Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Sɛ́nflínmɛ 32 - Deutéronome 32
“Jǐxwé! Đǒtó mì! Un ɖo xó ná ɖɔ wɛ. Ayǐkúngban! Đǒtó xó e ɖo nu ce mɛ ná tɔ́n sín wɛ lɛ́ɛ.
32.1 Cieux ! prêtez l'oreille, et je parlerai ; Terre ! écoute les paroles de ma bouche.

Kplɔ́n ce lɛ́ɛ ní ja jǐ ɖɔhun. Xó ce lɛ́ɛ ní ja ahǔn ɖɔhun. Ní gba, fo ɖo gbigba kɔn nyi gbě jí wɛ ɖɔhun. Ní ja kwín kloklo, jǐ ɖo jija wɛ katakata kɔn nyi gběhan jí wɛ ɖɔhun.
32.2 Que mes instructions se répandent comme la pluie, Que ma parole tombe comme la rosée, Comme des ondées sur la verdure, Comme des gouttes d'eau sur l'herbe !

Đó un ná jlá Mawu Mavɔmavɔ sín nyǐkɔ. Mi kpa susu nú Mawu mǐtɔn.
32.3 Car je proclamerai le nom de l'Éternel. Rendez gloire à notre Dieu !

É wɛ nyí só ɔ́; nǔwiwa tɔn lɛ́ɛ nyɔ́ bɔ nǔ vɔ ɖ'é wú. Đó ali tɔn lɛ́ɛ bǐ jlɔ́. Mawu gbejínɔtɔ́ wɛ. É nɔ́ wa nǔblíblí ǎ. É jlɔ́ bó ɖo xwi jí.
32.4 Il est le rocher; ses oeuvres sont parfaites, Car toutes ses voies sont justes ; C'est un Dieu fidèle et sans iniquité, Il est juste et droit.

Amɔ̌, mi togun nyanya, togun hízíhízí e mi! Mi hu hwɛ dó Mawu Mavɔmavɔ. Winnyá ní hu mi. Mi sɔ́ nyí vǐ tɔn ǎ.
32.5 S'ils se sont corrompus, à lui n'est point la faute ; La honte est à ses enfants, Race fausse et perverse.

Togun xlonɔ, nǔmanywɛ́tɔ́ e mi! Mawu Mavɔmavɔ wɛ zɔ́n wɛ mi ná ɖɔ a? É wɛ nyí tɔ́ mitɔn, bó ɖó mi a cé? É wɛ bló mi a cé? É wɛ zɔ́n bɔ mi ɖo te a cé?
32.6 Est-ce l'Éternel que vous en rendrez responsable, Peuple insensé et dépourvu de sagesse ? N'est-il pas ton père, ton créateur? N'est-ce pas lui qui t'a formé, et qui t'a affermi ?

Mi flín azǎn xóxó lɛ́ɛ sɛ́ dó. Mi flín nǔ e jɛ ɖo mɛ xóxó lɛ́ɛ hwenu e é sɛ́ dó. Mi kan nǔ byɔ́ tɔ́ mitɔn lɛ́ɛ. Mɛxó lɛ́ɛ ní kpi tan nú mi.
32.7 Rappelle à ton souvenir les anciens jours, Passe en revue les années, génération par génération, Interroge ton père, et il te l'apprendra, Tes vieillards, et ils te le diront.

Hwenu e Mawu Ajalɔ̌nlɔn má to ɔ́ nú gbɛtɔ́ lɛ́ɛ ɔ́, é ɖó dogbó nú akɔta lɛ́ɛ. É sɔ́ togun lɛ́ɛ ɖokpó ɖokpó ɖó wɛnsagun ɖokpó glɔ́.
32.8 Quand le Très Haut donna un héritage aux nations, Quand il sépara les enfants des hommes, Il fixa les limites des peuples D'après le nombre des enfants d'Israël,

Izlayɛ́li togun ɔ́ wɛ nyí Mawu Mavɔmavɔ tɔn, Jakɔ́bu ví lɛ́ɛ wɛ nyí étɔn.
32.9 Car la portion de l'Éternel, c'est son peuple, Jacob est la part de son héritage.

É mɔ Izlayɛ́li togun ɔ́ ɖo gbětótló mɛ, ɖo cukú gbě tɔn e ɖo nǔ hó wɛ lɛ́ɛ tɛ́ntin. É wlíbo n'i, é ná ɛ kplɔ́n. É hɛn ɛ kɛ́ɖɛ́ kɛ́ɖɛ́ nukúnzin ɖɔhun.
32.10 Il l'a trouvé dans une contrée déserte, Dans une solitude aux effroyables hurlements ; Il l'a entouré, il en a pris soin, Il l'a gardé comme la prunelle de son oeil,

Lě e gangan nɔ ɖo zinzɔn gbɔn adɔ̌ta nu wɛ, bó nɔ́ ɖo ɖiɖɔ nú vǐ tɔn lɛ́ɛ wɛ ɖɔ yě ní zɔn é ɖɔhun wɛ é cí nú yě. Abǐ lě e gangan nɔ vlɔ́n awa tɔn lɛ́ɛ ɖó vǐ tɔn lɛ́ɛ glɔ́ bó nɔ́ hɛn yě ɖó te bónú yě má jɛ ayǐ ó ɔ́ ɖɔhun wɛ é cí nú yě.
32.11 Pareil à l'aigle qui éveille sa couvée, Voltige sur ses petits, Déploie ses ailes, les prend, Les porte sur ses plumes.

Nǔgbó wɛ, Mawu Mavɔmavɔ ɖokpónɔ géé wɛ kplá togun tɔn; é ba vodún ɖěbǔ sín alɔdó ǎ.
32.12 L'Éternel seul a conduit son peuple, Et il n'y avait avec lui aucun dieu étranger.

É ba tɛn nú yě ɖó sókan mɛ; é ná yě nǔɖuɖu e ɖo gle mɛ lɛ́ɛ, é bló bɔ wǐin tɔ́n sín só mɛ wá nú yě; é bló bɔ olívutín wú ɖo sókan mɛ.
32.13 Il l'a fait monter sur les hauteurs du pays, Et Israël a mangé les fruits des champs ; Il lui a fait sucer le miel du rocher, L'huile qui sort du rocher le plus dur,

Nyibú asi lɛ́ɛ kpó gbɔ̌ lɛ́ɛ kpó sín anɔ̌sin wɛ yě nɔ́ nu. Lɛ̌ngbɔ́ lɛ́ɛ kpó agbo lɛ́ɛ kpó, kpó gbǎgbá kloklo lɛ́ɛ kpó sín lan wɛ yě nɔ́ ɖu. Yě nɔ́ ɖu jinukún ɖagbe ɖagbe, bó nɔ́ nu vɛ̌ɛn e vǐwungbo yětɔn ná é.
32.14 La crème des vaches et le lait des brebis, Avec la graisse des agneaux, Des béliers de Basan et des boucs, Avec la fleur du froment ; Et tu as bu le sang du raisin, le vin.

Ée Yeculunu ɖu nǔ gɔ́ xo bó kló, bó nyɔ́ wǔ ɔ́, é fɔ́n gǔ; é jó Mawu e ɖó e ɔ́ dó; é dó winnyá só tɔn, hwlɛngán tɔn ɔ́.
32.15 Israël est devenu gras, et il a regimbé; Tu es devenu gras, épais et replet ! Et il a abandonné Dieu, son créateur, Il a méprisé le rocher de son salut,

É nɔ́ zé walɔ tɔn e nɔ́ vɛ́ mɔ nú Mawu Mavɔmavɔ lɛ́ɛ dó fɔ́n wǔhwan Mawu Mavɔmavɔ tɔn dó jǐ. É nɔ́ sɛn nǔ ɖěvo lɛ́ɛ, dó dó xomɛsin n'i.
32.16 Ils ont excité sa jalousie par des dieux étrangers, Ils l'ont irrité par des abominations ;

É nɔ́ xwlé vɔ̌sánú yɛ nyanya lɛ́ɛ; yɛ énɛ́ lɛ́ɛ ká nyí Mawu ǎ; é nɔ́ xwlé vɔ̌sánú vodún e é má tunwun kpɔ́n gbeɖé ǎ lɛ́ɛ, vodún yɔ̌yɔ́ énɛ́ lɛ́ɛ e tɔ́gbó tɔn lɛ́ɛ má ké ya ná ǎ lɛ́ɛ.
32.17 Ils ont sacrifié à des idoles qui ne sont pas Dieu, A des dieux qu'ils ne connaissaient point, Nouveaux, venus depuis peu, Et que vos pères n'avaient pas craints.

‘Nǔgbó wɛ, Izlayɛ́li ví e mi! Mi wɔn alɔcyɔ́nmɛjítɔ́ mitɔn e dó kún mitɔn é. É wɛ nyí só mitɔn. Mi dó vɛ̌ nú Mawu e ná gbɛ mi é!’
32.18 Tu as abandonné le rocher qui t'a fait naître, Et tu as oublié le Dieu qui t'a engendré.

Ée Mawu Mavɔmavɔ mɔ lě e vǐ tɔn lɛ́ɛ ɖo xomɛsin dó n'i wɛ gbɔn ɔ́, akpɔ ɖó e ɖésú.
32.19 L'Éternel l'a vu, et il a été irrité, Indigné contre ses fils et ses filles.

Bɔ é ɖɔ: ‘È sixú ɖeji dó yě wú ǎ. Yě nɔ́ sí nǔ ɖěbǔ ǎ. Un sɔ́ ná nya xɛ ɖo yě jí ǎ, bó ná kpɔ́n lě e nǔ ná cí gbɔn nú yě ɔ́.
32.20 Il a dit : Je leur cacherai ma face, Je verrai quelle sera leur fin ; Car c'est une race perverse, Ce sont des enfants infidèles.

Yě zé nǔmɛsɛn nyanya lɛ́ɛ dó fɔ́n wǔhwan ce dó jǐ. Yě dó xomɛsin nú mì kpó vodún yětɔn lɛ́ɛ kpó. Din ɔ́, nyɛ lɔ ná zé mɛ e ma nyí togun nǔgbó nǔgbó ɔ́ ǎ lɛ́ɛ, dó fɔ́n wǔhwan yětɔn dó jǐ, akɔta e ma ɖó nǔnywɛ́ ǎ é, dó dó xomɛsin nú yě.
32.21 Ils ont excité ma jalousie par ce qui n'est point Dieu, Ils m'ont irrité par leurs vaines idoles ; Et moi, j'exciterai leur jalousie par ce qui n'est point un peuple, Je les irriterai par une nation insensée.

Un sin xomɛ nǔgbó: Xomɛsin ce cí zo ɖɔhun. É fyɔ́ nǔ káká yi kútomɛ, ɖo do gɔngɔn mɛ; é fyɔ́ jinukún e ɖo ayǐkúngban jí é bǐ. É fyɔ́ nǔ káká yi sózan jí.
32.22 Car le feu de ma colère s'est allumé, Et il brûlera jusqu'au fond du séjour des morts; Il dévorera la terre et ses produits, Il embrasera les fondements des montagnes.

Un ná sɛ́ awě ɖě ɖo ɖě jí dó yě. Un ná da gǎ ce lɛ́ɛ bǐ dó yě.
32.23 J'accumulerai sur eux les maux, J'épuiserai mes traits contre eux.

Hwenu e xovɛ́ ná sin yě bɔ avivɔ kpó jɛmɛjí kpó ná ɖo yě jí bɔ yě ná ba hlɔ̌nhlɔ́n kpo é ɔ́, un ná sɛ́ adǎnkanlin lɛ́ɛ kpó dan aɖǐnɔ lɛ́ɛ kpó dó yě.
32.24 Ils seront desséchés par la faim, consumés par la fièvre Et par des maladies violentes; J'enverrai parmi eux la dent des bêtes féroces Et le venin des serpents.

È nǎ hu gbɛtɔ́ ɖó hwǐ wú, gbɔn ali lɛ́ɛ jí; mɛ bǐ ná ɖo síja jí ɖo xwé lɛ́ɛ gbe. Mɛ bǐ ná kú. Dɔ̌nkpɛvú kpó ɖyɔ̌vǐ kpó, kpó degénɔ kpó vǐ ɖo anɔ̌ nu kpó bǐ ná kú.’
32.25 Au dehors, on périra par l'épée, Et au dedans, par d'effrayantes calamités : Il en sera du jeune homme comme de la jeune fille, De l'enfant à la mamelle comme du vieillard.

‘Un ko jló ná vívá kún yětɔn bǐ gbídígbídí, bɔ mɛɖé sɔ́ ná nɔ́ flín yě ǎ.
32.26 Je voudrais dire: Je les emporterai d'un souffle, Je ferai disparaître leur mémoire d'entre les hommes !

Lo ɔ́, un ɖo xɛsi ɖi wɛ ɖɔ kɛntɔ́ yětɔn lɛ́ɛ ní má ko mì ó; yě táá vɛdó ɖɔ émí wɛ bló bɔ nǔ cí mɔ̌ nú yě sín, lobo ná lin ɖɔ nyi kún mɔ do nú nǔɖé ó.
32.27 Mais je crains les insultes de l'ennemi, Je crains que leurs adversaires ne se méprennent, Et qu'ils ne disent : Notre main a été puissante, Et ce n'est pas l'Éternel qui a fait toutes ces choses.

Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɔ́, akɔta ɖé wɛ yě nyí, bó ɖó tamɛ ǎ; yě bí ǎ.
32.28 C'est une nation qui a perdu le bon sens, Et il n'y a point en eux d'intelligence.

Nǔnywɛ́ kpɛɖé jɛ́n hwedó yě, bɔ yě ná tunwun fí e nǔ e wa wɛ yě ɖe ɔ́ kplá yě xwe é.
32.29 S'ils étaient sages, voici ce qu'ils comprendraient, Et ils penseraient à ce qui leur arrivera.

Kɛntɔ́ ɖokpó sixú sí te é ɖokpó géé bó gba Izlayɛ́li ví afatɔ́n (1.000) dó a? Kɛntɔ́ we sixú nya Izlayɛ́li ví děgba we afɔwó (10.000) a? Cóbónú nǔ ná cí mɔ̌ ɔ́, nyɛ mɛ e nyí Só yětɔn ɔ́ jɛ́n ná jó yě nú kɛntɔ́ yětɔn lɛ́ɛ.
32.30 Comment un seul en poursuivrait-il mille, Et deux en mettraient-ils dix mille en fuite, Si leur Rocher ne les avait vendus, Si l'Éternel ne les avait livrés ?

Kɛntɔ́ yětɔn lɛ́ɛ ɖésú ká tunwun ɖɔ nǔmɛsɛn émítɔn e nɔ́ ɖo alɔ cyɔ́n émí jí wɛ ɔ́ kún sixú nɔ te nyɛ Mawu Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ tɔn nukɔn ó.
32.31 Car leur rocher n'est pas comme notre Rocher, Nos ennemis en sont juges.

È ka ná ɖɔ ɔ́, kɛntɔ́ yětɔn lɛ́ɛ ɔ́, nyɔ̌ wɛ yě nyɔ́ hú Izlayɛ́li Sodɔ́munu lɛ́ɛ kpó Gomɔ́ɔnu lɛ́ɛ kpó ǎ; yě bǐ wɛ cí vǐwuntín e nɔ́ ná sínsɛ́n vlɛ́vlɛ́, sínsɛ́n aɖǐnɔ é ɖɔhun.
32.32 Mais leur vigne est du plant de Sodome Et du terroir de Gomorrhe ; Leurs raisins sont des raisins empoisonnés, Leurs grappes sont amères ;

Vɛ̌ɛn yětɔn cí dan sín aɖǐvɛ́ ɖɔhun.
32.33 Leur vin, c'est le venin des serpents, C'est le poison cruel des aspics.

Wě e ɖe dó yě wǔ wɛ nyɛ Mawu Mavɔmavɔ ɖe bɔ yě ma tunwun ǎ é ɖíe: Nǔ e ná wa xá yě wɛ un ɖe ɔ́ ɖíe:
32.34 Cela n'est-il pas caché près de moi, Scellé dans mes trésors ?

Gbe e gbe yě ná jɛ ayǐ ɔ́, un ná ba hlɔn, un ná sú nǔ e yě wa ɔ́ sín axɔ́ yě. Nǔgbó wɛ, nǔ nyanya sín azǎn énɛ́ ɔ́ kó sɛkpɔ́ bǐ; nǔ e ɖo yě ná xá wɛ ɔ́ sɔ́ ɖo lǐnlín mɛ ǎ.’
32.35 A moi la vengeance et la rétribution, Quand leur pied chancellera! Car le jour de leur malheur est proche, Et ce qui les attend ne tardera pas.

Nǔgbó ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ná wa nǔ jlɔ́jlɔ́ nú togun tɔn; mɛsɛntɔ́ tɔn lɛ́ɛ sín nǔ ná blá wǔ n'i, hwenu e é ná mɔ ɖɔ hlɔ̌nhlɔ́n hwedó yě bɔ yě ma sɔ́ ɖó gǎnjɛwú ɖěbǔ ǎ, bó má sɔ́ ɖó ɖɔxátɔ́ ɖěbǔ ǎ é.
32.36 L'Éternel jugera son peuple ; Mais il aura pitié de ses serviteurs, En voyant que leur force est épuisée, Et qu'il n'y a plus ni esclave ni homme libre.

É ná kanbyɔ́ yě ɖɔ: ‘Fítɛ́ vodún mitɔn e mi nɔ hɔn yi su lɛ́ɛ ɖe?
32.37 Il dira : Où sont leurs dieux, Le rocher qui leur servait de refuge,

Mi nɔ hu kanlin dó yě; mi nɔ ba ahan nú yě. Din ɔ́, yě bó bló nǔɖé bó hwlɛ́n mi gán bó cyɔ́n alɔ mi jí bó.
32.38 Ces dieux qui mangeaient la graisse de leurs victimes, Qui buvaient le vin de leurs libations ? Qu'ils se lèvent, qu'ils vous secourent, Qu'ils vous couvrent de leur protection !

Mi mɔ din ɖɔ nyɛ ɖokpó géé wɛ nyí Mawu. Mi mɔ din ɖɔ nǔ e è ɖǒ ná sɛn ɔ́ ɖě kún tíin zɛ nyɛ wú ó. Un nɔ hɛn mɛ ɖó gbɛ, un nɔ hu mɛ. Un nɔ gblé wǔ mɛ, un nɔ hu akpa nú mɛ. Mɛɖé nɔ yí mɛ sín alɔ ce mɛ ǎ.
32.39 Sachez donc que c'est moi qui suis Dieu, Et qu'il n'y a point de dieu près de moi ; Je fais vivre et je fais mourir, Je blesse et je guéris, Et personne ne délivre de ma main.

Un dlɛ́n alɔ dó jǐ, bó ɖe gbeta tɔ́n ɖɔ: Un ɖo gbɛ tɛgbɛ!
32.40 Car je lève ma main vers le ciel, Et je dis : Je vis éternellement !

Un gan hwǐ ce bó blóɖó ganjí; un sɔ́ hwɛ jlɔ́jlɔ́ sín afɔ ɖó te; un ná ba hlɔn kɛntɔ́ ce lɛ́ɛ, bó ná dɔn tó nú mɛ e gbɛ́ wǎn nú mì lɛ́ɛ.
32.41 Si j'aiguise l'éclair de mon épée Et si ma main saisit la justice, Je me vengerai de mes adversaires Et je punirai ceux qui me haïssent ;

Gǎ ce lɛ́ɛ ná nu hun. Hwǐ ce ná kán lan hɛn nu. Kɛntɔ́ ce syɛ́nsyɛ́n lɛ́ɛ ɖěbǔ ná gán ǎ; mɛ e è gblě wǔ lɛ́ɛ kpó mɛ e è wlǐ lɛ́ɛ kpó bǐ ná kú.’
32.42 Mon épée dévorera leur chair, Et j'enivrerai mes flèches de sang, Du sang des blessés et des captifs, De la tête des chefs de l'ennemi.

Akɔta lɛ́ɛ bǐ ní kpa awǒbóbó nú togun Mawu Mavɔmavɔ tɔn! Mawu Mavɔmavɔ ná ba hlɔn nú mɛsɛntɔ́ tɔn e kú lɛ́ɛ. É ná dɔn tó nú kɛntɔ́ tɔn lɛ́ɛ. É ná bló mɔ̌ dó slá wǔ nú to tɔn. É ná slá wǔ nú togun tɔn.”
32.43 Nations, chantez les louanges de son peuple ! Car l'Éternel venge le sang de ses serviteurs, Il se venge de ses adversaires, Et il fait l'expiation pour son pays, pour son peuple.

Mɔyízi kpódó Jozuwée Nuni ví ɔ́ kpó wá togun ɔ́ nukɔn, bó zé gbe d'aga bó ɖɔ xó e ɖo han énɛ́ mɛ lɛ́ɛ.
32.44 Moïse vint et prononça toutes les paroles de ce cantique en présence du peuple ; Josué, fils de Nun, était avec lui.

Ée Mɔyízi ná kplɔ́n Mawu tɔn Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ fó ɔ́,
32.45 Lorsque Moïse eut achevé de prononcer toutes ces paroles devant tout Israël,

é ɖɔ nú yě ɖɔ: “Mi zé xó e ɖɔ nú mi wɛ un ɖe égbé lɛ́ɛ ylɔ́ ɖɔ nǔ. Mi xa yě nú vǐ mitɔn lɛ́ɛ, bónú yě ní wa nǔ e sɛ́n ɔ́ ɖɔ é.
32.46 il leur dit : Prenez à coeur toutes les paroles que je vous conjure aujourd'hui de recommander à vos enfants, afin qu'ils observent et mettent en pratique toutes les paroles de cette loi.

Nǔgbó ɔ́, sɛ́n énɛ́ lɛ́ɛ nyí xó tófwe ǎ. Nú mi nyi sɛ́n énɛ́ lɛ́ɛ ɔ́, mi ná nɔ gbɛ bó ná dɔ́ ji ɖo to e mi ná yí ɖo Judɛ́ɛn tɔ ɔ́ gúdo é mɛ.” È ɖɔ Mɔyízi ná kú
32.47 Car ce n'est pas une chose sans importance pour vous ; c'est votre vie, et c'est par là que vous prolongerez vos jours dans le pays dont vous aurez la possession, après avoir passé le Jourdain.

Gbe nɛ́ gbe ɖokpó ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú Mɔyízi ɖɔ:
32.48 Ce même jour, l'Éternel parla à Moïse, et dit :

“Yi Avalímu sókan ɔ́ mɛ ɖo Mɔwabu, ɖo Jeliko nukɔn, bó xá Nɛbo só ɔ́ ta. Kpɔ́n Kanáa to e ná ná Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ wɛ un ɖe é sɛ́ dó sín fínɛ́.
32.49 Monte sur cette montagne d'Abarim, sur le mont Nebo, au pays de Moab, vis-à-vis de Jéricho ; et regarde le pays de Canaan que je donne en propriété aux enfants d'Israël.

Só énɛ́ e jí ná xá wɛ a ɖe ɔ́ jí wɛ a nǎ kú jɛ, bó ná yi mɔ tɔ́gbó towe lɛ́ɛ, lě e nɔví towe Aalɔ́ɔn kú gbɔn ɖo Hɔ́ɔ só jí, bó yi mɔ tɔ́gbó tɔn lɛ́ɛ é.
32.50 Tu mourras sur la montagne où tu vas monter, et tu seras recueilli auprès de ton peuple, comme Aaron, ton frère, est mort sur la montagne de Hor et a été recueilli auprès de son peuple,

Nǔ cí mɔ̌, ɖó Aalɔ́ɔn kpó hwi kpó hu hwɛ ɖaxó ɖé dó mì ɖo Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ nukún mɛ, ɖo Mɛliba sín sin ɔ́ kɔn, ɖo Kadɛ́ci, ɖo Síni gbětótló mɛ. Mi ɖe lě e un nyí mɛ mímɛ́ gbɔn é xlɛ́ ɖo Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ tɛ́ntin ǎ.
32.51 parce que vous avez péché contre moi au milieu des enfants d'Israël, près des eaux de Meriba, à Kadès, dans le désert de Tsin, et que vous ne m'avez point sanctifié au milieu des enfants d'Israël.

Énɛ́ ɔ́ wú wɛ a nǎ mɔ to e ná Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ wɛ un ɖe é sɛ́ dó, lo ɔ́, hwɛ ná byɔ́ to ɔ́ mɛ ǎ.” Mɔyízi xo ɖɛ dó Izlayɛ́li sín akɔta wěwe lɛ́ɛ jí
32.52 Tu verras le pays devant toi ; mais tu n'entreras point dans le pays que je donne aux enfants d'Israël.