Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

2 Samuwɛ́li 2 - 2 Samuel 2
Ée nǔ énɛ́ lɛ́ɛ jɛ wá yi ɔ́, Davídi kanbyɔ́ Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ: “Un ɖó ná yi Judáa toxo lɛ́ɛ ɖokpó mɛ wɛ a?” Mawu Mavɔmavɔ yí gbe n'i ɖɔ: “Ɛɛn!” Davídi lɛ́ kanbyɔ́ Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ: “Toxo tɛ́ mɛ un ná yi?” Bɔ Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ n'i ɖɔ: “Yi Eblɔ́n.”
2.1 Après cela, David consulta l'Éternel, en disant : Monterai-je dans une des villes de Juda ? L'Éternel lui répondit : Monte. David dit : Où monterai-je ? Et l'Éternel répondit : A Hébron.

Ée Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Davídi kplá asi tɔn we lɛ́ɛ bó ɖidó. Asi tɔn Axinɔwamu Izleyɛ́linu ɔ́, kpódó asi tɔn Avigayilu Kaamɛ́linu, asúkúsi Navalu tɔn kpó.
2.2 David y monta, avec ses deux femmes, Achinoam de Jizreel, et Abigaïl de Carmel, femme de Nabal.

Davídi kplá hǎgbɛ́ tɔn lɛ́ɛ lɔmɔ̌, yě kpó mɛ yětɔn lɛ́ɛ bǐ kpó, bɔ yě yi cí gletoxo e lɛ́ dó Eblɔ́n lɛ́ɛ mɛ.
2.3 David fit aussi monter les gens qui étaient auprès de lui, chacun avec sa maison ; et ils habitèrent dans les villes d'Hébron.

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, Judáa ví lɛ́ɛ wá Eblɔ́n, bó wá sɔ́ Davídi axɔ́sú, ɖó Judáa to ɔ́ nu. È wǎ ɖɔ nú Davídi ɖɔ Yavɛ́cinu e ɖo Galadi lɛ́ɛ zé Sawúlu sín cyɔ bó yi ɖi.
2.4 Les hommes de Juda vinrent, et là ils oignirent David pour roi sur la maison de Juda. On informa David que c'étaient les gens de Jabès en Galaad qui avaient enterré Saül.

Ée é se mɔ̌ ɔ́, é sɛ́ mɛ dó ɖɔ è nǐ yi ɖɔ nú yě ɖɔ: “Mawu Mavɔmavɔ ní dó acɛ mi jí, ɖó mi ɖe wǎn yíyí e mi ɖó nú Sawúlu gǎn mitɔn ɔ́ xlɛ́, bó zé cyɔ tɔn yi ɖi.
2.5 David envoya des messagers aux gens de Jabès en Galaad, pour leur dire: Soyez bénis de l'Éternel, puisque vous avez ainsi montré de la bienveillance envers Saül, votre maître, et que vous l'avez enterré.

Din ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ní nyɔ́ xomɛ dó mi wú. Ní ɖe gbejíninɔ tɔn xlɛ́ mi. Nyɛ lɔmɔ̌ ná wa ɖagbe nú mi ɖó mɔ̌ e mi wa ɔ́ wú.
2.6 Et maintenant, que l'Éternel use envers vous de bonté et de fidélité. Moi aussi je vous ferai du bien, parce que vous avez agi de la sorte.

Din ɔ́, mi lɛ́ kpan akɔ́n bó syɛ́nlǐn. Gǎn mitɔn Sawúlu kú, mi ní ká tunwun ɖɔ nyɛ wɛ Judáa ví lɛ́ɛ sɔ́ axɔ́sú, bɔ un ná nɔ yě nu.” È zě Icíbɔcɛ́ti Izlayɛ́li xɔ́sú
2.7 Que vos mains se fortifient, et soyez de vaillants hommes ; car votre maître Saül est mort, et c'est moi que la maison de Juda a oint pour roi surelle.

Avunɛ́ɛ Nɛ̌ɛ ví e nyí ahwangán Sawúlu tɔn ɔ́ kplá Icíbɔcɛ́ti Sawúlu ví ɔ́ yi ɖó toxo e è nɔ ylɔ́ ɖɔ Maxanayímu ɔ́ mɛ.
2.8 Cependant Abner, fils de Ner, chef de l'armée de Saül, prit Isch Boscheth, fils de Saül, et le fit passer à Mahanaïm.

É sɔ́ ɛ axɔ́sú ɖó Galadi to ɔ́, Acúu to ɔ́, Izleyɛ́li to ɔ́, Eflayímu to ɔ́ kpó Bɛnjamɛ́ɛ to ɔ́ kpó nu. È nǎ ɖɔ ɔ́, é kpa acɛ dó Izlayɛ́li to ɔ́ bǐ nu.
2.9 Il l'établit roi sur Galaad, sur les Gueschuriens, sur Jizreel, sur Éphraïm, sur Benjamin, sur tout Israël.

Xwe kanɖé ɖó wɛ Icíbɔcɛ́ti ɖe bo nyí Izlayɛ́li xɔ́sú. É nɔ gǎnzinkpo ɔ́ jí nú xwe we. Akɔta Judáa tɔn ɔ́ kɛ́ɖɛ́ wɛ se tónú nú acɛkpikpa Davídi tɔn.
2.10 Isch Boscheth, fils de Saül, était âgé de quarante ans, lorsqu'il devint roi d'Israël, et il régna deux ans. Il n'y eut que la maison de Juda qui resta attachée à David.

Davídi ɖu axɔ́sú ɖo Eblɔ́n, bó kpa acɛ dó akɔta Judáa tɔn ɔ́ nu xɔ xwe tɛ́nwe adaɖé. Judáa ví lɛ́ɛ kpó Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ kpó fun ahwan ɖo Gabawɔ́ɔn
2.11 Le temps pendant lequel David régna à Hébron sur la maison de Juda fut de sept ans et six mois.

Avunɛ́ɛ Nɛ̌ɛ ví ɔ́ kpó Icíbɔcɛ́ti Sawúlu ví ɔ́ sín ahwanfuntɔ́ lɛ́ɛ kpó tɔ́n sín Maxanayímu, bó tunta Gabawɔ́ɔn.
2.12 Abner, fils de Ner, et les gens d'Isch Boscheth, fils de Saül, sortirent de Mahanaïm pour marcher sur Gabaon.

Jowabu Selúya ví ɔ́ kpó Davídi sín ahwanfuntɔ́ lɛ́ɛ kpó lɔmɔ̌ jɛ ali. Gbɛ̌ta we énɛ́ lɛ́ɛ wá kplé afɔ ɖo Gabawɔ́ɔn sindo ɔ́ kɔn. Yě mɛ ɖokpó ɖokpó sí ahwan te, bó nɔ te ɖisí amyɔ ɖo sindo ɔ́ tó.
2.13 Joab, fils de Tseruja, et les gens de David, se mirent aussi en marche. Ils se rencontrèrent près de l'étang de Gabaon, et ils s'arrêtèrent les uns en deçà de l'étang, et les autres au delà.

Avunɛ́ɛ ɖɔ nú Jowabu ɖɔ: “Un jló ɖɔ sɔ́ja wínnyáwínnyá mǐtɔn lɛ́ɛ ní fun ahwan nú mǐ ná kpɔ́n mɛ e syɛ́n hú mɛ ɖě é.” Jowabu yí gbe n'i ɖɔ: “É nyɔ́.”
2.14 Abner dit à Joab : Que ces jeunes gens se lèvent, et qu'ils se battent devant nous ! Joab répondit : Qu'ils se lèvent !

Ahwanfuntɔ́ lɛ́ɛ sɛkpɔ́ yěɖée. Akɔta Bɛnjamɛ́ɛ tɔn sín ahwanfuntɔ́ lɛ́ɛ nyí wěwe; yě wɛ zé Icíbɔcɛ́ti sín afɔ ɖó te, bɔ sɔ́ja Davídi tɔn lɛ́ɛ lɔ nyí wěwe.
2.15 Ils se levèrent et s'avancèrent en nombre égal, douze pour Benjamin et pour Isch Boscheth, fils de Saül, et douze des gens de David.

Sɔ́ja ɖokpó ɖokpó nɔ wlí kɛntɔ́ tɔn sín ta, bó nɔ lun hwǐ dó adaja mɛ n'i. Yě bló mɔ̌, bó hu yě bǐ. È nɔ ylɔ́ tɛn énɛ́ e ɖo Gabawɔ́ɔn ɔ́ ɖɔ Hɛlukáti Hasulimu. Tínmɛ tɔn wɛ nyí: Awǐnnya lɛ́ɛ sín gle.
2.16 Chacun saisissant son adversaire par la tête lui enfonça son épée dans le flanc, et ils tombèrent tous ensemble. Et l'on donna à ce lieu, qui est près de Gabaon, le nom de Helkath Hatsurim.

Ahwan e yě fun gbe nɛ́ gbe ɔ́ syɛ́n ɖésú. Davídi sín ahwanfuntɔ́ lɛ́ɛ ɖu ɖo Avunɛ́ɛ kpó ahwanfuntɔ́ tɔn lɛ́ɛ kpó jí.
2.17 Il y eut en ce jour un combat très rude, dans lequel Abner et les hommes d'Israël furent battus par les gens de David.

Selúya sín vǐ atɔn lɛ́ɛ: Jowabu, Avicáyi kpó Asaxɛli kpó ɖo fínɛ́. Asaxɛli yá afɔ hú tɛ́.
2.18 Là se trouvaient les trois fils de Tseruja : Joab, Abischaï et Asaël. Asaël avait les pieds légers comme une gazelle des champs :

É zun dó Avunɛ́ɛ jí; é zɛ dó aɖisí ǎ, é ká zɛ dó amyɔ ǎ.
2.19 il poursuivit Abner, sans se détourner de lui pour aller à droite ou à gauche.

Avunɛ́ɛ kpɔ́n gǔdo bó ɖɔ: “Asaxɛli, hwi jɛ́n wɛ a?” Bɔ Asaxɛli yí gbe n'i ɖɔ: “Nyi jɛ́n wɛ.”
2.20 Abner regarda derrière lui, et dit : Est-ce toi, Asaël ? Et il répondit : C'est moi.

Bɔ Avunɛ́ɛ ɖɔ n'i ɖɔ: “Jɛ ahwanfuntɔ́ nɛ́ lɛ́ɛ ɖokpó gúdo ɖo ɖisí abǐ amyɔ, bó tɛ́nkpɔ́n bó wlí mɛ ɖokpó ɖo yě mɛ, bó yí ahwanfunnú tɔn lɛ́ɛ.” Lo ɔ́, Asaxɛli jló ná lɛ́ kɔ sín gǔdo tɔn ǎ.
2.21 Abner lui dit : Tire à droite ou à gauche ; saisis-toi de l'un de ces jeunes gens, et prends sa dépouille. Mais Asaël ne voulut point se détourner de lui.

Avunɛ́ɛ lɛ́ ɖɔ n'i ɖɔ: “Lɛ̌ kɔ sín gǔdo ce; ma lɔn nú un hu we ó, ɖó ényí un hu we bó wá mɔ nɔví towe Jowabu ɔ́, un ná tunwun nukún e un ná dó kpɔ́n ɛ ná ɔ́ ǎ.”
2.22 Abner dit encore à Asaël : Détourne-toi de moi ; pourquoi te frapperais-je et t'abattrais-je en terre ? comment ensuite lèverais-je le visage devant ton frère Joab ?

Ée Asaxɛli gbɛ́ kɔ lɛ́ é ɔ́, Avunɛ́ɛ lun hwǎn tɔn sín nu xwíɖíxwíɖí ɔ́ dó adɔgo mɛ n'i, bɔ hwǎn ɔ́ xo adɔ ɔ́ zlɛ́ bó tɔ́n, bɔ Asaxɛli kú cúɖúɖú. Wǔ kú mɛ e wá jɛ fínɛ́ bó mɔ Asaxɛli cyɔ lɛ́ɛ bǐ, bɔ yě sɔ́ nɔ sɛ tɛn ǎ.
2.23 Et Asaël refusa de se détourner. Sur quoi Abner le frappa au ventre avec l'extrémité inférieure de sa lance, et la lance sortit par derrière. Il tomba et mourut sur place. Tous ceux qui arrivaient au lieu où Asaël était tombé mort, s'y arrêtaient.

Lo ɔ́, Jowabu kpó Avicáyi kpó jɛ Avunɛ́ɛ gbé mɛ, bɔ hwe wá yi xɔ dó yě ɖo Giveyati-Amuma, ɖo Giyáxi sín gbadahwe jí, ɖo ali e yi Gabawɔ́ɔn sín gbětótló mɛ ɔ́ jí.
2.24 Joab et Abischaï poursuivirent Abner, et le soleil se couchait quand ils arrivèrent au coteau d'Amma, qui est en face de Guiach, sur le chemin du désert de Gabaon.

Ahwanfuntɔ́ Bɛnjamɛ́ɛ tɔn lɛ́ɛ so gbɛ̌ ɖo Avunɛ́ɛ gúdo, bó kplé cí só ɖokpó jí.
2.25 Les fils de Benjamin se rallièrent à la suite d'Abner et formèrent un corps, et ils s'arrêtèrent au sommet d'une colline.

Avunɛ́ɛ ylɔ́ Jowabu bo ɖɔ: “Mǐ ná fɔ́n tɛgbɛ bó ná ɖo mǐɖée hu wɛ a? A tunwun ɖɔ fífó tɔn ná blá wǔ ǎ cé? Étɛ́ nɔ te kpɔ́n wɛ a ka ɖe cóbó ná gbɛ́ nú ahwanfuntɔ́ towe lɛ́ɛ ɖɔ yě má sɔ́ nya nɔví yětɔn lɛ́ɛ ɖě ó?”
2.26 Abner appela Joab, et dit : L'épée dévorera-t-elle toujours ? Ne sais-tu pas qu'il y aura de l'amertume à la fin ? Jusques à quand tarderas-tu à dire au peuple de ne plus poursuivre ses frères ?

Jowabu xwlé nǔ n'i ɖɔ: “Mawu ɖo gbɛ; ényí a ma ɖɔ mɔ̌ ǎ ɔ́, ahwanfuntɔ́ ce lɛ́ɛ ɖo mɛ e nya wɛ yě ɖe ɔ́ ná ɖó te wɛ káká cóbónú ayǐ ná hɔ́n ǎ.”
2.27 Joab répondit: Dieu est vivant ! si tu n'eusses parlé, le peuple n'aurait pas cessé avant le matin de poursuivre ses frères.

Ée Jowabu ɖɔ mɔ̌ ɔ́, é ɖɔ bɔ è kún lanzo, bɔ sɔ́ja tɔn lɛ́ɛ lɛ́ kɔ sín Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ gúdo bó ɖó ahwan e fun wɛ yě ɖe ɔ́ te.
2.28 Et Joab sonna de la trompette, et tout le peuple s'arrêta; ils ne poursuivirent plus Israël, et ils ne continuèrent pas à se battre.

Avunɛ́ɛ kpó ahwanfuntɔ́ tɔn lɛ́ɛ kpó zun zɔnlin gbɔn Judɛ́ɛn tɔdo ɔ́ mɛ káká bɔ ayǐ hɔ́n. Yě wǎ dó asá Judɛ́ɛn tɔ ɔ́, bó gbɔn Bitlɔ́ni to ɔ́ mɛ dín, bó wá tɔ́n dó Maxanayímu.
2.29 Abner et ses gens marchèrent toute la nuit dans la plaine ; ils passèrent le Jourdain, traversèrent en entier le Bithron, et arrivèrent à Mahanaïm.

Ée Jowabu lɛ́ kɔ sín Avunɛ́ɛ gbé mɛ bó wá ɔ́, é kplé ahwanfuntɔ́ tɔn lɛ́ɛ, bó xa yě kpɔ́n, bó mɔ ɖɔ mɛ afɔtɔn-nukún-ɛnɛ jɛ́n hwe ɖo ahwanfuntɔ́ Davídi tɔn lɛ́ɛ mɛ, bɔ Asaxɛli gɔ́ ná.
2.30 Joab revint de la poursuite d'Abner, et rassembla tout le peuple ; il manquait dix-neuf hommes des gens de David, et Asaël.

Amɔ̌, Davídi sín ahwanfuntɔ́ lɛ́ɛ hu gbɛtɔ́ afɔɖé kɛnnɛ (360) ɖo sɔ́ja Bɛnjamɛ́ɛ kpó Avunɛ́ɛ kpó tɔn lɛ́ɛ mɛ.
2.31 Mais les gens de David avaient frappé à mort trois cent soixante hommes parmi ceux de Benjamin et d'Abner.

Yě zě Asaxɛli sín cyɔ yi ɖi dó tɔ́ tɔn sín yɔdo mɛ ɖo Bɛteleyɛ́mu. Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, Jowabu kpó ahwanfuntɔ́ tɔn lɛ́ɛ kpó zun zɔnlin zǎn ɔ́ mɛ káká; ayǐ ko ɖo hǐnhɔ́n wɛ có yě wá Eblɔ́n.
2.32 Ils emportèrent Asaël, et l'enterrèrent dans le sépulcre de son père à Bethléhem. Joab et ses gens marchèrent toute la nuit, et le jour paraissait quand ils furent à Hébron.