Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Sɛ́nflínmɛ 3 - Deutéronome 3
Mɔyízi ɖɔ: “Mǐ wlí ali ɖidó Basáni. Axɔ́sú Basáni tɔn Ɔgu kpó ahwangɔnu tɔn kpó ká wá mɔ mǐ, bó ná tɔ́n ahwan mǐ ɖo Edlɛyi.
3.1 Nous nous tournâmes, et nous montâmes par le chemin de Basan. Og, roi de Basan, sortit à notre rencontre, avec tout son peuple, pour nous combattre à Édréi.

Lo ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú mì ɖɔ: ‘Ma ɖi xɛsi n'i ó. Un ná jó é kpódó ahwangɔnu tɔn kpó to tɔn kpó nú we bɔ a nǎ wa nǔ tɔn lě e a wa Sihɔ́ni Amɔliti lɛ́ɛ xɔ́sú ɔ́ sín nǔ gbɔn é. Hɛcibɔ́ni wɛ é nɔ́ nɔ.’
3.2 L'Éternel me dit : Ne le crains point ; car je le livre entre tes mains, lui et tout son peuple, et son pays; tu le traiteras comme tu as traité Sihon, roi des Amoréens, qui habitait à Hesbon.

Nǔgbó ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mǐtɔn lɛ́ jó Basáni xɔ́sú Ɔgu kpódó ahwangɔnu tɔn kpó nú mǐ: Mǐ fun ahwan xá yě, bó hu mɛ e ɖo to ɔ́ mɛ lɛ́ɛ bǐ. Mǐ jǒ mɛ ɖěbǔ dó nyi gbɛ ǎ.
3.3 Et l'Éternel, notre Dieu, livra encore entre nos mains Og, roi de Basan, avec tout son peuple ; nous le battîmes, sans laisser échapper aucun de ses gens.

Ée mǐ hu yě mɔ̌ é ɔ́, mǐ yǐ toxo yětɔn lɛ́ɛ bǐ; toxo kwín ɖokpó kpo bó má ɖo acɛ mǐtɔn mɛ ǎ. Toxo kanɖé ko (60) wɛ bǐ nyǐ: toxo énɛ́ lɛ́ɛ bǐ ɖo Basáni, ɖo Aagɔ́vu yíkúngban jí, bɔ axɔ́sú Ɔgu kpa acɛ dó bǐ nu.
3.4 Nous prîmes alors toutes ses villes, et il n'y en eut pas une qui ne tombât en notre pouvoir : soixante villes, toute la contrée d'Argob, le royaume d'Og en Basan.

Toxo énɛ́ lɛ́ɛ ɔ́, ahohó wɛ è mɛ lɛ́ lɛ̌ dó, bɔ é yi jǐ bó syɛ́n ɖésú; è dó hɔn nú yě, bó dó sɛxlo ná. Mǐ lɛ̌ yí toxo gěgé ɖěvo lɛ́ɛ bɔ è mɛ ahohó lɛ́ lɛ̌ dó ǎ.
3.5 Toutes ces villes étaient fortifiées, avec de hautes murailles, des portes et des barres ; il y avait aussi des villes sans murailles en très grand nombre.

Mǐ gba toxo énɛ́ lɛ́ɛ bǐ hánnyá, bó hu mɛxó kpó yɔkpɔ́vú kpó bǐ, lě e mǐ wa Sihɔ́ni Hɛcibɔ́ni xɔ́sú ɔ́ sín nǔ gbɔn é.
3.6 Nous les dévouâmes par interdit, comme nous l'avions fait à Sihon, roi de Hesbon ; nous dévouâmes toutes les villes par interdit, hommes, femmes et petits enfants.

Amɔ̌, mǐ bɛ́ kanlin yětɔn lɛ́ɛ kpó dɔkun e ɖo toxo yětɔn mɛ lɛ́ɛ kpó wá yi xwé.”
3.7 Mais nous pillâmes pour nous tout le bétail et le butin des villes.

Mɔyízi ɖɔ: “Hwenɛ́nu ɔ́, lě e mǐ yǐ axɔ́sú Amɔliti lɛ́ɛ tɔn we sín ayǐkúngban gbɔn é nɛ́. Mǐ yǐ ayǐkúngban énɛ́ lɛ́ɛ ɖo Judɛ́ɛn tɔ ɔ́ sín zǎnzǎnhwe jí, bɛ́ sín Aanɔ́ni tɔ ɔ́ kɔn káká wá Ɛmɔ́ɔ só ɔ́ kɔn.
3.8 C'est ainsi que, dans ce temps-là, nous conquîmes sur les deux rois des Amoréens le pays de l'autre côté du Jourdain, depuis le torrent de l'Arnon jusqu'à la montagne de l'Hermon

Sidɔ́ɔnnu lɛ́ɛ nɔ́ ylɔ́ Ɛmɔ́ɔ só ɔ́ ɖɔ Siliyɔ́ni, bɔ Amɔliti lɛ́ɛ ká nɔ́ ylɔ́ ɖɔ Seníi.
3.9 (les Sidoniens donnent à l'Hermon le nom de Sirion, et les Amoréens celui de Senir,)

Mǐ yǐ toxo e ɖo ayǐkúngban wɛnjɛ jí lɛ́ɛ bǐ, bó yí éé ɖo Galadi gbé jí lɛ́ɛ bǐ, bó yí éé ɖo Basáni gbé jí lɛ́ɛ bǐ, káká wá Saluka toxo ɔ́ kpó Edlɛyi toxo ɔ́ kpó. Axɔ́súɖuto Ɔgu tɔn sín toxo lɛ́ɛ wɛ, bó ɖo Basáni.
3.10 toutes les villes de la plaine, tout Galaad et tout Basan jusqu'à Salca et Édréi, villes du royaume d'Og en Basan.

Axɔ́sú Basáni tɔn Ɔgu wɛ nyí mɛ ɖokpó e kpo ɖo gbɛ ɖo Hlafa ví lɛ́ɛ mɛ hwenɛ́nu é; yɔdo tɔn kpo ɖo te ɖo Hlaba, Amumɔ́ɔ ví lɛ́ɛ sín tota mɛ. Awǐnnya Bazalu mɛ wɛ è kun yɔdo  ɔ́ dó. Ga tɔn hú mɛ̌tlu ɛnɛ, gblǒ tɔn yi mɛ̌tlu we.
3.11 (Og, roi de Basan, était resté seul de la race des Rephaïm. Voici, son lit, un lit de fer, n'est-il pas à Rabbath, ville des enfants d'Ammon ? Sa longueur est de neuf coudées, et sa largeur de quatre coudées, en coudées d'homme.)

“Mǐ yǐ to énɛ́ ɔ́ hwenɛ́nu, bɔ un ná ayǐkúngban e bɛ́ sín Alowɛ́ɛ ɖo Aanɔ́ni tɔ ɔ́ kɔn ɔ́ Hwlibɛ́ni ví lɛ́ɛ kpódó Gadi ví lɛ́ɛ kpó. Un lɛ́ ná Galadi só ɔ́ sín wevlɔ́ɖó kpódó toxo e ɖ'é jí lɛ́ɛ kpó yě.
3.12 Nous prîmes alors possession de ce pays. Je donnai aux Rubénites et aux Gadites le territoire à partir d'Aroër sur le torrent de l'Arnon et la moitié de la montagne de Galaad avec ses villes.

Un ná Galadi sín ayǐkúngban e kpo ɔ́, kpódó axɔ́súɖuto Ɔgu tɔn e ɖo Basáni é kpó akɔta vlɔ́ Manasée tɔn; fí énɛ́ lɛ́ɛ wɛ nyí axɔ́súɖuto Ɔgu tɔn ɖ'ayǐ. Aagɔ́vu to ɔ́ kpódó Basáni to ɔ́ kpó bǐ wɛ è nɔ ylɔ́ ɖɔ Hlafa ví lɛ́ɛ sín to.
3.13 Je donnai à la moitié de la tribu de Manassé le reste de Galaad et tout le royaume d'Og en Basan : toute la contrée d'Argob, avec tout Basan, c'est ce qu'on appelait le pays des Rephaïm.

Yayíi yí Aagɔ́vu to ɔ́ bǐ káká jɛ to Gɛcúunu lɛ́ɛ kpó Maakatinu lɛ́ɛ tɔn kpó sín dogbó jí. Yayíi ɔ́, Manasée kún mɛ wɛ é jɔ ɖe. É ná nyǐkɔ tɔn Basáni to ɔ́, bɔ è nɔ ylɔ́ fínɛ́ ɖɔ gletoxo Yayíi tɔn lɛ́ɛ. Nyǐkɔ énɛ́ ɔ́ kpo ɖo te káká jɛ égbé.
3.14 Jaïr, fils de Manassé, prit toute la contrée d'Argob jusqu'à la frontière des Gueschuriens et des Maacathiens, et il donna son nom aux bourgs de Basan, appelés encore aujourd'hui bourgs de Jaïr.

Un ná Galadi to ɔ́ Makíi.
3.15 Je donnai Galaad à Makir.

Un ná ayǐkúngban e ɖo Galadi kpó Aanɔ́ni kpó tɛ́ntin ɔ́ Hwlibɛ́ni ví lɛ́ɛ, kpó Gadi ví lɛ́ɛ kpó. Aanɔ́ni tɔ ɔ́ nyí dogbó ɖo tofɔligbé, bɔ Yabɔ́ku tɔ ɔ́ kplé dogbó xá Amumɔ́ɔ ví lɛ́ɛ sín to.
3.16 Aux Rubénites et aux Gadites je donnai une partie de Galaad jusqu'au torrent de l'Arnon, dont le milieu sert de limite, et jusqu'au torrent de Jabbok, frontière des enfants d'Ammon ;

Dogbó e gbɔn zǎnzǎnhwe jí ɔ́ zɔn mɔ̌, bó gbɔn Judɛ́ɛn sín tɔdo mɛ, ɖo Jenɛzalɛ́ti tɔ ɔ́ kpó Jɛ xu ɔ́ kpó tɛ́ntin, káká wá Pisiga só e ɖo gbadahwe jí ɔ́ kɔn.
3.17 je leur donnai encore la plaine, limitée par le Jourdain, depuis Kinnéreth jusqu'à la mer de la plaine, la mer Salée, au pied du Pisga vers l'orient.

“Hwenɛ́nu ɔ́, un ɖɔ nú akɔta Hwlibɛ́ni tɔn, Manasée tɔn kpódó Gadi tɔn kpó ɖɔ: ‘Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn ná to élɔ́ mi, bɔ é nyí mitɔn. É ká ɖo mɔ̌ có, mi ahwanfuntɔ́ lɛ́ɛ bǐ ní fɔ ahwanfunnú, bó nɔ nukɔn nú nɔví mitɔn Izlayɛ́li ví ɖě lɛ́ɛ bó ná gɔ́ alɔ nú yě.
3.18 En ce temps-là, je vous donnai cet ordre. L'Éternel, votre Dieu, vous livre ce pays, pour que vous le possédiez. Vous tous, soldats, vous marcherez en armes devant les enfants d'Israël.

Asi mitɔn lɛ́ɛ, vǐ mitɔn lɛ́ɛ kpó kanlin mitɔn lɛ́ɛ kpó kɛ́ɖɛ́ wɛ ná kpo ɖo toxo e un ná mi lɛ́ɛ é mɛ. Un ka tunwun ganjí ɖɔ kanlin mitɔn lɛ́ɛ sukpɔ́ ɖésú.
3.19 Vos femmes seulement, vos petits enfants et vos troupeaux-je sais que vous avez de nombreux troupeaux-resteront dans les villes que je vous ai donnée,

Mi ɖo alɔ dó nɔví mitɔn lɛ́ɛ wɛ mɔ̌ káká jɛ hwenu e Mawu Mavɔmavɔ ná ná gbɔjɛ́ yě mi ɖɔhun é, bónú yě lɔmɔ̌ ná yí to e Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn ɖɔ émí ná ná yě bɔ é ɖo Judɛ́ɛn tɔ ɔ́ sín gbadahwe jí é. Énɛ́ ɔ́, mi mɛ ɖokpó ɖokpó ná lɛ́ kɔ wá to e un ná mi é mɛ.’
3.20 jusqu'à ce que l'Éternel ait accordé du repos à vos frères comme à vous, et qu'ils possèdent, eux aussi, le pays que l'Éternel, votre Dieu, leur donne de l'autre côté du Jourdain. Et vous retournerez chacun dans l'héritage que je vous ai donné.

“Hwenɛ́nu ɖokpó ɔ́, un lɛ́ ɖɔ nú Jozuwée lɔmɔ̌ ɖɔ: ‘Hwi ɖésú mɔ lě e Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mǐtɔn wa axɔ́sú we énɛ́ lɛ́ɛ sín nǔ gbɔn ɔ́ ɖó nukún towe wú ganjí. Mɔ̌ wɛ Mawu Mavɔmavɔ ná wa axɔ́súɖuto e a nǎ tɔ́n ahwan lɛ́ɛ bǐ sín nǔ gbɔn.
3.21 En ce temps-là, je donnai des ordres à Josué, et je dis : Tes yeux ont vu tout ce que l'Éternel, votre Dieu, a fait à ces deux rois : ainsi fera l'Éternel à tous les royaumes contre lesquels tu vas marcher.

Mi ma ɖi xɛsi nú yě ó, ɖó Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn ɖésú ná fun ahwan nú mi.’ ”
3.22 Ne les craignez point ; car l'Éternel, votre Dieu, combattra lui-même pour vous.

Mɔyízi ɖɔ hwenɛ́nu ɔ́ émí sa vo nú Mawu Mavɔmavɔ bó ɖɔ:
3.23 En ce temps-là, j'implorai la miséricorde de l'Éternel, en disant :

“Aklúnɔ Mavɔmavɔ, a jɛ lě e a kló gbɔn ɔ́, lě e alɔ towe kpé nǔ wú sɔ ɔ́ ɖe xlɛ́ nyɛ mɛsɛntɔ́ towe jí. Nǔmɛsɛn ɖěbǔ ɖo ayǐkúngban jí, abǐ sɛ́xwé, bó sixú bló nǔ e a nɔ bló lɛ́ɛ é ǎ; ɖěbǔ ká sixú jlɛ́ nǔ hwi ɖɔhun ǎ.
3.24 Seigneur Éternel, tu as commencé à montrer à ton serviteur ta grandeur et ta main puissante ; car quel dieu y a-t-il, au ciel et sur la terre, qui puisse imiter tes oeuvres et tes hauts faits ?

Kɛnklɛ́n gbɔ nú má yi kpɔ́n to ɖagbe ɖagbe énɛ́ e ɖo Judɛ́ɛn tɔ ɔ́ sín gbadahwe jí é, gbɔ nú má yi kpɔ́n só ɖagbe ɖagbe nɛ́ lɛ́ɛ kpó Libáan só ɔ́ kpó.”
3.25 Laisse-moi passer, je te prie, laisse-moi voir ce bon pays de l'autre côté du Jourdain, ces belles montagnes et le Liban.

Lo ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ sin xomɛ dó mì ɖó mi wú; é sɔ́ nɔ ɖótó mì ǎ. Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú mì ɖɔ: “É kpé mɔ̌, ma sɔ́ ɖɔ xó énɛ́ ɖě nú má se ó.
3.26 Mais l'Éternel s'irrita contr emoi, à cause de vous, et il ne m'écouta point. L'Éternel me dit : C'est assez, ne me parle plus de cette affaire.

Xá Pisiga só jí, bó ván nukún, bó kpɔ́n totaligbé, bó kpɔ́n tofɔligbé, bó kpɔ́n zǎnzǎnhwe jí, bó kpɔ́n gbadahwe jí; a nǎ mɔ nǔ lɛ́ɛ ganjí, a ka ɖo Judɛ́ɛn tɔ ɔ́ ná dó asá wɛ ǎ.
3.27 Monte au sommet du Pisga, porte tes regards à l'occident, au nord, au midi et à l'orient, et contemple de tes yeux ; car tu ne passeras pas ce Jourdain.

Đɔ xó e a ɖǒ ɔ́ nú Jozuwée, bó dó wǔsyɛ́n lanmɛ n'i, bó ná ɛ akɔ́nkpinkpan, ɖó é wɛ ɖo togun ɔ́ nukɔn ná nɔ wɛ, bɔ yě ná dó asá Judɛ́ɛn tɔ ɔ́, bɔ é ná yí to e a nǎ mɔ sɛ́ dó ɔ́ nú yě, bɔ é ná nyí yětɔn.”
3.28 Donne des ordres à Josué, fortifie-le et affermis-le ; car c'est lui qui marchera devant ce peuple et qui le mettra en possession du pays que tu verras.

Sín hwenɛ́nu ɔ́, mǐ cí tɔdo mɛ fí ɖo Bɛti-Peɔ́ɔ toxo ɔ́ nukɔn.
3.29 Nous demeurâmes dans la vallée, vis-à-vis de Beth Peor.