Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

2 Samuwɛ́li 20 - 2 Samuel 20
Nya nǔvɔ́nɔ ɖé ɖo Gilugalu fínɛ́, bó nɔ nyí Cɛ́va; Bɛnjamɛ́ɛnu wɛ, lobo nyí Bikli ví. É kún lanzo bo sú xó bó ɖɔ: “Mǐ ɖó xó ɖěbǔ xá Davídi ǎ, mǐ kpó Jɛsée ví nɛ́ kpó kpé dó nǔɖé ǎ lóóo! Izlayɛ́li ví e mi! Mɛ ɖokpó ɖokpó ní lɛ́ kɔ yi xwé tɔn gbe!”
20.1 Il se trouvait là un méchant homme, nommé Schéba, fils de Bicri, Benjamite. Il sonna de la trompette, et dit : Point de part pour nous avec David, point d'héritage pour nous avec le fils d'Isaï !Chacun à sa tente, Israël !

Ée é ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ bǐ jó Davídi dó, bó xwedó Cɛ́va Bikli ví ɔ́. Judáa ví lɛ́ɛ ka nɔ gbejí nú axɔ́sú yětɔn, bó kplá ɛ sín Judɛ́ɛn tɔ ɔ́ kɔn káká wá Jeluzalɛ́mu.
20.2 Et tous les hommes d'Israël s'éloignèrent de David, et suivirent Schéba, fils de Bicri. Mais les hommes de Juda restèrent fidèles à leur roi, et l'accompagnèrent depuis le Jourdain jusqu'à Jérusalem.

Davídi byɔ́ hɔnmɛ, xwé tɔn gbe ɖo Jeluzalɛ́mu. É kplá asi tɔn wǒ e é ɖó xwé ɔ́ ná bó yi lɛ́ɛ dó xwé ɖokpó gbe, bó ɖó mɛ xwé ɔ́ kɔn bɔ è nɔ cɔ́; é nɔ́ kpé nukún dó yě wú, é ká sɔ́ ɖó xó xá yě ǎ. Yě nɔ hɔn sú dó mɔ̌ káká bó kú. Asú yětɔn ɖo gbɛ có yě cí asúkúsi ɖɔhun. Jowabu hu Amasa
20.3 David rentra dans sa maison à Jérusalem. Le roi prit les dix concubines qu'il avait laissées pour garder la maison, et il les mit dans un lieu où elles étaient séquestrées ; il pourvut à leur entretien, mais il n'alla point vers elles. Et elles furent enfermées jusqu'au jour de leur mort, vivant dans un état de veuvage.

Axɔ́sú ɔ́ ɖɔ nú Amasa ɖɔ: “Kplé sɔ́ja e ɖo Judáa lɛ́ɛ bǐ nú mì ɖó fí azǎn atɔn gbe. Hwi lɔ ɔ́, afɔ towe ní sɔ gbe ɖo fí.”
20.4 Le roi dit à Amasa : Convoque-moi d'ici à trois jours les hommes de Juda ; et toi, sois ici présent.

Amasa yi nǔ e axɔ́sú ɔ́ zɔ́n ɛ ɔ́ bló gbé. É ká yi nɔ káká bɔ azǎn e axɔ́sú ɔ́ ɖó n'i ɔ́ dín.
20.5 Amasa partit pour convoquer Juda ; mais il tarda au delà du temps que le roi avait fixé.

Bɔ Davídi ɖɔ nú Avicáyi ɖɔ: “Nǔ e wa xá mǐ gbé wɛ Cɛ́va Bikli ví ɔ́ ja din é ɔ́ ná nylá hú ée Abusalɔ́mu wa xá mǐ é. Din ɔ́, a nǎ nɔ sɔ́ja ce lɛ́ɛ nu, bó jɛ gbě tɔn mɛ, bónú é ma hɔn yi hwlá cí toxo e è mɛ ahohó lɛ́ lɛ̌ dó lɛ́ɛ ɖě mɛ bó bú dó mǐ ó.”
20.6 David dit alors à Abischaï : Schéba, fils de Bicri, va maintenant nous faire plus de mal qu'Absalom. Prends toi-même les serviteurs de ton maître et poursuis-le, de peur qu'il ne trouve des villes fortes et ne se dérobe à nos yeux.

Ée axɔ́sú ɔ́ ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Avicáyi kplá sɔ́ja e nu Jowabu kpa acɛ dó lɛ́ɛ, sɔ́ja Keleti lɛ́ɛ, sɔ́ja Pɛlɛ́ti ví lɛ́ɛ kpódó sɔ́ja e sín alɔ se kpɛ́n ganjí lɛ́ɛ kpó. É kplá yě, bó tɔ́n sín Jeluzalɛ́mu, bó jɛ Cɛ́va Bikli ví ɔ́ gbé mɛ.
20.7 Et Abischaï partit, suivi des gens de Joab, des Kéréthiens et des Péléthiens, et de tous les vaillants hommes ; ils sortirent de Jérusalem, afin de poursuivre Schéba, fils de Bicri.

Awǐnnya ɖaxó e ɖo Gabawɔ́ɔn e kɔn jɛ wɛ yě ɖe kɛ́ɖɛ́, bɔ Amasa wá xwedó yě wú. Jowabu ɖo ahwan wu tɔn mɛ, bó sin gǒjíblánú, bó zé hwǐ tɔn slɔ́ mɛ, bɔ hwǐ ɔ́ ɖo akún mɛ. Lo ɔ́, hwenu e Jowabu ɖo yiyi wɛ é ɔ́, hwǐ ɔ́ sún j'ayǐ.
20.8 Lorsqu'ils furent près de la grande pierre qui est à Gabaon, Amasa arriva devant eux. Joab était ceint d'une épée par-dessus les habits dont il était revêtu ; elle était attachée à ses reins dans le fourreau, d'où elle glissa, comme Joab s'avançait.

Jowabu ɖɔ nú Amasa ɖɔ: “Nɔví ce, a ɖo ganjí a?” É hɛn Amasa sín atán kpó alɔ aɖisí kpó, mɛ ɖo si ná kí n'i wɛ ɖɔhun.
20.9 Joab dit à Amasa : Te portes-tu bien, mon frère ? Et de la main droite il saisit la barbe d'Amasa pour le baiser.

Amasa tunwun hwenu Jowabu zé hwǐ ɔ́ sín kɔ́ mɛ kpó alɔ amyɔ kpó é ǎ, bɔ Jowabu sɔ́ hwǐ ɔ́ xomɛ n'i, bɔ adɔ tɔn lúlú kɔn nyi kɔ́ mɛ. Hwǐ énɛ́ e é sɔ́ ɛ ɔ́, é sɔ́ sɔ́ ɖěe cóbónú é kú ǎ. Gǔ e Cɛ́va fɔ́n dó Davídi jí ɔ́ fó Ée Jowabu dó énɛ́ ɔ́ sin ɔ́, é kpó nɔví tɔn Avicáyi kpó wlí ali bo ɖidó Cɛ́va Bikli ví ɔ́ gbé mɛ.
20.10 Amasa ne prit point garde à l'épée qui était dans la main de Joab ; et Joab l'en frappa au ventre et répandit ses entrailles à terre, sans lui porter un second coup. Et Amasa mourut. Joab et son frère Abischaï marchèrent à la poursuite de Schéba, fils de Bicri.

Jowabu sín sɔ́ja lɛ́ɛ ɖokpó nɔ te Amasa kpá bó ɖɔ: “Jowabu sín xɔ́ntɔn lɛ́ɛ kpó mɛ e ɖo Davídi jí lɛ́ɛ kpó ní xwedó Jowabu.”
20.11 Un homme d'entre les gens de Joab resta près d'Amasa, et il disait : Qui veut de Joab et qui est pour David ? Qu'il suive Joab !

Amasa ka ɖo kúsukpɔ xo ɖo kanjɔ mɛ wɛ ɖo ali ɔ́ tɛ́ntin. Ée Jowabu sín sɔ́ja ɔ́ mɔ ɖɔ mɛ lɛ́ɛ bǐ ɖo te nɔ wɛ é ɔ́, é dɔn ɛ sín ali ɔ́ jí, bó dɔn ɛ dó gle mɛ, bó zé avɔ nyi jǐ tɔn.
20.12 Amasa se roulait dans le sang au milieu de la route ; et cet homme, ayant vu que tout le peuple s'arrêtait, poussa Amasa hors de la route dans un champ, et jeta sur lui un vêtement, lorsqu'il vit que tous ceux qui arrivaient près de lui s'arrêtaient.

Ée é bló mɔ̌ ɔ́, sɔ́ja lɛ́ɛ mɔ tɛn bo slɛ́ ɖo Jowabu gúdo, bó ɖidó Cɛ́va gbé mɛ.
20.13 Quand il fut ôté de la route, chacun suivit Joab, afin de poursuivre Schéba, fils de Bicri.

Cɛ́va xo Izlayɛ́li sín akɔta lɛ́ɛ bǐ zlɛ́, bó tunta Avɛ́li-Bɛti-Maaka, bɔ Belíi ví lɛ́ɛ bǐ kplé, bó xwedó e.
20.14 Joab traversa toutes les tribus d'Israël dans la direction d'Abel Beth Maaca, et tous les hommes d'élite se rassemblèrent et le suivirent.

Jowabu kpó mɛ tɔn lɛ́ɛ kpán wá xá Cɛ́va ɖo Avɛ́li-Bɛti-Maaka, lobo kplé kɔ́ káká yi sɔ́ toxo ɔ́ sín ahohó. Yě jɛ do kun dó ahohó ɔ́ glɔ́ jí, bó ná mu ahohó ɔ́.
20.15 Ils vinrent assiéger Schéba dans Abel Beth Maaca, et ils élevèrent contre la ville une terrasse qui atteignait le rempart. Tout le peuple qui était avec Joab sapait la muraille pour la faire tomber.

Nyɔ̌nu bíbí ɖokpó nɔ toxo ɔ́ mɛ, bó jɛ xó sú jí, bó nɔ ɖɔ: “Mi ɖótó mì, mi ɖótó mì. Mi yi ɖɔ nú Jowabu ɖɔ é ní hun káká wá fí; un ɖó xó ɖé bó ná ɖɔ n'i.”
20.16 Alors une femme habile se mit à crier de la ville : Écoutez, écoutez ! Dites, je vous prie, à Joab : Approche jusqu'ici, je veux te parler !

Jowabu wá, bɔ nyɔ̌nu ɔ́ kanbyɔ́ ɛ ɖɔ: “Hwi wɛ nyí Jowabu a?” Bɔ Jowabu yí gbe n'i ɖɔ: “Nyi wɛ nyí Jowabu.” Bɔ nyɔ̌nu ɔ́ ɖɔ: “Gǎn, ɖǒtó xó e ɖɔ nú we gbé un ja é.” Bɔ Jowabu ɖɔ: “Un ɖo tó ɖó we wɛ.”
20.17 Il s'approcha d'elle, et la femme dit : Es-tu Joab ? Il répondit : Je le suis. Et elle lui dit : Écoute les paroles de ta servante. Il répondit : J'écoute.

Bɔ nyɔ̌nu ɔ́ ɖɔ: “È nɔ ɖɔ ɖ'ayǐ ɖɔ: ‘È yi kan nǔ ɖo Avɛ́li-Bɛti-Maaka ɔ́, è nɔ mɔ nu tɔn.’
20.18 Et elle dit : Autrefois on avait coutume de dire: Que l'on consulte Abel ! Et tout se terminait ainsi.

Toxo mǐtɔn ɖo toxo e vo bo ɖo gbejí ɖo Izlayɛ́li lɛ́ɛ é mɛ. Lo ɔ́, hwɛ jló ná gba toxo élɔ́ e ɖo toxo nukúnɖéjí lɛ́ɛ mɛ ɖo Izlayɛ́li é. Étɛ́wú a ka jló ná hɛn nǔ e nyí Mawu Mavɔmavɔ tɔn é gblé?”
20.19 Je suis une des villes paisibles et fidèles en Israël; et tu cherches à faire périr une ville qui est une mère en Israël ! Pourquoi détruirais-tu l'héritage de l'Éternel ?

Ée é ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Jowabu sú xó bo ɖɔ: “Mawu ma lɔn ó, linlin e ná hɛn nǔ gblé, linlin e ná vívá kún nú nǔ é ɖě má byɔ́ ayi ce mɛ ó.
20.20 Joab répondit : Loin, loin de moi la pensée de détruire et de ruiner !

Nǔ nyí gbɔn mɔ̌ ǎ. Lo ɔ́ nya Eflayímu sókan mɛ nu ɖokpó wɛ fɔ́n gǔ dó axɔ́sú ɔ́ jí; nya ɔ́ nɔ nyí Cɛ́va, Bikli ví wɛ. Mi jó éyɛ́ kɛ́ɖɛ́ nú mì, bónú ma jó toxo mitɔn dó.” Ée é ɖɔ mɔ̌ ɔ́, nyɔ̌nu ɔ́ ɖɔ: “É nyɔ́! Un ná nyi ta tɔn sɛ́ dó we gbɔn ahohó ɔ́ jí.”
20.21 La chose n'est pas ainsi. Mais un homme de la montagne d'Éphraïm, nommé Schéba, fils de Bicri, a levé la main contre le roi David ; livrez-le, lui seul, et je m'éloignerai de la ville. La femme dit à Joab : Voici, sa tête te sera jetée par la muraille.

Nyɔ̌nu ɔ́ yi mɔ mɛ tɔn lɛ́ɛ, bó kplɔ́n nǔ yě, bɔ yě yi gbo Cɛ́va sín ta, bó nyi sɛ́ dó Jowabu. Ée Jowabu yí ta ɔ́, é kún lanzo, bɔ sɔ́ja lɛ́ɛ jó toxo ɔ́ dó; mɛ ɖokpó ɖokpó hɔn yi xwé tɔn gbe, bɔ Jowabu lɛ́ kɔ yi axɔ́sú ɔ́ gɔ́n ɖo Jeluzalɛ́mu. Gǎn e nɔ wa azɔ̌ xá Davídi lɛ́ɛ sín nyǐkɔ
20.22 Et la femme alla vers tout le peuple avec sa sagesse ; et ils coupèrent la tête à Schéba, fils de Bicri, et la jetèrent à Joab. Joab sonna de la trompette ; on se dispersa loin de la ville, et chacun s'en alla dans sa tente. Et Joab retourna à Jérusalem, vers le roi.

Jowabu wɛ kpa acɛ dó ahwangɔnu Izlayɛ́li tɔn ɔ́ bǐ nu. Benayahu Yexoyada ví ɔ́ wɛ ɖo sɔ́ja Keleti lɛ́ɛ kpó sɔ́ja Pɛlɛ́ti ví lɛ́ɛ kpó nu.
20.23 Joab commandait toute l'armée d'Israël ; Benaja, fils de Jehojada, était à la tête des Kéréthiens et des Péléthiens ;

Adolámu wɛ nɔ nɔ mɛɖezɔ́ lɛ́ɛ nu. Yexosafáti Axiludi ví ɔ́ wɛ nyí gbeyíɖɔ axɔ́sú ɔ́ tɔn.
20.24 Adoram était préposé aux impôts ; Josaphat, fils d'Achilud, était archiviste ;

Cewa wɛ nyí wěgbójínɔtɔ́. Sadɔ́ku kpó Abiyatáa kpó nyí vɔ̌sánú-xwlémawutɔ́.
20.25 Scheja était secrétaire ; Tsadok et Abiathar étaient sacrificateurs ;

Ila, Yayíi ví ɔ́ lɔmɔ̌ nyí vɔ̌sánú-xwlémawutɔ́ Davídi tɔn.
20.26 et Ira de Jaïr était ministre d'état de David.