Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Ɛsitɛ́ɛ 4 - Esther 4
Ée Maadocée se nǔ e jɛ lɛ́ɛ bǐ ɔ́, é vún awu dó kɔ nú éɖée, bó sɔ́ caki dó, bó sá afín, bó byɔ́ toxo ɔ́ mɛ kpó avǐ kpó xósúsú kpó.
4.1 Mardochée, ayant appris tout ce qui se passait, déchira ses vêtements, s'enveloppa d'un sac et se couvrit de cendre. Puis il alla au milieu de la ville en poussant avec force des cris amers,

Ée é zɔn mɔ̌ káká wá axɔ́sú ɔ́ sín hɔn nukɔn ɔ́, é nɔ te, ɖó mɛ ɖěbǔ ɖó acɛ e zɔn caki mɛ byɔ́ hɔn ɔ́ mɛ é ǎ.
4.2 et se rendit jusqu'à la porte du roi, dont l'entrée était interdite à toute personne revêtue d'un sac.

Fí ɖěbǔ e axɔ́sú ɔ́ sín gbeta gbɔn ɖo tokpɔn ɖokpó ɖokpó mɛ ɔ́, Jwifu lɛ́ɛ bǐ nɔ́ byɔ́ aluwɛ ɖaxó mɛ; yě nɔ́ ɖo nu blá wɛ, bó nɔ́ ɖo avǐ ya wɛ, bó nɔ́ ɖo alě ná wɛ; yě mɛ gěgé nɔ́ fɔ caki dó, bó nɔ́ mlɔ́ afín mɛ.
4.3 Dans chaque province, partout où arrivaient l'ordre du roi et son édit, ily eut une grande désolation parmi les Juifs ; ils jeûnaient, pleuraient et se la mentaient, et beaucoup se couchaient sur le sac et la cendre.

Mɛsɛntɔ́ Ɛsitɛ́ɛ tɔn lɛ́ɛ kpódó agooɖojǐe tɔn lɛ́ɛ kpó wá ɖɔ nǔ e ɖo jijɛ wɛ ɔ́ nú Ɛsitɛ́ɛ bɔ xɛsi ɖaxó ɖé jɛ jǐ tɔn. É sɛ́ awu dó Maadocée ɖɔ é ní ɖe caki nyi ayǐ, bó dó awu énɛ́ lɛ́ɛ, Maadocée ka gbɛ́.
4.4 Les servantes d'Esther et ses eunuques vinrent lui annoncer cela, et la reine fut très effrayée. Elle envoya des vêtements à Mardochée pour le couvrir et lui faire ôter son sac, mais il ne les accepta pas.

Énɛ́ ɔ́, Ɛsitɛ́ɛ ylɔ́ agooɖojǐe e axɔ́sú ɔ́ sɔ́ ɖó gɔ̌n tɔn lɛ́ɛ ɖokpó; è nɔ ylɔ́ ɛ ɖɔ Hatáki; é ɖɔ n'i ɖɔ ní yi kan nǔ e ɖo jijɛ wɛ ɔ́ byɔ́ Maadocée, bó kan nǔ e wú é ɖo mɔ̌ wa wɛ ɔ́ byɔ́ ɛ.
4.5 Alors Esther appela Hathac, l'un des eunuques que le roi avait placés auprès d'elle, et elle le chargea d'aller demander à Mardochée ce que c'était et d'où cela venait.

Hatáki yi Maadocée gɔ́n ɖo fí e é ɖe ɖo axɔ́sú ɔ́ sín hɔn nukɔn é.
4.6 Hathac se rendit vers Mardochée sur la place de la ville, devant la porte du roi.

Maadocée ɖɔ nǔ e jɛ lɛ́ɛ bǐ n'i. Đo ta jí ɔ́, é ɖɔ akwɛ́ nabí e Hamáa ɖɔ nú è hu Jwifu lɛ́ɛ bǐ ɔ́, émí ná kɔn dó axɔ́sú ɔ́ sín gbǎ mɛ ɔ́ n'i.
4.7 Et Mardochée lui raconta tout ce qui lui était arrivé, et lui indiqua la somme d'argent qu'Haman avait promis de livrer au trésor du roi en retour du massacre des Juifs.

É lɛ́ zé wěma e mɛ è wlǎn gbeta e ɖɔ è nǐ sú Jwifu lɛ́ɛ sín kún dó, bɔ è jlǎ ɖo Súzi é ɖokpó n'i; é ɖɔ è nǐ sɔ́ yi xlɛ́ Ɛsitɛ́ɛ, bo tín nǔ lɛ́ɛ bǐ mɛ n'i. É lɛ́ ɖɔ nú Hatáki ɖɔ é ní ɖɔ nú Ɛsitɛ́ɛ ɖɔ é ní yi sa vo nú axɔ́sú ɔ́ dó Jwifu lɛ́ɛ tamɛ.
4.8 Il lui donna aussi une copie de l'édit publié dans Suse en vue de leur destruction, afin qu'il le montrât à Esther et lui fît tout connaître ; et il ordonna qu'Esther se rendît chez le roi pour lui demander grâce et l'implorer en faveur de son peuple.

Hatáki yi dó wɛn e Maadocée dó ɔ́ Ɛsitɛ́ɛ.
4.9 Hathac vint rapporter à Esther les paroles de Mardochée.

Ɛsitɛ́ɛ lɛ́ sɛ́ Hatáki dó Maadocée gɔ́n ɖɔ é ní yi ɖɔ n'i ɖɔ:
4.10 Esther chargea Hathac d'aller dire à Mardochée :

“Mɛ bǐ wɛ tunwun sɛ́n élɔ́, bɛ́ sín mɛsɛntɔ́ axɔ́sú ɔ́ tɔn lɛ́ɛ jí káká yi jɛ mɛ e ɖo tokpɔn axɔ́sú ɔ́ tɔn mɛ lɛ́ɛ jí ɖɔ axɔ́sú ɔ́ má ylɔ́ mɛɖé ǎ, bónú mɛ ɔ́ yi axɔ́sú ɔ́ sín xwéta ɖo hɔn ɔ́ mɛ ɔ́, hu jɛ́n è nɔ hu i; é sixú nyí súnnu, é sixú nyí nyɔ̌nu; có nú è nǎ gɔn mɛ énɛ́ ɔ́ hu ɔ́, axɔ́sú ɔ́ jɛ́n ná dlɛ́n sikákpogɛ tɔn dó e; nyɛ ɔ́, axɔ́sú ɔ́ ma ka sɔ́ ylɔ́ mì din ǎ ɔ́, azǎn gban (30) ɖíe.”
4.11 Tous les serviteurs du roi et le peuple des provinces du roi savent qu'il existe une loi portant peine de mort contre quiconque, homme ou femme, entre chez le roi, dans la cour intérieure, sans avoir été appelé ; celui-là seul a la vie sauve, à qui le roi tend le sceptre d'or. Et moi, je n'ai point été appelée auprès du roi depuis trente jours.

È yi ɖɔ xó e Ɛsitɛ́ɛ ɖɔ ɔ́ nú Maadocée,
4.12 Lorsque les paroles d'Esther eurent été rapportées à Mardochée,

bɔ Maadocée ɖɔ è nǐ yi ɖɔ nú Ɛsitɛ́ɛ ɖɔ: “Ma vɛdó ɖɔ éé émí ko ɖo axɔ́sú ɔ́ sín xwé gbe kpowun ɔ́, émí ɖokpónɔ ná gán ɖ'é mɛ sín ó.
4.13 Mardochée fit répondre à Esther : Ne t'imagine pas que tu échapperas seule d'entre tous les Juifs, parce que tu es dans la maison du roi ;

Ényí nǔ élɔ́ lɛ́ɛ ɖo jijɛ wɛ din nú a tin dó ɔ́, alɔgɔ́númɛtɔ́ kpó mɛhwlɛ́ngántɔ́ kpó ná gosín fí ɖěvo wá nú Jwifu lɛ́ɛ, bɔ yě ná gán. Lo ɔ́, hwɛ ɔ́ a nǎ kú, bɔ tɔ́ towe sín kún ná sú dó. Mɛ̌ ká tunwun nú nǔ élɔ́ e ɖo nǎ jɛ wɛ ɔ́ wú wɛ è sɔ́ we axɔ́si?”
4.14 car, si tu te tais maintenant, le secours et la délivrance surgiront d'autre part pour les Juifs, et toi et la maison de ton père vous périrez. Et qui sait si ce n'est pas pour un temps comme celui-ci que tu es parvenue à la royauté ?

Énɛ́ ɔ́, Ɛsitɛ́ɛ ɖɔ sɛ́ dó Maadocée ɖɔ:
4.15 Esther envoya dire à Mardochée :

“Yi, bo kplé Jwifu e ɖo Súzi tomɛ lɛ́ɛ bǐ bónú mi blá nu dó ta ce mɛ. Mi ma ɖu nǔ ó, mi ma nu sin ó káká nú kéze atɔn zǎn atɔn; nyɛ kpó mɛsɛntɔ́ ce lɛ́ɛ kpó ɔ́, mi lɔ na blá nu; énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, sɛ́n ɔ́ ná ɖo te có un ná yi axɔ́sú ɔ́ gɔ́n. Nú é byɔ́ ɖɔ má kú ɔ́, un ná kú.”
4.16 Va, rassemble tous les Juifs qui se trouvent à Suse, et jeûnez pour moi, sans manger ni boire pendant trois jours, ni la nuit ni le jour. Moi aussi, je jeûnerai de même avec mes servantes, puis j'entrerai chez le roi, malgré la loi ; et si je dois périr, je périrai.

Énɛ́ ɔ́, Maadocée ɖidó, bó bló nǔ e Ɛsitɛ́ɛ ɖɔ n'i lɛ́ɛ bǐ.
4.17 Mardochée s'en alla, et fit tout ce qu'Esther lui avait ordonné.