Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

1 Axɔ́sú 13 - 1 Rois 13
Mawu Mavɔmavɔ sɛ́ gbeyíɖɔ tɔn dó, bɔ é gosín Judáa bó wá Betɛ́li hwenu e Jelobowámu ɖo vɔ̌sákpe ɔ́ kɔn, bó ɖo vɔ̌ sá wɛ é.
13.1 Voici, un homme de Dieu arriva de Juda à Béthel, par la parole de  l'Éternel, pendant que Jéroboam se tenait à l'autel pour brûler des parfums.

Gbeyíɖɔ ɔ́ sú xó dó vɔ̌sákpe ɔ́ jí lě e Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ n'i gbɔn é; é ɖɔ: “Vɔ̌sákpe! Vɔ̌sákpe! Nǔ e Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ ɔ́ ɖíe: ‘È nǎ ji vǐ súnnu ɖokpó ɖo Davídi hɛ̌nnu; nyǐkɔ tɔn ná nyí Joziyási. É ná hu sinsɛngán e ɖo vɔ̌ sá wɛ ɖo hwi vɔ̌sákpe ɔ́ jí lɛ́ɛ, bɔ è nǎ nɔ́ dó gbɛtɔ́ xú zo ɖo jǐ towe!’ ”
13.2 Il cria contre l'autel, par la parole de l'Éternel, et il dit : Autel ! autel!  ainsi parle l'Éternel : Voici, il naîtra un fils à la maison de David ; son nom sera Josias ; il immolera sur toi les prêtres des hauts lieux qui brûlent sur  toi des parfums, et l'on brûlera sur toi des ossements d'hommes !

Gbeyíɖɔ Mawu tɔn ɔ́ lɛ́ ɖɔ: “Vɔ̌sákpe ɔ́ ná gba, bɔ afín e ɖ'é jí ɔ́ ná kɔn nyi kɔ́ mɛ. Énɛ́ ɔ́ ná xlɛ́ mi ɖɔ Mawu Mavɔmavɔ ɖésú wɛ ɖɔ xó.”
13.3 Et le même jour il donna un signe, en disant : C'est ici le signe que l’Eternel a parlé : Voici, l'autel se fendra, et la cendre qui est dessus sera  répandue.

Ée axɔ́sú Jelobowámu se xó e gbeyíɖɔ Mawu tɔn ɔ́ ɖo ɖiɖɔ dó vɔ̌sákpe Betɛ́li tɔn ɔ́ wú wɛ ɔ́, é dlɛ́n alɔ tɔn e ɖo vɔ̌sákpe ɔ́ jí ɔ́ dó gbeyíɖɔ ɔ́, bó sú xó bó ɖɔ: “Mi wlí nya élɔ́!” Lo ɔ́, alɔ e Jelobowámu dlɛ́n dó gbeyíɖɔ ɔ́ nɔ dlɛ̌ndlɛ́n mɔ̌, bó kú, bɔ é sɔ́ sixú wún ǎ.
13.4 Lorsque le roi entendit la parole que l'homme de Dieu avait criée contre l'autel de Béthel, il avança la main de dessus l'autel, en disant :  Saisissez le !Et la main que Jéroboam avait étendue contre lui devint  sèche, et il ne put la ramener à soi. 

Hwenɛ́nu ɖokpó ɔ́, vɔ̌sákpe ɔ́ gba, bɔ afín e ɖ'é jí ɔ́ kɔn nyi kɔ́ mɛ, lě e Mawu Mavɔmavɔ ko ɖɔ gbɔn bó ná wuntun tɔn gbɔn gbeyíɖɔ tɔn jí é.
13.5 L'autel se fendit, et la cendre qui était dessus fut répandue, selon le signe qu'avait donné l'homme de Dieu, par la parole de l'Éternel.

Ée nǔ cí mɔ̌ ɔ́, axɔ́sú ɔ́ yí xó, bó ɖɔ nú gbeyíɖɔ Mawu tɔn ɔ́ ɖɔ: “Ylɔ̌ Mawu Mavɔmavɔ, Mawu towe, bó sa vo n'i dó ta ce mɛ, bónú má sixú wún alɔ ce!” Bɔ gbeyíɖɔ Mawu tɔn ɔ́ sa vo nú Mawu Mavɔmavɔ, bɔ axɔ́sú ɔ́ wún alɔ tɔn, bɔ alɔ jɛ alɔ tɛnmɛ.
13.6 Alors le roi prit la parole, et dit à l'homme de Dieu : Implore l'Éternel, ton Dieu, et prie pour moi, afin que je puisse retirer ma main. L'homme de  Dieu implora l'Éternel, et le roi put retirer sa main, qui fut comme auparavant.

Énɛ́ ɔ́, axɔ́sú ɔ́ ɖɔ nú gbeyíɖɔ Mawu tɔn ɔ́ ɖɔ: “Wǎ mǐ ní yi xwé gbe, bó ná yi ɖu nǔ, énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, un ná ná nǔ we.”
13.7 Le roi dit à l'homme de Dieu : Entre avec moi dans la maison, tu prendras quelque nourriture, et je te donnerai un présent.

Ée é ɖɔ mɔ̌ ɔ́, gbeyíɖɔ Mawu tɔn ɔ́ yí gbe n'i ɖɔ: “Nú a na bo ná mì dɔkun towe sín vlɔ̌ɖówe ɔ́, un xwe xwé towe gbe ǎ, un ɖo nǔ ná ɖu wɛ ǎ, un ka ɖo sin ná nu wɛ ɖo fí ǎ.
13.8 L'homme de Dieu dit au roi : Quand tu me donnerais la moitié de ta maison, je n'entrerais pas avec toi. Je ne mangerai point de pain, et je ne boirai point d'eau dans ce lieu-ci ; 

Đó Mawu gbɛ́ nú mì ɖɔ nyɛ ní ma ɖu nǔ ó, nyɛ ní ma nu sin ó, nyɛ ní ma ká lɛ́ kɔ gbɔn ali e un gbɔn wá ɔ́ ó.”
13.9 car cet ordre m'a été donné, par la parole de l'Éternel : Tu ne  mangeras point de pain et tu ne boiras point d'eau, et tu ne prendras pas à  ton retour le chemin par lequel tu seras allé. 

Ée é ɖɔ mɔ̌ ɔ́, é wlí ali ɖěvo ɖidó. É sɔ́ lɛ́ kɔ gbɔn ali e é gbɔn bó wá Betɛ́li ɔ́ ǎ.
13.10 Et il s'en alla par un autre chemin, il ne prit pas à son retour le  chemin par lequel il était venu à Béthel. 

Gbeyíɖɔ Mawu tɔn degénɔ ɖé ko ɖo Betɛ́li fínɛ́. Vǐ tɔn lɛ́ɛ ɖokpó wá wlí nǔ e gbeyíɖɔ Mawu tɔn ɔ́ wa ɖo Betɛ́li gbe nɛ́ gbe ɔ́ kpódó xó e é ɖɔ nú axɔ́sú ɔ́ lɛ́ɛ bǐ kpó ɖɔ n'i. Ée é wlí nǔ énɛ́ lɛ́ɛ bǐ ɖɔ nú tɔ́ tɔn ɔ́,
13.11 Or il y avait un vieux prophète qui demeurait à Béthel. Ses fils  vinrent lui raconter toutes les choses que l'homme de Dieu avait faites à  Béthel ce jour-là, et les paroles qu'il avait dites au roi. Lorsqu'ils en eurent  fait le récit à leur père,  

tɔ́ yětɔn kanbyɔ́ yě ɖɔ: “Ali tɛ́ wɛ é ka gbɔn ɖidó?” Vǐ lɛ́ɛ ká mɔ ali e gbeyíɖɔ Mawu tɔn e gosín Judáa wá ɔ́ gbɔn é.
13.12 il leur dit : Par quel chemin s'en est-il allé ? Ses fils avaient vu par  quel chemin s'en était allé l'homme de Dieu qui était venu de Juda.

Énɛ́ ɔ́, é ɖɔ nú vǐ tɔn lɛ́ɛ ɖɔ: “Mi blá akpa nú tócí ce nú mì.” Bɔ yě blá akpa nú tócí ɔ́, bɔ é xá jí,
13.13 Et il dit à ses fils : Sellez-moi l'âne. Ils lui sellèrent l'âne, et il monta dessus. 

bo jɛ gbeyíɖɔ Mawu tɔn ɔ́ gúdo, bó yi mɔ ɛ ɖo ayǐjínjɔ́n ɖo telebɛ́ntitín ɖé sá, bó kanbyɔ́ ɛ ɖɔ: “Hwi wɛ nyí gbeyíɖɔ Mawu tɔn e gosín Judáa ɔ́ a?” Bɔ gbeyíɖɔ Mawu tɔn ɔ́ yí gbe n'i ɖɔ: “Nyɛ wɛ.”
13.14 Il alla après l'homme de Dieu, et il le trouva assis sous un térébinthe. Il lui dit : Es-tu l'homme de Dieu qui est venu de Juda ? Il répondit : Je le suis. 

Bɔ é ɖɔ n'i ɖɔ: “Bo wá mǐ yi xwé gbe, bó ná yi ɖu nǔ.”
13.15 Alors il lui dit : Viens avec moi à la maison, et tu prendras quelque nourriture. 

É ká ɖɔ n'i ɖɔ: “Un sixú lɛ́ kɔ xwedó we ǎ, un ka sixú byɔ́ xwé towe gbe ǎ. Un ná ɖu nǔ ǎ, un ka ná nu sin xá we ɖo Betɛ́li fínɛ́ ǎ,
13.16 Mais il répondit : Je ne puis ni retourner avec toi, ni entrer chez toi.  Je ne mangerai point de pain, je ne boirai point d'eau avec toi en ce lieu- ci ; 

ɖó Mawu Mavɔmavɔ gbɛ́ nú mì ɖɔ nyi wá hǔn, nyɛ ní ma ɖu nǔ ó, nyɛ ní ma ka nu sin ɖo fínɛ́ ó, nyɛ ní ma ka lɛ́ kɔ gbɔn ali e un gbɔn yi ɔ́ ó.”
13.17 car il m'a été dit, par la parole de l'Éternel : Tu n'y mangeras point de pain et tu n'y boiras point d'eau, et tu ne prendras pas à ton retour le chemin par lequel tu seras allé. 

Bɔ gbeyíɖɔ Mawu tɔn degénɔ ɔ́ ɖɔ n'i ɖɔ: “Nyɛ lɔ ɔ́, gbeyíɖɔ Mawu tɔn wɛ un nyí hwi ɖɔhun, bɔ Mawu Mavɔmavɔ wá ɖɔ xó nú mì gbɔn wɛnsagun ɖokpó jí ɖɔ: ‘Kplá ɛ wá xwé towe gbe, bónú é ní ɖu nǔ bó nu sin.’ ” Adingban ɖó wɛ é ká ɖe.
13.18 Et il lui dit : Moi aussi, je suis prophète comme toi ; et un ange m'a parlé de la part de l'Éternel, et m'a dit : Ramène-le avec toi dans ta maison,  et qu'il mange du pain et boive de l'eau. Il lui mentait.

Ée gbeyíɖɔ Mawu tɔn ɔ́ se mɔ̌ ɔ́, é lɛ́ kɔ xwedó e yi xwé tɔn gbe, bó ɖu nǔ, bó nu sin.
13.19 L'homme de Dieu retourna avec lui, et il mangea du pain et but de  l'eau dans sa maison.

Nǔ ɖu wɛ yě ɖe, bɔ Mawu ɖɔ xó nú gbeyíɖɔ e kplá ɛ wá xwé gbe ɔ́,
13.20 Comme ils étaient assis à table, la parole de l'Éternel fut adressée au  prophète qui l'avait ramené.

bɔ éyɛ́ sú xó sɛ́ dó gbeyíɖɔ Mawu tɔn e gosín Judáa wá ɔ́ ɖɔ: “Xó e Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ ɔ́ ɖíe: ‘A gba sɛ́n e Mawu Mavɔmavɔ dó nú we ɔ́. A blǒ nǔ e Mawu Mavɔmavɔ, Mawu towe zɔ́n we ɔ́ ǎ.
13.21 Et il cria à l'homme de Dieu qui était venu de Juda : Ainsi parle l'Éternel : Parce que tu as été rebelle à l'ordre de l'Éternel, et que tu n'as  pas observé le commandement que l'Éternel, ton Dieu, t'avait donné ; 

A lɛ̌ kɔ bo ɖu nǔ, bó nu sin ɖo tɛn e mɛ Mawu Mavɔmavɔ gbɛ́ nú we ɖɔ hwi ní má ɖu nǔ ɖe, hwi ní má ka nu sin ɖe ɔ́ ó. Énɛ́ ɔ́ wú ɔ́, a nǎ kú, bɔ è nǎ ɖi cyɔ towe dó tɔ́ towe sín yɔdo lɛ́ɛ mɛ ǎ.’ ”
13.22 parce que tu es retourné, et que tu as mangé du pain et bu de l'eau dans le lieu dont il t'avait dit : Tu n'y mangeras point de pain et tu n'y boiras point d'eau, ton cadavre n'entrera pas dans le sépulcre de tes pères.

Ée gbeyíɖɔ Mawu tɔn e lɛ́ kɔ wá ɔ́, ɖu nǔ bó nu sin ɔ́, mɛ e kplá ɛ wá ɔ́ blá akpa nú tócí ɔ́ n'i.
13.23 Et quand le prophète qu'il avait ramené eut mangé du pain et qu'il  eut bu de l'eau, il sella l'âne pour lui.

Bɔ é ɖidó, bɔ kinnikínní wlí i ɖo alixo bo hu i. Cyɔ tɔn ɖo ali ɔ́ jí, bɔ tócí ɔ́ ɖo akpá tɔn, bɔ kinnikínní ɔ́ lɔ ɖo akpá tɔn.
13.24 L'homme de Dieu s'en alla : et il fut rencontré dans le chemin par un lion qui le tua. Son cadavre était étendu dans le chemin ; l'âne resta près de  lui, et le lion se tint à côté du cadavre.  

Mɛ e ɖo dǐndín wá yi wɛ lɛ́ɛ mɔ cyɔ ɔ́ ɖo ali ɔ́ xo, bɔ kinnikínní ɔ́ ɖo akpá tɔn. Ée yě jɛ toxo e mɛ gbeyíɖɔ Mawu tɔn degénɔ ɔ́ ɖe ɔ́ mɛ ɔ́, yě jɛ nǔ e yě mɔ ɔ́ ɖɔ jí.
13.25 Et voici, des gens qui passaient virent le cadavre étendu dans le  chemin et le lion se tenant à côté du cadavre ; et ils en parlèrent à leur arrivée dans la ville où demeurait le vieux prophète.

Ée gbeyíɖɔ Mawu tɔn e lɛ́ kɔ n'i wá xwé gbe ɔ́ se mɔ̌ ɔ́, é ɖɔ: “Gbeyíɖɔ Mawu tɔn Judáanu e gbɛ́ gbe nú Mawu Mavɔmavɔ ɔ́ wɛ, bɔ Mawu Mavɔmavɔ jó e nú kinnikínní, bɔ kinnikínní wlí i bó hu i, lě e Mawu Mavɔmavɔ ko ɖɔ gbɔn n'i é.”
13.26 Lorsque le prophète qui avait ramené du chemin l'homme de Dieu l'eut appris, il dit : C'est l'homme de Dieu qui a été rebelle à l'ordre de  l'Éternel, et l'Éternel l'a livré au lion, qui l'a déchiré et l'a fait mourir, selon  la parole que l'Éternel lui avait dite. 

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, é ɖɔ nú vǐ tɔn lɛ́ɛ ɖɔ: “Mi blá akpa nú tócí ce nú mì.” Ée yě blá akpa nú tócí ɔ́,
13.27 Puis, s'adressant à ses fils, il dit : Sellez-moi l'âne. Ils le sellèrent, 

gbeyíɖɔ Mawu tɔn degénɔ ɔ́ ɖidó, bó mɔ cyɔ ɔ́ ɖo alixo, bɔ tócí ɔ́ kpó kinnikínní ɔ́ kpó ɖo akpá tɔn. Kinnikínní ɔ́ vún cyɔ ɔ́ ɖu ǎ, é ká wlí tócí ɔ́ ɖu ǎ.
13.28 et il partit. Il trouva le cadavre étendu dans le chemin, et l'âne et le  lion qui se tenaient à côté du cadavre. Le lion n'avait pas dévoré le cadavre et n'avait pas déchiré l'âne. 

Gbeyíɖɔ degénɔ ɔ́ sɔ́ cyɔ ɔ́ ɖó tócí ɔ́ jí, bó lɛ́ kɔ dó jǐ tɔn wá toxo ɔ́ mɛ, bó ná ɖi i, bó ná nɔ aluwɛ mɛ n'i.
13.29 Le prophète releva le cadavre de l'homme de Dieu, le plaça sur l'âne,  et le ramena; et le vieux prophète rentra dans la ville pour le pleurer et pour l'enterrer.

É sɔ́ cyɔ ɔ́ dó yɔdo é ɖésúnɔ tɔn mɛ, bɔ mɛ lɛ́ɛ ji nǔwamɛhan élɔ́ n'i ɖɔ: “Áo nɔví ce kú!”
13.30 Il mit son cadavre dans le sépulcre, et l'on pleura sur lui, en disant :  Hélas, mon frère ! 

Ée é ɖi i gúdo ɔ́, é ɖɔ nú vǐ tɔn lɛ́ɛ ɖɔ: “Nú un wá kú ɔ́, mi ná ɖi mì dó yɔdo e mɛ è ɖi gbeyíɖɔ Mawu tɔn ɔ́ dó ɔ́ mɛ; mi ná bɛ́ xú ce lɛ́ɛ ɖó xú tɔn lɛ́ɛ kpá.
13.31 Après l'avoir enterré, il dit à ses fils : Quand je serai mort, vous  m'enterrerez dans le sépulcre où est enterré l'homme de Dieu, vous déposerez mes os à côté de ses os.

Đó xó e Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ n'i bɔ é sú xó bó ɖɔ ɔ́ ɖó ná jɛ; xó e Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ n'i dó vɔ̌sákpe e ɖo Betɛ́li ɔ́ kpódó nɔtɛn Mawu tɔn e gbɔn só jí só jí ɖo Samalíi toxo lɛ́ɛ bǐ mɛ lɛ́ɛ kpó ɔ́ ɖó ná jɛ.”
13.32 Car elle s'accomplira, la parole qu'il a criée, de la part de l'Éternel, contre l'autel de Béthel et contre toutes les maisons des hauts lieux qui sont dans les villes de Samarie. 

Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ xó énɛ́ lɛ́ɛ nú Jelobowámu, có é jó walɔ tɔn nyanya lɛ́ɛ dó ǎ. É lɛ́ cyán mɛ gbɔn togun ɔ́ bǐ mɛ, bó sɔ́ yě sinsɛngán. Mɛ ɖěbǔ jló ɔ́, é nɔ sɔ́ ɛ sinsɛngán.
13.33 Après cet événement, Jéroboam ne se détourna point de sa mauvaise  voie. Il créa de nouveau des prêtres des hauts lieux pris parmi tout le  peuple ; quiconque en avait le désir, il le consacrait prêtre des hauts lieux.

Nǔ énɛ́ e Jelobowámu wa ɔ́ wɛ dɔn xwédo tɔn dó hwɛ mɛ. É wɛ zɔ́n bɔ è sú kún tɔn dó sín gbɛ ɔ́ mɛ.
13.34 Ce fut là une occasion de péché pour la maison de Jéroboam, et c'est pour cela qu'elle a été exterminée et détruite de dessus la face de la terre.