Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Hwɛɖɔtɔ́ 6 - Juges 6
Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ lɛ́ wa nǔ e má nyɔ́ Mawu Mavɔmavɔ nukún mɛ ǎ é. Énɛ́ ɔ́ wú wɛ Mawu Mavɔmavɔ jó yě nú Madiáani ví lɛ́ɛ xɔ xwe tɛ́nwe.
6.1 Les enfants d'Israël firent ce qui déplaît à l'Éternel ; et l'Éternel les livra  entre les mains de Madian, pendant sept ans.

Madiáani ví lɛ́ɛ dó ya nú Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɖésú. Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ nɔ́ hɔn hwlá cí do lɛ́ɛ mɛ, sónu lɛ́ɛ mɛ kpó fí e gɛ́dɛ́ ɖo só lɛ́ɛ ta lɛ́ɛ kpó, bó ná dó gló yě.
6.2 La main de Madian fut puissante contre Israël. Pour échapper à  Madian, les enfants d'Israël se retiraient dans les ravins des montagnes, dans les cavernes et sur les rochers fortifiés.

Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ dó jinukún yětɔn lɛ́ɛ hweɖěbǔnu ɔ́, Madiáani ví lɛ́ɛ kpó Amalɛ́ki ví lɛ́ɛ kpó, kpódó yě mɛ e gosín zǎnzǎnhwe jí lɛ́ɛ kpó nɔ wá tɔ́n ahwan yě.
6.3 Quand Israël avait semé, Madian montait avec Amalek et les fils de  l'Orient, et ils marchaient contre lui.

Yě nɔ́ jɛ agban ɖó ayǐkúngban Izlayɛ́li tɔn jí, bó nɔ́ vívá kún nú nǔkún yětɔn lɛ́ɛ káká yi Gaza kpá. Yě nɔ́ jó nǔɖuɖu ɖěbǔ dó nú Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ǎ; yě nɔ́ jó nǔ ɖěbǔ dó ǎ: gbɔ̌ oo, nyibú oo, tócí oo, yě nɔ́ jó ɖěbǔ dó ǎ.
6.4 Ils campaient en face de lui, détruisaient les productions du pays jusque vers Gaza, et ne laissaient en Israël ni vivres, ni brebis, ni boeufs, ni  ânes.

Đó yě nɔ́ ɖo yiyi wɛ kpó kanlinhwan yětɔn lɛ́ɛ kpó, kpó avɔgoxɔ yětɔn lɛ́ɛ kpó; yě nɔ́ sukpɔ́ wɛn ɖɔhun. Yě kpó lǎkúnmí yětɔn lɛ́ɛ kpó sukpɔ́ káká bɔ è sixú xa yě ǎ. Yě nɔ́ wá vun gba to ɔ́, bó nɔ́ vívá kún n'i.
6.5 Car ils montaient avec leurs troupeaux et leurs tentes, ils arrivaient  comme une multitude de sauterelles, ils étaient innombrables, eux et leurs  chameaux, et ils venaient dans le pays pour le ravager.

Énɛ́ ɔ́, Madiáani ví lɛ́ɛ dɔn Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ dó ya mɛ káká, bɔ yě sú xó ylɔ́ Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ é ní wá gɔ́ alɔ nú émí.
6.6 Israël fut très malheureux à cause de Madian, et les enfants d'Israël  crièrent à l'Éternel.

Ée Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ byɔ́ Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ é ní hwlɛ́n émí sín Madiáani ví lɛ́ɛ sí ɔ́,
6.7 Lorsque les enfants d'Israël crièrent à l'Éternel au sujet de Madian,

Mawu Mavɔmavɔ sɛ́ gbeyíɖɔ ɖokpó dó yě, bɔ é ɖɔ nú yě ɖɔ: “Mawu Mavɔmavɔ, Mawu Izlayɛ́li tɔn ɔ́ ɖɔ: ‘Un ɖe mi tɔ́n sín Ejípu, un ɖe mi tɔ́n sín kannumɔgbénu.
6.8 l'Éternel envoya un prophète aux enfants d'Israël. Il leur dit : Ainsi  parle l'Éternel, le Dieu d'Israël : Je vous ai fait monter d'Égypte, et je vous ai fait sortir de la maison de servitude.

Un hwlɛ́n mi sín Ejípunu lɛ́ɛ sí, bó hwlɛ́n mi sín mɛ e ɖo ya dó nú mi wɛ lɛ́ɛ bǐ sí; un nya yě sín nukɔn mitɔn, bo sɔ́ to yětɔn ná mi.
6.9 Je vous ai délivrés de la main des Égyptiens et de la main de tous ceux qui vous opprimaient ; je les ai chassés devant vous, et je vous ai donné leur pays.

Un ɖɔ nú mi ɖɔ nyɛ wɛ nyí Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn; mi kún ɖó ná sɛn vodún Amɔliti e tɛ́ntin mi ɖe lɛ́ɛ tɔn lɛ́ɛ ó. Lo ɔ́, mi se tónú nú mì ǎ.’ ” Mawu zɔ́n Jedenyɔ́ɔ ɖɔ ní hwlɛ́n Izlayɛ́li gán
6.10 Je vous ai dit : Je suis l'Éternel, votre Dieu ; vous ne craindrez point  les dieux des Amoréens, dans le pays desquels vous habitez. Mais vous  n'avez point écouté ma voix.

Wɛnsagun Mawu Mavɔmavɔ tɔn wá gletoxo e è nɔ ylɔ́ ɖɔ Ɔfla ɔ́ mɛ. É jínjɔ́n cɛ́nitín ɖé sá; atín énɛ́ ɔ́ ɖo Yoaci e ɖo Aviɛzɛ́ɛ hɛ́nnu mɛ ɔ́ sín ayǐkúngban jí. Jedenyɔ́ɔ Yoaci ví ɔ́, ɖo jinukún só wɛ ɖo to e mɛ è nɔ li vǐwun ɖe ɔ́ mɛ, bónú Madiáani ví lɛ́ɛ ní má mɔ ɛ ó.
6.11 Puis vint l'ange de l'Éternel, et il s'assit sous le térébinthe d'Ophra, qui  appartenait à Joas, de la famille d'Abiézer. Gédéon, son fils, battait du  froment au pressoir, pour le mettre à l'abri de Madian.

Wɛnsagun Mawu Mavɔmavɔ tɔn wá tɔ́n dó jǐ tɔn, bó ɖɔ n'i ɖɔ: “Ahwanfuntɔ́ akowunká, Mawu Mavɔmavɔ ɖo kpɔ́ xá we!”
6.12 L'ange de l'Éternel lui apparut, et lui dit : L'Éternel est avec toi, vaillant héros !

Jedenyɔ́ɔ ɖɔ n'i ɖɔ: “Aklúnɔ ce! Ényí Mawu Mavɔmavɔ ɖo kpɔ́ xá mǐ ɔ́, nɛ̌ ká gbɔn bɔ nǔ énɛ́ lɛ́ɛ bǐ jɛ dó mǐ jí? Azɔ̌jíwǔ e sín xó tɔ́ mǐtɔn lɛ́ɛ nɔ́ ɖɔ nú mǐ, bó nɔ́ ɖɔ Mawu Mavɔmavɔ ɖe émí tɔ́n sín Ejípu ɔ́, fítɛ́ nǔ énɛ́ lɛ́ɛ bǐ ká ɖe? È nǎ ɖɔ nǔgbó ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ jó mǐ dó; é jó mǐ nú Madiáani ví lɛ́ɛ.”
6.13 Gédéon lui dit : Ah ! mon seigneur, si l'Éternel est avec nous, pourquoi toutes ces choses nous sont-elles arrivées ? Et où sont tous ces prodiges que nos pères nous racontent, quand ils disent : L'Éternel ne nous a-t-il pas fait monter hors d'Égypte ? Maintenant l'Éternel nous abandonne,  et il nous livre entre les mains de Madian !

Mawu Mavɔmavɔ ka lílɛ́ kpan nukɔn Jedenyɔ́ɔ bó ɖɔ n'i ɖɔ: “Yi hwlɛ́n Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ sín Madiáani ví lɛ́ɛ sí kpó hlɔ̌nhlɔ́n e a ɖǒ ɔ́ kpó; nyɛ wɛ sɛ́ we dó.”
6.14 L'Éternel se tourna vers lui, et dit : Va avec cette force que tu as, et  délivre Israël de la main de Madian ; n'est-ce pas moi qui t'envoie ?

Jedenyɔ́ɔ ka ɖɔ n'i ɖɔ: “Aklúnɔ ce, kɛnklɛ́n! Nɛ̌ un ná sixú hwlɛ́n Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ gbɔn? Hɛ̌nnu ce wɛ nyí hɛ̌nnu e ɖo gǔdo bǐ ɖo akɔta Manasée tɔn ɔ́ mɛ é; nyɛ wɛ ka nyí yɔkpɔ́vú bǐ ɖo xwédo ce mɛ.”
6.15 Gédéon lui dit : Ah ! mon seigneur, avec quoi délivrerai-je Israël ?  Voici, ma famille est la plus pauvre en Manassé, et je suis le plus petit dans la maison de mon père.

Énɛ́ ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ n'i ɖɔ: “Un ná ɖo kpɔ́ xá we, énɛ́ ɔ́, a nǎ ɖu ɖo Madiáani ví lɛ́ɛ jí gbɛtɔ́ ɖokpó géé wɛ yě nyǐ ɖɔhun.”
6.16 L'Éternel lui dit : Mais je serai avec toi, et tu battras Madian comme  un seul homme.

Jedenyɔ́ɔ ɖɔ n'i ɖɔ: “Ényí nǔ ce nyɔ́ nukún towe mɛ nǔgbó hǔn, nǎ xlɛ́ ɖé mì nú má dó tunwun ɖɔ hwi Mawu Mavɔmavɔ ɔ́ wɛ ɖo xó ɖɔ nú mì wɛ;
6.17 Gédéon lui dit : Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, donne-moi un signe  pour montrer que c'est toi qui me parles.

ma yi cóbónú má lɛ́ kɔ wá kpó nǔníná e un jló ná zé nú we ɔ́ kpó ó.” Mawu Mavɔmavɔ ka ɖɔ n'i ɖɔ: “Un ná nɔ fí káká bɔ a nǎ lɛ́ kɔ wá.”
6.18 Ne t'éloigne point d'ici jusqu'à ce que je revienne auprès de toi, que  j'apporte mon offrande, et que je la dépose devant toi. Et l'Éternel dit : Je resterai jusqu'à ce que tu reviennes.

Jedenyɔ́ɔ ka yi ɖa gbɔ̌ví ɖokpó kpó wɔ̌xúxú e mɛ è ma dó tɔ́n ǎ é kpó; linfín kilóo gban wɛ é sɔ́ dó ɖa wɔ̌xúxú ɔ́ ná. É zé lan ɔ́ dó xasun ɖokpó mɛ, bó kɔn nǔsúnnú ɔ́ dó zɛ̌n ɖokpó mɛ; é zé bǐ wá cɛ́nitín ɖé sá, bó sɔ́ nú wɛnsagun Mawu tɔn ɔ́.
6.19 Gédéon entra, prépara un chevreau, et fit avec un épha de farine des  pains sans levain. Il mit la chair dans un panier et le jus dans un pot, les lui apporta sous le térébinthe, et les présenta.

Wɛnsagun ɔ́ ɖɔ n'i ɖɔ: “Yi zé lan ɔ́ kpó wɔ̌xúxú lɛ́ɛ kpó ɖó awǐnnya énɛ́ ɔ́ jí, bó kɔn nǔsúnnú ɔ́ dó ta ná.” Jedenyɔ́ɔ bló nǔ e wɛnsagun ɔ́ ɖɔ ɔ́.
6.20 L'ange de Dieu lui dit : Prends la chair et les pains sans levain, pose- les sur ce rocher, et répands le jus. Et il fit ainsi.

Énɛ́ ɔ́, wɛnsagun Mawu Mavɔmavɔ tɔn ɔ́ dlɛ́n alɔ, bɔ kpo e ɖo alɔ tɔn mɛ ɔ́, é zé nuvínu tɔn ɖó lan ɔ́ kpó wɔ̌xúxú lɛ́ɛ kpó wú. Ée é bló mɔ̌ ɔ́, myɔ tɔ́n sín awǐnnya ɔ́ mɛ, bó dó lan ɔ́ kpó wɔ̌xúxú lɛ́ɛ kpó zo. Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, wɛnsagun ɔ́ bú.
6.21 L'ange de l'Éternel avança l'extrémité du bâton qu'il avait à la main, et toucha la chair et les pains sans levain. Alors il s'éleva du rocher un feu qui consuma la chair et les pains sans levain. Et l'ange de l'Éternel disparut à  ses yeux.

Jedenyɔ́ɔ mɔ ɖɔ wɛnsagun Mawu Mavɔmavɔ tɔn wɛ, bó sú xó ɖɔ: “Aklúnɔ, Mawu Mavɔmavɔ! Heelú mì. Un mɔ wɛnsagun towe gannaganna!”
6.22 Gédéon, voyant que c'était l'ange de l'Éternel, dit : Malheur à moi, Seigneur Éternel ! car j'ai vu l'ange de l'Éternel face à face.

Lo ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ n'i ɖɔ: “Fífá ní nɔ kpɔ́ xá we; ma ɖi xɛsi ó; a nǎ kú ǎ.”
6.23 Et l'Éternel lui dit : Sois en paix, ne crains point, tu ne mourras pas.

Énɛ́ ɔ́, Jedenyɔ́ɔ bló vɔ̌sákpe ɖokpó ɖó fínɛ́ nú Mawu Mavɔmavɔ, bó ylɔ́ fí énɛ́ ɔ́ ɖɔ: “Mawu Mavɔmavɔ nɔ ná fífá mɛ.” Vɔ̌sákpe énɛ́ ɔ́ kpo ɖo fínɛ́ káká jɛ din ɖo Ɔfla, gletoxo hɛ̌nnu Aviɛzɛ́ɛ tɔn ɔ́ tɔn mɛ.
6.24 Gédéon bâtit là un autel à l'Éternel, et lui donna pour nom l'Éternel  paix : il existe encore aujourd'hui à Ophra, qui appartenait à la famille d'Abiézer.

Zǎn énɛ́ ɔ́ mɛ ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖe gbe nú Jedenyɔ́ɔ ɖɔ: “Zě nyibúsú tɔ́ towe tɔn ɔ́, nyibúsú wegɔ́ ɔ́ e ɖó xwe tɛ́nwe é; gba vɔ̌sákpe Baalu tɔn e tɔ́ towe ɖó ɔ́, bó sɛ́n vodún Acela bócyɔ e ɖo vɔ̌sákpe ɔ́ kpá ɔ́ síin.
6.25 Dans la même nuit, l'Éternel dit à Gédéon : Prends le jeune taureau de ton père, et un second taureau de sept ans. Renverse l'autel de Baal qui est  à ton père, et abats le pieu sacré qui est dessus. 

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, a nǎ bló vɔ̌sákpe ɖagbe ɖagbe ɖokpó ɖó só kpɛví élɔ́ jí nú Mawu Mavɔmavɔ, Mawu towe. A nǎ zé nyibúsú ɔ́ dó sá vɔ̌ e è nɔ dó zo ɔ́ ná; bǒcyɔ e a sɛ́n ɔ́ wɛ a nǎ dó flɔ́ myɔ ɔ́ ná.”
6.26 Tu bâtiras ensuite et tu disposeras, sur le haut de ce rocher, un autel à l'Éternel ton Dieu. Tu prendras le second taureau, et tu offriras un holocauste, avec le bois de l'idole que tu auras abattue.

Jedenyɔ́ɔ cyán mɛ wǒ ɖo mɛsɛntɔ́ tɔn lɛ́ɛ mɛ, bó yi bló nǔ e Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ n'i é. Lo ɔ́, zǎn mɛ wɛ é bló nǔ énɛ́ lɛ́ɛ; é glá bó bló ɖo kéze ǎ, ɖó é ɖo xɛsi ɖi nú hɛ̌nnu tɔn kpó mɛ e ɖo toxo ɔ́ mɛ lɛ́ɛ kpó wɛ.
6.27 Gédéon prit dix hommes parmi ses serviteurs, et fit ce que l'Éternel  avait dit ; mais, comme il craignait la maison de son père et les gens de la  ville, il l'exécuta de nuit, et non de jour.

Ée mɛ e ɖo toxo ɔ́ mɛ lɛ́ɛ fɔ́n zǎnzǎn ɔ́, yě mɔ ɖɔ è gba vɔ̌sákpe Baalu tɔn ɔ́, bó sɛ́n vodún Acela bócyɔ e ɖo akpá tɔn ɔ́ síin, lobo zé nyibúsú ɖokpó dó sá vɔ̌ e è nɔ dó zo ɔ́ ná ɖo vɔ̌sákpe yɔ̌yɔ́ ɔ́ jí.
6.28 Lorsque les gens de la ville se furent levés de bon matin, voici, l'autel de Baal était renversé, le pieu sacré placé dessus était abattu, et le second  taureau était offert en holocauste sur l'autel qui avait été bâti.

Yě nɔ́ kanbyɔ́ yěɖée ɖɔ: “Mɛ̌ wɛ bló mɔ̌?” Yě hwlɛ́n awɔntín ayǐ, yě ba do ná bó mɔ ɖɔ Jedenyɔ́ɔ, Yoaci ví ɔ́ wɛ.
6.29 Ils se dirent l'un à l'autre : Qui a fait cela ? Et ils s'informèrent et firent des recherches. On leur dit : C'est Gédéon, fils de Joas, qui a fait cela.

Énɛ́ ɔ́, yě ɖɔ nú Yoaci ɖɔ: “Kplá vǐ towe wá nú mǐ bónú mǐ ná hu i, ɖó é gba vɔ̌sákpe Baalu tɔn, bó sɛ́n vodún Acela bócyɔ e ɖo akpá tɔn é.”
6.30 Alors les gens de la ville dirent à Joas : Fais sortir ton fils, et qu'il meure, car il a renversé l'autel de Baal et abattu le pieu sacré qui était  dessus.

Yoaci ɖɔ nú mɛ e fɔ́n gǔ dó jǐ tɔn lɛ́ɛ bǐ ɖɔ: “Midɛɛ lɛ́ɛ wɛ ná jɛ ahwan Baalu jí a? Midɛɛ lɛ́ɛ wɛ ná hwlɛ́n ɛ gán a? Mɛ ɖěbǔ jɛ ahwan jǐ tɔn ɔ́, è nǎ hu mɛ ɔ́ sɔ zǎnzǎn. Ényí Baalu ɔ́ hú gǎn nǔ bǐ nǔgbó hǔn, ní hwlɛ́n éɖée, ɖó vɔ̌sákpe tɔn wɛ è gba.”
6.31 Joas répondit à tous ceux qui se présentèrent à lui : Est-ce à vous de prendre parti pour Baal ? est-ce à vous de venir à son secours ? Quiconque prendra parti pour Baal mourra avant que le matin vienne. Si Baal est un dieu, qu'il plaide lui-même sa cause, puisqu'on a renversé son autel.

Bɛ́ sín hwenɛ́nu ɔ́, è nɔ ylɔ́ Jedenyɔ́ɔ ɖɔ Yelubáalu; tínmɛ tɔn wɛ nyí Baalu ní hwlɛ́n éɖée; xó e Yoaci ɖɔ bó ɖɔ Baalu ní hwlɛ́n éɖée, ɖó vɔ̌sákpe tɔn wɛ è gba ɔ́ wú wɛ è nɔ ylɔ́ ɛ ɖɔ mɔ̌.
6.32 Et en ce jour l'on donna à Gédéon le nom de Jerubbaal, en disant :  Que Baal plaide contre lui, puisqu'il a renversé son autel.

Madiáani ví lɛ́ɛ, Amalɛ́ki ví lɛ́ɛ kpó yě mɛ e nɔ gosín zǎnzǎnhwe jí lɛ́ɛ kpó sɛ yěɖée kplé; yě dó asá Judɛ́ɛn tɔ ɔ́, bó jɛ agban ɖó ayǐkúngban wɛnjɛ e ɖo Izleyɛ́li ɔ́ jí.
6.33 Tout Madian, Amalek et les fils de l'Orient, se rassemblèrent ; ils  passèrent le Jourdain, et campèrent dans la vallée de Jizréel.

Lo ɔ́, Yɛ Mawu Mavɔmavɔ tɔn wá ta nú Jedenyɔ́ɔ, bɔ é kún lanzo bó ylɔ́ mɛ e ɖo hɛ̌nnu Aviɛzɛ́ɛ tɔn mɛ lɛ́ɛ, nú yě ná xwedó e.
6.34 Gédéon fut revêtu de l'esprit de l'Éternel ; il sonna de la trompette, et  Abiézer fut convoqué pour marcher à sa suite.

É sɛ́ mɛ dó Manasée yíkúngban ɔ́ bǐ jí, bónú yě ná yi ylɔ́ mɛ e ɖo akɔta ɔ́ mɛ lɛ́ɛ nú yě lɔ ná xwedó e. É lɛ́ sɛ́ mɛ dó akɔta Acɛ́ɛ tɔn mɛ, Zabulɔ́ɔn tɔn mɛ kpó Nɛfutali tɔn kpó mɛ, bɔ súnnu e ɖo akɔta énɛ́ lɛ́ɛ mɛ lɛ́ɛ wá gɔ́ n'i.
6.35 Il envoya des messagers dans tout Manassé, qui fut aussi convoqué  pour marcher à sa suite. Il envoya des messagers dans Aser, dans Zabulonet dans Nephthali, qui montèrent à leur rencontre.

Jedenyɔ́ɔ ɖɔ nú Mawu ɖɔ: “A ɖɔ émí ná gbɔn nyɛ jí, bó hwlɛ́n Izlayɛ́li gán.
6.36 Gédéon dit à Dieu : Si tu veux délivrer Israël par ma main, comme tu l'as dit,

É nyɔ́! Din ɔ́, un ná tɛ́ gbɔ̌fún ɖó fí e è nɔ só jinukún ɖe ɔ́. Ényí é jɛ zǎn mɛ, bónú ahǔn ja kɔn nyi gbɔ̌fún ɔ́ kɛ́ɖɛ́ jí, bónú fí e lɛ́dó gbɔ̌fún ɔ́ bǐ ɖo xúxú jí ɔ́, é ná nyí xlɛ̌ nú mì ɖɔ a nǎ gbɔn jǐ ce dó hwlɛ́n Izlayɛ́li, lě e a ɖɔ gbɔn é.”
6.37 voici, je vais mettre une toison de laine dans l'aire; si la toison seule se couvre de rosée et que tout le terrain reste sec, je connaîtrai que tu  délivreras Israël par ma main, comme tu l'as dit.

Bɔ nǔ ká nyí mɔ̌ nǔgbó. Ayǐhɔ́ngbe zǎnzǎn ɔ́, Jedenyɔ́ɔ yi zé gbɔ̌fún ɔ́ bó fyɔ́n, bɔ sin e gosín mɛ ɔ́ gɔ́ sinnugannú ɖokpó.
6.38 Et il arriva ainsi. Le jour suivant, il se leva de bon matin, pressa la toison, et en fit sortir la rosée, qui donna de l'eau plein une coupe. 

Énɛ́ ɔ́, é ɖɔ nú Mawu ɖɔ: “Ma sin xomɛ dó mì ó; un ná lɛ́ byɔ́ nǔ ɖokpó we; un jló ná lɛ́ mɔ xlɛ̌ ɖěvo gbɔn gbɔ̌fún ɔ́ jí; din tɔn ɔ́, gbɔ̌fún ɔ́ kɛ́ɖɛ́ ní ɖo xúxú jí, bónú ahǔn ní ja gbɔn fí e lɛ́dó e lɛ́ɛ bǐ.”
6.39 Gédéon dit à Dieu : Que ta colère ne s'enflamme point contre moi, et  je ne parlerai plus que cette fois : Je voudrais seulement faire encore une épreuve avec la toison : que la toison seule reste sèche, et que tout le  terrain se couvre de rosée.

Zǎn énɛ́ ɔ́ mɛ ɔ́, Mawu bló nǔ e Jedenyɔ́ɔ byɔ́ ɛ é: gbɔ̌fún ɔ́ kɛ́ɖɛ́ ɖo xúxú jí, bɔ fí e lɛ́dó gbɔ̌fún ɔ́ bǐ nyǐ ahǔn.
6.40 Et Dieu fit ainsi cette nuit-là. La toison seule resta sèche, et tout le terrain se couvrit de rosée.