Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

1 Samuwɛ́li 10 - 1 Samuel 10
Ée Sawúlu nɔ te ɔ́, Samuwɛ́li sɔ́ ami goví ɖokpó bó kɔn dó ta nú Sawúlu, bó kplá así kɔ n'i, bó ɖɔ: “Mawu Mavɔmavɔ ɖésú wɛ kɔn ami dó ta nú we, bó sɔ́ we axɔ́sú ɖó togun tɔn nu.
10.1 Samuel prit une fiole d'huile, qu’il répandit sur la tête de Saül. Il le baisa, et dit : L'Éternel ne t'a-t-il pas oint pour que tu sois le chef de son héritage ?

Zaanɖé din ɔ́, a nǎ jó mì dó, bó ná ɖidó; a nǎ mɔ nya we ɖé lɛ́ɛ ɖo yɔdo Hlacɛ́li tɔn kɔn, ɖo Bɛnjamɛ́ɛ sín dogbó jí, ɖo Sɛlusáxi; yě ná ɖɔ nú we ɖɔ: ‘Tócí asi e ba gbé a yi lɛ́ɛ ɔ́, è ko mɔ yě. Din ɔ́, tɔ́ towe sɔ́ ɖo tócí xó ɖé ɖɔ wɛ ǎ, lo ɔ́ mi lin wɛ é ɖe bó nɔ ɖɔ: nɛ̌ un ka ná bló gbɔn din bo mɔ vǐ ce?’
10.2 Aujourd'hui, après m'avoir quitté, tu trouveras deux hommes près du sépulcre de Rachel, sur la frontière de Benjamin, à Tseltsach. Ils te diront : Les ânesses que tu es allé chercher sont retrouvées ; et voici, ton père ne pense plus aux ânesses, mais il est en peine de vous, et dit : Que dois-je faire au sujet de mon fils ?

A gosín fínɛ́ bó sɛ yi kpɛɖé ɔ́, a nǎ jɛ Tabɔ́ɔ cɛ́nitín kpá. A nǎ mɔ nya atɔn ɖé lɛ́ɛ ɖo fínɛ́, bɔ yě ná xwe Mawu gɔ́n ɖo Betɛ́li: mɛ ɖokpó ná hɛn gbɔ̌ví atɔn, mɛ wegɔ́ ɔ́ ná hɛn wɔ̌xúxú atɔn bɔ mɛ atɔngɔ́ ɔ́ ná hɛn vɛ̌ɛn anyǔglo ɖokpó.
10.3 De là tu iras plus loin, et tu arriveras au chêne de Thabor, où tu seras rencontré par trois hommes montant vers Dieu à Béthel, et portant l'un trois chevreaux, l'autre trois gâteaux de pain, et l'autre une outre de vin.

Yě ná kanbyɔ́ we ɖɔ hwi ɖo ɖagbe a jí, bó ná ná we wɔ̌xúxú we, bɔ a na yí ɖo yě sí.
10.4 Ils te demanderont comment tu te portes, et ils te donneront deux pains, que tu recevras de leur main.

Énɛ́ gúdo ɔ́, a na wá Giveya-Eloyimu fí e ahwankpá Filisitɛ́ɛn lɛ́ɛ tɔn ɖokpó ɖe é. A ɖo toxo ɔ́ mɛ byɔ́ wɛ ɔ́, a nǎ kpé gbeyíɖɔ Mawu tɔn sín gbɛ̌ta ɖé; yě ná jɛ te sín só jí, bɔ agǐdigbo kpó hǔn kpó, kpete kpó kanhún kpó ná ɖo nukɔn nú yě, bɔ Yɛ Mawu tɔn ná wá ta yětɔn, bɔ yě ná ɖo xó e Mawu ɖɔ nú yě ɔ́ ɖɔ wɛ.
10.5 Après cela, tu arriveras à Guibea Élohim, où se trouve une garnison de Philistins. En entrant dans la ville, tu rencontreras une troupe de prophètes descendant du haut lieu, précédés du luth, du tambourin, de la flûte et de la harpe, et prophétisant eux-mêmes.

Mawu Mavɔmavɔ sín Yɛ ná wá jǐ we, bɔ Mawu ná jɛ xó ɖɔ gbɔn jǐ we jí yě ɖɔhun, bɔ a nǎ húzú gbɛtɔ́ ɖěvo.
10.6 L'esprit de l'Éternel te saisira, tu prophétiseras avec eux, et tu seras changé en un autre homme.

Ényí nǔ énɛ́ lɛ́ɛ bǐ jɛ ɔ́, a nǎ tunwun ɖɔ Mawu ɖo kpɔ́ xá émí nǔgbó. Hwenɛ́nu ɔ́, a nǎ jɛ nǔ wa jí lě e é byɔ́ gbɔn é.
10.7 Lorsque ces signes auront eu pour toi leur accomplissement, fais ce que tu trouveras à faire, car Dieu est avec toi.

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, a nǎ zɔn mǐ yi Gilugalu, bɔ un ná wá mɔ we ɖo fínɛ́, bó ná sá vɔ̌ e è nɔ dó zo é, kpódó kɔnɖókpɔ́ sín vɔ̌ kpó. A na nɔ te káká nú azǎn tɛ́nwe, bɔ un ná wá bó ná ɖɔ nǔ e a na wa ɔ́ nú we.”
10.8 Puis tu descendras avant moi à Guilgal ; et voici, je descendrai vers toi, pour offrir des holocaustes et des sacrifices d'actions de grâces. Tu attendras sept jours, jusqu'à ce que j'arrive auprès de toi et que je te dise ce que tu dois faire.

Ée Sawúlu dó gǔdo Samuwɛ́li lě tlóló ɔ́, Mawu sɔ́ ayi ɖěvo dó xomɛ n'i, bɔ nǔ e Samuwɛ́li ɖɔ n'i lɛ́ɛ bǐ jɛ gbe énɛ́ ɔ́ gbe.
10.9 Dès que Saül eut tourné le dos pour se séparer de Samuel, Dieu lui donna un autre coeur, et tous ces signes s'accomplirent le même jour.

Ée yě wǎ Giveya ɔ́, gbeyíɖɔ Mawu tɔn sín gbɛ̌ta ɖokpó wá kpé Sawúlu, bɔ Yɛ Mawu tɔn wá jǐ tɔn, bɔ é jɛ xó e Mawu ɖɔ gbɔn jǐ tɔn lɛ́ɛ ɖɔ jí ɖo tɛ́ntin yětɔn.
10.10 Lorsqu'ils arrivèrent à Guibea, voici, une troupe de prophètes vint à sa rencontre. L'esprit de Dieu le saisit, et il prophétisa au milieu d'eux.

Mɛ ɖěɖě kó tunwun i ɖ'ayǐ lɛ́ɛ mɔ ɛ bo ɖɔ: “É ɖo xó e Mawu sɔ́ dó nu n'i lɛ́ɛ ɖɔ wɛ éé kpó gbeyíɖɔ Mawu tɔn lɛ́ɛ kpó.” Bɔ mɛ lɛ́ɛ nɔ kanbyɔ́ yěɖée ɖo togun ɔ́ mɛ ɖɔ: “Nɛ̌ ka gbɔn nú Sawúlu Kícu ví ɔ́? Élɔ́ nyí gbeyíɖɔ Mawu tɔn wɛ a?”
10.11 Tous ceux qui l'avaient connu auparavant virent qu'il prophétisait avec les prophètes, et l'on se disait l'un à l'autre dans le peuple : Qu'est-il arrivé au fils de Kis ? Saül est-il aussi parmi les prophètes ?

Nya Giveyanu ɖokpó kanbyɔ́ ɖɔ: “Bɔ mɛ̌ ká nyí tɔ́ yětɔn lo?” Fínɛ́ wɛ è jɛ lǒ dó jí ɖe ɖɔ: “Sawúlu lɔ nyí gbeyíɖɔ Mawu tɔn wɛ a?”
10.12 Quelqu'un de Guibea répondit : Et qui est leur père? -De là le proverbe : Saül est-il aussi parmi les prophètes ?

Ée é ɖɔ xó e Mawu ɖɔ n'i lɛ́ɛ fó ɔ́, é ɖidó só ɔ́ jí.
10.13 Lorsqu'il eut fini de prophétiser, il se rendit au haut lieu.

Sawúlu ɔ́, tɔ́ tɔn nɔví kanbyɔ́ é kpó mɛsɛntɔ́ tɔn kpó ɖɔ: “Fítɛ́ mi ka yi?” Sawúlu ka yí gbe n'i ɖɔ: “Tócí lɛ́ɛ ba gbé wɛ mǐ yi, mǐ ká mɔ yě ǎ, bɔ mǐ yi kan nǔ byɔ́ Mawu ɖo Samuwɛ́li gɔ́n.”
10.14 L'oncle de Saül dit à Saül et à son serviteur: Où êtes-vous allés? Saül répondit : Chercher les ânesses ; mais nous ne les avons pas aperçues, et nous sommes allés vers Samuel.

Tɔ́ tɔn nɔví ɔ́ lɛ́ ɖɔ nú yě ɖɔ: “Mi bo ɖɔ nǔ e Samuwɛ́li ɖɔ nú mi é nú mì.”
10.15 L'oncle de Saül reprit : Raconte-moi donc ce que vous a dit Samuel.

Sawúlu ka yí gbe n'i ɖɔ: “É ɖɔ nú mǐ ɖɔ è ko mɔ tócí lɛ́ɛ.” É ká ɖɔ xó ɖěbǔ n'i dó axɔ́súɖuɖu e xó Samuwɛ́li ɖɔ n'i ɔ́ wú ǎ.
10.16 Et Saül répondit à son oncle : Il nous a assuré que les ânesses étaient retrouvées. Et il ne lui dit rien de la royauté dont avait parlé Samuel.

Samuwɛ́li ylɔ́ Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ bǐ kplé ɖo Mawu Mavɔmavɔ nukɔn ɖo Misipa,
10.17 Samuel convoqua le peuple devant l'Éternel à Mitspa,

bó ɖɔ nú yě ɖɔ: “Xó e Mawu Mavɔmavɔ, Mawu Izlayɛ́li tɔn ɖɔ ɔ́ ɖíe; é ɖɔ: ‘Nyɛ wɛ ɖe mi tɔ́n sín Ejípu tomɛ, bó hwlɛ́n mi gán ɖo Ejípunu lɛ́ɛ kpó axɔ́sú e ɖo tagba dó nú mi wɛ lɛ́ɛ bǐ kpó sí.’
10.18 et il dit aux enfants d'Israël : Ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël: J'ai fait monter d'Égypte Israël, et je vous ai délivrés de la main des Egyptiens et de la main de tous les royaumes qui vous opprimaient.

Égbé din ɔ́, mi ka gbɛ́ nyɛ Mawu mitɔn. Nyɛ mɛ e hwlɛ́n mi gán ɖo ya e mi ji é kpó nǔ e gbo mi lɛ́ɛ kpó bǐ mɛ é. Bɔ mi nɔ ɖɔ nú mì ɖɔ: ‘Sɔ́ axɔ́sú ɖokpó ɖó mǐ nu.’ Din ɔ́, mi zɔn akɔta mitɔn mitɔn mɛ, hɛ̌nnu mitɔn mitɔn mɛ, bó wá Mawu Mavɔmavɔ nukɔn.”
10.19 Et aujourd'hui, vous rejetez votre Dieu, qui vous a délivrés de tous vos maux et de toutes vos souffrances, et vous lui dites : Établis un roi sur nous ! Présentez-vous maintenant devant l'Éternel, selon vos tribus et selon vos milliers.

Samuwɛ́li ylɔ́ akɔta Izlayɛ́li tɔn ɖokpó ɖokpó wá Mawu Mavɔmavɔ nukɔn, bó nyi akɔ dó yě bɔ Mawu Mavɔmavɔ ɖe akɔta Bɛnjamɛ́ɛ tɔn.
10.20 Samuel fit approcher toutes les tribus d'Israël, et la tribu de Benjamin fut désignée.

Bɔ Samuwɛ́li ylɔ́ xwédo e ɖo akɔta Bɛnjamɛ́ɛ tɔn mɛ lɛ́ɛ ɖokpó ɖokpó wá Mawu Mavɔmavɔ nukɔn, bó nyi akɔ dó yě, bɔ akɔ jɛ xwédo Matli tɔn jí; é nyi akɔ dó mɛ e ɖo xwédo énɛ́ ɔ́ mɛ lɛ́ɛ, bɔ akɔ jɛ Sawúlu Kícu ví ɔ́ jí. È jɛ Sawúlu ba jí, è ka mɔ ɛ ǎ.
10.21 Il fit approcher la tribu de Benjamin par familles, et la famille de Matri fut désignée. Puis Saül, fils de Kis, fut désigné. On le chercha, maison ne le trouva point.

Bɔ è lɛ̌ kan nǔ byɔ́ Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ mɛ mɔ̌hunkɔtɔn wá fí a jí, bɔ Mawu Mavɔmavɔ yí gbe ɖɔ: “Mi yi ba ɛ ɖo agban lɛ́ɛ tɛ́ntin; fínɛ́ wɛ é hɔn hwlá cí.”
10.22 On consulta de nouveau l'Éternel : Y a-t-il encore un homme qui soit venu ici ? Et l'Éternel dit : Voici, il est caché vers les bagages.

Ée Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ mɔ̌ ɔ́, è bɛ̌ wezun bo yi dɔn ɛ sín dɔ̌n wá togun ɔ́ nukɔn; é hú taga yě bǐ.
10.23 On courut le tirer de là, et il se présenta au milieu du peuple. Il les dépassait tous de la tête.

Ée é wá ɔ́, Samuwɛ́li ɖɔ nú togun ɔ́ bǐ ɖɔ: “Mi mɔ mɛ e Mawu Mavɔmavɔ sɔ́ é a? Mɛ éé ɖɔhun ɖě ɖo to ɔ́ mɛ ǎ.” Bɔ togun ɔ́ bǐ kpa awǒbóbó bó sú xó ɖɔ: “Susu nú axɔ́sú ɔ́.”
10.24 Samuel dit à tout le peuple : Voyez-vous celui que l'Éternel a choisi ? Il n'y a personne dans tout le peuple qui soit semblable à lui. Et tout le peuple poussa les cris de : Vive le roi !

Samuwɛ́li wá ɖɔ acɛ e axɔ́sú ɔ́ ɖó ɔ́, bó wlán bǐ dó wěma mɛ, bó sɔ́ ɖó Mawu Mavɔmavɔ nukɔn. Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, é nyi togun ɔ́, bɔ mɛ ɖokpó ɖokpó yi xwé tɔn gbe.
10.25 Samuel fit alors connaître au peuple le droit de la royauté, et il l'écrivit dans un livre, qu'il déposa devant l'Éternel. Puis il renvoya tout le peuple, chacun chez soi.

Sawúlu ɖésú ká yi xwé tɔn gbe ɖo Giveya, bɔ Mawu ɖɔ xó dó ayi mɛ nú mɛ e nyɔ́ ahwan fun ganjí lɛ́ɛ ɖě, bɔ yě kplá ɛ hɛn yi.
10.26 Saül aussi s'en alla dans sa maison à Guibea. Il fut accompagné par les honnêtes gens, dont Dieu avait touché le coeur.

Nǔ ɖo mɔ̌ có, nǔvɔ́nɔ ɖé lɛ́ɛ tíin bó nɔ́ ɖɔ: “Étɛ́! Mɛ e ɖo mǐ ná hwlɛ́n gán wɛ é ɖíe a?” Bɔ yě gbɛ́ wǎn n'i, bó hɛn nǔɖé wá ná ɛ ǎ. Sawúlu ka ké ya ná ǎ.
10.27 Il y eut toutefois des hommes pervers, qui disaient : Quoi !c'est celui-ci qui nous sauvera! Et ils le méprisèrent, et ne lui apportèrent aucun présent. Mais Saül n'y prit point garde.