Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Ɛsitɛ́ɛ 5 - Esther 5
Ée azǎn atɔn e yě sɔ́ ɖó te dó blá nu ɔ́ vɔ ɔ́, Ɛsitɛ́ɛ dó axɔ́si wu tɔn lɛ́ɛ, bó yi fí e axɔ́sú nɔ́ nɔ ɖo hɔn ɔ́ mɛ é, bó nɔ te ɖo kɔ́xota, ɖo axɔ́sú ɔ́ sín xɔ nukɔn. Axɔ́sú ɔ́ ká ɖo ayǐjínjɔ́n ɖo axɔ́súzinkpo tɔn jí ɖo xɔ mɛ, bó kpan nukɔn xɔli ɔ́.
5.1 Le troisième jour, Esther mit ses vêtements royaux et se présenta dans la cour intérieure de la maison du roi, devant la maison du roi. Le roi était assis sur son trône royal dans la maison royale, en face de l'entrée de la maison.

Ée é mɔ Ɛsitɛ́ɛ ɖo te ɖo kɔ́xota ɔ́, xomɛ hun i, bɔ é dlɛ́n sikákpogɛ e ɖo alɔ tɔn mɛ ɔ́ dó e. Ɛsitɛ́ɛ sɛkpɔ́ sikákpogɛ ɔ́, bo ɖó alɔ nuvínu tɔn.
5.2 Lorsque le roi vit la reine Esther debout dans la cour, elle trouva grâce à ses yeux ; et le roi tendit à Esther le sceptre d'or qu'il tenait à la main. Esther s'approcha, et toucha le bout du sceptre.

Axɔ́sú ɔ́ kanbyɔ́ ɛ ɖɔ: “Nɛ̌ ká gbɔn nú we axɔ́si Ɛsitɛ́ɛ? Étɛ́ wɛ jló we? É ná bó nyí axɔ́súɖuto ce sín vlɔ̌ɖówe wɛ jló we ɔ́, un ná ná we.”
5.3 Le roi lui dit : Qu'as-tu, reine Esther, et que demandes-tu ? Quand ce serait la moitié du royaume, elle te serait donnée.

Ɛsitɛ́ɛ ka yí gbe n'i ɖɔ: “Sɛ́mɛɖó! Un ylɔ́ agɔ̌ ɖokpó dó mɛ ta mɛ; é ká jló mì ɖɔ hwi kpó Hamáa kpó ní wá.”
5.4 Esther répondit : Si le roi le trouve bon, que le roi vienne aujourd'hui avec Haman au festin que je lui ai préparé.

 Ée Ɛsitɛ́ɛ ɖɔ mɔ̌ ɔ́, axɔ́sú ɔ́ ɖɔ: “Mi yi kplá Hamáa wá din tlóló lě e Ɛsitɛ́ɛ byɔ́ gbɔn é.” Ée Hamáa wá ɔ́, axɔ́sú ɔ́ kpó é kpó zɔn yi agɔ̌ ɔ́ tɛnmɛ.
5.5 Et le roi dit : Allez tout de suite chercher Haman, comme le désire Esther. Le roi se rendit avec Haman au festin qu'avait préparé Esther.

Hwenu e yě ɖo vɛ̌ɛn nu wɛ ɔ́, axɔ́sú ɔ́ ɖɔ nú Ɛsitɛ́ɛ ɖɔ: “Étɛ́ a jlǒ ná byɔ́ mì? A byɔ́ nǔɖé ɔ́, un ná ná we. Étɛ́ wɛ jló we? É ná bó nyí axɔ́súɖuto ce sín vlɔ̌ɖówe wɛ jló we ɔ́, un ná ná we.”
5.6 Et pendant qu'on buvait le vin, le roi dit à Esther: Quelle est ta demande ? Elle te sera accordée. Que désires-tu ? Quand ce serait la moitié du royaume, tu l'obtiendras.

Ɛsitɛ́ɛ yí gbe n'i ɖɔ: “Nǔ e un jló ná byɔ́ mɛ ɔ́ ɖíe:
5.7 Esther répondit : Voici ce que je demande et ce que je désire.

Sɛ́mɛɖó, ényí é jló mɛ, bónú mɛ nǎ jɔwǔ mì, bó bló nǔ e ba wɛ un ɖe ɔ́ nú mì hǔn, mɛ kpó Hamáa kpó ní lɛ́ wá agɔ̌ e un ylɔ́ dó ta mitɔn mɛ sɔ ɔ́ tɛnmɛ; énɛ́ ɔ́, nǔ e kanbyɔ́ mì wɛ mɛ ɖe ɔ́, un ná ná sin tɔn mɛ.”
5.8 Si j'ai trouvé grâce aux yeux du roi, et s'il plaît au roi d'accorder ma demande et de satisfaire mon désir, que le roi vienne avec Haman au festin que je leur préparerai, et demain je donnerai réponse au roi selon son ordre.

Gbe nɛ́ ɔ́ gbe ɔ́, Hamáa tɔ́n sín Ɛsitɛ́ɛ xwé gbe kpó xomɛhunhun kpó, ayi tɔn jɛ ayǐ. Lo ɔ́, ée é jɛ axɔ́sú ɔ́ sín hɔn jí, bó mɔ ɖɔ Maadocée kún sí te ó, é kún ká kpɔ́n jɛ émítɔn jí ó ɔ́, xomɛ sin i dó wǔ tɔn tlala.
5.9 Haman sortit ce jour-là, joyeux et le coeur content. Mais lorsqu'il vit, à la porte du roi, Mardochée qui ne se levait ni ne se remuait devant lui, il fut rempli de colère contre Mardochée.

Xomɛ sin i mɔ̌ có é ká ɖe xlɛ́ ǎ, bó yi xwé tɔn gbe, bó dó wɛn sɛ́ dó xɔ́ntɔn tɔn lɛ́ɛ kpó asi tɔn Zelɛ́ci kpó ɖɔ yě nǐ wá.
5.10 Il sut néanmoins se contenir, et il alla chez lui. Puis il envoya chercher ses amis et Zéresch, sa femme.

Ée yě wá ɔ́, é jɛ lě e dɔkun tɔn lɛ́ɛ sukpɔ́ sɔ ɔ́, lě e vǐ tɔn lɛ́ɛ sukpɔ́ sɔ ɔ́ ɖó hǎ nú yě jí; é ɖó lě e axɔ́sú ɔ́ sɔ́ ɛ ɖó tɛn ɖaxó mɛ gbɔn ɔ́, lě e é sɔ́ ɛ ɖó nukɔn nú azɔ̌watɔ́ lɛ́ɛ kpó azaglɔ́gán lɛ́ɛ bǐ kpó gbɔn, bó dó sɔ́ ɛ su ɔ́ hǎ nú yě.
5.11 Haman leur parla de la magnificence de ses richesses, du nombre de ses fils, de tout ce qu'avait fait le roi pour l'élever en dignité, et du rang qu'il lui avait donné au-dessus des chefs et des serviteurs du roi.

É lɛ́ ɖɔ nú yě ɖɔ: “Nyɛ ɖokpónɔ géé wɛ nyí mɛ e Ɛsitɛ́ɛ ylɔ́ bɔ un xwedó axɔ́sú ɔ́ yi xwé tɔn gbe, bó yi ɖu agɔ̌ égbé é; é ká kó lɛ́ ylɔ́ mì, bɔ nyɛ kpó axɔ́sú ɔ́ kpó ná yi xwé tɔn gbe.
5.12 Et il ajouta : Je suis même le seul que la reine Esther ait admis avec leroi au festin qu'elle a fait, et je suis encore invité pour demain chez elle avec le roi.

Amɔ̌, ényí un kpo ɖo Maadocée, nya Jwifu énɛ́ ɔ́ mɔ wɛ ɖo azɔ̌ tɔn jí ɖo axɔ́sú ɔ́ sín hɔn jí jɛ́n wɛ ɔ́, nǔ énɛ́ lɛ́ɛ ɖěbǔ ná hun xomɛ nú mì ǎ.”
5.13 Mais tout cela n'est d'aucun prix pour moi aussi longtemps que je verrai Mardochée, le Juif, assis à la porte du roi.

Énɛ́ ɔ́, asi tɔn Zelɛ́ci kpó xɔ́ntɔn tɔn lɛ́ɛ bǐ kpó ɖɔ n'i ɖɔ: “A nǎ kpa kpo ɖokpó bɔ ga tɔn ná yi mɛ̌tlu koatɔ́n (25), bɔ sɔ zǎnzǎn ɔ́, a nǎ byɔ̌ axɔ́sú ɔ́ ɖɔ è nǐ dó kan kɔ nú Maadocée, bó sɔ́ sin dó kpo ɔ́ wú. Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, a nǎ yi agɔ̌ ɔ́ tɛnmɛ kpó xomɛhunhun kpó, hwi kpó axɔ́sú ɔ́ kpó.” Xó énɛ́ ɔ́ nyɔ́ Hamáa nukún mɛ bɔ é zɔ́n kpo ɔ́ kpa.
5.14 Zéresch, sa femme, et tous ses amis lui dirent : Qu'on prépare un bois haut de cinquante coudées, et demain matin demande au roi qu'on y pende Mardochée ; puis tu iras joyeux au festin avec le roi. Cet avis plut à Haman, et il fit préparer le bois.