Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Ɛsidlási 3 - Esdras 3
Đo xwe ɔ́ sín sun tɛ́nwegɔ́ ɔ́ mɛ ɔ́, Izlayɛ́li ví e ko ɖo toxo yětɔn mɛ lɛ́ɛ bǐ ɖó gbe kpɔ́, bó kplé ɖo Jeluzalɛ́mu.
3.1 Le septièmemois arriva, et les enfants d'Israël étaient dans leurs villes. Alors le peuple s'assembla comme un seul homme à Jérusalem.

Vɔ̌sánú-xwlémawutɔ́ Jozuwée Yosadaku ví ɔ́, kpódó nɔví tɔn vɔ̌sánú-xwlémawutɔ́ ɖě lɛ́ɛ kpó, kpódó Zolobabɛ́li Calutiyɛ́li ví ɔ́ kpó, kpódó Zolobabɛ́li sín mɛ lɛ́ɛ kpó jɛ Mawu sín vɔ̌sákpe Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ tɔn ɔ́ vɔ́ mɛ jí, bó ná nɔ xwlé vɔ̌ e è nɔ dó zo ɔ́ Mawu ɖ'é jí, lě e Mɔyízi ɖɛ̌mɛnu Mawu tɔn ɔ́ sín sɛ́n ɖɔ gbɔn é.
3.2 Josué, fils de Jotsadak, avec ses frères les sacrificateurs, et Zorobabel, fils de Schealthiel, avec ses frères, se levèrent et bâtirent l'autel du Dieu d'Israël, pour y offrir des holocaustes, selon ce qui est écrit dans la loi de Moïse, homme de Dieu.

Kɛ́nsísɔ́ 28.1-8 Yě ɖo xɛsi ɖi nú mɛ e ko wá hɔn hwlá cí to ɔ́ mɛ ɖ'ayǐ lɛ́ɛ wɛ, có bó ka vɔ́ vɔ̌sákpe ɔ́ mɛ ɖó dǒ dodó xóxó ɔ́ jí, bó nɔ xwlé vɔ̌ e è nɔ dó zo zǎnzǎn kpódó gbadanu kpó ɔ́ Mawu Mavɔmavɔ ɖ'é jí.
3.3 Ils rétablirent l'autel sur ses fondements, quoiqu'ils eussent à craindre les peuples du pays, et ils y offrirent des holocaustes à l'Éternel, les holocaustes du matin et du soir.

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, ayǐhɔ́ngbe ayǐhɔ́ngbe ɔ́, Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ nɔ xwlé vɔ̌sánú kpíkpé ɔ́ Mawu azɔn nabí e yě ɖó ná xwlé ɖo kéze ɖokpó mɛ é, bó nɔ dó ɖu azavaxwe ɔ́ ná lě e è ko wlán gbɔn dó sɛ́nwéma ɔ́ mɛ é.
3.4 Ils célébrèrent la fête des tabernacles, comme il est écrit, et ils offrirent jour par jour des holocaustes, selon le nombre ordonné pour chaque jour.

Sín hwenɛ́nu ɔ́, yě nɔ́ xwlé vɔ̌sánú ayǐhɔ́ngbe ayǐhɔ́ngbe tɔn lɛ́ɛ Mawu, bó nɔ xwlé vɔ̌sánú e è ko wlán ɖɔ è na nɔ xwlé Mawu ɖo azǎn nukɔntɔn e ɖo sun ɖokpó ɖokpó mɛ ɔ́, kpódó ée è ɖǒ ná xwlé ɖo Mawu Mavɔmavɔ sín xwe lɛ́ɛ hwenu ɔ́ kpó é. Vɔ̌sánú e mɛ ɖésúnɔ nɔ jló bó nɔ hɛn wá nú Mawu Mavɔmavɔ lɛ́ɛ ɔ́, yě nɔ́ xwlé Mawu Mavɔmavɔ.
3.5 Après cela, ils offrirent l'holocauste perpétuel, les holocaustes des nouvelles lunes et de toutes les solennités consacrées à l'Éternel, et ceux de quiconque faisait des offrandes volontaires à l'Éternel.

Lě e yě lɛ́ jɛ vɔ̌ e è nɔ dó zo ɔ́ xwlé Mawu jí gbɔn ɖo azǎn nukɔntɔn e ɖo xwe ɔ́ sín sun tɛ́nwegɔ́ ɔ́ gbe gbɔn ɔ́ nɛ́, có è ka tlɛ ko dó Mawu Mavɔmavɔ xwé yɔ̌yɔ́ ɔ́ do hwenɛ́nu lɔ ǎ.
3.6 Dès le premier jour du septième mois, ils commencèrent à offrir àl'Éternel des holocaustes. Cependant les fondements du temple de l'Éternel n'étaient pas encore posés.

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, yě sú axɔ́ azɔ̌watɔ́ lɛ́ɛ, bɔ yě ná kpa awǐnnya lɛ́ɛ kpódó atín lɛ́ɛ kpó. Yě lɛ́ ná nǔɖuɖu kpódó ahan kpó, kpódó ami kpó Sidɔ́ɔnnu lɛ́ɛ kpódó Tíinu lɛ́ɛ kpó, bónú yědɛɛ lɛ́ɛ ná hɛn atín syɛ́nsyɛ́n Libáan tɔn lɛ́ɛ wá nú yě. Yě ná bɛ́ gbɔn xu jí káká wá ɖó Jafa xu ɔ́ tó. Dadá Pɛ́si tɔn Silúsi wɛ ná gbe tɔn yě.
3.7 On donna de l'argent aux tailleurs de pierres et aux charpentiers, et des vivres, des boissons et de l'huile aux Sidoniens et aux Tyriens, pour qu'ils amenassent par mer jusqu'à Japho des bois de cèdre du Liban, suivant l'autorisation qu'on avait eue de Cyrus, roi de Perse.

Ée yě lɛ́ kɔ wá Jeluzalɛ́mu toxo e mɛ Mawu xwé ɔ́ ɖe ɔ́ mɛ ɔ́, xwe e jɛ fínɛ́ ɔ́ sín sun wěwegɔ́ ɔ́ mɛ ɔ́, Zolobabɛ́li Calutiyɛ́li ví, Jozuwée Yosadaku ví, Jozuwée sín nɔví ɖě lɛ́ɛ e nyí vɔ̌sánú-xwlémawutɔ́ lɛ́ɛ, Levíi ví lɛ́ɛ kpódó yě mɛ e lɛ́ kɔ sín kannumɔgbénu wá lɛ́ɛ bǐ kpó jɛ azɔ̌ jí. Yě ɖe Levíi ví e xwe yětɔn bɛ́ sín ko káká sɔ́yi lɛ́ɛ, bó sɔ́ yě ɖó Mawu Mavɔmavɔ xwé gbígbá ɔ́ sín azɔ̌ nu.
3.8 La seconde année depuis leur arrivée à la maison de Dieu à Jérusalem, au second mois, Zorobabel, fils de Schealthiel, Josué, fils de Jotsadak, avec le reste de leurs frères les sacrificateurs et les Lévites, et tous ceux qui étaient revenus de la captivité à Jérusalem, semirent à l'oeuvre et chargèrent les Lévites de vingt ans et au-dessus de surveiller les travaux de la maison de l'Éternel.

Levíi ví Jozuwée, kpódó vǐ tɔn lɛ́ɛ kpó, kpódó nɔví tɔn lɛ́ɛ kpó, Kadimiyɛ́li kpó, kpódó vǐ tɔn Hodawya sín xwédo lɛ́ɛ kpó ɖó gbe kpɔ́, bó nɔ azɔ̌watɔ́ e ɖo azɔ̌ wa wɛ ɖo Mawu xwé ɔ́ wú lɛ́ɛ nu. Levíi ví e ɖo xwédo Henadadi tɔn mɛ lɛ́ɛ gɔ́ alɔ nú yě.
3.9 Et Josué, avec ses fils et ses frères, Kadmiel, avec ses fils, fils de Juda, les fils de Hénadad, avec leurs fils et leurs frères les Lévites, se préparèrent tous ensemble à surveiller ceux qui travaillaient à la maison de Dieu.

Ée xɔmɛtɔ́ lɛ́ɛ dó Mawu Mavɔmavɔ xwé ɔ́ do ɔ́, è ylɔ̌ vɔ̌sánú-xwlémawutɔ́ lɛ́ɛ wá, bɔ yě dó awu e mɛ yě nɔ́ nɔ bó nɔ wa sinsɛnzɔ́ lɛ́ɛ, bó hɛn kpɛn, bɔ Levíi ví e nyí kúnkan Asáfu tɔn lɛ́ɛ hɛn hǔn, bó ná kpa susu nú Mawu Mavɔmavɔ, lě e axɔ́sú Izlayɛ́li tɔn Davídi ko kplɔ́n yě gbɔn ɖ'ayǐ é.
3.10 Lorsque les ouvriers posèrent les fondements du temple de l'Éternel, on fit assister les sacrificateurs en costume, avec les trompettes, et les Lévites, fils d'Asaph, avec les cymbales, afin qu'ils célébrassent l'Éternel, d'après les ordonnances de David, roi d'Israël.

Yě ɖo han ji dó ɖo susu kpa nú Mawu wɛ, bó ɖo mlǎmlá ɛ wɛ ɖɔ: “Mawu Mavɔmavɔ nyɔ́ bɔ wǎn yíyí e é ɖó nú Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɖó vivɔnu ǎ!” Togun ɔ́ lɔ ɖo awǒbóbó kpa wɛ, bó ɖo asíkpɛ́ xo wɛ, bó dó ɖo susu kpa nú Mawu Mavɔmavɔ wɛ, ɖó è ɖo xwé tɔn dó do wɛ.
3.11 Ils chantaient, célébrant et louant l'Éternel par ces paroles : Car il est bon, car sa miséricorde pour Israël dure à toujours ! Et tout le peuple poussait de grands cris de joie en célébrant l'Éternel, parce qu'on posait les fondements de la maison de l'Éternel.

Vɔ̌sánú-xwlémawutɔ́ tobutóbú ɖé lɛ́ɛ, kpódó Levíi ví ɖé lɛ́ɛ kpó, kpódó hɛ̌nnugán tobutóbú ɖé lɛ́ɛ kpó tíin bó ko nyí mɛxó; yědɛɛ lɛ́ɛ mɔ Mawu xwé ɖ'ayǐ tɔn ɔ́, bɔ ée è jɛ xwé ɔ́ blóɖó jí ɖo nukún yětɔn mɛ ɔ́, yě ya avǐ ɖésú. Mɛ gěgé ɖěvo lɛ́ɛ ka ɖo awǒbóbó kpa wɛ, bo dó ɖo awǎ jɛ wɛ.
3.12 Mais plusieurs des sacrificateurs et des Lévites, et des chefs de famille âgés, qui avaient vu la première maison, pleuraient à grand bruit pendant qu'on posait sous leurs yeux les fondements de cette maison. Beaucoup d'autres faisaient éclater leur joie par des cris,

Énɛ́ ɔ́, è sixú tunwun mɛ e ɖo avǐ ya wɛ ɔ́ kpódó mɛ e ɖo awǒbóbó kpa wɛ ɔ́ kpó mɛ e ɖo awǎ jɛ wɛ ɔ́ kpó ǎ, ɖó yě mɛ bǐ wɛ ɖo xó sú wɛ wooo, bɔ è nɔ se ɖo káká zɔ.
3.13 en sorte qu'on ne pouvait distinguer le bruit des cris de joie d'avec le bruit des pleurs parmi le peuple, car le peuple poussait de grands cris dont le son s'entendait au loin.