Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Jozuwée 5 - Josué 5
Axɔ́sú Amɔliti lɛ́ɛ tɔn e ɖo Judɛ́ɛn tɔ ɔ́ sín gbadahwe jí lɛ́ɛ bǐ kpódó axɔ́sú Kanáanu lɛ́ɛ tɔn e ɖo Mɛditɛlanɛ́ɛ xu ɔ́ tó lɛ́ɛ kpó se ɖɔ Mawu Mavɔmavɔ bló bɔ Judɛ́ɛn tɔ ɔ́ xú, bɔ Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ gbɔn ayǐkúngban xúxú jí yi jɛ tɔ ɔ́ gúdo. Ée yě se mɔ̌ ɔ́, ayixa yětɔn bǐ gba dó, bɔ yě sɔ́ glá bó ná nɔ te ɖo Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ nukɔn ǎ.
5.1 Lorsque tous les rois des Amoréens à l'occident du Jourdain et tous les  rois des Cananéens près de la mer apprirent que l'Éternel avait mis à sec  les eaux du Jourdain devant les enfants d'Israël jusqu'à ce que nous eussions passé, ils perdirent courage et furent consternés à l'aspect des enfants d'Israël.

Hwenɛ́nu ɖokpó ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú Jozuwée ɖɔ: “Zě awǐnnya dó bló jǐví, bó gbo ada nú Izlayɛ́li ví e má kó gbo ada ǎ lɛ́ɛ.”
5.2 En ce temps-là, l'Éternel dit à Josué : Fais-toi des couteaux de pierre, et  circoncis de nouveau les enfants d'Israël, une seconde fois.

Bɔ Jozuwée sɔ́ awǐnnya dó bló jǐví, bó dó gbo ada nú Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɖo Adagbigbo só jí.
5.3 Josué se fit des couteaux de pierre, et il circoncit les enfants d'Israël sur la colline d'Araloth.

Nǔ e wú Jozuwée gbo ada nú Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɔ́ ɖíe: ée togun ɔ́ tɔ́n sín Ejípu ɔ́, súnnu lɛ́ɛ, súnnu e ko su ahwan yi lɛ́ɛ bǐ kú ɖo gbětótló mɛ ɖo alixo.
5.4 Voici la raison pour laquelle Josué les circoncit. Tout le peuple sorti  d'Égypte, les mâles, tous les hommes de guerre, étaient morts dans le  désert, pendant la route, après leur sortie d'Égypte.

Togun énɛ́ e tɔ́n sín Ejípu ɔ́ bǐ wɛ è ko gbo ada ná. Lo ɔ́, hwenu e yě tɔ́n sín Ejípu ɔ́, vǐ súnnu e yě wá ji ɖo gbětótló mɛ ɖo alixo lɛ́ɛ ɔ́, è gbo ada nú yě ɖě ǎ.
5.5 Tout ce peuple sorti d'Égypte était circoncis ; mais tout le peuple né dans le désert, pendant la route, après la sortie d'Égypte, n'avait point été  circoncis.

Đó xwe kanɖé (40) wɛ Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɖi zɔnlin xɔ ɖo gbětótló mɛ. Yě ɖo gbětótló ɔ́ mɛ káká bɔ súnnu e ko su ahwan yi ɖo yě mɛ hwenu e yě gosín Ejípu lɛ́ɛ bǐ kú, ɖó yě se tónú nú Mawu Mavɔmavɔ ǎ; bɔ Mawu Mavɔmavɔ xwlé nǔ ɖɔ émí kún ná jó yě dó, bɔ yě ná mɔ to e sín akpá émí dó nú tɔ́gbó yětɔn lɛ́ɛ ɖɔ émí ná ná yě ɔ́ ó. Anɔ̌sin kpó wǐin kpó wɛ gɔ́ to énɛ́ ɔ́ mɛ.
5.6 Car les enfants d'Israël avaient marché quarante ans dans le désert jusqu'à la destruction de toute la nation des hommes de guerre qui étaient sortis d'Égypte et qui n'avaient point écouté la voix de l'Éternel ; l'Éternel  leur jura de ne pas leur faire voir le pays qu'il avait juré à leurs pères de nous donner, pays où coulent le lait et le miel.

Vǐ yětɔn lɛ́ɛ wɛ Mawu Mavɔmavɔ kplá byɔ́ to énɛ́ ɔ́ mɛ ɖó tɛn yětɔn mɛ. Yědɛɛ lɛ́ɛ wɛ Jozuwée wá gbo ada ná, ɖó è ko gbo nú yě ɖ'ayǐ ǎ.
5.7 Ce sont leurs enfants qu'il établit à leur place ; et Josué les circoncit,  car ils étaient incirconcis, parce qu'on ne les avait point circoncis pendant  la route.

Ée è gbo ada nú yě bǐ fó ɔ́, yě nɔ fí e yě ɖó gɔnu ɖó ɔ́ káká bɔ ada yětɔn kú.
5.8 Lorsqu'on eut achevé de circoncire toute la nation, ils restèrent à leur place dans le camp jusqu'à leur guérison.

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú Jozuwée ɖɔ: “Égbé ɔ́, un ɖe winnyá  e mɛ mi nɔ, ɖo Ejípu ɔ́ nú mi. ”Énɛ́ ɔ́ wú wɛ è nǎ nɔ́ ylɔ́ fí élɔ́ ɖɔ Gilugalu. Fí énɛ́ ɔ́ kpo ɖo mɔ̌ nyí wɛ káká jɛ égbé. Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɖu Dǐndínwáyixwe nukɔn nukɔntɔn ɔ́ ɖo Kanáa
5.9 L'Éternel dit à Josué : Aujourd'hui, j'ai roulé de dessus vous l'opprobre de l'Égypte. Et ce lieu fut appelé du nom de Guilgal jusqu'à ce jour.

Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɖó gɔnu ɖó Gilugalu, bó ɖu Dǐndínwáyixwe ɔ́ ɖo sun ɔ́ sín azǎn wǒ-ɛnɛgɔ́ ɔ́ gbe gbadanu, ɖo ayǐkúngban wɛnjɛ jí ɖo Jeliko kpá.
5.10 Les enfants d'Israël campèrent à Guilgal ; et ils célébrèrent la Pâque le quatorzième jour du mois, sur le soir, dans les plaines de Jéricho.

Ayǐhɔ́ngbe tɔn ɔ́, yě ɖu wɔ̌xúxú e tɔ́n má ɖ'é mɛ ǎ é kpó jinukún mimɛ kpó ɖo gbe énɛ́ ɔ́ gbe ɖokpó ɔ́. Jinukún to ɔ́ mɛ tɔn wɛ yě dó ɖa nǔɖuɖu énɛ́ lɛ́ɛ ná.
5.11 Ils mangèrent du blé du pays le lendemain de la Pâque, des pains sans levain et du grain rôti ; ils en mangèrent ce même jour.

Bɛ́ sín gbe énɛ́ ɔ́ gbe e yě ɖu nǔɖuɖu to ɔ́ mɛ tɔn ɔ́, nǔɖuɖu e è nɔ ylɔ́ ɖɔ mǎna ɔ́ ɖě sɔ́ wá nú yě ǎ. Jinukún e nɔ wú ɖo Kanáa ɔ́ wɛ yě ɖu ɖo xwe énɛ́ ɔ́ xwe.
5.12 La manne cessa le lendemain de la Pâque, quand ils mangèrent du blé  du pays; les enfants d'Israël n'eurent plus de manne, et ils mangèrent des produits du pays de Canaan cette année-là.

Jozuwée ɖo Jeliko toxo ɔ́ kpá gbe ɖokpó, bó zé ta. É ná mɔ nǔɖé kpowun ɔ́, nya ɖé jɛ́n wá nɔ te nukɔn tɔn, bɔ nya ɔ́ kó sún hwǐ tɔn sín akún mɛ, bó hɛn alɔ mɛ. É ká sɛkpɔ́ nya ɔ́, bó kanbyɔ́ ɛ ɖɔ: “Mǐdɛɛ lɛ́ɛ jí wɛ a ɖe a, abǐ kɛntɔ́ mǐtɔn lɛ́ɛ jí wɛ a ɖe?”
5.13 Comme Josué était près de Jéricho, il leva les yeux, et regarda. Voici,  un homme se tenait debout devant lui, son épée nue dans la main. Il alla  vers lui, et lui dit : Es-tu des nôtres ou de nos ennemis ?

Bɔ nya ɔ́ yí gbe n'i ɖɔ: “Un ɖo mɛ ɖěbǔ jí ǎ, ahwangán Mawu Mavɔmavɔ tɔn wɛ un nyí. Wǐwá wɛ un ɖe din.” Ée Jozuwée se mɔ̌ ɔ́, é xwe agbɔ̌nnusú do, bó ɖe kɔ́, lobo ɖɔ nú nya ɔ́ ɖɔ: “Mɛsɛntɔ́ towe wɛ un nyí, étɛ́ a jlǒ ná zɔ́n mì?”
5.14 Il répondit : Non, mais je suis le chef de l'armée de l'Éternel, j'arrive maintenant. Josué tomba le visage contre terre, se prosterna, et lui dit :  Qu'est-ce que mon seigneur dit à son serviteur ?

Ahwangán Mawu Mavɔmavɔ tɔn ɔ́ ká ɖɔ n'i ɖɔ: “Đe afɔkpa towe, ɖó tɛn e mɛ a ɖe ɔ́, tɛn mímɛ́ wɛ.” Bɔ Jozuwée ɖe afɔkpa tɔn.
5.15 Et le chef de l'armée de l'Éternel dit à Josué : Ote tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est saint. Et Josué fit ainsi.