainsi que l'on fait à l'homme que le roi veut honorer !

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, Maadocée lɛ́ kɔ wá axɔ́sú ɔ́ sín hɔn jí, bɔ winnyá hu Hamáa, bɔ é cyɔ́n avɔ ta, bó ka fyá yi xwé gbe.
6.12 Mardochée retourna à la porte du roi, et Haman se rendit en hâte chez lui, désolé et la tête voilée.

Ée é jɛ xwé gbe ɔ́, é wlí nǔ e jɛ ɔ́ bǐ ɖɔ nú asi tɔn Zelɛ́ci kpó xɔ́ntɔn tɔn lɛ́ɛ kpó. Bɔ nǔnywɛ́tɔ́ tɔn lɛ́ɛ kpó asi tɔn kpó ɖɔ n'i ɖɔ: “Maadocée e nukɔn a ko ɖo winnyá ɖu ɖe wɛ din ɔ́, ée é nyí ɖɔ Jwifu wɛ é nyí ɔ́, a sixú wa nǔ ɖěbǔ n'i ǎ; winnyá ɖu wɛ jɛ́n a nǎ nɔ ɖe ɖo nukɔn tɔn tɛgbɛ.”
6.13 Haman raconta à Zéresch, sa femme, et à tous ses amis, tout ce qui lui était arrivé. Et ses sages, et Zéresch, sa femme, lui dirent : Si Mardochée, devant lequel tu as commencé de tomber, est de la race des Juifs, tu ne pourras rien contre lui, mais tu tomberas devant lui.

Xó énɛ́ ɔ́ ɖɔ n'i wɛ yě ɖe, bɔ agooɖojǐe axɔ́sú ɔ́ tɔn lɛ́ɛ wá, bó kplá ɛ tlóló ɖidó agɔ̌ e Ɛsitɛ́ɛ ylɔ́ ɔ́ tɛnmɛ.
6.14 Comme ils lui parlaient encore, les eunuques du roi arrivèrent et conduisirent aussitôt Haman au festin qu'Esther avait préparé.