Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Sɛ́nflínmɛ 20 - Deutéronome 20
Ényí mi sɔ́ ahwan nú, bó xwe ahwan fun xá kɛntɔ́ gbé, bó ná bó mɔ ɖɔ sɔ́ tɔn lɛ́ɛ, ahwankɛkɛ́ví tɔn lɛ́ɛ kpó ahwanfuntɔ́ tɔn lɛ́ɛ kpó sukpɔ́ hú émítɔn lɛ́ɛ hǔn, mi ma ɖi xɛsi nú yě ó, ɖó Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn e ɖe mi tɔ́n sín Ejípu tomɛ ɔ́ ɖo kpɔ́ xá mi.
20.1 Lorsque tu iras à la guerre contre tes ennemis, et que tu verras des chevaux et des chars, et un peuple plus nombreux que toi, tu ne les craindras point ; car l'Éternel, ton Dieu, qui t'a fait monter du pays d'Égypte, est avec toi.

Nú é yá nú mi ja ahwan fun gbé ɔ́, vɔ̌sánú-xwlémawutɔ́ ɔ́ ná wá togun ɔ́ nukɔn, bó ná ɖɔ xó n'i.
20.2 A l'approche du combat, le sacrificateur s'avancera et parlera au peuple.

É ná ɖɔ: “Izlayɛ́li ví e mi, mi ɖótó mì! Mi ɖíe xwe ahwan fun xá kɛntɔ́ mitɔn lɛ́ɛ gbé égbé e, mi ma nú ado hu mi ó, mi ma ɖi xɛsi ó, mi ma dán jaja ó, mi ma sísɔ́ ɖo nukɔn yětɔn ó.
20.3 Il leur dira : Écoute, Israël ! Vous allez aujourd'hui livrer bataille à vos ennemis. Que votre coeur ne se trouble point ; soyez sans crainte, ne vous effrayez pas, ne vous épouvantez pas devant eux.

Đó Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn ná ɖo nukɔn nú mi, bó ná gɔ́ alɔ nú mi, bó ná fun ahwan xá kɛntɔ́ mitɔn lɛ́ɛ, bó ná ná ɖuɖéjí mi.”
20.4 Car l'Éternel, votre Dieu, marche avec vous, pour combattre vos ennemis, pour vous sauver.

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, ahwangán e nɔ́ yí mɛ dó ahwan mɛ lɛ́ɛ ná ɖɔ nú sɔ́ja lɛ́ɛ ɖɔ: “Mɛ ɖé ɖo mi mɛ bó sá xwé yɔ̌yɔ́ bó má kó nɔ mɛ kpɔ́n a? Mɛ mɔ̌hun ɖé ɖo mɛ mɛ hǔn, ní lɛ́ kɔ yi xwé; é má nyí mɔ̌ ǎ ɔ́, é sixú cí ahwan, bɔ mɛ ɖěvo ná nɔ mɛ.
20.5 Les officiers parleront ensuite au peuple et diront : Qui est-ce qui a bâti une maison neuve, et ne s'y est point encore établi ? Qu'il s'en aille et retourne chez lui, de peur qu'il ne meure dans la bataille et qu'un autre ne s'y établisse.

Mɛɖé ɖo mi mɛ bó ɖó vǐwungbo, bó má ko gbɛ sínsɛ́n nukɔn nukɔntɔn lɛ́ɛ ɖu kpɔ́n a? Mɛ ɔ́ ní lɛ́ kɔ yi xwé; é má nyí mɔ̌ ǎ ɔ́, mɛ ɔ́ sixú cí ahwan, bɔ mɛ ɖěvo ná gbɛ vǐwun tɔn lɛ́ɛ.
20.6 Qui est-ce qui a planté une vigne, et n'en a point encore joui ? Qu'il s'en aille et retourne chez lui, de peur qu'il ne meure dans la bataille et qu'un autre n'en jouisse.

Mɛ ɖé ɖo mi mɛ bó ɖó asi xɔ́ntɔn, bó má kó da a? Mɛ mɔ̌hun ɖo mɛ mɛ hǔn, ní lɛ́ kɔ bó yi xwé; é má nyí mɔ̌ ǎ ɔ́, é sixú cí ahwan, bɔ súnnu ɖěvo ná da nyɔ̌nu ɔ́.”
20.7 Qui est-ce qui a fiancé une femme, et ne l'a point encore prise ? Qu'il s'en aille et retourne chez lui, de peur qu'il ne meure dans la bataille et qu'un autre ne la prenne.

Ahwangán lɛ́ɛ ná lɛ́ yí xó, bó ná ɖɔ nú togun ɔ́ ɖɔ: “Mɛɖé ɖo mi mɛ, bó ɖo xɛsi jí, bó má sixú kpan akɔ́n a? Mɛ mɔ̌hun ɖe hǔn, ní lɛ́ kɔ bó yi xwé, bó má gbɔ́jɔ́ kanmɛ nú nɔví tɔn lɛ́ɛ bónú yě bɛ́ xɛsi éyɛ́ ɖɔhun ó.”
20.8 Les officiers continueront à parler au peuple, et diront : Qui est-ce qui a peur et manque de courage ? Qu'il s'en aille et retourne chez lui, afin que ses frères ne se découragent pas comme lui.

Ényí ahwangán lɛ́ɛ ɖɔ xó fó ɔ́, yě ná sɔ́ sɔ́jagán, bɔ yě ná nɔ ahwangɔnu ɔ́ nu.
20.9 Quand les officiers auront achevé de parler au peuple, ils placeront les chefs des troupes à la tête du peuple.

Cóbónú mi ná yi tɔ́n ahwan toxo ɖé ɔ́, mi ná tó dó gbe fífá nú to ɔ́ mɛ nu lɛ́ɛ hwɛ̌.
20.10 Quand tu t'approcheras d'une ville pour l'attaquer, tu lui offriras la paix.

Nú yě yí gbe nú mi kpó gbe fífá kpó, bó hun toxo yětɔn sín hɔn lɛ́ɛ nú mi ɔ́, mi ná ɖɔ bɔ mɛ e ɖo toxo ɔ́ mɛ lɛ́ɛ bǐ ná jɛ kan mitɔn nu, bó ná nɔ wa azɔ̌ nú mi.
20.11 Si elle accepte la paix et t'ouvre ses portes, tout le peuple qui s'y trouvera te sera tributaire et asservi.

Amɔ̌, yě má dó gbe fífá nú mi ǎ, bó sí ahwan te ɔ́, mi ná xá toxo ɔ́ bǐ.
20.12 Si elle n'accepte pas la paix avec toi et qu'elle veuille te faire la guerre, alors tu l'assiégeras.

Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn ná jó toxo ɔ́ nú mi, bɔ mi ná hu súnnu e ko ɖo toxo ɔ́ mɛ lɛ́ɛ bǐ.
20.13 Et après que l'Éternel, ton Dieu, l'aura livrée entre tes mains, tu en feras passer tous les mâles au fil de l'épée.

Amɔ̌, mi ná bɛ́ nyɔ̌nu lɛ́ɛ, yɔkpɔ́vú lɛ́ɛ, kanlin lɛ́ɛ, kpódó nǔ e mi ná mɔ ɖo toxo ɔ́ mɛ lɛ́ɛ bǐ kpó, bɔ yě ná nyí dɔkun e mi mɔ ɖo ahwangbénu lɛ́ɛ. Dɔkun kɛntɔ́ mitɔn lɛ́ɛ tɔn ná húzú mitɔn, ɖó Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn wɛ ná mi.
20.14 Mais tu prendras pour toi les femmes, les enfants, le bétail, tout ce qui sera dans la ville, tout son butin, et tu mangeras les dépouilles de tes ennemis que l'Éternel, ton Dieu, t'aura livrés.

Lě e mi ná wa nǔ xá toxo e ɖo zɔ vóéé, bó má ɖo to e mɛ ná nɔ wɛ mi ɖe ǎ mɛ lɛ́ɛ gbɔn ɔ́ nɛ́.
20.15 C'est ainsi que tu agiras à l'égard de toutes les villes qui sont très éloignées de toi, et qui ne font point partie des villes de ces nations-ci.

Amɔ̌, toxo e ɖo ayǐkúngban e Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn ná ná mi lɛ́ɛ jí ɔ́, mi ná jó gbɛtɔ́ ɖokpó dó nyi gbɛ ɖe mɛ ǎ.
20.16 Mais dans les villes de ces peuples dont l'Éternel, ton Dieu, te donne le pays pour héritage, tu ne laisseras la vie à rien de ce qui respire.

Hǔn, mi ná hu Hitíti lɛ́ɛ bǐ, Amɔliti lɛ́ɛ bǐ, Kanáanu lɛ́ɛ bǐ, Pɛliziti lɛ́ɛ bǐ, Hivíti lɛ́ɛ bǐ kpó Jebuzinu lɛ́ɛ bǐ kpó lě e Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn zɔ́n mi gbɔn é.
20.17 Car tu dévoueras ces peuples par interdit, les Héthiens, les Amoréens, les Cananéens, les Phéréziens, les Héviens, et les Jébusiens, comme l'Éternel, ton Dieu, te l'a ordonné,

É má nyí mɔ̌ ǎ ɔ́, yě ná kplɔ́n nǔ baɖabaɖa e yě nɔ́ dó sin bó nɔ́ nyɔ́ ɖo vodún yětɔn lɛ́ɛ gɔ́n lɛ́ɛ mi, bɔ mi ná hu hwɛ dó Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn.
20.18 afin qu'ils ne vous apprennent pas à imiter toutes les abominations qu'ils font pour leurs dieux, et que vous ne péchiez point contre l'Éternel, votre Dieu.

Ényí mi tunwun ɖɔ émí ná yi tɔ́n ahwan toxo ɖé, bó ná xá toxo ɔ́ xɔ azǎn cóbó ná yí hǔn, mi ma gbo atín e è nɔ ɖu sínsɛ́n tɔn lɛ́ɛ ó; mi ná ɖu atínsínsɛ́n lɛ́ɛ; mi ma ka gbo atín lɛ́ɛ ó. Atín e ɖo gběhan mɛ ɔ́ nyí gbɛtɔ́ bɔ mi ná yi tɔ́n ahwan ǎ.
20.19 Si tu fais un long siège pour t'emparer d'une ville avec laquelle tu es en guerre, tu ne détruiras point les arbres en y portant la hache, tu t'en nourriras et tu ne les abattras point; car l'arbre des champs est-il un homme pour être assiégé par toi ?

Atín e mi mɔ ɖɔ è kún nɔ́ ɖu sínsɛ́n tɔn ó lɛ́ɛ kɛ́ɖɛ́ wɛ mi ná gbo, lobo ná zán hwenu e mi ná ɖo ahwan fun wɛ ɔ́, káká bó ná yí toxo ɔ́.
20.20 Mais tu pourras détruire et abattre les arbres que tu sauras ne pas être des arbres servant à la nourriture, et en construire des retranchements contre la ville qui te fait la guerre, jusqu'à ce qu'elle succombe.