Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Bǐbɛ́mɛ 2 - Genèse 2

Lě e Mawu ɖó wɛ̌kɛ́ ɔ́ kpó nǔ e ɖ'é mɛ lɛ́ɛ bǐ kpó gbɔn ɔ́ nɛ́.
2.1 Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée.

Hǔn, azǎn ayizɛ́ngɔ́ ɔ́ gbe ɔ́, Mawu wa azɔ̌ tɔn lɛ́ɛ bǐ fó bó gbɔjɛ́ azǎn tɛ́nwegɔ́ ɔ́ gbe.
2.2 Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu'il avait faite.

É xo ɖɛ dó azǎn tɛ́nwegɔ́ ɔ́ jí, bó ɖe ɖó vo, ɖó ée é wa azɔ̌ tɔn lɛ́ɛ bǐ fó ɔ́, azǎn énɛ́ ɔ́ gbe wɛ é gbɔjɛ́.
2.3 Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu'en ce jour il se reposa de toute son oeuvre qu'il avait créée en la faisant.

Lě e Mawu ɖó wɛ̌kɛ́ ɔ́ gbɔn ɔ́ nɛ́.
2.4 Voici les origines des cieux et de la terre, quand ils furent créés.

Hwenu e Mawu Mavɔmavɔ ɖó wɛ̌kɛ́ ɔ́ tlóló ɔ́, zunkan ɖěbǔ kó ɖo ayǐkúngban ɔ́ jí ǎ, gběhan ɖěbǔ ká kó wú ǎ, ɖó Mawu Mavɔmavɔ kó sɛ́ jǐ dó ayǐkúngban ɔ́ jí ǎ, gbɛtɔ́ ɖě ká kó ɖo ayǐkúngban ɔ́ jí bó ná lɛ ǎ.
2.5 Lorsque l'Éternel Dieu fit une terre et des cieux, aucun arbuste des champs n'était encore sur la terre, et aucune herbe des champs ne germait encore: car l'Éternel Dieu n'avait pas fait pleuvoir sur la terre, et il n'y avait point d'homme pour cultiver le sol.

Ahǔn nɔ́ tɔ́n sín kɔ́ glɔ́ bó nɔ́ ja dó ayǐkúngban ɔ́ bǐ jí.
2.6 Mais une vapeur s'éleva de la terre, et arrosa toute la surface du sol.

Mawu Mavɔmavɔ kán kɔ́ dó mɛ gbɛtɔ́, bó fún funfún e nɔ ná gbɛ mɛ ɔ́ dó awɔntín tɔn mɛ, bɔ gbɛtɔ́ ɔ́ húzú mɛ gbɛɖe.
2.7 L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant.

Mawu Mavɔmavɔ ɖó jikpá ɖokpó ɖó Edɛ́ni, ɖo zǎnzǎnhwe jí wa jí, bó zé gbɛtɔ́ e è mɛ ɔ́ d'é mɛ.
2.8 Puis l'Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l'orient, et il y mit l'homme qu'il avait formé.

É bló bɔ atín alɔkpa alɔkpa e nyɔ́ kpɔ́n, bɔ sínsɛ́n yětɔn nyɔ́ ɖu lɛ́ɛ wú ɖo jikpá ɔ́ mɛ. É bló bɔ atín e sínsɛ́n tɔn nɔ́ ná gbɛ mɛ ɔ́, kpódó atín e sínsɛ́n tɔn nɔ́ zɔ́n, bɔ è nɔ tunwun nǔ ɖagbe kpódó nǔ nyanya kpó ɔ́ wú ɖo jikpá ɔ́ tɛ́ntin.
2.9 L'Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal.

Tɔ ɖé jɔ ɖo Edɛ́ni, bó nɔ sa wá hú sin nú jikpá ɔ́, bó zɛ ala ɛnɛ sín fínɛ́.
2.10 Un fleuve sortait d'Éden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras.

Ala nukɔntɔn ɔ́ nɔ́ nyí Picɔ́ni. É nɔ́ sa lɛ́ lɛ̌ dó Hawíla. È nɔ mɔ siká ɖo Hawíla to ɔ́ mɛ.
2.11 Le nom du premier est Pischon; c'est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l'or.

Siká akú wɛ ɖo fínɛ́. È nɔ lɛ́ mɔ atínhúnhɔ́n wǎnɖagbenɔ ɖé ɖo fínɛ́, bɔ è nɔ ylɔ́ ɖɔ budeliyɔ́mu; è nɔ lɛ́ mɔ awǐnnya ɖagbe ɖagbe e è nɔ ylɔ́ ɖɔ Onísi ɔ́.
2.12 L'or de ce pays est pur; on y trouve aussi le bdellium et la pierre d'onyx.

Ala wegɔ́ ɔ́ nɔ́ nyí Gixɔ́ni; éyɛ́ wɛ nɔ́ sa lɛ́ lɛ̌ dó Kúci sín to ɔ́ bǐ.
2.13 Le nom du second fleuve est Guihon; c'est celui qui entoure tout le pays de Cusch.

Ala atɔngɔ́ ɔ́ nɔ́ nyí Tígli; éyɛ́ nɔ́ sa yi Asilíi sín zǎnzǎnhwe jí; ala ɛnɛgɔ́ ɔ́ nɔ nyí Efláti.
2.14 Le nom du troisième est Hiddékel; c'est celui qui coule à l'orient de l'Assyrie. Le quatrième fleuve, c'est l'Euphrate.

Mawu Mavɔmavɔ sɔ́ gbɛtɔ́ ɔ́ ɖó jikpá Edɛ́ni tɔn ɔ́ mɛ, bónú é ná nɔ́ lɛ, bó ná nɔ́ kpé nukún d'é wú.
2.15 L'Éternel Dieu prit l'homme, et le plaça dans le jardin d'Éden pour le cultiver et pour le garder.

Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú gbɛtɔ́ ɔ́ ɖɔ: “A sixú ɖu atín e ɖo jikpá ɔ́ mɛ ɔ́ bǐ sín sínsɛ́n.
2.16 L'Éternel Dieu donna cet ordre à l'homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin;

Amɔ̌, atín e sín sínsɛ́n è nɔ ɖu bó nɔ tunwun nǔ ɖagbe kpódó nǔ nyanya kpó ɔ́ kɛ́ɖɛ́ jɛ́n a ma ná ɖu ǎ, ɖó gbe e gbe a nǎ ɖu ɔ́, a nǎ kú.”
2.17 mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.

Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ: “É nyɔ́ bónú gbɛtɔ́ ná nɔ é ɖokpónɔ ǎ. Un ná bló alɔgɔ́númɛtɔ́ ɖokpó n'i, bɔ é ná jɛ xá ɛ.”
2.18 L'Éternel Dieu dit: Il n'est pas bon que l'homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui.

Mawu Mavɔmavɔ kán kɔ́ dó bló kanlin e ɖo ayǐkúngban jí lɛ́ɛ bǐ, kpódó xɛ lɛ́ɛ bǐ kpó, bó kplá yě wá gbɛtɔ́ ɔ́ gɔ́n, bó ná kpɔ́n nyǐkɔ e é ná ná yě ɔ́. Nyǐkɔ e é ná ná yě ɔ́ wɛ yě ná nɔ́ nyí.
2.19 L'Éternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l'homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l'homme.

Énɛ́ ɔ́, gbɛtɔ́ ɔ́ ɖó nyǐkɔ nú kanlin xwé gbe tɔn lɛ́ɛ bǐ, bó ɖó nú gběkanlin lɛ́ɛ bǐ, lobo ɖó nú xɛ lɛ́ɛ bǐ. Lo ɔ́, é mɔ mɛ e ná jɛ xá ɛ, bó ná gɔ́ alɔ n'i ɔ́ ǎ.
2.20 Et l'homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs; mais, pour l'homme, il ne trouva point d'aide semblable à lui.

Hwe énɛ́ ɔ́ nu ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖó sɛnmlɔ nú gbɛtɔ́ ɔ́, bó ɖe ajajaxú tɔn ɖokpó, bó lɛ́ sú lanti ɔ́ ɖó tɛn tɔn mɛ.
2.21 Alors l'Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place.

Mawu Mavɔmavɔ zé ajajaxú ɔ́ dó bló nyɔ̌nu ɖokpó bó kplá ɛ yi jó nú súnnu ɔ́.
2.22 L'Éternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme, et il l'amena vers l'homme.

Ée súnnu ɔ́ mɔ nyɔ̌nu ɔ́ lě tlóló ɔ́, é sú xó bó ɖɔ: “Áahɛɛnnɛ́! Nyi ɖɔhun ɖokpó ɖíe lo. Xú tɔn lɛ́ɛ cí xú ce ɖɔhun, agbaza tɔn cí agbaza ce ɖɔhun!” È nǎ nɔ́ ylɔ́ ɛ ɖɔ nyɔ̌nu, ɖó súnnu sín lanmɛ wɛ è ɖe e sín.
2.23 Et l'homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! on l'appellera femme, parce qu'elle a été prise de l'homme.

Énɛ́ ɔ́ wú wɛ súnnu ná jó tɔ́ tɔn kpó nɔ tɔn kpó dó, bó ná jɛ kpɔ́ xá asi tɔn, bɔ yě mɛ we lɛ́ɛ ná húzú ɖokpó géé.
2.24 C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.

Súnnu ɔ́ kpó asi tɔn kpó bǐ wɛ ɖo mɛ̌, có é ká nɔ́ hu winnyá nú yě ǎ.
2.25 L'homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n'en avaient point honte.