Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

2 Samuwɛ́li 17 - 2 Samuel 17
Axitofɛ́li ɖɔ nú Abusalɔ́mu ɖɔ: “Nǎ gbe mì nú má cyán súnnu děgba atɔn (12.000), bónú má jɛ Davídi gbé mɛ zǎn élɔ́ mɛ din.
17.1 Achitophel dit à Absalom: Laisse-moi choisir douze mille hommes ! Je me lèverai, et je poursuivrai David cette nuit même.

Un ná yi fyán ɛ hwenu e nǔ ná kó cikɔ n'i bɔ kanmɛ ná ko gbɔ́jɔ́ ɛ é. Un ná dó xɛsi i, bɔ togun ɔ́ bǐ ná hɔn jó e dó, lobɔ un ná hu é ɖokpónɔ géé.
17.2 Je le surprendrai pendant qu'il est fatigué et que ses mains sont affaiblies, je l'épouvanterai, et tout le peuple qui est avec lui s'enfuira. Je frapperai le roi seul,

Énɛ́ ɔ́, un ná kplá togun ɔ́ bǐ wá nú we. Nú nya e ba wɛ a ɖe ɔ́ kú din ɔ́, mɛ bǐ ná lɛ́ kɔ wá, bɔ togun ɔ́ sín ayi ná j'ayǐ.”
17.3 et je ramènerai à toi tout le peuple ; la mort de l'homme à qui tu en veux assurera le retour de tous, et tout le peuple sera en paix.

É cí xó nɛ́ ɔ́ jɛ jí nú Abusalɔ́mu kpó tomɛxó Izlayɛ́li tɔn lɛ́ɛ bǐ kpó ɖɔhun.
17.4 Cette parole plut à Absalom et à tous les anciens d'Israël.

Nǔ cí mɔ̌ có Abusalɔ́mu ɖɔ: “Mi yi ylɔ́ Hucáyi Aakíti ɔ́ wá, nú mǐ ná se nǔ e élɔ́ ná ɖɔ é.”
17.5 Cependant Absalom dit : Appelez encore Huschaï, l'Arkien, et que nous entendions aussi ce qu'il dira.

Hucáyi wá Abusalɔ́mu gɔ́n, bɔ é ɖɔ nǔ e Axitofɛ́li ɖɔ é n'i, lobo kanbyɔ́ ɛ ɖɔ: “Nǔ e Axitofɛ́li ɖɔ ɔ́ nɛ́. Mǐ nǎ bló gbɔn mɔ̌ a, abǐ mǐ nǎ gbɔ? Hwɛ ɖó xó ɖé hǔn, ɖɔ.”
17.6 Huschaï vint auprès d'Absalom, et Absalom lui dit : Voici comment a parlé Achitophel : devons-nous faire ce qu'il a dit, ou non ? Parle, toi !

Hucáyi ka ɖɔ nú Abusalɔ́mu ɖɔ: “Nǔ e Axitofɛ́li kplɔ́n we din ɔ́ nyɔ́ ǎ.
17.7 Huschaï répondit à Absalom: Pour cette fois le conseil qu'a donné Achitophel n'est pas bon.

A tunwun lě e tɔ́ towe kpó sɔ́ja tɔn lɛ́ɛ kpó syɛ́n sɔ é. Yě nylá hun hú lɔnmɔ e ba vǐ tɔn kpo ɖo nǔkan mɛ é. Tɔ́ towe ɔ́, ahwanfuntɔ́ ɖaxó ɖokpó wɛ. É ná dɔ́ fí ɖokpó ɔ́ xá sɔ́ja tɔn lɛ́ɛ ǎ.
17.8 Et Huschaï dit : Tu connais la bravoure de ton père et de ses gens, ils sont furieux comme le serait dans les champs une ourse à qui l'on aurait enlevé ses petits. Ton père est un homme de guerre, et il ne passera pas la nuit avec le peuple ;

Fí e mǐ ɖe din é ɔ́, é ná kó yi hɔn hwlá cí sóxo mɛ, abǐ fí ɖé din. Ényí è bɛ̌ ahwanfunfun din tlóló bónú yě jɛ mɛ hu jí ɖo mǐ mɛ ɔ́, è nǎ se gbɔn fí bǐ ɖɔ è ɖu ɖo mɛ e ɖo Abusalɔ́mu jí lɛ́ɛ jí.
17.9 voici maintenant, il est caché dans quelque fosse ou dans quelque autre lieu. Et si, dès le commencement, il en est qui tombent sous leurs coups, on ne tardera pas à l'apprendre et l'on dira: Il ya une défaite parmi le peuple qui suit Absalom !

Hwenɛ́nu ɔ́, kanmɛ ná gbɔ́jɔ́ mɛ e syɛ́n ta kinnikínní ɖɔhun ɖo mi mɛ lɛ́ɛ bǐ, ɖó Izlayɛ́li to ɔ́ bǐ kó tunwun ɖɔ tɔ́ towe ɔ́, ahwanfuntɔ́ ɖaxó ɖokpó wɛ, bɔ sɔ́ja tɔn lɛ́ɛ lɔ syɛ́n ɖésú.
17.10 Alors le plus vaillant, eût-il un coeur de lion, sera saisi d'épouvante ; car tout Israël sait que ton père est un héros et qu'il a des braves avec lui.

Nǔ e nyɛ ná kplɔ́n we ɔ́ ɖíe: a nǎ dɔn sɔ́ja Izlayɛ́li tɔn lɛ́ɛ bǐ dó wǔ; a nǎ kplé yě sín Dan ɖo totaligbé káká wá Bɛ̌-Ceva ɖo tofɔligbé, bɔ yě ná sukpɔ́ nyɛ̌kɛ́n e ɖo xutó é ɖɔhun, bɔ hwi ɖésúnɔ ná nɔ ahwan ɔ́ nu.
17.11 Je conseille donc que tout Israël se rassemble auprès de toi, depuis Dan jusqu'à Beer Schéba, multitude pareille au sable qui est sur le bord de la mer. Tu marcheras en personne au combat.

Davídi jɛ tɔ dó fí ɖé ɔ́, mǐ nǎ ba ɛ káká bó mɔ. Mǐ nǎ vun blá ɛ lě e ahǔn nɔ ja kɔn nyi kɔ́ mɛ é ɖɔhun. Yě mɛ kwín ɖokpó ná gló mǐ ǎ.
17.12 Nous arriverons à lui en quelque lieu que nous le trouvions, et nous tomberons sur lui comme la rosée tombe sur le sol ; et pas un n'échappera, ni lui ni aucun des hommes qui sont avec lui.

Nú é ka hɔn byɔ́ toxo ɖé mɛ ɔ́, Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ bǐ ná dó kan toxo ɔ́ bǐ lɛ́ lɛ̌ dó, bó dɔn bǐ xwíí yi dó tɔsisa e ɖo fínɛ́ é mɛ; mǐ ná jó awǐnnya vɔ́vɔ́ dó nyi to ɔ́ mɛ ǎ.”
17.13 S'il se retire dans une ville, tout Israël portera des cordes vers cette ville, et nous la traînerons au torrent, jusqu'à ce qu'on n'en trouve plus une pierre.

Abusalɔ́mu kpó Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ bǐ kpó ɖɔ: “Wě e Hucáyi Aakíti ɔ́ ɖe ɔ́ nyɔ́ hú Axitofɛ́li tɔn.” Mawu Mavɔmavɔ wɛ ka ko to ɖó mɔ̌ ɖɔ è nǎ jó nǔkplɔ́nmɛ ɖagbe Axitofɛ́li tɔn dó, bɔ awě ná mɔ tɛn bo xo Abusalɔ́mu. Davídi gbɔn Judɛ́ɛn tɔ mɛ dín
17.14 Absalom et tous les gens d'Israël dirent : Le conseil de Huschaï, l'Arkien, vaut mieux que le conseil d'Achitophel. Or l'Éternel avait résolu d'anéantir le bon conseil d'Achitophel, afin d'amener le malheur sur Absalom.

Hucáyi wlí nǔ e Axitofɛ́li kplɔ́n Abusalɔ́mu kpó tomɛxó Izlayɛ́li tɔn lɛ́ɛ kpó é ɖɔ nú vɔ̌sánú-xwlémawutɔ́ Sadɔ́ku kpó Abiyatáa kpó; é lɛ́ ɖɔ nǔ e é ɖésúnɔ wá kplɔ́n yě ɔ́.
17.15 Huschaï dit aux sacrificateurs Tsadok et Abiathar: Achitophel a donné tel et tel conseil à Absalom et aux anciens d'Israël ; et moi, j'ai conseillé telle et telle chose.

É ɖɔ nú yě ɖɔ: “Din ɔ́, mi yá wǔ dó wɛn sɛ́ dó Davídi ɖɔ é ma dɔ́ fí e è nɔ zɔn afɔ gbɔn Judɛ́ɛn tɔ ɔ́ mɛ dín ɖe ɔ́ kpá ɖo gbětótló mɛ ó, é ɖó ná dó asá Judɛ́ɛn tɔ ɔ́ dandan, é má nyí mɔ̌ ǎ ɔ́, yě táá hu é kpódó sɔ́ja tɔn lɛ́ɛ kpó.”
17.16 Maintenant, envoyez tout de suite informer David et faites-lui dire: Ne passe point la nuit dans les plaines du désert, mais va plus loin, de peur que le roi et tout le peuple qui est avec lui ne soient exposés à périr.

È sɔ́ Jonatáan Abiyatáa ví ɔ́ kpó Aximáasi Sadɔ́ku ví ɔ́ kpó yi ɖó Eyinu-Hlogɛ́li, bɔ nyɔ̌nu mɛsɛntɔ́ ɖé ná nɔ gosín toxo ɔ́ mɛ, bó ná nɔ́ dó wɛn yě, bɔ yě ná nɔ́ yi dó axɔ́sú Davídi. Đó yědɛɛ lɛ́ɛ ɖésú glá ná yi toxo ɔ́ mɛ ǎ, è táá mɔ yě.
17.17 Jonathan et Achimaats se tenaient à En Roguel. Une servante vint leur dire d'aller informer le roi David ; car ils n'osaient pas se montrer et entrer dans la ville.

Nyaví ɖokpó ká mɔ yě, bó ɖɔ nú Abusalɔ́mu. Lo ɔ́, yě mɛ we lɛ́ɛ yá wǔ bó ɖidó. Yě wǎ Baxulimu, bó byɔ́ dǎwe ɖokpó xwé, bó mɔ dotɔ ɖokpó ɖo nya ɔ́ sín kɔ́xota, lobo byɔ́ mɛ, bó hɔn hwlá cí fínɛ́.
17.18 Un jeune homme les aperçut, et le rapporta à Absalom. Mais ils partirent tous deux en hâte, et ils arrivèrent à Bachurim à la maison d'un homme qui avait un puits dans sa cour, et ils y descendirent.

Énɛ́ ɔ́, asi tɔn zé nǔ bó cyɔ́n dó dotɔ ɔ́ nu, lobo kan jinukún xyá ɖ'é jí, bónú mɛɖé ma tunwun ɖɔ nǔɖé ɖo fínɛ́ ó.
17.19 La femme prit une couverture qu'elle étendit sur l'ouverture du puits, et elle y répandit du grain pilé pour qu'on ne se doutât de rien.

Mɛ e Abusalɔ́mu sɛ́ dó gbě yětɔn mɛ lɛ́ɛ wá mɔ nyɔ̌nu ɔ́, bó kanbyɔ́ ɛ ɖɔ: “Fítɛ́ Aximáasi kpó Jonatáan kpó ɖe?” Nyɔ̌nu ɔ́ ɖɔ nú yě ɖɔ: “Yě wlí ali e gbɔn sindo ɔ́ kɔn é.” Ée é ɖɔ mɔ̌ nú yě ɔ́, yě yi ba yě, bó ba yě kpo, bó lɛ́ kɔ wá yi Jeluzalɛ́mu.
17.20 Les serviteurs d'Absalom entrèrent dans la maison auprès de cette femme, et dirent : Où sont Achimaats et Jonathan ? La femme leur répondit : Ils ont passé le ruisseau. Ils cherchèrent, et ne les trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem.

Ée mɛ e Abusalɔ́mu sɛ́ dó lɛ́ɛ yi é ɔ́, Aximáasi kpó Jonatáan kpó tɔ́n sín tɔ ɔ́ mɛ, bó yi ɖɔ nǔ e Axitofɛ́li kplɔ́n Abusalɔ́mu ɔ́ nú Davídi. Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, yě ɖɔ n'i ɖɔ: “Ée Axitofɛ́li kplɔ́n nǔ yě mɔ̌ din é ɔ́, yǎ wǔ sɔ́ nǔ bó jɛ ali. Yǎ wǔ dó asá Judɛ́ɛn tɔ ɔ́.”
17.21 Après leur départ, Achimaats et Jonathan remontèrent du puits et allèrent informer le roi David. Ils dirent à David : Levez-vous et hâtez- vous de passer l'eau, car Achitophel a conseillé contre vous telle chose.

Tlóló ɔ́, Davídi kpó mɛ e ɖo fínɛ́ xá ɛ lɛ́ɛ kpó jɛ Judɛ́ɛn tɔ zlɛ́ jí, bɔ cóbónú ayǐ ná hɔ́n ɔ́, yě bǐ ko dó asá tɔ ɔ́; é sɔ́ kpo mɛɖé ɖo tɔ ɔ́ gúdo ǎ.
17.22 David et tout le peuple qui était avec lui se levèrent et ils passèrent le Jourdain ; à la lumière du matin, il n'y en avait pas un qui fût resté à l'écart, pas un qui n'eût passé le Jourdain.

Ée Axitofɛ́li mɔ ɖɔ yě kún xwedó nǔ e émí kplɔ́n yě ɔ́ ó é ɔ́, é blá akpa nú tócí tɔn bó xá jí, bó ɖidó toxo tɔn mɛ. Ée é wá xwé é ɔ́, é ɖɔ xó nú mɛ tɔn lɛ́ɛ, lobo dó kan kɔ bó kú. Lě e é hu éɖée gbɔn é nɛ́, bɔ è yi ɖi i dó tɔ́ tɔn sín yɔdo mɛ. Davídi wá Maxanayímu
17.23 Achitophel, voyant que son conseil n'était pas suivi, sella son âne et partit pour s'en aller chez lui dans sa ville. Il donna ses ordres à sa maison, et il s'étrangla. C'est ainsi qu'il mourut, et on l'enterra dans le sépulcre de son père.

Davídi wá Maxanayímu. Hwe énɛ́ ɔ́ nu ɔ́, Abusalɔ́mu kpódó Izlayɛ́li ví e xwedó e lɛ́ɛ bǐ kpó ɖo Judɛ́ɛn tɔ ɔ́ dó asá wɛ.
17.24 David arriva à Mahanaïm. Et Absalom passa le Jourdain, lui et tous les hommes d'Israël avec lui.

Abusalɔ́mu zé Amasa ɖó Jowabu tɛnmɛ, bɔ é nɔ sɔ́ja lɛ́ɛ nu. Amasa ɔ́, nya Izlayɛ́li ví ɖé sín vǐ wɛ, bɔ è nɔ ylɔ́ nya ɔ́ ɖɔ Yitla. Yitla ɔ́ wɛ da Avigalu Naxáci ví ɔ́. Avigalu ɔ́, Selúya, Jowabu nɔ ɔ́ sín nɔví ká wɛ.
17.25 Absalom mit Amasa à la tête de l'armée, en remplacement de Joab ; Amasa était fils d'un homme appelé Jithra, l'Israélite, qui était allé vers Abigal, fille de Nachasch et soeur de Tseruja, mère de Joab.

Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ kpó Abusalɔ́mu kpó ɖó gɔnu ɖó Galadi.
17.26 Israël et Absalom campèrent dans le pays de Galaad.

Hwenu e Davídi wá Maxanayímu é ɔ́, Coví Naxáci ví Hlabanu ɔ́ kpó Makíi Amumiyɛli ví Lodeváanu ɔ́ kpó, kpódó Baaziláyi Hlogɛlímunu e ɖo Galadinu ɔ́ kpó,
17.27 Lorsque David fut arrivé à Mahanaïm, Schobi, fils de Nachasch, de Rabba des fils d'Ammon, Makir, fils d'Ammiel, de Lodebar, et Barzillaï, le Galaadite, de Roguelim,

hɛn zan, gannú, zɛ̌n, blěe, ɔ́ji, linfín, jinukún mimɛ, akpakún, ayikún,
17.28 apportèrent des lits, des bassins, des vases de terre, du froment, de l'orge, de la farine, du grain rôti, des fèves, des lentilles, des pois rôtis,

wǐin, bɔ̌ta, amɔ̌, nyibú tɔn, kpó gbɔ̌ tɔn kpó. Yě hɛn nǔ énɛ́ lɛ́ɛ wá nú Davídi kpó ahwan tɔn lɛ́ɛ kpó, ɖó yě lin ɖɔ: “Mɛ énɛ́ lɛ́ɛ e ɖo gbětótló mɛ din é ɔ́, xovɛ́ ná kó sin yě, nǔ ná ko cikɔ nú yě, kɔ ná kó xú yě.”
17.29 du miel, de la crème, des brebis, et des fromages de vache. Ils apportèrent ces choses à David et au peuple qui était avec lui, afin qu'ils mangeassent ; car ils disaient : Ce peuple a dû souffrir de la faim, de la fatigue et de la soif, dans le désert.