Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Hwliti 4 - Ruth 4
Daxwi énɛ́ ɔ́ mɛ ɔ́, Bowozi yi toxo ɔ́ sín hɔntogbó jí fí e è nɔ kplé xó ɖɔ ɖe ɔ́, bó jínjɔ́n ayǐ. Fínɛ́ wɛ é ɖe bɔ nya e xó é ɖɔ nú Hwliti ɖɔ é sɛkpɔ́ ɛ hú émí ɔ́ wá xweyǐgbe, lobɔ é ylɔ́ ɛ, bó ɖɔ é ní wá jínjɔ́n ayǐ, bɔ nya ɔ́ wá jínjɔ́n ayǐ.
4.1 Boaz monta à la porte, et s'y arrêta. Or voici, celui qui avait droit de rachat, et dont Boaz avait parlé, vint à passer. Boaz lui dit : Approche, reste ici, toi un tel. Et il s'approcha, et s'arrêta.

Bowozi ylɔ́ tomɛxó wǒ, ɖɔ yě ní wá jínjɔ́n ayǐ. Ée yě wǎ jínjɔ́n ayǐ ɔ́,
4.2 Boaz prit alors dix hommes parmi les anciens de la ville, et il dit :  Asseyez-vous ici. Et ils s'assirent.

é ɖɔ nú mɛ e nyí Elimɛlɛ́ki sín mɛ hú i ɔ́ ɖɔ: “Nɔemíi lɛ́ kɔ sín Mɔwabu wá. É ɖo nɔví mǐtɔn Elimɛlɛ́ki sín ayǐkúngban ná sa wɛ.
4.3 Puis il dit à celui qui avait le droit de rachat : Naomi, revenue du pays de Moab, a vendu la pièce de terre qui appartenait à notre frère Élimélec.

Un tunwun ɖɔ má ɖɔ nú we, bó ná byɔ́ we ɖɔ hwi ní yí ayǐkúngban ɔ́ ɖo tomɛxó lɛ́ɛ kpódó mɛ e jínjɔ́n ayǐ ɖo fí lɛ́ɛ kpó nukɔn. Ényí a jló ná wa tɛn e mɛ a ɖe ɔ́ sín azɔ̌ hǔn, wa. A ma ka jló ǎ hǔn ɖɔ nú mì, ɖó nyi jɛ́n bɔ dó wǔ we tlóló.” Nya ɔ́ yí gbe n'i ɖɔ émí ná yí ayǐkúngban ɔ́.
4.4 J'ai cru devoir t'en informer, et te dire : Acquiers-la, en présence des habitants et en présence des anciens de mon peuple. Si tu veux racheter, rachète ; mais si tu ne veux pas, déclare-le-moi, afin que je le sache. Car il n'y a personne avant toi qui ait le droit de rachat, et je l'ai après toi. Et il  répondit : je rachèterai.

Bowozi lɛ́ yí xó bó ɖɔ: “Gbe e gbe a nǎ yí ayǐkúngban ɔ́ ɖo Nɔemíi sí ɔ́, a ɖǒ nǎ lɛ́ yí Hwliti Mɔwabunu asúkúsi ɔ́ dó xɔ towe sá, bónú ayǐkúngban ɔ́ ná kpo ɖo asú tɔn e kú ɔ́ sín hɛ̌nnu tɔn nyí wɛ.”
4.5 Boaz dit : Le jour où tu acquerras le champ de la main de Naomi, tu l'acquerras en même temps de Ruth la Moabite, femme du défunt, pour relever le nom du défunt dans son héritage.

Bɔ nya ɔ́ ká yí gbe n'i ɖɔ: “Ényí mɔ̌ wɛ hǔn un sɔ́ ná yí ǎ, ɖó un táá wá gba dɔkun nyɛ ɖésúnɔ tɔn lɛ́ɛ dó. Azɔ̌ énɛ́ e nyí ce ɔ́, un jó nú we, ɖó nyɛ ɖésúnɔ sixú wa ǎ.”
4.6 Et celui qui avait le droit de rachat répondit : Je ne puis pas racheter pour mon compte, crainte de détruire mon héritage ; prends pour toi mon droit de rachat, car je ne puis pas racheter.

Đ'ayǐ xóxó ɖo Izlayɛ́li ɔ́, nú è xɔ nǔɖé abǐ è ɖyɔ̌ nǔɖé xá mɛɖé ɔ́, mɛ ɖokpó nɔ ɖe afɔkpa tɔn bo nɔ sɔ́ jó nú mɛ ɖě ɔ́ bó nɔ dó ɖó ata xó ɔ́ jí. Énɛ́ ɔ́ wɛ nɔ ɖe xlɛ́ ɖɔ è ko ɖɔ xó ɔ́ gbo.
4.7 Autrefois en Israël, pour valider une affaire quelconque relative à un rachat ou à un échange, l'un ôtait son soulier et le donnait à l'autre : cela  servait de témoignage en Israël.

Énɛ́ ɔ́ wú wɛ, hwenu e nya ɔ́ ɖo ɖiɖɔ nú Bowozi wɛ ɖɔ é ní yí ayǐkúngban ɔ́ é ɔ́, é ɖe afɔkpa tɔn bó sɔ́ jó nú Bowozi.
4.8 Celui qui avait le droit de rachat dit donc à Boaz : Acquiers pour ton  compte ! Et il ôta son soulier.

Bɔ Bowozi ɖɔ nú tomɛxó lɛ́ɛ kpódó mɛ e ɖo fínɛ́ lɛ́ɛ bǐ kpán ɖɔ: “Mi mɛ bǐ nukún mɛ wɛ un yí nǔ e nyí Elimɛlɛ́ki kpódó vǐ tɔn Kiliɔ́ni kpó Maxlɔ́ni kpán tɔn lɛ́ɛ bǐ ɖo Nɔemíi sí ɖe égbé din mɛ.
4.9 Alors Boaz dit aux anciens et à tout le peuple : Vous êtes témoins aujourd’hui que j'ai acquis de la main de Naomi tout ce qui appartenait à  Élimélec, à Kiljon et à Machlon,

Mɔ̌ ɖokpó ɔ́, un sɔ́ Hwliti Mɔwabunu, Maxlɔ́ni e kú ɔ́ sín asi ɖó xɔ ce sá. Énɛ́ ɔ́, ayǐkúngban ɔ́ ná nɔ mɛ e kú ɔ́ sín hɛ̌nnu mɛ, vǐ tɔn lɛ́ɛ ná hɛn nyǐkɔ tɔn ɖó te ɖo hɛ̌nnumɔ tɔn lɛ́ɛ tɛ́ntin, bó ná hɛn ɖó te ɖo to tɔn mɛ. Mi bǐ nukún mɛ wɛ nǔ énɛ́ lɛ́ɛ bǐ jɛ ɖe.”
4.10 et que je me suis également acquis pour femme Ruth la Moabite,  femme de Machlon, pour relever le nom du défunt dans son héritage, et  afin que le nom du défunt ne soit point retranché d'entre ses frères et de la porte de son lieu. Vous en êtes témoins aujourd'hui !

Tomɛxó lɛ́ɛ kpódó mɛ e ɖo fínɛ́ lɛ́ɛ bǐ kpán yí gbe ɖɔ: “Ɛɛn nukún mǐtɔn mɛ wɛ nǔ énɛ́ lɛ́ɛ bǐ jɛ ɖe. Mawu Mavɔmavɔ ní xo ɖɛ dó nyɔ̌nu e byɔ́ xɔ towe sá ɔ́ jí, bónú é ní gba kún Jakɔ́bu sín asi Hlacɛ́li kpó Lěya kpó e dó Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ sín kún é ɖɔhun. Dɔkun towe ní d'agba ɖo Efláta sín ayǐkúngban jí. Nyǐkɔ towe ní yi jǐ ɖo Bɛteleyɛ́mu to ɔ́ bǐ mɛ.
4.11 Tout le peuple qui était à la porte et les anciens dirent : Nous en  sommes témoins ! Que l'Éternel rende la femme qui entre dans ta maison  semblable à Rachel et à Léa, qui toutes les deux ont bâti la maison  d'Israël ! Manifeste ta force dans Éphrata, et fais-toi un nom dans  Bethléhem ! 

Mawu Mavɔmavɔ ní bló bónú nyɔ̌nu énɛ́ ɔ́ ní ji vǐ gěgé nú we, bónú xwé towe ní gɔ́ Pɛlɛ́si e Judáa ji ɖo Tamáa xomɛ ɔ́ sín xwé ɖɔhun.”
4.12 Puisse la postérité que l'Éternel te donnera par cette jeune femme  rendre ta maison semblable à la maison de Pérets, qui fut enfanté à Judapar Tamar !

Énɛ́ ɔ́, Bowozi yí Hwliti dó xɔ tɔn sá, bɔ Mawu Mavɔmavɔ bló bɔ é mɔ xo bó ji vǐ súnnu ɖokpó.
4.13 Boaz prit Ruth, qui devint sa femme, et il alla vers elle. L'Eternel permit à Ruth de concevoir, et elle enfanta un fils.

Nyɔ̌nu Bɛteleyɛ́munu lɛ́ɛ ɖɔ nú Nɔemíi ɖɔ: “Susu nú Mawu Mavɔmavɔ, ɖó é bló bɔ è ji mɛ e ná kpé nukún dó wǔ we é. Vǐvú towe ní nyí nǔsúɖaxó ɖo Izlayɛ́li.
4.14 Les femmes dirent à Naomi : Béni soit l'Éternel, qui ne t'a point laissé manquer aujourd'hui d'un homme ayant droit de rachat, et dont le nom sera célébré en Israël !

É ná ná ayi j'ayǐ we bó ná kpé nukún wǔ we ɖo kpikpoxɔmɛ. Vǐ towe si ɔ́ hú vǐ tɛ́nwe nú we, ɖó é yí wǎn nú we bó ji vǐ súnnu élɔ́ nú we.”
4.15 Cet enfant restaurera ton âme, et sera le soutien de ta vieillesse ; car ta  belle-fille, qui t'aime, l'a enfanté, elle qui vaut mieux pour toi que sept fils.

Nɔemíi yí vǐ ɔ́ bó dɔn ɛ dó wǔ, bo zin alɔ dó akɔ́n ɖɔ émí ná tɔ́jú i.
4.16 Naomi prit l'enfant et le mit sur son sein, et elle fut sa garde.

Nyɔ̌nu e ɖo xwé tɔn kpá lɛ́ɛ nɔ́ ɖɔ: “Nɔemíi ɖó vǐ súnnu ɖokpó!” Yě ylɔ́ vǐ ɔ́ ɖɔ Ovɛ́di. Ovɛ́di wɛ ji Jɛsée Davídi sín tɔ́.
4.17 Les voisines lui donnèrent un nom, en disant : Un fils est né à Naomi ! Et elles l'appelèrent Obed. Ce fut le père d'Isaï père de David.

Davídi ɔ́, tɔ́gbó tɔn lɛ́ɛ ɖíe, bɛ́ sín Pɛlɛ́si jí: Pɛlɛ́si ji Ɛslɔ́ni.
4.18 Voici la postérité de Pérets.

Ɛslɔ́ni ji Hlamu, Hlamu ji Aminadabu,
4.19 Pérets engendra Hetsron ; Hetsron engendra Ram; Ramengendra  Amminadab ;

Aminadabu ji Naxicɔ́ni, Naxicɔ́ni ji Saluma,
4.20 Amminadab engendra Nachschon ; Nachschon engendra Salmon ;

Saluma ji Bowozi, Bowozi ji Ovɛ́di,
4.21 Salmon engendra Boaz ; Boaz engendra Obed ;

Ovɛ́di ji Jɛsée, Jɛsée ji Davídi.
4.22 Obed engendra Isaï ; et Isaï engendra David.