Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Jozuwée 17 - Josué 17
È nǎ ayǐkúngban ɖě akɔta Manasée tɔn; é wɛ nyí nukɔn ví Jozɛ́fu tɔn. Makíi e nyí nukɔn ví Manasée tɔn, bo nyí Galadi sín tɔ́ ɔ́, è ko ná Galadi yíkúngban ɔ́ kpó Basáni yíkúngban ɔ́ kpó éyɛ́, ɖó ahwanfuntɔ́ wɛ é nyí.
17.1 Une part échut aussi par le sort à la tribu de Manassé, car il était le premier-né de Joseph. Makir, premier-né de Manassé et père de Galaad, avait eu Galaad et Basan, parce qu'il était un homme de guerre.

È lɛ̌ nǎ ayǐkúngban ɖěvo akɔta Manasée tɔn sín hɛ̌nnu ɖě lɛ́ɛ lɔmɔ̌. Hɛ̌nnu énɛ́ lɛ́ɛ ɖíe: hɛ̌nnu Aviɛzɛ́ɛ tɔn, Helɛ́ki tɔn, Asiliɛ́li tɔn, Cɛkɛ́mu tɔn, Hefɛ́ɛ tɔn kpódó Cemida tɔn kpó. Jozɛ́fu ví Manasée ɔ́, vǐ tɔn súnnu lɛ́ɛ sín hɛ̌nnu lɛ́ɛ nɛ́.
17.2 On donna par le sort une part aux autres fils de Manassé, selon leurs  familles, aux fils d'Abiézer, aux fils de Hélek, aux fils d'Asriel, aux fils de Sichem, aux fils de Hépher, aux fils de Schemida : ce sont là les enfants mâles de Manassé, fils de Joseph, selon leurs familles.

Selofɛxádi ji vǐ súnnu ɖě ǎ, nyɔ̌nu kɛ́ɖɛ́ wɛ é ji. Hefɛ́ɛ ví wɛ é nyí, bɔ Hefɛ́ɛ nyí Galadi ví, bɔ Galadi nyí Makíi ví, bɔ Makíi nyí Manasée ví. Selofɛxádi sín vǐ nyɔ̌nu lɛ́ɛ sín nyǐkɔ ɖíe: Maxla, Nɔwa, Hogla, Miluka kpó Tíisa kpó.
17.3 Tselophchad, fils de Hépher, fils de Galaad, fils de Makir, fils de  Manassé, n'eut point de fils, mais il eut des filles dont voici les noms:  Machla, Noa, Hogla, Milca et Thirtsa.

Vǐ nyɔ̌nu nɛ́ lɛ́ɛ wá mɔ vɔ̌sánú-xwlémawutɔ́ Eleazáa kpódó Jozuwée Nuni ví ɔ́ kpó, kpódó mɛ e ɖo togun ɔ́ nu lɛ́ɛ kpó, bó ɖɔ nú yě ɖɔ: “Mawu Mavɔmavɔ zɔ́n Mɔyízi ɖɔ é ní ná ayǐkúngban mǐ lɔmɔ̌, lě e è nǎ súnnu e ɖo akɔta mǐtɔn mɛ lɛ́ɛ ɔ́ ɖɔhun.” Ée yě ɖɔ mɔ̌ ɔ́, è xwedó gbeta e Mawu Mavɔmavɔ ɖe tɔ́n ɔ́, bó ná ayǐkúngban yě, lě e è nǎ súnnu e ɖo akɔta yětɔn mɛ lɛ́ɛ é ɖɔhun.
17.4 Elles se présentèrent devant le sacrificateur Éléazar, devant Josué, fils de Nun, et devant les princes, en disant : L'Éternel a commandé à Moïse de  nous donner un héritage parmi nos frères. Et on leur donna, selon l'ordre  de l'Éternel, un héritage parmi les frères de leur père.

Ayǐkúngban e akɔta Manasée tɔn yí ɔ́ bló ayǐkúngban ta wǒ, bɔ ayǐkúngban Galadi kpódó Basáni tɔn kpó e ɖo Judɛ́ɛn sín zǎnzǎnhwe jí ɔ́ gɔ́ ná.
17.5 Il échut dix portions à Manassé, outre le pays de Galaad et de Basan, qui est de l'autre côté du Jourdain.

Nǔgbó ɔ́, é nyí súnnu e ɖo akɔta Manasée tɔn mɛ lɛ́ɛ kɛ́ɖɛ́ wɛ è nǎ ayǐkúngban ǎ; è nǎ ayǐkúngban nyɔ̌nu lɛ́ɛ lɔmɔ̌. Manasée sín vǐ ɖě lɛ́ɛ tɔn wɛ nyí ayǐkúngban e ɖo Galadi ɔ́.
17.6 Car les filles de Manassé eurent un héritage parmi ses fils, et le pays de Galaad fut pour les autres fils de Manassé.

Manasée sín ayǐkúngban ɔ́, dogbó tɔn bɛ́ sín Acɛ́ɛ, bo yi Mikumɛtáti ɖo Sikɛ́mu kpá. É gosín fínɛ́, bó tunta tofɔligbé ɖo Eyinu-Tapuwaxinu lɛ́ɛ sín awa jí.
17.7 La limite de Manassé s'étendait d'Aser à Micmethath, qui est près de Sichem, et allait à Jamin vers les habitants d'En Tappuach.

Tapuwaxi yíkúngban ɔ́, Manasée tɔn wɛ é nyí; amɔ̌, Tapuwaxi, toxo e ɖo dogbó ɔ́ jí ɔ́, Eflayímu ví lɛ́ɛ wɛ è nǎ.
17.8 Le pays de Tappuach était aux fils de Manassé, mais Tappuach sur la frontière de Manassé était aux fils d'Éphraïm.

Dogbó ɔ́ wá Kana tɔ ɔ́ sín afɔligbé. É ká ɖo mɔ̌ có toxo e ɖo tɔ ɔ́ sín afɔligbé lɛ́ɛ ɔ́, Eflayímu ví lɛ́ɛ tɔn wɛ, có ayǐkúngban Manasée tɔn jí wɛ toxo énɛ́ lɛ́ɛ ɖe. Dogbó ɔ́ gbɔn fínɛ́ bó yi to ɔ́ sín taligbé, cóbó wá yi fó dó Mɛditɛlanɛ́ɛ xu ɔ́ tó.
17.9 La limite descendait au torrent de Kana, au midi du torrent. Ces villes étaient à Éphraïm, au milieu des villes de Manassé. La limite de Manassé  au nord du torrent aboutissait à la mer.

Énɛ́ ɔ́, akɔta Eflayímu tɔn ɔ́ gba kpé afɔligbé, bɔ Manasée tɔn ɔ́ gba kpé taligbé. Ayǐkúngban e ɖo afɔligbé ɔ́ nyí Eflayímu tɔn, bɔ éé ɖo taligbé ɔ́ nyí Manasée tɔn, bɔ Mɛditɛlanɛ́ɛ xu ɔ́ nyí dogbó nú yě. Yě bɔdó ayǐkúngban Acɛ́ɛ tɔn wú ɖo taligbé-gbadahwe jí, bó bɔdó Isakáa tɔn wú ɖo totaligbé zǎnzǎnhwe jí.
17.10 Le territoire du midi était à Éphraïm, celui du nord à Manassé, et la  mer leur servait de limite ; ils touchaient à Aser vers le nord, et à Issacar vers l'orient.

È nǎ toxo ɖé lɛ́ɛ akɔta Manasée tɔn ɔ́ ɖo Isakáa kpó Acɛ́ɛ kpó sín ayǐkúngban jí. Toxo e wɛ lɛ́ɛ ɖíe: Bɛti-Ceani kpó gletoxo tɔn lɛ́ɛ kpó, Yivleámu kpó gletoxo tɔn lɛ́ɛ kpó. Dɔ́ɔ kpó gletoxo tɔn lɛ́ɛ kpó, Eyinu-Dɔ́ɔ kpó gletoxo tɔn lɛ́ɛ kpó, Tanaki kpó gletoxo tɔn lɛ́ɛ kpó, Mɛgido kpó toxo tɔn lɛ́ɛ kpó: só atɔn lɛ́ɛ.
17.11 Manassé possédait dans Issacar et dans Aser: Beth Schean et les villes de son ressort, Jibleam et les villes de son ressort, les habitants de  Dor et les villes de son ressort, les habitants d'En Dor et les villes de son  ressort, les habitants de Thaanac et les villes de son ressort, et les habitants de Meguiddo et les villes de son ressort, trois contrées. 

É ká ɖo mɔ̌ có akɔta Manasée tɔn kpé wú bó nya Kanáanu lɛ́ɛ sín to énɛ́ lɛ́ɛ mɛ ǎ, yě kpo ɖo to énɛ́ lɛ́ɛ mɛ káká jɛ égbé.
17.12 Les fils de Manassé ne purent pas prendre possession de ces villes, et les Cananéens voulurent rester dans ce pays.

Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ wá syɛ́n ganjí, có yě kpé wú bó nya Kanáanu lɛ́ɛ ǎ; amɔ̌, yě kpa acɛ nú yě bó nɔ́ zɔ́n azɔ̌ syɛ́nsyɛ́n lɛ́ɛ yě.
17.13 Lorsque les enfants d'Israël furent assez forts, ils assujettirent les  Cananéens à un tribut, mais ils ne les chassèrent point.

Jozɛ́fu ví lɛ́ɛ wá ɖɔ nú Jozuwée ɖɔ: “Étɛ́wú wɛ a nǎ ayǐkúngban ta ɖokpó géé mǐ mɛ e jí Mawu Mavɔmavɔ dó acɛ, bɔ mǐ sukpɔ́ sɔ mɔ̌ lɛ́ɛ?”
17.14 Les fils de Joseph parlèrent à Josué, et dirent : Pourquoi nous as-tu  donné en héritage un seul lot, une seule part, tandis que nous formons un  peuple nombreux et que l'Éternel nous a bénis jusqu'à présent ?

Jozuwée ka yí gbe nú yě ɖɔ: “Ényí mi sukpɔ́ sɔ mɔ̌ hǔn, mi yi zunkan mɛ ɖo Pɛliziti lɛ́ɛ kpó Hlafa ví lɛ́ɛ kpó sín to mɛ. Mi ná xo zun ɖo fínɛ́, bó ná mɔ tɛnmɛ, ɖó Eflayímu sókan ɔ́ hwe dó mi dín.”
17.15 Josué leur dit : Si vous êtes un peuple nombreux, montez à la forêt, et vous l'abattrez pour vous y faire de la place dans le pays des Phéréziens  et des Rephaïm, puisque la montagne d'Éphraïm est trop étroite pour vous.

Jozɛ́fu ví lɛ́ɛ ká yí gbe n'i ɖɔ: “Ayǐkúngban e ɖo sókan mɛ ɔ́ kpé mǐ nǔgbó ǎ. Wegɔ́ ɔ́, Kanáanu e ɖo ayǐkúngban wɛnjɛ jí lɛ́ɛ, kpódó éé ɖo Bɛti-Ceani kpó lɛ́ɛ, kpódó éé ɖo toxo e lɛ́ lɛ̌ dó yě lɛ́ɛ kpó mɛ, kpódó éé ɖo tɔdo Izleyɛ́li tɔn ɔ́ mɛ lɛ́ɛ kpó ɔ́, gan sín kɛkɛ́ví wɛ ɖo así yě bǐ tɔn.”
17.16 Les fils de Joseph dirent : La montagne ne nous suffira pas, et il ya  des chars de fer chez tous les Cananéens qui habitent la vallée, chez ceux  qui sont à Beth Schean et dans les villes de son ressort, et chez ceux qui  sont dans la vallée de Jizreel.

Ée yě ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Jozuwée ɖɔ nú Jozɛ́fu ví e ɖo akɔta Eflayímu tɔn mɛ lɛ́ɛ, kpódó éé ɖo akɔta vlɔ́ Manasée tɔn e ɖo gbadahwe jí lɛ́ɛ kpó ɖɔ: “Mi sukpɔ́, bó syɛ́n ɖésú. É nyí ayǐkúngban ta ɖokpó géé wɛ è nǎ ná mi ǎ.
17.17 Josué dit à la maison de Joseph, à Éphraïm et à Manassé : Vous êtes  un peuple nombreux, et votre force est grande, vous n'aurez pas un simple  lot.

Lo ɔ́, ayǐkúngban e ɖo sókan mɛ ɔ́, zunkan wɛ, có é wɛ è nǎ ná mi, bɔ mi ná xo, bɔ bǐ ná nyí mitɔn. Kanáanu e ɖo ayǐkúngban ɔ́ jí lɛ́ɛ ɖó gankɛkɛ́ví, bó syɛ́n, có mi ka ná nya yě.”
17.18 Mais vous aurez la montagne, car c'est une forêt que vous abattrez et  dont les issues seront à vous, et vous chasserez les Cananéens, malgré  leurs chars de fer et malgré leur force.