Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Bǐbɛ́mɛ 15 - Genèse 15

Ée nǔ énɛ́ lɛ́ɛ jɛ wá yi gúdo ɔ́, Ablámu mɔ nǔ. É mɔ Mawu Mavɔmavɔ bɔ é ɖɔ xó n'i; é ɖɔ n'i ɖɔ: “Ablámu! Ma ɖi xɛsi ó; nyɛ wɛ nyí gǎglónú towe; un ná ná we ajɔ bɔ é ná d'agba ɖésú.”
15.1 Après ces événements, la parole de l'Éternel fut adressée à Abram dans une vision, et il dit: Abram, ne crains point; je suis ton bouclier, et ta récompense sera très grande.

Bɔ Ablámu ɖɔ: “Aklúnɔ Mavɔmavɔ! Un ɖó vǐ ɖěbǔ ǎ, a nǎ nǔ mì ɔ́, étɛ́ un ná wa ná? Un ná kú ma ɖó vǐ donu. Eliezɛ́ɛ Damásinu ɔ́ wɛ ná ɖu nǔ e un ɖó lɛ́ɛ sín gǔ.”
15.2 Abram répondit: Seigneur Éternel, que me donneras-tu? Je m'en vais sans enfants; et l'héritier de ma maison, c'est Éliézer de Damas.

Ablámu lɛ́ ɖɔ: “Áo, kpɔ́n! A nǎ vǐ mì ǎ, bɔ vǐ e ɖo gɔ̌n ce ɔ́ wɛ ná wá nyí gǔɖutɔ́ ce.”
15.3 Et Abram dit: Voici, tu ne m'as pas donné de postérité, et celui qui est né dans ma maison sera mon héritier.

Lo ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ xó n'i; é ɖɔ n'i ɖɔ: “É wɛ ná nyí gǔɖutɔ́ towe ǎ. Vǐ e hwi ɖésúnɔ ná ji ɔ́ wɛ ná nyí gǔɖutɔ́ towe.”
15.4 Alors la parole de l'Éternel lui fut adressée ainsi: Ce n'est pas lui qui sera ton héritier, mais c'est celui qui sortira de tes entrailles qui sera ton héritier.

Ée Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ mɔ̌ nú Ablámu ɔ́, é kplá ɛ sín goxɔ tɔn mɛ, bó ɖɔ n'i ɖɔ: “Kpɔ́n jǐnukúnsin; nú a sixú xa sunví lɛ́ɛ hǔn, xa.” É lɛ́ ɖɔ n'i ɖɔ: “Lě e vǐ towe lɛ́ɛ ná sukpɔ́ gbɔn ɔ́ nɛ́.”
15.5 Et après l'avoir conduit dehors, il dit: Regarde vers le ciel, et compte les étoiles, si tu peux les compter. Et il lui dit: Telle sera ta postérité.

Ablámu ka ɖi nǔ nú Mawu Mavɔmavɔ, bɔ Mawu Mavɔmavɔ mɔ ɛ dó mɔ hwɛjijɔnɔ.
15.6 Abram eut confiance en l'Éternel, qui le lui imputa à justice.

Mawu Mavɔmavɔ lɛ́ ɖɔ nú Ablámu ɖɔ: “Nyɛ wɛ nyí Mawu Mavɔmavɔ e ɖe we tɔ́n sín Wúu, ɖo Kaludée é. Un ná ná to élɔ́ e mɛ a ɖe ɔ́ we, bɔ é ná nyí towe.”
15.7 L'Éternel lui dit encore: Je suis l'Éternel, qui t'ai fait sortir d'Ur en Chaldée, pour te donner en possession ce pays.

Bɔ Ablámu kanbyɔ́ Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ: “Aklúnɔ Mavɔmavɔ, ani wɛ ná ɖe xlɛ́ mì ɖɔ to élɔ́ ná nyí ce?”
15.8 Abram répondit: Seigneur Éternel, à quoi connaîtrai-je que je le posséderai?

Mawu Mavɔmavɔ ká ɖɔ n'i ɖɔ: “Zě nyibúsixwɛ e ɖó xwe atɔn ɔ́ ɖokpó, gbɔ̌ e ɖó xwe atɔn ɔ́ ɖokpó, agbo e ɖó xwe atɔn ɔ́ ɖokpó, xwelé ɖokpó, kpódó ahwannɛ́ ɖokpó kpó wá nú mì.”
15.9 Et l'Éternel lui dit: Prends une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe.

Ablámu fɔ kanlin énɛ́ lɛ́ɛ wá. É vlɔ́ kanlin lɛ́ɛ; é sɔ́ ɖokpó ɔ́, é nɔ́ vlɔ́ ɖó we bó nɔ́ sɔ́ ɖě kpé dó ɖě nu; é ká vlɔ́ xɛ lɛ́ɛ ɖě ǎ.
15.10 Abram prit tous ces animaux, les coupa par le milieu, et mit chaque morceau l'un vis-à-vis de l'autre; mais il ne partagea point les oiseaux.

Aklasú lɛ́ɛ ká wá zɔn kanlin kúkú lɛ́ɛ jí, bɔ Ablámu nya yě.
15.11 Les oiseaux de proie s'abattirent sur les cadavres; et Abram les chassa.

Ée hwe ɖo xɔ yi wɛ ɔ́, Ablámu byɔ́ sɛnmlɔ ɖé mɛ, zǐnflú gɔngɔn ɖé dó dó e, bó dó xɛsi.
15.12 Au coucher du soleil, un profond sommeil tomba sur Abram; et voici, une frayeur et une grande obscurité vinrent l'assaillir.

Bɔ Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ n'i ɖɔ: “Tunwun ɖɔ vǐ towe lɛ́ɛ ná wá nyí jǒnɔ ɖo mɛ ɖěvo tomɛ. Yě ná nɔ mɛ kannu ɖo fínɛ́ bɔ è nǎ dó tagba nú yě xɔ xwe afɔwe (400).
15.13 Et l'Éternel dit à Abram: Sache que tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera point à eux; ils y seront asservis, et on les opprimera pendant quatre cents ans.

Lo ɔ́, un ná ɖɔ hwɛ xá akɔta e yě ná nyí kannumɔ ná é. Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, yě ná tɔ́n sín fínɛ́, bó ná bɛ́ dɔkun gěgé wá yi.
15.14 Mais je jugerai la nation à laquelle ils seront asservis, et ils sortiront ensuite avec de grandes richesses.

Amɔ̌, hwɛ ɔ́, kpikpoxɔmɛ ná nyɔ́ nú we. A nǎ kú dó fífá mɛ, bɔ è nǎ ɖi we.
15.15 Toi, tu iras en paix vers tes pères, tu seras enterré après une heureuse vieillesse.

Vitikli towe lɛ́ɛ ná lɛ́ kɔ wá fí, ɖó Amɔliti lɛ́ɛ kó hu hwɛ sɔ mɔ̌ din bónú má nya yě sín fí ǎ.”
15.16 A la quatrième génération, ils reviendront ici; car l'iniquité des Amoréens n'est pas encore à son comble.

Ée hwe yi xɔ, bɔ zǐnflú dó bǐ ɔ́, myɔ hɛhɛ ɖé nɔ́ gbɔn kanlin e è vlɔ̌ lɛ́ɛ tɛ́ntin dín kpó azizɔ kpó.
15.17 Quand le soleil fut couché, il y eut une obscurité profonde; et voici, ce fut une fournaise fumante, et des flammes passèrent entre les animaux partagés.

Gbe énɛ́ ɔ́ gbe ɔ́, Mawu Mavɔmavɔ jɛ akɔ xá Ablámu bó ɖɔ: “Un ná to élɔ́ kúnkan towe, bɛ́ sín tɔsisa Ejípu tɔn ɔ́ kɔn káká yi tɔsisa ɖaxó Efláti ɔ́ kɔn.”
15.18 En ce jour-là, l'Éternel fit alliance avec Abram, et dit: Je donne ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d'Égypte jusqu'au grand fleuve, au fleuve d'Euphrate,

To énɛ́ ɔ́, Keni ví lɛ́ɛ, Kenázi ví lɛ́ɛ, kpó Kadimɔniti lɛ́ɛ kpó tɔn wɛ.
15.19 le pays des Kéniens, des Keniziens, des Kadmoniens,

Hitíti lɛ́ɛ, Pɛliziti lɛ́ɛ, Hlafa ví lɛ́ɛ,
15.20 des Héthiens, des Phéréziens, des Rephaïm,

Amɔliti lɛ́ɛ, Kanáanu lɛ́ɛ, Giigacíti lɛ́ɛ kpódó Jebuzinu lɛ́ɛ kpó tɔn wɛ.
15.21 des Amoréens, des Cananéens, des Guirgasiens et des Jébusiens.