Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Jozuwée 8 - Josué 8
Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú Jozuwée ɖɔ: “Ma ɖi xɛsi ó, ado ní má hu we ó. Kplá ahwangɔnu towe bǐ bónú mi yi tɔ́n ahwan Ayíi toxo ɔ́. Éɖíe, un jó axɔ́sú Ayíi tɔn ɔ́ kpó togun tɔn kpó nú we; un jó toxo tɔn kpó ayǐkúngban tɔn kpó nú we.
8.1 L'Éternel dit à Josué : Ne crains point, et ne t'effraie point ! Prends  avec toi tous les gens de guerre, lève-toi, monte contre Aï. Vois, je livre  entre tes mains le roi d'Aï et son peuple, sa ville et son pays.

A nǎ wa nǔ xá toxo énɛ́ ɔ́ kpódó axɔ́sú tɔn kpó lě e a wa nǔ xá Jeliko kpódó axɔ́sú tɔn kpó gbɔn é. Amɔ̌, dɔkun e mi ná mɔ ɖo toxo ɔ́ mɛ lɛ́ɛ kpódó kanlin e mi ná mɔ ɖ'é mɛ lɛ́ɛ kpó ɔ́, mi ná bɛ́ yě. Toxo ɔ́ gúdo wɛ mi ka ná tɔ́n ahwan yě sín ɖo ajijimɛ.”
8.2 Tu traiteras Aï et son roi comme tu as traité Jéricho et son roi ; seulement vous garderez pour vous le butin et le bétail. Place une  embuscade derrière la ville.

Ée Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ xó énɛ́ lɛ́ɛ nú Jozuwée ɔ́, Jozuwée sɔ́ nǔ é kpódó ahwangɔnu tɔn ɔ́ bǐ kpó, bó ná yi tɔ́n ahwan Ayíi toxo ɔ́. É cyán ahwanfuntɔ́ syɛ́nsyɛ́n adɔ̌kpo ɖě děgba we afɔwó (30000), bo sɛ́ yě dó zǎn mɛ,
8.3 Josué se leva avec tous les gens de guerre, pour monter contre Aï. Il choisit trente mille vaillants hommes, qu'il fit partir de nuit,

bó ɖɔ nú yě ɖɔ: “Mi tɔwu ɖo toxo ɔ́ gúdo, mi ma lín dó toxo ɔ́ dín ó, mi nɔ acéjí bó ná tɔ́n ahwan yě.
8.4 et auxquels il donna cet ordre : Écoutez, vous vous mettrez en embuscade derrière la ville ; ne vous éloignez pas beaucoup de la ville, et soyez tous prêts.

Nyɛ kpó mɛ e xwedó mì lɛ́ɛ kpó ná ɖidó toxo ɔ́ mɛ. Hwenu e to ɔ́ mɛ nu lɛ́ɛ ná tɔ́n sín toxo ɔ́ mɛ bó ná ja mǐ gɔ́n ɔ́, mǐ ná hɔn lě e mǐ hɔn gbɔn ayisɔnmɔ é.
8.5 Mais moi et tout le peuple qui est avec moi, nous nous approcherons de la ville. Et quand ils sortiront à notre rencontre, comme la première fois,  nous prendrons la fuite devant eux.

Énɛ́ ɔ́, yě ná jɛ gǔdo mǐtɔn, bó ná ɖo nyinya mǐ wɛ, bɔ mǐ ná ɖo hinhɔn wɛ, bó ná dó dɔn yě káká bɔ yě ná yi zɔ nú toxo ɔ́. Yě ná vɛdó ɖɔ hinhɔn wɛ mǐ ɖe lě e mǐ hɔn gbɔn ayisɔnmɔ ɔ́ sín.
8.6 Ils nous poursuivront jusqu'à ce que nous les ayons attirés loin de la ville, car ils diront: Ils fuient devant nous, comme la première fois ! Et nous fuirons devant eux.

Hwe énɛ́ ɔ́ nu ɔ́, mi ná tɔ́n sín fí e mi tɔwu ɖó ɔ́, bó ná yí toxo ɔ́, ɖó Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn ná jó toxo ɔ́ nú mi.
8.7 Vous sortirez alors de l'embuscade, et vous vous emparerez de la ville,  et l'Éternel, votre Dieu, la livrera entre vos mains.

Mi yí toxo ɔ́ lě tlóló hǔn, mi dó zo lě e Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ gbɔn é. Mi xwedó nǔ e un ɖɔ nú mi lɛ́ɛ ganjí.”
8.8 Quand vous aurez pris la ville, vous y mettrez le feu, vous agirez comme l'Éternel l'a dit : c'est l'ordre que je vous donne.

Jozuwée nyi ahwanfuntɔ́ lɛ́ɛ sɛ́ dó fí e yě ná yi tɔwu ɖe, bó ná tɔ́n ahwan mɛ lɛ́ɛ ajijimɛ é. Ayíi sín gbadahwe jí wɛ yě yi tɔwu ɖó, ɖo Betɛ́li kpó Ayíi kpó tɛ́ntin. Jozuwée ka dɔ́ fí e ahwanfuntɔ́ e kpo lɛ́ɛ ɖe ɔ́ ɖo zǎn énɛ́ ɔ́ mɛ.
8.9 Josué les fit partir, et ils allèrent se placer en embuscade entre Béthel et Aï, à l'occident d'Aï. Mais Josué passa cette nuit-là au milieu du peuple.

Jozuwée fɔ́n zǎn bó kpɔ́n ahwanfuntɔ́ tɔn lɛ́ɛ ɖɔ yě ɖo gbesisɔ mɛ ají. Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, é kpó tomɛxó Izlayɛ́li tɔn lɛ́ɛ kpó zɔn togun ɔ́ nu bɔ yě ɖidó ahwan tɔ́n Ayíinu lɛ́ɛ gbé.
8.10 Josué se leva de bon matin, passa le peuple en revue, et marcha contre Aï, à la tête du peuple, lui et les anciens d'Israël.

É kpódó ahwanfuntɔ́ lɛ́ɛ bǐ kpó sɛ yi hɔntogbó toxo ɔ́ tɔn sín nukɔn. Yě ɖǒ gɔnu ɖó toxo ɔ́ sín taligbé, bɔ tɔdo ɖé ɖo yě kpó toxo ɔ́ kpó tɛ́ntin.
8.11 Tous les gens de guerre qui étaient avec lui montèrent et s'approchèrent ; lorsqu'ils furent arrivés en face de la ville, ils campèrent au nord d'Aï, dont ils étaient séparés par la vallée.

Jozuwée cyán súnnu děgba ɖě afatɔ́n (5000) mɔ̌, bó ɖɔ nú yě ɖɔ yě ní yi tɔwu ɖo toxo ɔ́ sín gbadahwe jí, ɖo Betɛ́li kpó Ayíi kpó tɛ́ntin.
8.12 Josué prit environ cinq mille hommes, et les mit en embuscade entre  Béthel et Aï, à l'occident de la ville.

Ahwanfuntɔ́ lɛ́ɛ ɖó gɔnu ɖó toxo ɔ́ sín taligbé. Mɛ hǎbǔ ká kó tɔwu ɖo gbadahwe jí. Jozuwée ka yi tɔdo ɔ́ mɛ zǎn énɛ́ ɔ́ mɛ.
8.13 Après que tout le camp eut pris position au nord de la ville, et l'embuscade à l'occident de la ville, Josué s'avança cette nuit-là au milieu  de la vallée.

Ée axɔ́sú Ayíi tɔn mɔ mɔ̌ ɔ́, é fɔ́n zǎn, bó yá wǔ tɔ́n sín toxo ɔ́ mɛ, é kpó ahwanfuntɔ́ tɔn lɛ́ɛ bǐ kpó, bó ná yi fun ahwan xá Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɖo fí e yě fun ahwan xá yě ɖe ɖ'ayǐ ɔ́, ɖo Judɛ́ɛn tɔdo ɔ́ sín awa jí. É ká tunwun ɖɔ mɛ hǎbǔ kó tɔwu nú émí ɖo toxo ɔ́ gúdo ǎ.
8.14 Lorsque le roi d'Aï vit cela, les gens d'Aï se levèrent en hâte de bon matin, et sortirent à la rencontre d'Israël, pour le combattre. Le roi se  dirigea, avec tout son peuple, vers un lieu fixé, du côté de la plaine, et il ne  savait pas qu'il y avait derrière la ville une embuscade contre lui.

Jozuwée kpó mɛ tɔn lɛ́ɛ kpó bló nǔ ɖi ɖu wɛ yě ko ɖu ɖo émí jí ɖɔhun, lobo hɔn bo wlí gbětótló mɛ sín ali.
8.15 Josué et tout Israël feignirent d'être battus devant eux, et ils s'enfuirent par le chemin du désert.

Énɛ́ ɔ́, è kplé mɛ e ɖo toxo ɔ́ mɛ lɛ́ɛ bǐ, bó ná nya Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ. Yě jɛ Jozuwée gúdo, bɔ é dɔn yě yi zɔ nú toxo ɔ́.
8.16 Alors tout le peuple qui était dans la ville s'assembla pour se mettre à  leur poursuite. Ils poursuivirent Josué, et ils furent attirés loin de la ville.

É sɔ́ kpo súnnu ɖěbǔ ɖo Ayíi kpó Betɛ́li kpó ǎ. Yě bǐ wɛ tɔ́n bó jɛ Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ gúdo, bó jó toxo ɔ́ sín hɔntogbó nyi nuvo.
8.17 Il n'y eut dans Aï et dans Béthel pas un homme qui ne sortit contre Israël. Ils laissèrent la ville ouverte, et poursuivirent Israël.

Énɛ́ ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú Jozuwée ɖɔ: “Dlɛ̌n hwǎn towe dó toxo ɔ́, ɖó nǎ jó toxo ɔ́ nú we.” Bɔ Jozuwée dlɛ́n hwǎn tɔn dó Ayíi toxo ɔ́.
8.18 L'Éternel dit à Josué : Étends vers Aï le javelot que tu as à la main,  car je vais la livrer en ton pouvoir. Et Josué étendit vers la ville le javelot qu'il avait à la main.

Ée Jozuwée dlɛ́n alɔ tlóló ɔ́, Izlayɛ́li ví e tɔwu lɛ́ɛ yá wǔ tɔ́n sín fí e yě tɔwu ɖe é, bó kán wezun yi byɔ́ toxo ɔ́ mɛ, bó yí toxo ɔ́, bó yá wǔ dó zo.
8.19 Aussitôt qu'il eut étendu sa main, les hommes en embuscade sortirent  précipitamment du lieu où ils étaient ; ils pénétrèrent dans la ville, la prirent, et se hâtèrent d'y mettre le feu.

Ayíinu lɛ́ɛ lɛ́ kɔ kpɔ́n gǔdo, bó mɔ ɖɔ toxo émítɔn ɖo myɔ ji wɛ azizɔ tiii. Yě sɔ́ mɔ fí e yě ná hɔn gbɔn ɔ́ ǎ, ɖó Izlayɛ́li ví e hɔn kpan ta gbětótló mɛ lɛ́ɛ húzú kpan nukɔn yě mɛ e ɖo yě nya wɛ lɛ́ɛ.
8.20 Les gens d'Aï, ayant regardé derrière eux, virent la fumée de la ville monter vers le ciel, et ils ne purent se sauver d'aucun côté. Le peuple qui  fuyait vers le désert se retourna contre ceux qui le poursuivaient ;

Ée Jozuwée kpódó mɛ tɔn lɛ́ɛ kpó mɔ ɖɔ ahwanfuntɔ́ e tɔwu ɖo toxo ɔ́ gúdo dɔ̌n lɛ́ɛ yí toxo ɔ́, bɔ toxo ɔ́ kó ɖo zo ji wɛ ɔ́, yě lɛ́ kɔ bo jɛ Ayíinu lɛ́ɛ hu jí.
8.21 car Josué et tout Israël, voyant la ville prise par les hommes de  l'embuscade, et la fumée de la ville qui montait, se retournèrent et battirent les gens d'Aï.

Izlayɛ́li ví ɖě lɛ́ɛ gosín toxo ɔ́ mɛ, bó wá kpé yě, bɔ Ayíinu lɛ́ɛ wá mɔ yěɖée ɖo Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ tɛ́ntin, bó mɔ ɖɔ yě ján émí gbɔn fí bǐ. Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ hu yě bǐ; yě jǒ mɛ ɖokpó lě dó nyi gbɛ ǎ. Yě ká lɔn bɔ mɛɖé hɔn yi ǎ.
8.22 Les autres sortirent de la ville à leur rencontre, et les gens d'Aï furent enveloppés par Israël de toutes parts. Israël les battit, sans leur laisser un  survivant ni un fuyard ;

Yě wlí axɔ́sú Ayíi tɔn ɔ́ gbɛɖe, bó dɔn ɛ yi jó nú Jozuwée.
8.23 ils prirent vivant le roi d'Aï, et l'amenèrent à Josué.

Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ hu Ayíinu e ma ɖo toxo ɔ́ mɛ ǎ lɛ́ɛ bǐ ɖo gbětótló mɛ, fí e Ayíinu lɛ́ɛ kó nya yě gbɔn ɖ'ayǐ é. Ée Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ hu yě bǐ fó ɔ́, yě lɛ́ kɔ byɔ́ toxo ɔ́ mɛ, bó hu to ɔ́ mɛ nu e kpo lɛ́ɛ bǐ.
8.24 Lorsqu'Israël eut achevé de tuer tous les habitants d'Aï dans la campagne, dans le désert, où ils l'avaient poursuivi, et que tous furent entièrement passés au fil de l'épée, tout Israël revint vers Aï et la frappa du tranchant de l'épée.

Ayíinu súnnu kpó nyɔ̌nu kpó děgba atɔn (12000) wɛ yě hu gbe énɛ́ ɔ́ gbe.
8.25 Il y eut au total douze mille personnes tuées ce jour-là, hommes et femmes, tous gens d'Aï.

Hwǎn e Jozuwée dlɛ́n sɛ́ dó Ayíi toxo ɔ́ ɖo mɔ̌, alɔ tɔn yi do ǎ; alɔ tɔn ɖo dlɛ̌ndlɛ́n mɔ̌ káká bɔ è hu to ɔ́ mɛ nu lɛ́ɛ bǐ sésé.
8.26 Josué ne retira point sa main qu'il tenait étendue avec le javelot,  jusqu'à ce que tous les habitants eussent été dévoués par interdit.

Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ bɛ́ dɔkun e ɖo toxo ɔ́ mɛ lɛ́ɛ, bó bɛ́ kanlin lɛ́ɛ lě e Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ gbɔn nú Jozuwée é.
8.27 Seulement Israël garda pour lui le bétail et le butin de cette ville, selon l'ordre que l'Éternel avait prescrit à Josué.

Jozuwée dó Ayíi toxo ɔ́ zo, bɔ é húzú to gbigba, bɔ mɛɖé sɔ́ ɖo toxo ɔ́ mɛ ǎ. Toxo ɔ́ kpo ɖo mɔ̌ káká jɛ égbé.
8.28 Josué brûla Aï, et en fit à jamais un monceau de ruines, qui subsiste encore aujourd'hui.

È hu axɔ́sú ɔ́, bó dó kan cyɔ tɔn ɖó gblɛlɛ mɛ ɖó atín ɖé wú, bɔ é nɔ mɔ̌ káká jɛ gbadanu. Ée hwe yi xɔ ɔ́, Jozuwée ná gbe bɔ è ɖe cyɔ ɔ́ jɛ te, bó zé e nyi hɔntogbó toxo ɔ́ tɔn nukɔn, lobo bɛ́ awǐnnya kplé ɖó jǐ tɔn gédégédé, bɔ é ɖo mɔ̌ káká jɛ égbé. Jozuwée xa Mawusɛ́n ɔ́ ɖo Ebalu só jí
8.29 Il fit pendre à un bois le roi d'Aï, et l'y laissa jusqu'au soir. Au  coucher du soleil, Josué ordonna qu'on descendît son cadavre du bois ; on le jeta à l'entrée de la porte de la ville, et l'on éleva sur lui un grand  monceau de pierres, qui subsiste encore aujourd'hui.

Jozuwée mɛ vɔ̌sákpe ɖokpó nú Mawu Mavɔmavɔ, Mawu Izlayɛ́li tɔn ɔ́ ɖo Ebalu só jí.
8.30 Alors Josué bâtit un autel à l'Éternel, le Dieu d'Israël, sur le mont  Ébal,

É mɛ vɔ̌sákpe ɔ́ lě e mɛsɛntɔ́ Mawu Mavɔmavɔ tɔn Mɔyízi ko ɖɔ gbɔn nú yě ɖɔ yě ná mɛ gbɔn é; lě e è ɖɔ è nǎ mɛ vɔ̌sákpe ɔ́ gbɔn ɔ́, è wlǎn dó Sɛ́nwéma Mɔyízi tɔn ɔ́ mɛ. Awǐnnya makpamakpa wɛ è dǒ mɛ vɔ̌sákpe ɔ́ ná, alǐnnyánú ɖěbǔ jɛ wú ǎ. Vɔ̌ e è nɔ dó zo ɔ́ kpódó kɔnɖókpɔ́ vɔ́ kpó wɛ è nɔ sá nú Mawu Mavɔmavɔ ɖo vɔ̌sákpe ɔ́ jí.
8.31 comme Moïse, serviteur de l'Éternel, l'avait ordonné aux enfants d'Israël, et comme il est écrit dans le livre de la loi de Moïse : c'était un  autel de pierres brutes, sur lesquelles on ne porta point le fer. Ils offrirent sur cet autel des holocaustes à l'Éternel, et ils présentèrent des sacrifices  d'actions de grâces.

Jozuwée wlán sɛ́n e Mɔyízi ko wlán ɖ'ayǐ ɔ́ dó awǐnnya lɛ́ɛ wú ɖo fínɛ́, ɖo Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ nukún mɛ.
8.32 Et là Josué écrivit sur les pierres une copie de la loi que Moïse avait  écrite devant les enfants d'Israël.

Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ bǐ, tomɛxó yětɔn lɛ́ɛ, gǎn yětɔn lɛ́ɛ, kpódó hwɛɖɔtɔ́ yětɔn lɛ́ɛ kpó, kpódó jǒnɔ yětɔn lɛ́ɛ kpó ɖo ɖisí amyɔ nú akɔjijɛgbá ɔ́, ɖo vɔ̌sánú-xwlémawutɔ́ e hɛn akɔjijɛgbá Mawu Mavɔmavɔ tɔn lɛ́ɛ nukɔn. Yě mɛ vlɔ̌ɖówe ɖo Galizímu só ɔ́ kpáxwé, bɔ vlɔ̌ɖówe ɖo Ebalu só ɔ́ kpáxwé. Mɔyízi wɛ ko ɖɔ ɖ'ayǐ ɖɔ è nǐ bló gbɔn mɔ̌, bó xo ɖɛ dó Izlayɛ́li togun ɔ́ jí dó nukɔn.
8.33 Tout Israël, ses anciens, ses officiers et ses juges, se tenaient des deux côtés de l'arche, devant les sacrificateurs, les Lévites, qui portaient l'arche  de l'alliance de l'Éternel ; les étrangers comme les enfants d'Israël étaient  là, moitié du côté du mont Garizim, moitié du côté du mont Ébal, selon  l'ordre qu'avait précédemment donné Moïse, serviteur de l'Éternel, de bénir le peuple d'Israël.

Jozuwée wá xa nǔ e è wlán dó Sɛ́nwéma ɔ́ mɛ ɔ́ bǐ nú yě. É xa lě e è nɔ xo ɖɛ dó mɛ jí gbɔn ɔ́ kpó lě e è nɔ dó nu mɛ gbɔn ɔ́ kpó nú yě.
8.34 Josué lut ensuite toutes les paroles de la loi, les bénédictions et les malédictions, suivant ce qui est écrit dans le livre de la loi.

É xa Mɔyízisɛ́n lɛ́ɛ bǐ sésé nú yě; é wɔn ɖokpó géé ǎ. Togun ɔ́ bǐ nukɔn wɛ é xa ɖe; nyɔ̌nu lɛ́ɛ, yɔkpɔ́vú lɛ́ɛ kpódó jǒnɔ e ɖo yě mɛ lɛ́ɛ bǐ kpó lɔ ɖo fínɛ́.
8.35 Il n'y eut rien de tout ce que Moïse avait prescrit, que Josué ne lût en présence de toute l'assemblée d'Israël, des femmes et des enfants, et des étrangers qui marchaient au milieu d'eux.