Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

1 Samuwɛ́li 17 - 1 Samuel 17
Filisitɛ́ɛn lɛ́ɛ kplé ahwangɔnu yětɔn lɛ́ɛ ɖo Soko ɖo Judáa yíkúngban jí, bó ná yi fun ahwan xá Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ. Yě ɖǒ gɔnu ɖó Azeka kpó Soko kpó tɛ́ntin ɖo Efɛ́si-Damumímu.
17.1 Les Philistins réunirent leurs armées pour faire la guerre, et ils se rassemblèrent à Soco, qui appartient à Juda ; ils campèrent entre Soco et Azéka, à Éphès Dammim.

Sawúlu kpó ahwangɔnu Izlayɛ́li tɔn lɔ kpó kplé, bó ɖó gɔnu ɖó tɔdo Telebɛ́ntitín tɔn mɛ, bó sɔ́ ahwan nú, bó ná fun ahwan xá Filisitɛ́ɛn lɛ́ɛ.
17.2 Saül et les hommes d'Israël se rassemblèrent aussi ; ils campèrent dans la vallée des térébinthes, et ils se mirent en ordre de bataille contre les Philistins.

Énɛ́ ɔ́, Filisitɛ́ɛn lɛ́ɛ ɖo só jí ɖo akpá ɖě xwé, bɔ Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɖo só jí ɖo akpá ɖě ɔ́ xwé bɔ tɔdo ɔ́ ɖo tɛ́ntin yětɔn.
17.3 Les Philistins étaient vers la montagne d'un côté, et Israël était vers la montagne de l'autre côté : la vallée les séparait.

Ahwanfuntɔ́ Filisitɛ́ɛn lɛ́ɛ tɔn ɖokpó tɔ́n sín ahwankpá yětɔn mɛ, bó wá gblɔ́n adǎn nú Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ. Nya ɔ́ nɔ nyí Goliyati; Gati toxomɛnu wɛ. Ga tɔn yi mɛ̌tlukpo atɔn jɛjí.
17.4 Un homme sortit alors du camp des Philistins et s'avança entre les deux armées. Il se nommait Goliath, il était de Gath, et il avait une taille de six coudées et un empan.

Ganvɔgbákún ɖo ta tɔn, ganvɔwu kacakaca ɖé ɖo kɔ n'i bó da kilóo kanɖé ko (60).
17.5 Sur sa tête était un casque d'airain, et il portait une cuirasse à écailles du poids de cinq mille sicles d'airain.

É bú ganvɔ dó asá, bó kplá hwǎn kpɛví ɖokpó, bɔ è zě ganvɔ dó bló.
17.6 Il avait aux jambes une armure d'airain, et un javelot d'airain entre les épaules.

É lɛ́ hɛn hwǎn ɖaxó ɖokpó bɔ kpo tɔn kló sɔ avɔlɔnkpɔntín, bɔ gan e ɖo kpo ɔ́ nu ɔ́ da kilóo tɛ́nwe jɛjí. Mɛ e nɔ hɛn gǎglónú tɔn ɔ́ ɖo zɔnlin ɖi wɛ ɖo nukɔn tɔn.
17.7 Le bois de sa lance était comme une ensouple de tisserand, et la lance pesait six cents sicles de fer. Celui qui portait son bouclier marchait devant lui.

Goliyati nɔ te bó sú xó sɛ́ dó ahwanfuntɔ́ Izlayɛ́li tɔn lɛ́ɛ ɖɔ: “Étɛ́wú mi ka wá tun ahwanfɔ te? Nyɛ ɔ́, Filisitɛ́ɛn wɛ un nyí, bɔ midɛɛ lɛ́ɛ ká nyí Sawúlu sín kannumɔ. Mi kpɔ́n miɖée mɛ bó ɖe mɛ ɖokpó nú nyi kpó é kpó ná li za.
17.8 Le Philistin s'arrêta; et, s'adressant aux troupes d'Israël rangées en bataille, il leur cria: Pourquoi sortez-vous pour vous ranger en bataille ? Ne suis-je pas le Philistin, et n'êtes-vous pas des esclaves de Saül ? Choisissez un homme qui descende contre moi !

Ényí mɛ ɔ́ kpé wú bó ɖu ɖo jǐ ce bó hu mì ɔ́, mǐdɛɛ lɛ́ɛ ná húzú kannumɔ mitɔn, bó ná nɔ wa azɔ̌ nú mi. Lo ɔ́, ényí nyɛ wɛ kpé wú bó ɖu ɖo jǐ tɔn, bó hu i ɔ́, midɛɛ lɛ́ɛ ná nyí kannumɔ mǐtɔn, bó ná nɔ́ wa azɔ̌ nú mǐ.”
17.9 S'il peut me battre et qu'il me tue, nous vous serons assujettis ; mais si je l'emporte sur lui et que je le tue, vous nous serez assujettis et vous nous servirez.

Nya Filisitɛ́ɛn ɔ́ lɛ́ ɖɔ: “Mi nyi gbehwán sɛ́ dó wɛ un ɖe égbé. Mi ɖe mɛ ɖokpó sɛ́ dó mì, nú nyi kpó é kpó ná kpé hun.”
17.10 Le Philistin dit encore : Je jette en ce jour un défi à l'armée d'Israël ! Donnez-moi un homme, et nous nous battrons ensemble.

Sawúlu kpó Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ bǐ kpó se xó e ɖɔ wɛ nya Filisitɛ́ɛn énɛ́ ɔ́ ɖe é. Ée yě se xó énɛ́ lɛ́ɛ ɔ́, ado hu yě bǐ, bɔ xɛsi ɖi yě ɖésú.
17.11 Saül et tout Israël entendirent ces paroles du Philistin, et ils furent effrayés et saisis d'une grande crainte.

Davídi ɔ́, Jɛsée ví wɛ. Jɛsée ɔ́ ka jɔ ɖo Efláta sín hɛ̌nnu mɛ, bó nɔ́ nɔ Bɛteleyɛ́mu Judáa tɔn. Jɛsée ɔ́, vǐ súnnu tántɔn wɛ é ɖó. Hwenu e Sawúlu ɖo gǎn jí ɔ́, Jɛsée sín xwe ko sɛ yi tawun.
17.12 Or David était fils de cet Éphratien de Bethléhem de Juda, nommé Isaï, qui avait huit fils, et qui, du temps de Saül, était vieux, avancé en âge.

Jɛsée sín vǐ súnnu mɛxó atɔn lɛ́ɛ bǐ ka ɖo ahwangbénu xá Sawúlu. Vǐ nukɔntɔn ɔ́ nɔ nyí Eliavu, wegɔ́ ɔ́ nɔ nyí Avinadávu, bɔ atɔngɔ́ ɔ́ nɔ nyí Camúma.
17.13 Les trois fils aînés d'Isaï avaient suivi Saül à la guerre ; le premier- né de ses trois fils qui étaient partis pour la guerre s'appelait Éliab, le second Abinadab, et le troisième Schamma.

Davídi wɛ nyí yɔkpɔ́vú ɖo yě mɛ, bɔ ée fofó tɔn atɔn lɛ́ɛ xwedó Sawúlu yi ahwan ɔ́,
17.14 David était le plus jeune. Et lorsque les trois aînés eurent suivi Saül,

Davídi nɔ yi wa azɔ̌ nú Sawúlu bó ká nɔ́ lɛ́ kɔ wá yi kpé nukún dó tɔ́ tɔn sín kanlin lɛ́ɛ wú ɖo Bɛteleyɛ́mu.
17.15 David s'en alla de chez Saül et revint à Bethléhem pour faire paître les brebis de son père.

Zǎnzǎn gbada ɔ́, nya Filisitɛ́ɛn ɔ́ nɔ wá, bó nɔ wá ɖɔ nǔ ɖokpó ɔ́. É ɖ'é wú mɔ̌ káká nú azǎn kanɖé (40).
17.16 Le Philistin s'avançait matin et soir, et il se présenta pendant quarante jours.

Jɛsée ɖɔ nú vǐ tɔn Davídi gbe ɖokpó ɖɔ: “Sɔ́ nǔkún mimɛ ati ɖokpó élɔ́, kpó wɔ̌xúxú wǒ élɔ́ lɛ́ɛ kpó, bó kán wezun bó sɔ́ yi jó nú fofó towe lɛ́ɛ ɖo ahwankpá Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ tɔn mɛ.
17.17 Isaï dit à David, son fils : Prends pour tes frères cet épha de grain rôti et ces dix pains, et cours au camp vers tes frères ;

Lɛ̌ fɔ amɔ̌ wǒ élɔ́ lɛ́ɛ, bó bɛ́ yi jó nú sɔ́ja afatɔ́ngán ɔ́. A nǎ kpɔ́n ɖɔ fofó towe lɛ́ɛ ɖo ganjí a jí, bó ná yí nǔɖé ɖo yě sí wá nú mì, bónú má tunwun ɖɔ yě ɖo ganjí.
17.18 porte aussi ces dix fromages au chef de leur millier. Tu verras si tes frères se portent bien, et tu m'en donneras des nouvelles sûres.

A nǎ mɔ yě kpó Sawúlu kpó ahwangɔnu Izlayɛ́li tɔn ɔ́ bǐ kpó ɖo tɔdo Telebɛ́ntitín tɔn mɛ, bó ɖo ahwan fun xá Filisitɛ́ɛn lɛ́ɛ wɛ.”
17.19 Ils sont avec Saül et tous les hommes d'Israël dans la vallée des térébinthes, faisant la guerre aux Philistins.

Ée tɔ́ tɔn ɖɔ mɔ̌ n'i ɔ́, é fɔ́n zǎn bó ɖidó. É ɖó kanlin lɛ́ɛ nú mɛ ɖěvo, bó dó nǔ e sín xó tɔ́ tɔn ɖɔ lɛ́ɛ sín agban bo ɖidó, lě e tɔ́ ɔ́ kó ɖɔ gbɔn n'i é. Hwenu e é ɖo ahwankpá ɔ́ mɛ byɔ́ wɛ ɔ́, sɔ́ja lɛ́ɛ ɖo zɔnlin ɖi wɛ, bo ɖo ahwanfɔ ɖe wɛ, bó ɖo ahwandán gblɔ́n wɛ.
17.20 David se leva de bon matin. Il laissa les brebis à un gardien, prit sa charge, et partit, comme Isaï le lui avait ordonné. Lorsqu'il arriva au camp, l'armée était en marche pour se ranger en bataille et poussait des cris de guerre.

Filisitɛ́ɛn lɛ́ɛ kpó Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ kpó sí ahwante dó yěɖée jí. Yě kpan nukɔn yěɖée, bó ná fun ahwan.
17.21 Israël et les Philistins se formèrent en bataille, armée contre armée.

Ée Davídi wá ɔ́, é bɛ́ nǔ e é hɛn ɔ́ jó nú mɛ e nɔ kpé nukún dó agban lɛ́ɛ wú é, bó bɛ́ wezun yi fí e sɔ́ja lɛ́ɛ ɖe é. É yi fofó tɔn lɛ́ɛ gɔ́n, bó kanbyɔ́ ɖɔ nɛ̌ yě ɖe gbɔn a jí.
17.22 David remit les objets qu'il portait entre les mains du gardien des bagages, et courut vers les rangs de l'armée. Aussitôt arrivé, il demanda à ses frères comment ils se portaient.

Hwenu e Davídi ɖo xó ɖɔ xá fofó tɔn lɛ́ɛ wɛ ɔ́, nya Filisitɛ́ɛn Goliyati Gati toxomɛnu ɔ́ lɛ́ tɔ́n sín Filisitɛ́ɛn lɛ́ɛ mɛ, bó jɛ nǔ e é nɔ́ wlí ɖɔ ɖ'ayǐ lɛ́ɛ wlí ɖɔ jí, bɔ Davídi se.
17.23 Tandis qu'il parlait avec eux, voici, le Philistin de Gath, nommé Goliath, s'avança entre les deux armées, hors des rangs des Philistins. Il tint les mêmes discours que précédemment, et David les entendit.

Ée Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ mɔ nya énɛ́ ɔ́ lě ɔ́, xɛsi jɛ yě jí, bɔ yě bǐ jɛ agɔ jó yi gǔdo jí.
17.24 A la vue de cet homme, tous ceux d'Israël s'enfuirent devant lui et furent saisis d'une grande crainte.

Mɛ ɖokpó ɖokpó nɔ ɖɔ: “Mi ma mɔ nya énɛ́ e wá é a? Adǎn gblɔ́n nú Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ gbé wɛ é ja bó wá. Ényí mɛɖé kpé wú bó hu i ɔ́, axɔ́sú mǐtɔn ná dó dɔkun nú mɛ ɔ́, bó ná ná ɛ vǐ tɔn nyɔ̌nu bɔ é ná da, bó ná sɔ́ mɛ énɛ́ ɔ́, bɔ mɛ e ɖo daá tɔn xwé lɛ́ɛ sɔ́ ná nɔ ná nǔjɔ ɖo Izlayɛ́li ǎ.”
17.25 Chacun disait : Avez-vous vu s'avancer cet homme? C'est pour jeter à Israël un défi qu'il s'est avancé ! Si quelqu’un le tue, le roi le comblera de richesses, il lui donnera sa fille, et il affranchira la maison de son père en Israël.

Davídi kanbyɔ́ sɔ́ja e ɖo akpá tɔn lɛ́ɛ ɖɔ: “Étɛ́ è ka ná ná mɛ e ná hu Filisitɛ́ɛn énɛ́, bó ná ɖe winnyá nú Izlayɛ́li to ɔ́ é? Bɔ mɛ̌ ká nyí Filisitɛ́ɛn énɛ́ ɔ́, mɛ e ma nɔ sɛn Mawu ǎ nɛ́ ɔ́, bó glá káká bó zun Mawu gbɛɖe ɔ́ sín ahwangɔnu?”
17.26 David dit aux hommes qui se trouvaient près de lui : Que fera-t-on à celui qui tuera ce Philistin, et qui ôtera l'opprobre de dessus Israël ? Qui est donc ce Philistin, cet incirconcis, pour insulter l'armée du Dieu vivant ?

Bɔ mɛ lɛ́ɛ lɛ́ vɔ́ nǔ e è nǎ ná mɛ e ná hu i ɔ́ ɖɔ nú Davídi.
17.27 Le peuple, répétant les mêmes choses, lui dit : C'est ainsi que l'on fera à celui qui le tuera.

Lo ɔ́, Eliavu Davídi sín fofó ɖaxó ɔ́ se xó e ɖɔ xá sɔ́ja lɛ́ɛ wɛ é ɖe é, bɔ xomɛ sin i dó Davídi wú tlala, bɔ é ɖɔ: “Étɛ́wú a ka wá fí? Mɛ̌ a ka jó kanlin kpɛ e ɖo mǐ sí é dó ná nyi gbětótló mɛ bó wá fí? Un tunwun ɖɔ go wɛ a nɔ yí bó nɔ zán ayi wínníwínní. Lě e fun ahwan gbɔn wɛ mǐ ɖe é kpɔ́n gbé wɛ a tɔ́n.”
17.28 Éliab, son frère aîné, qui l'avait entendu parler à ces hommes, fut enflammé de colère contre David. Et il dit : Pourquoi es-tu descendu, et à qui as-tu laissé ce peu de brebis dans le désert? Je connais ton orgueil et la malice de ton coeur. C'est pour voir la bataille que tu es descendu.

Davídi ka yí gbe n'i bo ɖɔ: “Étɛ́ un ka wa nyi do din? Nǔ wɛ un kanbyɔ́ kpowun ǎ cé?”
17.29 David répondit : Qu'ai-je donc fait ? Ne puis-je pas parler ainsi ?

Ée é ɖɔ mɔ̌ é ɔ́, é jó fofó tɔn dó, bo jɛ xó ɖɔ nú mɛ ɖěvo jí, bó kan nǔ ɖokpó e kanbyɔ́ wɛ é ɖe é byɔ́ mɛ ɔ́, bɔ yě lɛ́ ɖɔ xó ɖokpó ɔ́ n'i.
17.30 Et il se détourna de lui pour s'adresser à un autre, et fit les mêmes questions. Le peuple lui répondit comme la première fois.

Ée mɛ lɛ́ɛ se xó e Davídi ɖɔ lɛ́ɛ ɔ́, yě yi ɖɔ nú Sawúlu, bɔ é ɖɔ è nǐ kplá ɛ wá nú émí.
17.31 Lorsqu'on eut entendu les paroles prononcées par David, on les répéta devant Saül, qui le fit chercher.

Ée Davídi yi ɔ́, é ɖɔ nú Sawúlu ɖɔ: “Mɛ ɖokpó ma ɖi xɛsi nú nya Filisitɛ́ɛn énɛ́ ɔ́ ó. Nyɛ mɛsɛntɔ́ towe ná yi kpé hun xá ɛ.”
17.32 David dit à Saül : Que personne ne se décourage à cause de ce Philistin ! Ton serviteur ira se battre avec lui.

Sawúlu ka ɖɔ nú Davídi ɖɔ: “A sixú kpé hun xá Filisitɛ́ɛn énɛ́ ɔ́ ǎ, ɖó yɔkpɔ́vú wɛ nú we, éyɛ́ ká kó ɖo ahwan mɛ sín vǔ.”
17.33 Saül dit à David : Tu ne peux pas aller te battre avec ce Philistin, car tu es un enfant, et il est un homme de guerre dès sa jeunesse.

Ée Sawúlu ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Davídi ɖɔ n'i ɖɔ: “Mɛsɛntɔ́ towe wɛ nɔ kplá tɔ́ ce sín kanlin lɛ́ɛ yi amagbo mɛ, bɔ nú kinnikínní abǐ lɔnmɔ ɖé wá wlí kanlin lɛ́ɛ ɖokpó ɔ́,
17.34 David dit à Saül : Ton serviteur faisait paître les brebis de son père. Et quand un lion ou un ours venait en enlever une du troupeau,

un nɔ bɛ́ wezun ɖo gǔdo tɔn, bó nɔ xo e, bó nɔ yí kanlin ɔ́ sín nu tɔn. Ényí é lílɛ́ kpan nukɔn mì ɔ́, un nɔ hɛn vɛ̌go tɔn, bó nɔ xo káká bɔ é nɔ kú.
17.35 Je courais après lui, je le frappais, et j'arrachais la brebis de sa gueule. S'il se dressait contre moi, je le saisissais par la gorge, je le frappais, et je le tuais.

Lě e nyɛ mɛsɛntɔ́ towe hu kinnikínní mɔ̌kpán, bó hu lɔnmɔ mɔ̌kpán gbɔn é nɛ́. Nǔ e un nɔ dó sin xá lan énɛ́ lɛ́ɛ ɔ́ wɛ un ná dó sin xá Filisitɛ́ɛn énɛ́ lɔ. Đó mɛ énɛ́ e ma nɔ sɛn Mawu ǎ ɔ́ gblɔ́n adǎn nú ahwangɔnu Mawu gbɛɖe ɔ́ tɔn.”
17.36 C'est ainsi que ton serviteur a terrassé le lion et l'ours, et il en sera du Philistin, de cet incirconcis, comme de l'un d'eux, car il a insulté l'armée du Dieu vivant.

Davídi lɛ́ ɖɔ: “Mawu e nɔ hwlɛ́n mì sín kinnikínní fɛn mɛ, bó nɔ hwlɛ́n mì sín lɔnmɔ fɛn mɛ ɔ́ ná hwlɛ́n mì ɖo Filisitɛ́ɛn énɛ́ sí.” Bɔ Sawúlu ɖɔ nú Davídi ɖɔ: “Bo yi! Mawu Mavɔmavɔ ní nɔ kpɔ́ xá we.”
17.37 David dit encore: L'Éternel, qui m'a délivré de la griffe du lion et de la patte de l'ours, me délivrera aussi de la main de ce Philistin. Et Saül dit à David : Va, et que l'Éternel soit avec toi !

Sawúlu ná gbe bɔ è fɔ awu tɔn lɛ́ɛ dó nú Davídi. È sɔ́ ganvɔgbákún tɔn xwe n'i, bó sɔ́ ganvɔwu tɔn dó n'i.
17.38 Saül fit mettre ses vêtements à David, il plaça sur sa tête un casque d'airain, et le revêtit d'une cuirasse.

Davídi sɔ́ hwǐ Sawúlu tɔn blá dó nǔ e é dó lɛ́ɛ jí, bó jló ná ɖi zɔnlin kpɔ́n bɔ é gló e, ɖó é dó nǔ mɔ̌hunkɔ kpɔ́n ǎ. É wá ɖɔ nú Sawúlu ɖɔ: “Un sixú ɖi zɔnlin kpó akpa e è blǎ nú mì ɔ́ kpó ǎ, ɖó é má mì ǎ.” Ée é ɖɔ mɔ̌ ɔ́, é ɖe nǔ lɛ́ɛ bǐ kɔn nyi ayǐ.
17.39 David ceignit l'épée de Saül par-dessus ses habits, et voulut marcher, car il n'avait pas encore essayé. Mais il dit à Saül : Je ne puis pas marcher avec cette armure, je n'y suis pas accoutumé. Et il s'en débarrassa.

É sɔ́ kpo tɔn, bo yi cyán kɛ́n e wǔtu tɔn ɖíɖí ganjí ɔ́ atɔ́ɔ́n ɖo tɔ tó, bó bɛ́ dó lɛ̌ngbɔ́nyitɔ́ gló tɔn mɛ, bó sɔ́ klohwán tɔn hɛn alɔ mɛ, bo ɖidó Filisitɛ́ɛn ɔ́ gɔ́n.
17.40 Il prit en main son bâton, choisit dans le torrent cinq pierres polies, et les mit dans sa gibecière de berger et dans sa poche. Puis, sa fronde à la main, il s'avança contre le Philistin.

Filisitɛ́ɛn ɔ́ jɛ sisɛkpɔ́ Davídi jí kpɛɖé kpɛɖé, bɔ mɛ e nɔ hɛn gǎglónú tɔn n'i ɔ́ ɖo nukɔn tɔn.
17.41 Le Philistin s'approcha peu à peu de David, et l'homme qui portait son bouclier marchait devant lui.

Ée Filisitɛ́ɛn ɔ́ mɔ Davídi sɛ́ dó ɔ́, é hu tɛ́ n'i, ɖó é mɔ ɖɔ é kpo ɖo yɔkpɔ́vú, bó nyí nyaví vɔvɔ ɖagbe ɖagbe ɖé.
17.42 Le Philistin regarda, et lorsqu'il aperçut David, il le méprisa, ne voyant en lui qu'un enfant, blond et d'une belle figure.

Nya ɔ́ kanbyɔ́ Davídi ɖɔ cukú wɛ émí ká nyí bɔ é ja émí gɔ́n bó hɛn kpo a jí. Ée é ɖɔ mɔ̌ ɔ́, é ɖó vodún Davídi.
17.43 Le Philistin dit à David : Suis-je un chien, pour que tu viennes à moi avec des bâtons ? Et, après l'avoir maudit par ses dieux,

Bó lɛ́ ɖɔ: “Sɛkpɔ́ mì, sɛkpɔ́ mì, un ná ná lan towe xɛ lɛ́ɛ kpó gběkanlin lɛ́ɛ kpó, bɔ yě ná ɖu.”
17.44 il ajouta : Viens vers moi, et je donnerai ta chair aux oiseaux du ciel et aux bêtes des champs.

Davídi ka ɖɔ nú Filisitɛ́ɛn ɔ́ ɖɔ: “Hwɛ ɔ́, a hɛn hwǐ bó hɛn hwǎn kpɛví, bó hɛn hwǎn ɖaxó, bo ja ahwan fun xá mì gbé. Nyɛ ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ Nǔbǐwúkpétɔ́, Mawu Izlayɛ́li tɔn e sín ahwangɔnu a zun ɔ́ sín nyǐkɔ mɛ wɛ nyɛ ná fun ahwan xá we dó.
17.45 David dit au Philistin : Tu marches contre moi avec l'épée, la lance et le javelot ; et moi, je marche contre toi au nom de l'Éternel des armées, du Dieu de l'armée d'Israël, que tu as insultée.

Mawu Mavɔmavɔ ná jó we nú mì égbé, bɔ un ná hu we sɔ́ nyi ayǐ, bó gbo ta towe. Égbé ɔ́, un ná ná Filisitɛ́ɛn lɛ́ɛ sín lan xɛ lɛ́ɛ kpó gběkanlin lɛ́ɛ kpó bɔ yě ná ɖu. Énɛ́ ɔ́, gbɛ ɔ́ bǐ ná tunwun ɖɔ Mawu Izlayɛ́li tɔn ɔ́ hú gan nǔ bǐ.
17.46 Aujourd'hui l'Éternel te livrera entre mes mains, je t'abattrai et je te couperai la tête ; aujourd'hui je donnerai les cadavres du camp des Philistins aux oiseaux du ciel et aux animaux de la terre. Et toute la terre saura qu'Israël a un Dieu.

Bɔ mɛ e ɖo fí lɛ́ɛ bǐ ná tunwun ɖɔ Mawu Mavɔmavɔ kún ba hwǐ abǐ hwǎn cóbó ná hwlɛ́n mɛ gán ó, ɖó Mawu Mavɔmavɔ wɛ nɔ ná ɖuɖéjí mɛ; é ná jó mi nú mǐ.”
17.47 Et toute cette multitude saura que ce n'est ni par l'épée ni par la lance que l'Éternel sauve. Car la victoire appartient à l'Éternel. Et il vous livre entre nos mains.

Filisitɛ́ɛn ɔ́ xo zǐn, bó ná sɛkpɔ́ Davídi, bɔ Davídi bɛ́ wezun ɖidó gɔ̌n tɔn.
17.48 Aussitôt que le Philistin se mit en mouvement pour marcher au- devant de David, David courut sur le champ de bataille à la rencontre du Philistin.

Bó dó alɔ glo mɛ, bó sɔ́ awǐnnya ɖokpó dó klohwán tɔn mɛ bó da, bɔ é yi xo Filisitɛ́ɛn ɔ́ dó nukɔngɛ́ngɛ́n jí bó byɔ́ taká tɔn mɛ, bɔ é xwe agbɔ̌nnusú do viwun.
17.49 Il mit la main dans sa gibecière, y prit une pierre, et la lança avec sa fronde ; il frappa le Philistin au front, et la pierre s'enfonça dans le front du Philistin, qui tomba le visage contre terre.

Lě e Davídi ɖu ɖo Filisitɛ́ɛn ɔ́ jí gbɔn ɔ́ nɛ́; klohwán kpó awǐnnya kpó jɛ́n é dó hu i ná. É hɛn hwǐ ǎ.
17.50 Ainsi, avec une fronde et une pierre, David fut plus fort que le Philistin ; il le terrassa et lui ôta la vie, sans avoir d'épée à la main.

Ée Filisitɛ́ɛn ɔ́ j'ayǐ ɔ́, Davídi kán wezun yi gɔ̌n tɔn, bó yi nɔ te ɖo akpá tɔn, bo dɔn hwǐ e Filisitɛ́ɛn ɔ́ blá é sín akún mɛ, bó hu i, bó gbo ta ɛ. Ée Filisitɛ́ɛn lɛ́ɛ mɔ ɖɔ ahwanfuntɔ́ e syɛ́n hú émí mɛ bǐ ɔ́ kú é ɔ́, yě bǐ hɔn.
17.51 Il courut, s'arrêta près du Philistin, se saisit de son épée qu'il tira du fourreau, le tua et lui coupa la tête. Les Philistins, voyant que leur héros était mort, prirent la fuite.

Bɔ Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ kpó Judáa ví lɛ́ɛ kpó sú xó, bó zun dó yě jí. Yě nya Filisitɛ́ɛn lɛ́ɛ káká yi tɔdo ɔ́ mɛ, bó nya yě káká yi ɖó hɔntogbó Eklɔ́ni tɔn lɛ́ɛ jí. Yě gblé wǔ Filisitɛ́ɛn lɛ́ɛ vantankánnyá, bɔ yě kú jɛ alixo. Cyɔ yětɔn kpé alixo alixo sín Caalayímu káká yi Gati kpó Eklɔ́ni kpó.
17.52 Et les hommes d'Israël et de Juda poussèrent des cris, et allèrent à la poursuite des Philistins jusque dans la vallée et jusqu'aux portes d'Ékron. Les Philistins blessés à mort tombèrent dans le chemin de Schaaraïm jusqu'à Gath et jusqu'à Ékron.

Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ wá lɛ́ kɔ sín Filisitɛ́ɛn lɛ́ɛ gúdo, bó wá bɛ́ nǔ e Filisitɛ́ɛn lɛ́ɛ jó dó nyi fí e yě ɖó gɔnu ɖó é bǐ.
17.53 Et les enfants d'Israël revinrent de la poursuite des Philistins, et pillèrent leur camp.

Bɔ Davídi sɔ́ nya Filisitɛ́ɛn ɔ́ sín ta yi Jeluzalɛ́mu, bó bɛ́ ahwanfunnú tɔn lɛ́ɛ dó goxɔ tɔn mɛ. Jonatáan jɛ akɔ xá Davídi
17.54 David prit la tête du Philistin et la porta à Jérusalem, et il mit dans sa tente les armes du Philistin.

Hwenu e Sawúlu mɔ Davídi bɔ é xwe ahwan fun xá Filisitɛ́ɛn ɔ́ gbé ɔ́, é kanbyɔ́ Avunɛ́ɛ ahwangán tɔn e kpa acɛ nú ahwangɔnu ɔ́ ɖɔ: “Avunɛ́ɛ, mɛ̌ ví ká nyí nyaví énɛ́?” Bɔ Avunɛ́ɛ xwlé nǔ n'i ɖɔ: “Sɛ́mɛɖó, un mɔ do ná ǎ.”
17.55 Lorsque Saül avait vu David marcher à la rencontre du Philistin, il avait dit à Abner, chef de l'armée : De qui ce jeune homme est-il fils, Abner? Abner répondit : Aussi vrai que ton âme est vivante, ô roi ! Je l'ignore.

Bɔ axɔ́sú ɔ́ ɖɔ nú Avunɛ́ɛ ɖɔ: “Bo ba do ná nú mì, bó tunwun mɛ e ví wɛ é.”
17.56 Informe-toi donc de qui ce jeune homme est fils, dit le roi.

Ée Davídi yi hu Filisitɛ́ɛn ɔ́ bó lɛ́ kɔ wá ɔ́, Avunɛ́ɛ kplá ɛ yi Sawúlu gɔ́n. Filisitɛ́ɛn ɔ́ sín ta ka kpo ɖo alɔ tɔn mɛ hwenɛ́nu.
17.57 Et quand David fut de retour après avoir tué le Philistin, Abner le prit et le mena devant Saül. David avait à la main la tête du Philistin.

Sawúlu ɖɔ n'i ɖɔ: “Nyaví ɛ, mɛ̌ vǐ ká nú we?” Davídi ka yí gbe n'i ɖɔ: “Mɛsɛntɔ́ towe Jɛsée Bɛteleyɛ́munu ɔ́ ví wɛ nú mì.”
17.58 Saül lui dit : De qui es-tu fils, jeune homme ? Et David répondit : Je suis fils de ton serviteur Isaï, Bethléhémite.