Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Bǐbɛ́mɛ 32 - Genèse 32

Bɔ Labáan fɔ́n zǎnzǎn tɛɛn, bó kí si nú vǐ tɔn lɛ́ɛ kpó vǐ tɔn ví lɛ́ɛ kpó, bó xo ɖɛ dó yě jí. Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, é lɛ́ kɔ yi xwé.
32.1 Laban se leva de bon matin, baisa ses fils et ses filles, et les bénit. Ensuite il partit pour retourner dans sa demeure.

Jakɔ́bu wlí ali tɔn ɖidó, bɔ wɛnsagun Mawu tɔn lɛ́ɛ wá kpé e.
32.2 En les voyant, Jacob dit: C'est le camp de Dieu! Et il donna à ce lieu le nom de Mahanaïm.

É sɛ́ mɛ tɔn lɛ́ɛ dó bɔ yě jɛ nukɔn n'i, bó yi nɔví tɔn Esawu gɔ́n ɖo Seyíi, ɖo Edɔ́mu gbé jí.
32.3 Jacob envoya devant lui des messagers à Ésaü, son frère, au pays de Séir, dans le territoire d'Édom.

Cóbónú yě ná yi ɔ́, é ɖɔ nú yě ɖɔ: “Mi ná ɖɔ nú fofó ce Esawu ɖɔ: ‘Mɛsɛntɔ́ towe Jakɔ́bu ɖɔ: Labáan gɔ́n wɛ un yi; gɔ̌n tɔn wɛ un nɔ káká jɛ din.
32.4 Il leur donna cet ordre: Voici ce que vous direz à mon seigneur Ésaü: Ainsi parle ton serviteur Jacob: J'ai séjourné chez Laban, et j'y suis resté jusqu'à présent;

Un ɖó nyibú gěgé, tócí kpó gbɔ̌ kpó kpɔ́ gégé. Un ɖó mɛsɛntɔ́ súnnu kpó nyɔ̌nu kpó kpɔ́ gégé, bó sɛ́ mɛ dó ɖɔ è nǐ wá ɖɔ nú mɛɖaxó ce bónú a nǎ nyɔ́ xomɛ dó wǔ ce.’ ”
32.5 j'ai des boeufs, des ânes, des brebis, des serviteurs et des servantes, et j'envoie l'annoncer à mon seigneur, pour trouver grâce à tes yeux.

Ée mɛ lɛ́ɛ lɛ́ kɔ wá ɔ́, yě ɖɔ nú Jakɔ́bu ɖɔ: “Mǐ yi fofó towe Esawu gɔ́n, bɔ é kpó súnnu afɔwe (400) kpó jǎwe bó ná kpé we.”
32.6 Les messagers revinrent auprès de Jacob, en disant: Nous sommes allés vers ton frère Ésaü; et il marche à ta rencontre, avec quatre cents hommes.

Ée Jakɔ́bu se mɔ̌ ɔ́, xɛsi ɖaxó ɖé jɛ jǐ tɔn, bɔ awakanmɛ kú i, bɔ é má mɛ e kpó é kpó zɔn lɛ́ɛ, gbɔ̌ tɔn lɛ́ɛ, nyibú tɔn lɛ́ɛ, kpódó lǎkúnmí tɔn lɛ́ɛ kpó ɖó donu we,
32.7 Jacob fut très effrayé, et saisi d'angoisse. Il partagea en deux camps les gens qui étaient avec lui, les brebis, les boeufs et les chameaux;

bó ɖo ɖiɖɔ wɛ ɖɔ: “Din ɔ́, nú Esawu wá tɔ́n ahwan gbɛ̌ta ɖokpó, bó ɖu ɖo jǐ tɔn ɔ́, gbɛ̌ta ɖě ɔ́ ná hɔn.”
32.8 et il dit: Si Ésaü vient contre l'un des camps et le bat, le camp qui restera pourra se sauver.

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, Jakɔ́bu xo ɖɛ ɖɔ: “Mawu Mavɔmavɔ! Mawu tɔ́gbó ce Ablaxámu tɔn, Mawu tɔ́gbó ce Izáki tɔn, a ɖɔ nú mì ɖɔ má lɛ́ kɔ yi to ce mɛ, fí e è ji mì ɖe ɔ́, bónú émí ná wa ɖagbe nú mì!
32.9 Jacob dit: Dieu de mon père Abraham, Dieu de mon père Isaac, Éternel, qui m'as dit: Retourne dans ton pays et dans ton lieu de naissance, et je te ferai du bien!

Mawu Mavɔmavɔ! Nyɛ mɛsɛntɔ́ towe ɔ́, un hwe dó wǔjɔmɛ towe kpó gbejíninɔ towe kpó mɛ, ɖó kpogɛ ce jɛ́n un hɛn bó dó asá Judɛ́ɛn tɔ ɔ́. Din ɔ́, un ka ɖó nǔ káká bó ɖó gbɛtɔ́ gbɛ̌ta we.
32.10 Je suis trop petit pour toutes les grâces et pour toute la fidélité dont tu as usé envers ton serviteur; car j'ai passé ce Jourdain avec mon bâton, et maintenant je forme deux camps.

Bo kɛnklɛ́n bó hwlɛ́n mì ɖo fofó ce Esawu sí. Un ɖo xɛsi ɖi wɛ ɖɔ ní má wá hu mì ó. É má wá hu nyi kpó asi ce lɛ́ɛ kpó vǐ ce lɛ́ɛ kpó ó.
32.11 Délivre-moi, je te prie, de la main de mon frère, de la main d'Ésaü! car je crains qu'il ne vienne, et qu'il ne me frappe, avec la mère et les enfants.

Flín ɖɔ hwi ɖésú wɛ ɖɔ nú mì ɖɔ émí ná wa ɖagbe nú mì, émí ná bló bɔ vǐ ce lɛ́ɛ ná sukpɔ́ bɔ è nǎ sixú xa yě ǎ, nyɛ̌kɛ́n e ɖo xutó ɔ́ ɖɔhun.”
32.12 Et toi, tu as dit: Je te ferai du bien, et je rendrai ta postérité comme le sable de la mer, si abondant qu'on ne saurait le compter.

Tɛn énɛ́ ɔ́ mɛ wɛ Jakɔ́bu jló ná dɔ́. Lo ɔ́, gbe nɛ́ gbe zǎn mɛ ɔ́, é ɖe nǔ e é hɛn lɛ́ɛ ɖě, bó ná ná fofó tɔn Esawu.
32.13 C'est dans ce lieu-là que Jacob passa la nuit. Il prit de ce qu'il avait sous la main, pour faire un présent à Ésaü, son frère:

É ɖe lɛ̌ngbɔ́ afɔɖé (200), gbǎgbá ko, gbɔ̌ afɔɖé (200), agbo ko.
32.14 deux cents chèvres et vingt boucs, deux cents brebis et vingt béliers,

Lǎkúnmí asi gban (30), kpódó lǎkúnmí ví e ɖo anɔ̌ nu lɛ́ɛ kpó, nyibú asi kanɖé (40), nyibúsú wǒ, tócí asi ko, tócí asú wǒ.
32.15 trente femelles de chameaux avec leurs petits qu'elles allaitaient, quarante vaches et dix taureaux, vingt ânesses et dix ânes.

É kplé yě ɖó sonu sonu, bó bɛ́ jó nú mɛsɛntɔ́ tɔn lɛ́ɛ, bó ɖɔ nú yě ɖɔ: “Mi jɛ nukɔn nú mì; mi jó ali dó nyi kanlinhwan ɖokpó ɖokpó tɛ́ntin.”
32.16 Il les remit à ses serviteurs, troupeau par troupeau séparément, et il dit à ses serviteurs: Passez devant moi, et mettez un intervalle entre chaque troupeau.

É ɖɔ nú mɛsɛntɔ́ e ɖo kanlin nukɔntɔn lɛ́ɛ nu ɔ́ ɖɔ nú fofó émítɔn Esawu kpé e, bó kan mɛ e sín mɛ é nyí ɔ́ byɔ́, bó kan fí e é xwe ɔ́ byɔ́, lobo kan mɛ e tɔn kanlin lɛ́ɛ nyí ɔ́ byɔ́ ɛ hǔn,
32.17 Il donna cet ordre au premier: Quand Ésaü, mon frère, te rencontrera, et te demandera: A qui es-tu? où vas-tu? et à qui appartient ce troupeau devant toi?

ní yí gbe n'i ɖɔ: “Mɛsɛntɔ́ towe Jakɔ́bu tɔn wɛ. É wɛ sɛ́ dó hwi fofó tɔn Esawu, bó ná we. É ɖésúnɔ ká ɖo gǔdo jǎwe.”
32.18 tu répondras: A ton serviteur Jacob; c'est un présent envoyé à mon seigneur Ésaü; et voici, il vient lui-même derrière nous.

É ɖɔ nú mɛ wegɔ́ ɔ́ kpó mɛ atɔngɔ́ ɔ́ kpó, kpódó mɛ e xwedó kanlin lɛ́ɛ bǐ kpó ɖɔ nú yě kpé fofó émítɔn Esawu ɔ́, xó e yě ná ɖɔ n'i ɔ́ nɛ́.
32.19 Il donna le même ordre au second, au troisième, et à tous ceux qui suivaient les troupeaux: C'est ainsi que vous parlerez à mon seigneur Ésaü, quand vous le rencontrerez.

Yě ná ɖɔ n'i ɖɔ: “Mɛsɛntɔ́ towe Jakɔ́bu lɔ ɖo gǔdo mǐtɔn jǎwe.” É bló mɔ̌, bó ɖo ɖiɖɔ wɛ ɖɔ: “Un ná zé nǔ e un ná ɛ ɔ́ dó fá xomɛ n'i; énɛ́ ɔ́, nyɛ ɖésúnɔ ná wá yi gɔ̌n tɔn.”
32.20 Vous direz: Voici, ton serviteur Jacob vient aussi derrière nous. Car il se disait: Je l'apaiserai par ce présent qui va devant moi; ensuite je le verrai en face, et peut-être m'accueillera-t-il favorablement.

Jakɔ́bu ɖésú dɔ́ fí e yě ɖó gɔnu ɖó ɔ́ zǎn énɛ́ ɔ́ mɛ.
32.21 Le présent passa devant lui; et il resta cette nuit-là dans le camp.

Zǎn énɛ́ ɔ́ mɛ ɔ́, Jakɔ́bu sɔ́ nǔ bó kplá asi tɔn we lɛ́ɛ, mɛsɛntɔ́ tɔn nyɔ̌nu we lɛ́ɛ, kpódó vǐ tɔn wǒ-ɖokpó lɛ́ɛ kpó, bɔ yě dó asá Yabɔ́ku tɔ ɔ́ ɖo fí e é má yi do ɖe ǎ é.
32.22 Il se leva la même nuit, prit ses deux femmes, ses deux servantes, et ses onze enfants, et passa le gué de Jabbok.

Mɛ tɔn lɛ́ɛ dó asá tɔ ɔ́ kpó nǔ e é ɖó lɛ́ɛ bǐ kpó.
32.23 Il les prit, leur fit passer le torrent, et le fit passer à tout ce qui lui appartenait.

É wá kpo Jakɔ́bu ɖokpónɔ, bɔ nya ɖé wá dó alɔ xá ɛ káká jɛ ayǐtéhɔ̌nnu.
32.24 Jacob demeura seul. Alors un homme lutta avec lui jusqu'au lever de l'aurore.

Ée nya ɔ́ mɔ ɖɔ émí kún kpé Jakɔ́bu wú ó ɔ́, é dó nǔ alinmɛ nú Jakɔ́bu, bɔ alin tɔn sɛ.
32.25 Voyant qu'il ne pouvait le vaincre, cet homme le frappa à l'emboîture de la hanche; et l'emboîture de la hanche de Jacob se démit pendant qu'il luttait avec lui.

Nya ɔ́ ɖɔ: “Jǒ mì dó nú má yi, ɖó ayǐ ɖo hǐnhɔ́n wɛ.” Bɔ Jakɔ́bu ɖɔ n'i ɖɔ: “Nú a ma xo ɖɛ dó jǐ ce ǎ ɔ́, un ná jó we dó bɔ a nǎ yi ǎ.”
32.26 Il dit: Laisse-moi aller, car l'aurore se lève. Et Jacob répondit: Je ne te laisserai point aller, que tu ne m'aies béni.

Nya ɔ́ kanbyɔ́ Jakɔ́bu ɖɔ: “Nɛ̌ a nɔ nyí?” Bɔ é yí gbe n'i ɖɔ: “Un nɔ nyí Jakɔ́bu.”
32.27 Il lui dit: Quel est ton nom? Et il répondit: Jacob.

Nya ɔ́ ɖɔ n'i ɖɔ: “È sɔ́ ná nɔ́ ylɔ́ we ɖɔ Jakɔ́bu ǎ; bɛ́ sín din ɔ́, Izlayɛ́li wɛ è nǎ nɔ́ ylɔ́ we ɖɔ, ɖó a dǒ alɔ xá Mawu, bó dó alɔ xá gbɛtɔ́ lɛ́ɛ bó ɖu ɖ'é jí.”
32.28 Il dit encore: ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël; car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur.

Ée nya ɔ́ ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Jakɔ́bu ɖɔ n'i ɖɔ: “Kɛnklɛ́n bó ɖɔ nyǐkɔ towe nú mì.” Bɔ nya ɔ́ kanbyɔ́ ɛ ɖɔ: “A tunwun nyǐkɔ ce ǎ wɛ a?” Ée é ɖɔ mɔ̌ ɔ́, é xo ɖɛ dó jǐ tɔn ɖo fínɛ́.
32.29 Jacob l'interrogea, en disant: Fais-moi je te prie, connaître ton nom. Il répondit: Pourquoi demandes-tu mon nom? Et il le bénit là.

Jakɔ́bu sun nyǐ tɛn énɛ́ ɔ́ ɖɔ “Pɛnuwɛ́li”. Pɛnuwɛ́li sín tínmɛ wɛ nyí “Mawu sín nukún mɛ”. Đó é ɖo ɖiɖɔ wɛ ɖɔ: “Un mɔ Mawu nukún mɛ, bó lɛ́ kpo ɖo gbɛ.”
32.30 Jacob appela ce lieu du nom de Peniel: car, dit-il, j'ai vu Dieu face à face, et mon âme a été sauvée.

Hwenu e hwe ɖo tíntɔ́n wɛ é wɛ Jakɔ́bu ɖo Pɛnuwɛ́li gosín wɛ; é ká nɔ́ tɔn, ɖó alin tɔn wútu.
32.31 Le soleil se levait, lorsqu'il passa Peniel. Jacob boitait de la hanche.

Nǔ e wú Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ má nɔ́ ɖu lan e ɖo alingó jí ɔ́ káká jɛ égbé ǎ ɔ́ nɛ́. Đó Mawu dó nǔ Jakɔ́bu dó alin.
32.32 C'est pourquoi jusqu'à ce jour, les enfants d'Israël ne mangent point le tendon qui est à l'emboîture de la hanche; car Dieu frappa Jacob à l'emboîture de la hanche, au tendon.