Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Jozuwée 2 - Josué 2
Jozuwée Nuni ví ɔ́ nɔ Citímu bó sɛ́ dobanúnǔtɔ́ we dó Jeliko ɖɔ yě ní gbɔn nǔglɔ́ nǔglɔ́ bó ba do nú to ɔ́. É ɖɔ nú yě ɖɔ yě ní ba do nú Kanáa to ɔ́ bǐ, ɖo tají ɔ́, yě ní ba do nú Jeliko toxo ɔ́. Ée mɛ we lɛ́ɛ yi to ɔ́ mɛ ɔ́, yě yi dɔ́ nyɔ̌nu agalɛtɔ́ ɖé xwé; è nɔ ylɔ́ nyɔ̌nu ɔ́ ɖɔ Hlaxábu.
2.1 Josué, fils de Nun, fit partir secrètement de Sittim deux espions, en leur  disant : Allez, examinez le pays, et en particulier Jéricho. Ils partirent, et ils arrivèrent dans la maison d'une prostituée, qui se nommait Rahab, et ils y couchèrent.

Axɔ́sú Jeliko tɔn ɔ́ se ɖɔ Izlayɛ́li ví ɖé lɛ́ɛ wá to ɔ́ mɛ ɖo zǎn énɛ́ ɔ́ mɛ, bó ná ba do nú to ɔ́.
2.2 On dit au roi de Jéricho : Voici, des hommes d'entre les enfants d'Israël sont arrivés ici, cette nuit, pour explorer le pays.

Ée axɔ́sú ɔ́ se mɔ̌ ɔ́, é dó wɛn sɛ́ dó Hlaxábu ɖɔ: “Nya e wá xwé towe gbe lɛ́ɛ ɔ́, è sɛ́ yě dó ɖɔ yě ní wá ba do nú to ɔ́ céɖécéɖé wɛ. Jǒ yě nú mǐ.”
2.3 Le roi de Jéricho envoya dire à Raab : Fais sortir les hommes qui sont  venus chez toi, qui sont entrés dans ta maison ; car c'est pour explorer tout le pays qu'ils sont venus.

Hlaxábu ka ko sɔ́ yě hwlá, lobo ɖɔ nú mɛ e axɔ́sú ɔ́ sɛ́ dó lɛ́ɛ ɖɔ: “Nya ɖé lɛ́ɛ wá xwé ce gbe nǔgbó, amɔ̌, un tunwun fí e nu yě nyí ɔ́ ǎ.
2.4 La femme prit les deux hommes, et les cacha; et elle dit : Il est vrai que ces hommes sont arrivés chez moi, mais je ne savais pas d'où ils étaient ;

Yě kó lɛ́ kɔ yi hwenu e zǎn ɖo bibɔ wɛ, bɔ è ɖo hɔntogbó to ɔ́ tɔn ná sú wɛ é. Un tunwun fí e yě yi ɔ́ ǎ. Ényí mi hwlɛ́ndó ɔ́, mi sixú xwedó yě wú.”
2.5 et, comme la porte a dû se fermer de nuit, ces hommes sont sortis ;  j'ignore où ils sont allés : hâtez-vous de les poursuivre et vous les  atteindrez.

É ká kó kplá nya lɛ́ɛ yi xɔ ta, bó sɔ́ yě hwlá dó lɛ̌ɛnkantín e è ko xyá ɖó fínɛ́ lɛ́ɛ glɔ́.
2.6 Elle les avait fait monter sur le toit, et les avait cachés sous des tiges de  lin, qu'elle avait arrangées sur le toit.

Mɛ e axɔ́sú ɔ́ sɛ́ dó lɛ́ɛ jɛ dobanúnǔtɔ́ lɛ́ɛ gbé mɛ; ée yě tɔ́n sín toxo ɔ́ mɛ tlóló ɔ́, è sú hɔntogbó ɔ́, bɔ yě wlí ali e yi fí e è nɔ dó asá Judɛ́ɛn tɔ ɔ́ ɖe ɔ́, bó ɖo dobanúnǔtɔ́ lɛ́ɛ ba wɛ.
2.7 Ces gens les poursuivirent par le chemin qui mène au gué du Jourdain, et l'on ferma la porte après qu'ils furent sortis.

Cóbónú dobanúnǔtɔ́ lɛ́ɛ ná dɔ́ amlɔ ɔ́, Hlaxábu yi yě gɔ́n ɖo xɔ tɔn ta,
2.8 Avant que les espions se couchassent, Rahab monta vers eux sur le toit

bo ɖɔ nú yě ɖɔ: “Un tunwun ɖɔ Mawu Mavɔmavɔ ná to élɔ́ mi. Nǔwiwa mitɔn nɔ dó xɛsi nú mǐ ɖésú, káká bɔ mɛ ɖěbǔ sín ayi sɔ́ nɔ jɛ ayǐ ɖo to mǐtɔn mɛ fí ǎ, ɖó mi wú.
2.9 et leur dit : L'Éternel, je le sais, vous a donné ce pays, la terreur que  vous inspirez nous a saisis, et tous les habitants du pays tremblent devant  vous.

Đó mǐ se ɖɔ hwenu e mi tɔ́n sín Ejípu bó wá jɛ Xu Vɔvɔ ɔ́ tó ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ bló bɔ sin ɔ́ xú, bɔ mi gbɔn ayǐkúngban xúxú jí bó dín. Mǐ lɛ́ se ɖɔ mi hu Amɔliti lɛ́ɛ sín axɔ́sú we: Sihɔ́ni kpó Ɔgu kpó ɖo Judɛ́ɛn tɔ ɔ́ sín zǎnzǎnhwe jí, lobo hɛn nǔ yětɔn lɛ́ɛ bǐ gblé.
2.10 Car nous avons appris comment, à votre sortie d'Égypte, l'Éternel a  mis à sec devant vous les eaux de lamer Rouge, et comment vous avez  traité les deux rois des Amoréens au delà du Jourdain, Sihon et Og, que  vous avez dévoués par interdit.

Ée mǐ se xó énɛ́ lɛ́ɛ ɔ́, ayixa mǐtɔn bǐ wɛ gba dó, bɔ mɛ ɖěbǔ sɔ́ glá bó ná nɔ te ɖo nukɔn mitɔn ǎ, ɖó Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn ɔ́ wɛ ɖó acɛ ɖo jǐnukúnsin aga, bó ɖó acɛ ɖo ayǐkúngban jí fí ɖo do.
2.11 Nous l'avons appris, et nous avons perdu courage, et tous nos esprits  sont abattus à votre aspect ; car c'est l'Éternel, votre Dieu, qui est Dieu en haut dans les cieux et en bas sur la terre.

Din ɔ́, mi xwlé Mawu Mavɔmavɔ nú mì ɖɔ émí ná nyɔ́ xomɛ dó hɛ̌nnumɔ ce lɛ́ɛ wú, lě e un nyɔ́ xomɛ dó mi wú gbɔn din é.
2.12 Et maintenant, je vous prie, jurez-moi par l'Éternel que vous aurez  pour la maison de mon père la même bonté que j'ai eue pour vous.

Mi ná xlɛ̌ ɖé mì, bónú má ɖó gǎnjɛwú ɖɔ mi kún ná hu tɔ́ ce, nɔ ce, nɔví ce súnnu, nɔví ce nyɔ̌nu kpó mɛ yětɔn lɛ́ɛ ɖěbǔ kpó ó, mi kún ná lɔn bónú è nǎ hu mǐ ó.”
2.13  Donnez-moi l'assurance que vous laisserez vivre mon père, ma mère,  mes frères, mes soeurs, et tous ceux qui leur appartiennent, et que vous nous sauverez de la mort.

Nya lɛ́ɛ yí gbe n'i ɖɔ: “Ényí mi ma ɖe mǐ gba ǎ ɔ́, mǐ ɖo gbesisɔ mɛ bó ná kú dó ta mitɔn mɛ. Hwenu e Mawu Mavɔmavɔ ná bló bɔ to ɔ́ ná jɛ mǐ sí ɔ́, mǐ ná bló nǔ e a ɖɔ é; mǐ ná nyɔ́ xomɛ dó wǔ towe.”
2.14 Ces hommes lui répondirent : Nous sommes prêts à mourir pour vous, si vous ne divulguez pas ce qui nous concerne ; et quand l'Éternel nous  donnera le pays, nous agirons envers toi avec bonté et fidélité.

Ée yě ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Hlaxábu zé kan gbɔn flɛtɛ́li nu, bó dó ɖe yě jɛ te nyi toxo ɔ́ gúdo, ɖó dǒ e è dǒ xá toxo ɔ́ ná ɔ́ jí wɛ xɔ tɔn ɖe.
2.15 Elle les fit descendre avec une corde par la fenêtre, car la maison qu'elle habitait était sur la muraille de la ville.

É ɖɔ nú yě ɖɔ: “Mi yi hɔn hwlá cí sókan mɛ, bónú mɛ e jɛ gbě mitɔn mɛ lɛ́ɛ má mɔ mi ó. Mi nɔ fínɛ́ xɔ azǎn atɔn, káká jɛ hwenu e yě ná lɛ́ kɔ wá dó é. Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, mi ná wlí ali mitɔn ɖidó.”
2.16 Elle leur dit : Allez du côté de la montagne, de peur que ceux qui vous poursuivent ne vous rencontrent ; cachez-vous là pendant trois jours,  jusqu'à ce qu'ils soient de retour ; après cela, vous suivrez votre chemin.

Nya we lɛ́ɛ ɖɔ n'i ɖɔ: “Akpá e a byɔ́ mǐ, bɔ mǐ dó nú we ɔ́, lě e mǐ ná ɖe gbɔn ɔ́ ɖíe:
2.17 Ces hommes lui dirent : Voici de quelle manière nous serons quittes du serment que tu nous as fait faire.

Hwenu e mǐ ná wá ahwan tɔ́n to ɔ́ gbé ɔ́, a nǎ sin kan vɔvɔ cɛ́cɛ́ élɔ́ dó flɛtɛ́li e nu a zě mǐ jɛ te gbɔn é. Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, a nǎ kplá tɔ́ towe, nɔ towe, nɔví towe súnnu kpó nyɔ̌nu kpó, kpódó hɛ̌nnumɔ towe bǐ kpán wá ɖó xwé towe gbe.
2.18 A notre entrée dans le pays, attache ce cordon de fil cramoisi à la  fenêtre par laquelle tu nous fais descendre, et recueille auprès de toi dans la maison ton père, ta mère, tes frères, et toute la famille de ton père.

Ényí mɛɖé tɔ́n sín xwé towe gbe, bónú nǔɖé yi wa ɛ ɔ́, é wɛ é kan; é kan mǐdɛɛ lɛ́ɛ ǎ. Amɔ̌, ényí è wa nǔɖé nú mɛ e ɖo gɔ̌n towe ɖo xwé towe gbe lɛ́ɛ ɖě hǔn, mǐdɛɛ lɛ́ɛ wɛ kú tɔn ɖo kɔ ná.
2.19 Si quelqu'un d'eux sort de la porte de ta maison pour aller dehors, son  sang retombera sur sa tête, et nous en serons innocent ; mais si on met la  main sur l'un quelconque de ceux qui seront avec toi dans la maison, son  sang retombera sur notre tête.

Ényí a ka yi jlá xó e mǐ ɖɔ din ɔ́ hǔn, akpá e a byɔ̌ bɔ mǐ dó nú we ɔ́ sɔ́ ɖ'é jí ǎ.”
2.20 Et si tu divulgues ce qui nous concerne, nous serons quittes du serment que tu nous as fait faire.

Ée yě ɖɔ mɔ̌ ɔ́, Hlaxábu yí gbe nú yě ɖɔ: “Ní bó nɔ lě e mi ɖɔ gbɔn ɔ́.” Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, é nyi yě. Ée yě ɖidó tlóló ɔ́, é sin kan vɔvɔ cɛ́cɛ́ ɔ́ dó flɛtɛ́li tɔn nu.
2.21 Elle répondit : Qu'il en soit selon vos paroles. Elle prit ainsi congé d'eux, et ils s'en allèrent. Et elle attacha le cordon de cramoisi à la fenêtre.

Nya we lɛ́ɛ yi sókan ɔ́ mɛ, bó hwlá cí fínɛ́ xɔ azǎn atɔn káká bɔ mɛ e jɛ gbě yětɔn mɛ lɛ́ɛ yi ba yě kpo, lobo lɛ́ kɔ wá Jeliko.
2.22 Ils partirent, et arrivèrent à la montagne, où ils restèrent trois jours, jusqu'à ce que ceux qui les poursuivaient fussent de retour. Ceux qui les  poursuivaient les cherchèrent par tout le chemin, mais ils ne les trouvèrent  pas.

Nya we lɛ́ɛ ká jɛ te sín sókan ɔ́ mɛ fí e yě hɔn hwlá cí ɔ́, bó dó asá Judɛ́ɛn tɔ ɔ́. Yě yi Jozuwée Nuni ví ɔ́ gɔ́n, bó wlí nǔ e jɛ dó yě jí ɔ́ bǐ ɖɔ n'i.
2.23 Les deux hommes s'en retournèrent, descendirent de la montagne, et passèrent le Jourdain. Ils vinrent auprès de Josué, fils de Nun, et lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé.

Yě ɖɔ nú Jozuwée ɖɔ: “Mǐ mɔ ɖɔ Mawu Mavɔmavɔ jó to ɔ́ bǐ nú mǐ nǔgbó; to ɔ́ mɛ nu lɛ́ɛ bǐ wɛ kó ɖo xɛsi ɖi nú mǐ wɛ.”
2.24 Ils dirent à Josué : Certainement, l'Éternel a livré tout le pays entre  nos mains, et même tous les habitants du pays tremblent devant nous.