Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

1 Axɔ́sú 19 - 1 Rois 19
Axɔ́sú Akábu wlí nǔ e Elíi dó sin ɔ́ kpódó lě e é hu vodún Baalu sín hunnɔ lɛ́ɛ bǐ gbɔn ɔ́ kpó ɖɔ nú asi tɔn Jezabɛ́li.
19.1 Achab rapporta à Jézabel tout ce qu'avait fait Élie, et comment il avait  tué par l'épée tous les prophètes.

Ée Jezabɛ́li se mɔ̌ ɔ́, é sɛ́ mɛ dó Elíi, nú è yi ɖɔ n'i ɖɔ: “Sɔ lěhwenu ɔ́, nú un ma hu we lě e a hu hunnɔ lɛ́ɛ gbɔn ɔ́ ǎ ɔ́, vodún lɛ́ɛ ní dɔn tó nú mì, bónú é ní syɛ́n hú tódɔnnúmɛ lɛ́ɛ bǐ.”
19.2 Jézabel envoya un messager à Élie, pour lui dire : Que les dieux me traitent dans toute leur rigueur, si demain, à cette heure, je ne fais de ta vie  ce que tu as fait de la vie de chacun d'eux !

Ée Elíi se mɔ̌ ɔ́, xɛsi jɛ jǐ tɔn, bɔ é kplá mɛsɛntɔ́ tɔn, bó hɔn, bó ná hwlɛ́n éɖée. É wá jɛ Bɛ̌-Ceva ɖo Judáa sín afɔligbé bó jó mɛsɛntɔ́ tɔn dó nyi fínɛ́.
19.3 Élie, voyant cela, se leva et s'en alla, pour sauver sa vie. Il arriva à  Beer Schéba, qui appartient à Juda, et il y laissa son serviteur.

Bɔ é ɖésúnɔ ɔ́ ɖi zɔnlin gbɔn gbětótló mɛ nú kéze ɖokpó, bó yi jínjɔ́n jenɛ́ɛtín ɖé sá. É ɖo biba wɛ ɖɔ émí ní kú. É ɖɔ: “Din ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ, agbɔ̌n kpé mì! Yǐ gbɛ ce, ɖó nyɛ nyɔ́ hú tɔ́gbó ce lɛ́ɛ ǎ.”
19.4 Pour lui, il alla dans le désert où, après une journée de marche, il  s'assit sous un genêt, et demanda la mort, en disant : C'est assez !  Maintenant, Éternel, prends mon âme, car je ne suis pas meilleur que mes  pères.

Ée é ɖɔ mɔ̌ ɔ́, é mlɔ́ ayǐ, bó dɔ́ amlɔ ɖo atín ɔ́ sá. Lo ɔ́, wɛnsagun Mawu Mavɔmavɔ tɔn ɖokpó wá ɖó alɔ wǔ tɔn, bó ɖɔ n'i ɖɔ: “Fɔ́n bó ɖu nǔ.”
19.5 Il se coucha et s'endormit sous un genêt. Et voici, un ange le toucha, et lui dit : Lève-toi, mange.

Ée é fɔ́n ɔ́, é mɔ wɔ̌xúxú e è nɔ ɖa ɖo awǐnnya zozo jí é ɖokpó ɖo ta tɔn ligbé, bó mɔ sin tɔyizɛ́n ɖokpó. É ɖu nǔ bó nu sin bo lɛ́ mlɔ́ ayǐ.
19.6 Il regarda, et il y avait à son chevet un gâteau cuit sur des pierres  chauffées et une cruche d'eau. Il mangea et but, puis se recoucha. 

Wɛnsagun Mawu Mavɔmavɔ tɔn ɔ́ lɛ́ wá azɔn wegɔ́ ɔ́ bó ɖó alɔ wǔ tɔn, bó ɖɔ n'i ɖɔ: “Fɔ́n bó ɖu nǔ, ɖó ali towe lín ga ɖésú.”
19.7 L'ange de l'Éternel vint une seconde fois, le toucha, et dit : Lève-toi, mange, car le chemin est trop long pour toi.

Bɔ Elíi fɔ́n, bó ɖu nǔ, bó nu sin, bɔ nǔɖuɖu énɛ́ ɔ́ ná ɛ hlɔ̌nhlɔ́n, bɔ é ɖi zɔnlin nú kéze kanɖé (40) zǎn kanɖé (40), bó wá jɛ Holɛ́bu, só Mawu tɔn kɔn.
19.8 Il se leva, mangea et but ; et avec la force que lui donna cette nourriture, il marcha quarante jours et quarante nuits jusqu'à la montagne  de Dieu, à Horeb. 

Ée Elíi wá jɛ Holɛ́bu só ɔ́ kɔn ɔ́, é byɔ́ sóxo mɛ, bó dɔ́ fínɛ́. Bɔ Mawu Mavɔmavɔ wá kanbyɔ́ ɛ ɖɔ: “Elíi, étɛ́ wa wɛ a ɖe ɖo fí?”
19.9 Et là, il entra dans la caverne, et il y passa la nuit. Et voici, la parole  de l'Éternel lui fut adressée, en ces mots : Que fais-tu ici, Élie ?

Bɔ Elíi yí gbe n'i ɖɔ: “Mawu Mavɔmavɔ, Mawu Nǔbǐwúkpétɔ́, un yí wǎn nú we káká bɔ nǔ e wa wɛ Izlayɛ́linu lɛ́ɛ ɖe ɔ́, un sɔ́ sixú dɛ ɖ'é nu ǎ; yě gba akɔ e a jɛ xá yě ɔ́; yě flí vɔ̌sákpe towe lɛ́ɛ xwe; yě hu gbeyíɖɔ towe lɛ́ɛ. Nyɛ ɖokpónɔ géé wɛ kpo, yě ká lɛ́ jló ná hu mì.”
19.10 Il répondit : J'ai déployé mon zèle pour l'Éternel, le Dieu des armées ; car les enfants d'Israël ont abandonné ton alliance, ils ont renversé  tes autels, et ils ont tué par l'épée tes prophètes ; je suis resté, moi seul, et  ils cherchent à m'ôter la vie. 

Ée é ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ n'i ɖɔ: “Tɔ́n bó wá nɔ só ɔ́ jí, ɖo nukɔn ce! Un ná wá dín.” Ée Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ mɔ̌ ɔ́, jɔhɔn ɖaxó ɖé jɛ nyinyi jí, jɔhɔn ɔ́ syɛ́n ɖésú, bó zɛ só lɛ́ɛ, lobo gba awǐnnya lɛ́ɛ hánnyá ɖo Mawu Mavɔmavɔ nukɔn. Mawu Mavɔmavɔ ká ɖo jɔhɔn énɛ́ mɛ ǎ. Ée jɔhɔn ɔ́ nyi gúdo ɔ́, ayǐkúngban dán wǔ. Mawu Mavɔmavɔ ká ɖo ayǐkúngban énɛ́ e dán wǔ ɔ́ mɛ ǎ.
19.11 L'Éternel dit : Sors, et tiens-toi dans la montagne devant l'Éternel ! Et voici, l'Éternel passa. Et devant l'Éternel, il y eut un vent fort et violent  qui déchirait les montagnes et brisait les rochers : l'Éternel n'était pas dans  le vent. Et après le vent, ce fut un tremblement de terre : l'Éternel n'était  pas dans le tremblement de terre.

Ée ayǐkúngban dán wǔ gúdo ɔ́, è mɔ zo, Mawu Mavɔmavɔ ka ɖo zo énɛ́ mɛ ǎ. Ée è mɔ zo gúdo ɔ́, jɔhɔn wɛ́lɛ́wɛ́lɛ́ ɖé nyi.
19.12 Et après le tremblement de terre, un feu : l'Éternel n'était pas dans le  feu. Et après le feu, un murmure doux et léger. 

Ée Elíi se jɔhɔn ɔ́ sín zǐngídi ɔ́, é sɔ́ awu tɔn ɖaxó ɔ́ cyɔ́n nukún mɛ, bó tɔ́n sín sóxo mɛ, lobo wá nɔ te ɖo só ɔ́ li nu; é lɛ́ se gbe ɖé, bɔ gbe ɔ́ kanbyɔ́ ɛ ɖɔ: “Elíi, étɛ́ wa wɛ a ɖe ɖo fí?”
19.13 Quand Élie l'entendit, il s'enveloppa le visage de son manteau, il  sortit et se tint à l'entrée de la caverne. Et voici, une voix lui fit entendre ces paroles : Que fais-tu ici, Élie ?

Bɔ é yí gbe ɖɔ: “Mawu Mavɔmavɔ, Mawu Nǔbǐwúkpétɔ́, un yí wǎn nú we káká bɔ nǔ e wa wɛ Izlayɛ́linu lɛ́ɛ ɖe ɔ́, un sɔ́ sixú dɛ ɖ'é nu ǎ. Yě gba akɔ e a jɛ xá yě ɔ́. Yě flí vɔ̌sákpe towe lɛ́ɛ xwe; yě hu gbeyíɖɔ towe lɛ́ɛ. Nyɛ ɖokpónɔ géé wɛ kpo, yě ká lɛ́ jló ná hu mì.”
19.14 Il répondit : J'ai déployé mon zèle pour l'Éternel, le Dieu des armées ; car les enfants d'Israël ont abandonné ton alliance, ils ont renversé  tes autels, et ils ont tué par l'épée tes prophètes ; je suis resté, moi seul, et  ils cherchent à m'ôter la vie. 

Mawu Mavɔmavɔ ka ɖɔ n'i ɖɔ: “Lɛ̌ kɔ, lɛ̌ wlí ali towe káká yi gbětótló Damási tɔn mɛ. Nú a jɛ dɔ̌n ɔ́, a nǎ kɔn ami dó ta nú Hazayɛ́li nú mì, bó ná sɔ́ ɛ Silíi xɔ́sú.
19.15 L'Éternel lui dit : Va, reprends ton chemin par le désert jusqu'à Damas ; et quand tu seras arrivé, tu oindras Hazaël pour roi de Syrie. 

A nǎ kɔn ami dó ta nú Jehu Nimuci ví ɔ́ lɔ, bó ná sɔ́ ɛ Izlayɛ́li xɔ́sú. A nǎ kɔn ami dó ta nú Elizée, Avɛ́li-Mɛhola, Cafáti ví ɔ́, bó ná sɔ́ ɛ gbeyíɖɔ ce ɖó tɛn towe mɛ.
19.16 Tu oindras aussi Jéhu, fils de Nimschi, pour roi d'Israël ; et tu  oindras Élisée, fils de Schaphath, d'Abel Mehola, pour prophète à ta place. 

Mɛ ɖé gló Hazayɛ́li ɔ́, Jehu ná hu mɛ ɔ́. Mɛ ɖé ká gló Jehu ɔ́, Elizée ná hu mɛ ɔ́.
19.17 Et il arrivera que celui qui échappera à l'épée de Hazaël, Jéhu le fera  mourir ; et celui qui échappera à l'épée de Jéhu, Élisée le fera mourir.

Amɔ̌, un ná jó gbɛtɔ́ děgba ɖě afɔwó-afatɔ́n (7.000) dó ɖo Izlayɛ́li; yědɛɛ lɛ́ɛ wɛ ma jɛ kpo nú vodún Baalu ǎ; yě ká kí si n'i ǎ.”
19.18 Mais je laisserai en Israël sept mille hommes, tous ceux qui n'ont point fléchi les genoux devant Baal, et dont la bouche ne l'a point baisé.

Elíi gosín Holɛ́bu, bó ɖo yiyi wɛ bó yi mɔ Elizée, Cafáti ví ɔ́, bɔ é ɖo gle lɛ wɛ. Nyibú ko nukún-ɛnɛ wɛ ɖo gle ɔ́ lɛ wɛ. Elizée ɖésú wɛ hɛn nyibú we gǔdo tɔn lɛ́ɛ, bó dó ɖo gle lɛ ná wɛ. Elíi gbɔn akpá tɔn, bó zé awu tɔn ɖaxó ɔ́ nyi jǐ tɔn bó ɖidó.
19.19 Élie partit de là, et il trouva Élisée, fils de Schaphath, qui labourait.  Il y avait devant lui douze paires de boeufs, et il était avec la douzième. Élie s'approcha de lui, et il jeta sur lui son manteau. 

Elizée ká jó nyibú tɔn lɛ́ɛ dó, bó kán wezun yi mɔ Elíi bo ɖɔ n'i ɖɔ: “Gbɔ nú má yi dó yibowá nú tɔ́ ce kpó nɔ ce kpó, bó wá xwedó we.” Bɔ Elíi yí gbe n'i ɖɔ: “Bo yi bo lɛ́ kɔ wá, ɖó nǔ e un wa nú we ɔ́ wú.”
19.20 Élisée, quittant ses boeufs, courut après Élie, et dit : Laisse-moi embrasser mon père et ma mère, et je te suivrai. Élie lui répondit : Va, et reviens ; car pense à ce que je t'ai fait.

Ée Elizée jó Elíi dó ɔ́, é wá zé nyibú we bo dó sá vɔ̌ ná. É já mɔ e é dó ɖo gle lɛ ná wɛ ɔ́, dó bló nakí, bó ɖa lan yětɔn bo ná mɛ e ɖo fínɛ́ lɛ́ɛ, bɔ yě ɖu. Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, é sɔ́ nǔ bó xwedó Elíi, bó húzú mɛsɛntɔ́ tɔn.
19.21 Après s'être éloigné d'Élie, il revint prendre une paire de boeufs, qu'il offrit en sacrifice ; avec l'attelage des boeufs, il fit cuire leur chair, et  la donna à manger au peuple. Puis il se leva, suivit Élie, et fut à son  service.