Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

1 Samuwɛ́li 11 - 1 Samuel 11
Axɔ́sú Naxáci Amumɔ́ɔ ví ɔ́ wá tɔ́n ahwan Yavɛ́ci ɖo Galadi. Yavɛ́cinu lɛ́ɛ bǐ ɖɔ nú Naxáci ɖɔ: “Jɛ akɔ xá mǐ, nú mǐ nǎ nɔ se tónú nú we.”
11.1 Nachasch, l'Ammonite, vint assiéger Jabès en Galaad. Tous les habitants de Jabès dirent à Nachasch : Traite alliance avec nous, et nous te servirons.

Lo ɔ́, axɔ́sú ɔ́ ɖɔ nú yě ɖɔ: “Nú mi jló nú má jɛ akɔ xá mi ɔ́, mi ná yí gbe bɔ un ná tɔ́n nukún aɖisíxwé tɔn ɔ́ mi bǐ sésé dó dó winnyá Izlayɛ́li togun ɔ́ bǐ.”
11.2 Mais Nachasch, l'Ammonite, leur répondit : Je traiterai avec vous à la condition que je vous crève à tous l'oeil droit, et que j'imprime ainsi un opprobre sur tout Israël.

Tomɛxó Yavɛ́ci tɔn lɛ́ɛ ɖɔ nú Naxáci ɖɔ: “Nɔ te kpɔ́n mǐ káká nú azǎn tɛ́nwe, énɛ́ ɔ́, mǐ ná sɛ́ wɛn dó Izlayɛ́li to ɔ́ bǐ mɛ. Ényí mɛɖé má tíin, bó ná hwlɛ́n mǐ gán ǎ ɔ́, mǐ ná sɔ́ miɖée wá jó nú we.”
11.3 Les anciens de Jabès lui dirent : Accorde-nous une trêve de sept jours, afin que nous envoyions des messagers dans tout le territoire d'Israël ; et s'il n'y a personne qui nous secoure, nous nous rendrons à toi.

Mɛ e è sɛ́ dó lɛ́ɛ wá Giveya Sawúlu toxo mɛ, bo ɖɔ xó nɛ́ lɛ́ɛ bǐ nú togun ɔ́, bɔ mɛ e ɖo to ɔ́ mɛ lɛ́ɛ bǐ wlí avǐ bó ya ɖésú.
11.4 Les messagers arrivèrent à Guibea de Saül, et dirent ces choses aux oreilles du peuple. Et tout le peuple éleva la voix, et pleura.

Hwe énɛ́ ɔ́ nu ɔ́, Sawúlu kplá nyibú lɛ́ɛ sín gle mɛ, bo ɖo xwé gbe wá wɛ. É kanbyɔ́ ɖɔ: “Étɛ́ ka jɛ bɔ mɛ bǐ ɖo avǐ ya wɛ?” Bɔ è ɖɔ nǔ e mɛ e gosín Yavɛ́ci lɛ́ɛ ɖɔ ɔ́ n'i.
11.5 Et voici, Saül revenait des champs, derrière ses boeufs, et il dit : Qu'a donc le peuple pour pleurer? On lui raconta ce qu'avaient dit ceux de Jabès.

Ée Sawúlu se mɔ̌ lě tlóló ɔ́, Yɛ Mawu tɔn wá jǐ tɔn, bɔ xomɛ ɖaxó ɖé sin i.
11.6 Dès que Saül eut entendu ces choses, il fut saisi par l'esprit de Dieu, et sa colère s'enflamma fortement.

É sɔ́ nyibú we bó já bǐ, bó bɛ́ nú wɛnsagun lɛ́ɛ bo ɖɔ yě ní yi gbɔn Izlayɛ́li to ɔ́ bǐ mɛ, bó ɖɔ: “Mɛ ɖěbǔ gbɛ́ ɖɔ émí kún ná xwedó Samuwɛ́li kpó Sawúlu kpó yi ahwan fun gbé ó ɔ́, lě e è nǎ wa nyibú tɔn lɛ́ɛ nú gbɔn é ɖíe.” Ée yě se mɔ̌ ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ dó xɛsi yě bǐ, bɔ yě bǐ sɛ ta kplé ɖó bǔ.
11.7 Il prit une paire de boeufs, et les coupa en morceaux, qu'il envoya par les messagers dans tout le territoire d'Israël, en disant : Quiconque ne marchera pas à la suite de Saül et de Samuel, aura ses boeufs traités de la même manière. La terreur de l'Éternel s'empara du peuple, qui se mit en marche comme un seul homme.

Sawúlu sɔ́ yě bǐ sín kɛ́n ɖo Bɛzɛ́ki Akɔta e ɖo totaligbé lɛ́ɛ ɔ́, yě mɛ adɔ̌kpo afɔtɔn wɛ (300.000). Bɔ akɔta Judáa tɔn ɔ́ nyí gbɛtɔ́ adɔ̌kpo ɖě děgba we afɔwó (30.000).
11.8 Saül en fit la revue à Bézek ; les enfants d'Israël étaient trois cent mille, et les hommes de Juda trente mille.

Yě ɖɔ nú wɛnsagun e gosín Yavɛ́ci wá lɛ́ɛ ɖɔ: “Mi ná ɖɔ nú Yavɛ́cinu e ɖo Galadi lɛ́ɛ ɖɔ: sɔ hwe yi hwǎn ɔ́, mi ná mɔ alɔgɔ́númɛtɔ́.” Wɛnsagun lɛ́ɛ yi dó wɛn énɛ́ ɔ́ Yavɛ́cinu lɛ́ɛ, bɔ é víví nú yě káká,
11.9 Ils dirent aux messagers qui étaient venus : Vous parlerez ainsi aux habitants de Jabès en Galaad : Demain vous aurez du secours, quand le soleil sera dans sa chaleur. Les messagers portèrent cette nouvelle à ceux de Jabès, qui furent remplis de joie ;

bɔ yě ɖɔ nú Amumɔ́ɔ ví lɛ́ɛ ɖɔ: “É jɛ sɔ ɔ́, mǐ nǎ sɔ́ miɖée wá jó nú mi, bɔ mi ná sɔ́ mǐ dó wa nǔ e jló mi é ná.”
11.10 et qui dirent aux Ammonites : Demain nous nous rendrons à vous, et vous nous traiterez comme bon vous semblera.

Ayǐhɔ́ngbe tɔn ɔ́, Sawúlu má ahwanfuntɔ́ tɔn lɛ́ɛ ɖó donu atɔn. Bɔ yě byɔ́ Amumɔ́ɔ ví lɛ́ɛ sín ahwankpá mɛ zǎnzǎn tɛɛn bo hu yě káká bɔ hwe yi hwǎn. Mɛ e kpo lɛ́ɛ hɔn bó gba dó yětɔn yětɔn, mɛɖé sɔ́ ba mɛɖé ǎ.
11.11 Le lendemain, Saül divisa le peuple en trois corps. Ils pénétrèrent dans le camp des Ammonites à la veille du matin, et ils les battirent jusqu'à la chaleur du jour. Ceux qui échappèrent furent dispersés, et il n'en resta pas deux ensemble.

Togun ɔ́ ɖɔ nú Samuwɛ́li ɖɔ: “Mɛ̌ ká nyí mɛ e ɖɔ Sawúlu kún sixú ɖu gǎn ɖo mǐ nu ó lɛ́ɛ? È nǐ ɖe yě gba, nú mǐ nǎ hu yě.”
11.12 Le peuple dit à Samuel : Qui est-ce qui disait : Saül régnera-t-il sur nous ? Livrez ces gens, et nous les ferons mourir.

Sawúlu ka ɖɔ: “È nǎ hu mɛɖé égbé ǎ. Đó égbé ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ hwlɛ́n togun tɔn Izlayɛ́li gán.”
11.13 Mais Saül dit : Personne ne sera mis à mort en ce jour, car aujourd’hui l'Éternel a opéré une délivrance en Israël.

Bɔ Samuwɛ́li ɖɔ nú togun ɔ́ ɖɔ: “Mi wá mǐ yi Gilugalu bó ná yi sɔ́ axɔ́sú ɔ́ ɖó zinkpo jí.”
11.14 Et Samuel dit au peuple : Venez, et allons à Guilgal, pour y confirmer la royauté.

Togun ɔ́ bǐ yi Gilugalu bo sɔ́ Sawúlu axɔ́sú, bó sá kɔnɖókpɔ́vɔ́ nú Mawu, bɔ Sawúlu kpó togun ɔ́ bǐ kpó ɖu agɔ̌ gɛnnyii.
11.15 Tout le peuple se rendit à Guilgal, et ils établirent Saül pour roi, devant l'Éternel, à Guilgal. Là, ils offrirent des sacrifices d'actions de grâces devant l'Éternel ; et là, Saül et tous les hommes d'Israël se livrèrent à de grandes réjouissances.