Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Bǐbɛ́mɛ 3 - Genèse 3

Lo ɔ́, dan wɛ nyí kanlin e sɛ́ hú gběkanlin e Mawu Mavɔmavɔ bló lɛ́ɛ bǐ é. Dan ɔ́ kanbyɔ́ nyɔ̌nu ɔ́ ɖɔ: “Mawu ɖɔ mi kún ɖó ná ɖu atínsínsɛ́n e ɖo jikpá ɔ́ mɛ lɛ́ɛ ɖěbǔ ó nǔgbó a?”
3.1 Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l'Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme: Dieu a-t-il réellement dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin?

Bɔ nyɔ̌nu ɔ́ yí gbe n'i ɖɔ: “Mǐ hɛn ɔ́, mǐ nǎ ɖu atínsínsɛ́n e ɖo jikpá ɔ́ mɛ lɛ́ɛ,
3.2 La femme répondit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin.

amɔ̌, atín e ɖo jikpá ɔ́ tɛ́ntin ɔ́, Mawu ɖɔ nú mǐ ɖɔ mǐ ní má ɖu sínsɛ́n tɔn ó, mǐ ní má ɖ'alɔ wú lɔ vɔ́vɔ́ ó, mǐ táá kú.”
3.3 Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez.

Dan lɛ́ yí xó bó ɖɔ: “Gbeɖé kpɔ́n, mi ná kú ɖě ǎ,
3.4 Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point;

lo ɔ́, Mawu tunwun ɖɔ gbe e gbe mi ná ɖu ɔ́, mi ná mɔ nukúnnú jɛ lě e nǔ lɛ́ɛ ɖe gbɔn ɔ́ wú, é ɖésúnɔ Mawu ɔ́ ɖɔhun, bó ná tunwun nǔ ɖagbe kpódó nǔ nyanya kpó.”
3.5 mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.

Énɛ́ ɔ́, nyɔ̌nu ɔ́ mɔ ɖɔ atín ɔ́ nyɔ́ kpɔ́n, bɔ sínsɛ́n tɔn ná nyɔ́ ɖu. É mɔ ɖɔ nú è ɖu nǔgbó ɔ́, è nǎ ɖó nukúnnú mɔ jɛ nǔ mɛ. Énɛ́ ɔ́, é ba bó ɖu; asú tɔn ɖo akpá tɔn, bɔ é ná ɛ bɔ élɔ́ ɖu.
3.6 La femme vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu'il était précieux pour ouvrir l'intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea.

Ée yě ɖu ɔ́, yě mɛ we lɛ́ɛ mɔ nukúnnú jɛ lě e yě ɖe gbɔn ɔ́ wú, bó mɔ ɖɔ émí ɖo mɛ̌. Hwe énɛ́ ɔ́ nu ɔ́, yě ba fígima bó sin ɖě dó ɖě wú, lobo sɔ́ sin dó alin avɔ ɖɔhun.
3.7 Les yeux de l'un et de l'autre s'ouvrirent, ils connurent qu'ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s'en firent des ceintures.

Gbadanu wá su, bɔ Mawu Mavɔmavɔ ɖo sa ɖi gbɔn jikpá ɔ́ mɛ wɛ, bɔ yě se afɔ tɔn gbe. Énɛ́ ɔ́, yě yi hɔn hwlá dó atín e ɖo jikpá ɔ́ mɛ lɛ́ɛ tɛ́ntin.
3.8 Alors ils entendirent la voix de l'Éternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l'homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l'Éternel Dieu, au milieu des arbres du jardin.

Mawu Mavɔmavɔ ká ylɔ́ súnnu ɔ́, bó ɖɔ: “Fítɛ́ wɛ a ɖe?”
3.9 Mais l'Éternel Dieu appela l'homme, et lui dit: Où es-tu?

Bɔ súnnu ɔ́ yí gbe n'i ɖɔ: “Afɔ towe gbe wɛ un se ɖo jikpá ɔ́ mɛ bɔ xɛsi ɖi mì bɔ un hɔn hwlá, ɖó mɛ̌ wɛ un ɖe.”
3.10 Il répondit: J'ai entendu ta voix dans le jardin, et j'ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché.

Mawu Mavɔmavɔ ká kanbyɔ́ ɛ ɖɔ: “Mɛ̌ wɛ ɖɔ nú we ɖɔ a ɖo mɛ̌? Atín e sín sínsɛ́n un gbɛ́ nú we ɖɔ hwi ní má ɖu ó ɔ́, a ɖu wɛ a?”
3.11 Et l'Éternel Dieu dit: Qui t'a appris que tu es nu? Est-ce que tu as mangé de l'arbre dont je t'avais défendu de manger?

Bɔ é yí gbe n'i ɖɔ: “Nyɔ̌nu e a sɔ́ ɖó akpá ce ɔ́ wɛ ná mì bɔ un ɖu.”
3.12 L'homme répondit: La femme que tu as mise auprès de moi m'a donné de l'arbre, et j'en ai mangé.

Énɛ́ ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ kanbyɔ́ nyɔ̌nu ɔ́ ɖɔ: “Étɛ́ a wa mɔ̌ nɛ́?” Bɔ é yí gbe n'i ɖɔ: “Dan wɛ blɛ́ mì bɔ un ɖu atín ɔ́ sín sínsɛ́n.”
3.13 Et l'Éternel Dieu dit à la femme: Pourquoi as-tu fait cela? La femme répondit: Le serpent m'a séduite, et j'en ai mangé.

Ée é ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú dan ɔ́ ɖɔ: “Đó nǔ énɛ́ ɔ́ e a wa ɔ́ wútu ɔ́, bɛ́ sín égbé ɔ́, a nǎ nɔ́ sá gbɔn adɔgo jí, bó ná nɔ́ ɖu kɔ́ ɖo gbɛzán towe bǐ mɛ. Nu wɛ un dó we ɖo kanlin lɛ́ɛ bǐ mɛ.
3.14 L'Éternel Dieu dit au serpent: Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.

Un ná bló bɔ hwi kpó nyɔ̌nu ɔ́ kpó ɔ́, mi ná nɔ́ mɔ miɖée gbɔ gbeɖé ǎ; kúnkan towe kpó kún tɔn kpó ɔ́, yě ná nɔ́ mɔ yěɖée gbɔ gbeɖé ǎ. Kúnkan tɔn ná nɔ́ nyínyɛ́ ta nú we, bɔ hwɛ ká ná nɔ́ gblé wǔ éyɛ́ tɔn dó afɔgbɛnnu.”
3.15 Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú nyɔ̌nu ɔ́ ɖɔ: “Un ná bló bɔ a mɔ xo ɔ́, a nǎ nɔ́ mɔ wǔvɛ́ ɖésú; a yi ajidonu ɔ́, a nǎ mɔ wǔvɛ́; asú towe ná nɔ́ jló we, éyɛ́ ká ná ɖu gǎn ɖo jǐ towe.”
3.16 Il dit à la femme: J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.

Mawu Mavɔmavɔ ká wá ɖɔ nú Adámu ɖɔ: “Ée a se asi towe xó, bó ɖu atín e sín sínsɛ́n un gbɛ́ ɖɔ hwi ní má ɖu ó ɔ́ wútu ɔ́, un ná dó nu ayǐkúngban ɔ́ ɖó hwi wú. A nǎ nɔ́ jɛ tagba ɖésú, cóbɔ ayǐkúngban ɔ́ ná nɔ́ ná we nǔɖuɖu ɖo gbɛzán towe lɛ́ɛ bǐ mɛ.
3.17 Il dit à l'homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre: Tu n'en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie,

Wunkan lɛ́ɛ kpódó gběhan kpó wɛ ná nɔ́ wú ɖo ayǐkúngban ɔ́ jí; gběhan e wú ɖo gle lɛ́ɛ mɛ ɔ́ wɛ a nǎ nɔ́ ɖu.
3.18 il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l'herbe des champs.

A nǎ nɔ́ xwá dɛ̌n ɖo nukɔn cóbó ná nɔ́ mɔ nǔ ɖu. Mɔ̌ wɛ é ná nyí gbɔn nú we káká bɔ a nǎ yi kɔ́ e è dǒ bló we ná ɔ́ glɔ́. Nǔgbó ɔ́, kɔ́ wɛ a nyǐ, bó ka ná lɛ́ húzú kɔ́.”
3.19 C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.

Súnnu ɔ́ ɖó nyǐkɔ n'i ɖɔ Ɛvu, ɖó é wɛ ná nyí gbɛtɔ́ lɛ́ɛ bǐ sín nɔ.
3.20 Adam donna à sa femme le nom d'Eve: car elle a été la mère de tous les vivants.

Mawu Mavɔmavɔ sɔ́ anyǔ dó bló avɔ bó dó nú Adámu kpódó asi tɔn kpó.
3.21 L'Éternel Dieu fit à Adam et à sa femme des habits de peau, et il les en revêtit.

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ: “Gbɛtɔ́ ɖíe wá cí mǐ ɖésúnɔ ɖɔhun, bó nɔ tunwun nǔ ɖagbe kpódó nǔ nyanya kpó e; din ɔ́, mǐ nǎ lɔn bɔ é ná ba atín e nɔ ná gbɛ mɛ ɔ́ sín sínsɛ́n bó ɖu ǎ; é táá nɔ gbɛ káká sɔ́yi.”
3.22 L'Éternel Dieu dit: Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d'avancer sa main, de prendre de l'arbre de vie, d'en manger, et de vivre éternellement.

Ée Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ mɔ̌ ɔ́, é nya gbɛtɔ́ ɔ́ sín jikpá Edɛ́ni tɔn ɔ́ mɛ, bónú é ná lɛ ayǐkúngban e mɛ è ɖe e sín ɔ́.
3.23 Et l'Éternel Dieu le chassa du jardin d'Éden, pour qu'il cultivât la terre, d'où il avait été pris.

Ée Mawu Mavɔmavɔ nya gbɛtɔ́ sín jikpá ɔ́ mɛ ɔ́, é fɔ wɛnsagun susunɔ lɛ́ɛ ɖó jikpá Edɛ́ni tɔn ɔ́ sín zǎnzǎnhwe jí. Wɛnsagun lɛ́ɛ hɛn hwǐ, bó ɖo mimi wɛ, bɔ é nɔ́ ɖo myɔ kán wɛ, bó ɖo ali e yi atín e nɔ ná gbɛ mɛ ɔ́ kɔn ɔ́ cɔ́ wɛ.
3.24 C'est ainsi qu'il chassa Adam; et il mit à l'orient du jardin d'Éden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l'arbre de vie.