Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

2 Samuwɛ́li 15 - 2 Samuel 15
Ée nǔ énɛ́ lɛ́ɛ jɛ gúdo ɔ́, Abusalɔ́mu ba kɛkɛ́ví ɖokpó, bó xo sɔ́ kplé, bó xo gbɛtɔ́ kanɖé wǒ (50) kplé, bɔ yě nɔ́ ɖo wezun jí ɖo kɛkɛ́ví ɔ́ nukɔn.
15.1 Après cela, Absalom se procura un char et des chevaux, et cinquante hommes qui couraient devant lui.

É nɔ́ fɔ́n zǎn, bó nɔ́ yi cí te ali e byɔ́ toxo ɔ́ mɛ ɔ́ tó, bɔ mɛ ɖěbǔ gbɔn fínɛ́ bó xwe hwɛ jɛ nú axɔ́sú ɔ́ gbé ɔ́, é nɔ kanbyɔ́ mɛ ɔ́ ɖɔ: “Fítɛ́ a gosín?” Nú mɛ ɔ́ ɖɔ: “Un gosín akɔta lě mɛ ɖo Izlayɛ́li” ɔ́,
15.2 Il se levait de bon matin, et se tenait au bord du chemin de la porte. Et chaque fois qu'un homme ayant une contestation se rendait vers le roi pour obtenir un jugement, Absalom l'appelait, et disait: De quelle ville es-tu ? Lorsqu'il avait répondu : Je suis d'une telle tribu d'Israël,

é nɔ́ ɖɔ n'i ɖɔ: “Éɖíe, nǔ e a wa ɔ́ nyɔ́, hwɛ towe jɔ, amɔ̌, mɛɖé ɖo axɔ́sú ɔ́ xwé bó ɖo tó ná ɖó xó towe wɛ ǎ.”
15.3 Absalom lui disait : Vois, ta cause est bonne et juste ; mais personne de chez le roi ne t'écoutera.

É nɔ́ lɛ́ ɖɔ: “Nú nyɛ wɛ nɔ ɖɔ hwɛ ɖo tomɛ fí din ɔ́, mɛ e ɖo jlɛ ɖɔ wɛ lɛ́ɛ, abǐ mɛ e ɖó hwɛ ɖé bɔ è na ɖɔ gbo lɛ́ɛ bǐ ná nɔ wá mɔ mì, bɔ un ná nɔ ɖɔ hwɛ gbo nú yě.”
15.4 Absalom disait : Qui m'établira juge dans le pays? Tout homme qui aurait une contestation et un procès viendrait à moi, et je lui ferais justice.

Nú mɛɖé sɛkpɔ́ ɛ bó ja kɔ́ ɖe gbé ɔ́, é nɔ jlɔ́ mɛ ɔ́, bó nɔ kplá así kɔ n'i.
15.5 Et quand quelqu'un s'approchait pour se prosterner devant lui, il lui tendait la main, le saisissait et l'embrassait.

Mɔ̌ wɛ Abusalɔ́mu nɔ bló gbɔn nú Izlayɛ́li ví e xwe axɔ́sú ɔ́ gɔ́n bó ná jɛ hwɛ n'i lɛ́ɛ bǐ. Nǔ énɛ́ e wa wɛ é ɖe ɔ́, ayi ɖó nukɔn nú Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ wɛ é ká ɖe, bónú yě ná nɔ jǐ tɔn.
15.6 Absalom agissait ainsi à l'égard de tous ceux d'Israël, qui se rendaient vers le roi pour demander justice. Et Absalom gagnait le coeur des gens d'Israël.

Xwe ɛnɛ gúdo ɔ́, Abusalɔ́mu yi mɔ axɔ́sú ɔ́ bó ɖɔ: “È nǐ ná gbe mì bónú ma yi Eblɔ́n, lobo ná yi ɖe akpá e un dó nú Mawu Mavɔmavɔ é.
15.7 Au bout de quarante ans, Absalom dit au roi : Permets que j'aille à Hébron, pour accomplir le voeu que j'ai fait à l'Éternel.

Nǔ e wú un ɖɔ mɔ̌ ɔ́, hwenu e un ɖo Gɛcúu Silíi yíkúngban jí ɔ́, un ɖɔ nú Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú é kplá mì yi Jeluzalɛ́mu ɔ́, un ná yi sá vɔ̌ n'i ɖo Eblɔ́n.”
15.8 Car ton serviteur a fait un voeu, pendant que je demeurais à Gueschur en Syrie ; j'ai dit :Si l'Éternel me ramène à Jérusalem, je servirai l'Éternel.

Axɔ́sú ɔ́ ɖɔ n'i ɖɔ: “Yi kpó fífá kpó.” Bɔ Abusalɔ́mu wlí ali, bó yi Eblɔ́n.
15.9 Le roi lui dit : Va en paix. Et Absalom se leva et partit pour Hébron.

Abusalɔ́mu sɛ́ nǔdobatɔ́ tɔn lɛ́ɛ dó akɔta Izlayɛ́li tɔn lɛ́ɛ ɖokpó ɖokpó mɛ, nú yě ná yi ɖɔ nú mɛ lɛ́ɛ ɖɔ: “Lanzo ɖɔ nǔ nú mi se ɔ́, mi ná sú xó bó ɖɔ: ‘Abusalɔ́mu yi zinkpo jí ɖo Eblɔ́n.’ ”
15.10 Absalom envoya des espions dans toutes les tribus d'Israël, pour dire: Quand vous entendrez le son de la trompette, vous direz : Absalom règne à Hébron.

Abusalɔ́mu da gbɛtɔ́ afɔɖé (200), bɔ yě kplá ɛ sín Jeluzalɛ́mu wá. Yě ká mɔ do nú nǔ e wa gbé yě xwe ɔ́ ǎ.
15.11 Deux cents hommes de Jérusalem, qui avaient été invités, accompagnèrent Absalom; et ils le firent en toute simplicité, sans rien savoir.

Hwenu e Abusalɔ́mu ɖo vɔ̌ lɛ́ɛ sá wɛ ɔ́, é sɛ́ wɛn dó Axitofɛ́li e nɔ ɖe wě xá Davídi ɔ́, sín Gilóo toxo e mɛ é nɔ́ nɔ é. Abusalɔ́mu lɛ́ mɔ ahwan dó éɖée jí, bɔ gbě e blá wɛ yě ɖe ɔ́ lɛ́ ɖo syɛ́nsyɛ́n d'é jí wɛ. Davídi hɔn sín Jeluzalɛ́mu
15.12 Pendant qu'Absalom offrait les sacrifices, il envoya chercher à la ville de Guilo Achitophel, le Guilonite, conseiller de David. La conjuration devint puissante, et le peuple était de plus en plus nombreux auprès d'Absalom.

Mɛ ɖokpó wá ɖɔ nú Davídi ɖɔ: “Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɖo Abusalɔ́mu jí.”
15.13 Quelqu'un vint informer David, et lui dit : Le coeur des hommes d'Israël s'est tourné vers Absalom.

Ée Davídi se mɔ̌ tlóló ɔ́, é ɖɔ nú gǎn hɔn-yitɔ́ tɔn e ɖo Jeluzalɛ́mu fínɛ́ xá ɛ lɛ́ɛ bǐ ɖɔ: “Mi sɔ́ nǔ, nú mǐ ná hɔn yi, ɖó mǐ sɔ́ sixú wa nǔɖé bó gló Abusalɔ́mu ǎ. Mi yá wǔ, é má nyí mɔ̌ ǎ ɔ́, é ɖo nǎ lín wɛ cóbó ná tɔ́n ahwan mǐ, bó ná hu mǐ, bó ná hu mɛ e ɖo toxo ɔ́ mɛ lɛ́ɛ ǎ.”
15.14 Et David dit à tous ses serviteurs qui étaient avec lui à Jérusalem: Levez-vous, fuyons, car il n'y aura point de salut pour nous devant Absalom. Hâtez-vous de partir; sinon, il ne tarderait pas à nous atteindre, et il nous précipiterait dans le malheur et frapperait la ville du tranchant de l'épée.

Ée axɔ́sú ɔ́ ɖɔ mɔ̌ ɔ́, gǎn hɔn-yitɔ́ lɛ́ɛ ɖɔ n'i ɖɔ: “Sɛ́mɛɖó, mǐ ɖo gbesisɔ mɛ, mɛ ɖɔ nǔ ɖěbǔ ɔ́, mǐ ná bló bǐ.”
15.15 Les serviteurs du roi lui dirent : Tes serviteurs feront tout ce que voudra mon seigneur le roi.

Axɔ́sú ɔ́ tɔ́n sín hɔn ɔ́ mɛ, bɔ mɛ tɔn lɛ́ɛ bǐ xwedó e, asi tɔn wǒ jɛ́n é jó dó nyi hɔn ɔ́ mɛ, bɔ yě ná kpé nukún d'é wú.
15.16 Le roi sortit, et toute sa maison le suivait, et il laissa dix concubines pour garder la maison.

Hwenu e axɔ́sú ɔ́ kpó mɛ e xwedó e lɛ́ɛ kpó ɖo toxo ɔ́ mɛ tɔ́n sín wɛ ɔ́, yě nɔ te ɖo xwé gǔdo gúdo tɔn ɔ́ kpá.
15.17 Le roi sortit, et tout le peuple le suivait, et ils s'arrêtèrent à la dernière maison.

Gǎn hɔn-yitɔ́ axɔ́sú ɔ́ tɔn lɛ́ɛ bǐ slɛ́, bó ɖo nukɔn tɔn gbɔn dín wɛ: Keleti lɛ́ɛ, Pɛlɛ́ti ví e nɔ cɔ́ axɔ́sú ɔ́ lɛ́ɛ, kpó gbɛtɔ́ nǔwɔntɔn (600) e xwedó e sín Gati lɛ́ɛ kpó. Yě bǐ ɖo nukɔn tɔn gbɔn dín wɛ.
15.18 Tous ses serviteurs, tous les Kéréthiens et tous les Péléthiens, passèrent à ses côtés ; et tous les Gathiens, au nombre de six cents hommes, venus de Gath à sa suite, passèrent devant le roi.

Axɔ́sú ɔ́ kanbyɔ́ Itayi, ahwangán e kpa acɛ dó sɔ́ja e gosín Gati lɛ́ɛ ɔ́ ɖɔ: “Étɛ́wú a ka xwedó mǐ? Lɛ̌ kɔ bo yi nɔ kpɔ́ xá axɔ́sú yɔ̌yɔ́ ɔ́, ɖó jǒnɔ wɛ hwɛ nyí; to towe mɛ wɛ a hɔn sín, bó wá ɖo fí.
15.19 Le roi dit à Ittaï de Gath : Pourquoi viendrais-tu aussi avec nous ? Retourne, et reste avec le roi, car tu es étranger, et même tu as été emmené de ton pays.

A wǎ gɔ̌n ce din ɔ́, é lín ǎ, bɔ égbé din ɔ́, un ná kplá we bɔ a nǎ jɛ flúflú xá mǐ jí yi ɖisí amyɔ. Nyi lɔ ɖíe ma ko tunwun fí e un xwe é ǎ e. Kplá nɔví towe lɛ́ɛ, bónú hwi kpó yě kpó lɛ́ kɔ. Mawu Mavɔmavɔ ní nyɔ́ xomɛ dó wǔ we, bó nɔ gbejí nú we.”
15.20 Tu es arrivé d'hier, et aujourd'hui je te ferais errer avec nous çà et là, quand je ne sais moi-même où je vais ! Retourne, et emmène tes frères avec toi. Que l'Éternel use envers toi de bonté et de fidélité !

Itayi ka xwlé Mawu nú axɔ́sú ɔ́ ɖɔ: “Mawu Mavɔmavɔ ɖo gbɛ! Sɛ́mɛɖó ce axɔ́sú ɔ́ ɖo gbɛ; è yi fí ɖé ɔ́, nyi lɔ ná yi. È nɔ gbɛ ɔ́, nyi lɔ ná nɔ gbɛ. È kú ɔ́, nyi lɔ ná kú.”
15.21 Ittaï répondit au roi, et dit : L'Éternel est vivant et mon seigneur le roi est vivant ! au lieu où sera mon seigneur le roi, soit pour mourir, soit pour vivre, là aussi sera ton serviteur.

Ée é ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Davídi ɖɔ: “É nyɔ́, bo wá yi.” Bɔ Itayi kpó sɔ́ja tɔn lɛ́ɛ kpó, kpó mɛ yětɔn lɛ́ɛ bǐ kpó wá yi.
15.22 David dit alors à Ittaï : Va, passe ! Et Ittaï de Gath passa, avec tousses gens et tous les enfants qui étaient avec lui.

Hwenu e mɛ lɛ́ɛ ɖo wǐwá yi wɛ ɔ́, mɛ bǐ ɖo avǐ ya wɛ, bó ɖo xó sú wɛ. Davídi ka wlí ali e gbɔn Sedlɔ́n tɔ ɔ́ mɛ yi gbětótló mɛ é, é kpó ahwangbɛ́ tɔn lɛ́ɛ kpó.
15.23 Toute la contrée était en larmes et l'on poussait de grands cris, au passage de tout le peuple. Le roi passa le torrent de Cédron, et tout le peuple passa vis-à-vis du chemin qui mène au désert.

Vɔ̌sánú-xwlémawutɔ́ Sadɔ́ku lɔmɔ̌ ɖo fínɛ́, bɔ Levíi ví lɛ́ɛ hɛn akɔjijɛgbá Mawu tɔn, bó ɖo fínɛ́ xá ɛ. Yě zlɔ́n akɔjijɛgbá ɔ́, bɔ vɔ̌sánú-xwlémawutɔ́ Abiyatáa ɖo vɔ̌ sá nú Mawu wɛ káká bɔ togun ɔ́ bǐ tɔ́n sín toxo ɔ́ mɛ.
15.24 Tsadok était aussi là, et avec lui tous les Lévites portant l'arche de l'alliance de Dieu ; et ils posèrent l'arche de Dieu, et Abiathar montait, pendant que tout le peuple achevait de sortir de la ville.

Axɔ́sú ɔ́ ɖɔ nú vɔ̌sánú-xwlémawutɔ́ Sadɔ́ku ɖɔ: “Lɛ̌ zé akɔjijɛgbá ɔ́ yi ɖó toxo ɔ́ mɛ. Nú Mawu Mavɔmavɔ jló ná wa ɖagbe nú mì ɔ́, é ná bló bɔ un ná lɛ́ kɔ wá, bó ná lɛ́ mɔ akɔjijɛgbá tɔn kpó tɛn mímɛ́ tɔn kpó.
15.25 Le roi dit à Tsadok : Reporte l'arche de Dieu dans la ville. Si je trouve grâce aux yeux de l'Éternel, il me ramènera, et il me fera voir l'arche et sa demeure.

Amɔ̌, nú é ma jló ná wa ɖagbe nú mì ǎ ɔ́, nyi ɖíe ɖo fí e, é ní wa nǔ ce lě e é jló e gbɔn é.”
15.26 Mais s'il dit : Je ne prends point plaisir en toi !me voici, qu'il me fasse ce qui lui semblera bon.

Axɔ́sú ɔ́ lɛ́ ɖɔ n'i ɖɔ: “A mɔ din a? Lɛ̌ kɔ yi kpó fífá kpó, hwi kpó vǐ towe Aximáasi kpó Abiyatáa kpó vǐ tɔn Jonatáan kpó.
15.27 Le roi dit encore au sacrificateur Tsadok : Comprends-tu ? retourne en paix dans la ville, avec Achimaats, ton fils, et avec Jonathan, fils d'Abiathar, vos deux fils.

Nyɛ ɔ́, un ná yi nɔ te ɖo gbětótló mɛ, fí e è nɔ zɔn afɔ gbɔn Judɛ́ɛn tɔ ɔ́ mɛ dín ɖe ɔ́ kpá, káká jɛ hwenu e un ná se wɛn mitɔn dó é.”
15.28 Voyez, j'attendrai dans les plaines du désert, jusqu'à ce qu'il m'arrive des nouvelles de votre part.

Ée axɔ́sú ɔ́ ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Sadɔ́ku kpó Abiyatáa kpó ɖíɖá akɔjijɛgbá ɔ́ bo lɛ́ kɔ yi Jeluzalɛ́mu, bó cí fínɛ́. Davídi sɛ́ Hucáyi dó bɔ é yi ba do nú Abusalɔ́mu
15.29 Ainsi Tsadok et Abiathar reportèrent l'arche de Dieu à Jérusalem, et ils y restèrent.

Davídi ɖo Olívutín só ɔ́ jí xá wɛ kpó avǐ kpó, bó cyɔ́n nǔ ta, bo ɖo afɔ vɔ́. Mɛ e xwedó e lɛ́ɛ lɔmɔ̌ cyɔ́n nǔ ta, bo ɖo avǐ ya wɛ, bó ɖo só ɔ́ jí xá wɛ.
15.30 David monta la colline des oliviers. Il montait en pleurant et la tête couverte, et il marchait nu-pieds ; et tous ceux qui étaient avec lui se couvrirent aussi la tête, et ils montaient en pleurant.

È wa ɖɔ nú Davídi ɖɔ Axitofɛ́li ɖo mɛ e ɖo Abusalɔ́mu jí, bó ɖo gbě tɔn blá wɛ lɛ́ɛ mɛ, bɔ Davídi sú xó bo ɖɔ: “Mawu Mavɔmavɔ, blǒ bónú nǔ e Axitofɛ́li ná kplɔ́n Abusalɔ́mu lɛ́ɛ ní nyí nǔ yǎyá.”
15.31 On vint dire à David : Achitophel est avec Absalom parmi les conjurés. Et David dit : O Éternel, réduis à néant les conseils d'Achitophel !

Hwenu e Davídi ɖo só ɔ́ jí xá wɛ, ɖo fí e é ná ɖe kɔ́ nú Mawu ɖe ɔ́, é mɔ Hucáyi Aakíti ɔ́ ɖo nukɔn tɔn, bɔ awu tɔn bǐ vún, bɔ é lɛ kɔ́ dó ta.
15.32 Lorsque David fut arrivé au sommet, où il se prosterna devant Dieu, voici, Huschaï, l'Arkien, vint au-devant de lui, la tunique déchirée et la tête couverte de terre.

Bɔ Davídi ɖɔ n'i ɖɔ: “Ma xwedó mì ó; a xwedó mì ɔ́, a nǎ nyí agban bo ná nɔ kɔ jí nú mì.
15.33 David lui dit : Si tu viens avec moi, tu me seras à charge.

Nǔ e a nǎ wa ɔ́, a nǎ lɛ́ kɔ yi toxo ɔ́ mɛ, bó ná yi ɖɔ nú Abusalɔ́mu ɖɔ: ‘Sɛ́mɛɖó, un ɖo kan mɛtɔn nu. Đ'ayǐ ɔ́, tɔ́ mɛtɔn sín mɛsɛntɔ́ wɛ un nyí, amɔ̌, din ɔ́, mɛ wɛ un ɖó ná sɛn.’ Nú a ɖɔ mɔ̌ n'i ɔ́, a nǎ dó alɔ mì, bɔ nǔ e Axitofɛ́li ná kplɔ́n ɛ ɔ́, a nǎ hɛn bǐ gblé.
15.34 Et, au contraire, tu anéantiras en ma faveur les conseils d'Achitophel, si tu retournes à la ville, et que tu dises à Absalom: O roi, je serai ton serviteur ; je fus autrefois le serviteur de ton père, mais je suis maintenant ton serviteur.

A blǒ mɔ̌ ɔ́, vɔ̌sánú-xwlémawutɔ́ Sadɔ́ku kpó Abiyatáa kpó ná nɔ jǐ we. A nǎ ɖɔ nǔ e a se ɖo hɔnmɛ ɔ́ bǐ nú yě.
15.35 Les sacrificateurs Tsadok et Abiathar ne seront-ils pas là avec toi ? Tout ce que tu apprendras de la maison du roi, tu le diras aux sacrificateurs Tsadok et Abiathar.

Aximáasi Sadɔ́ku ví ɔ́ kpó Jonatáan Abiyatáa ví ɔ́ kpó ɖo fínɛ́ xá yě; ényí mi se xó ɖé ɔ́, mi ná nɔ ɖɔ sɛ́ dó mì gbɔn yě jí.”
15.36 Et comme ils ont là auprès d'eux leurs deux fils, Achimaats, fils de Tsadok, et Jonathan, fils d'Abiathar, c'est par eux que vous me ferez savoir tout ce que vous aurez appris.

Hucáyi Davídi xɔ́ntɔn ɔ́ lɛ́ kɔ yi Jeluzalɛ́mu, bɔ Abusalɔ́mu lɔmɔ̌ ko ɖo fínɛ́ wá wɛ hwenɛ́nu.
15.37 Huschaï, ami de David, retourna donc à la ville. Et Absalom entra dans Jérusalem.