Retour aux chapitres

Retour à la page principale

La Bible en fongbe

Levíi ví 25 - Lévitique 25
Mawu Mavɔmavɔ ɖɔ nú Mɔyízi ɖo Sinayíi só jí ɖɔ
25.1 L'Éternel parla à Moïse sur la montagne de Sinaï, et dit:

é ní ɖɔ nú Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɖɔ: “Hwenu e mi ná jɛ to e ná ná mi wɛ un ɖe ɔ́ mɛ ɔ́, é jɛ hwe tɔn nu ɔ́, mi ná nɔ́ ná gbɔjɛ ayǐkúngban ɔ́; mi ná nɔ́ bló mɔ̌ dó kpa susu nú nyɛ Mawu Mavɔmavɔ.
25.2 Parle aux enfants d'Israël, et tu leur diras: Quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne, la terre se reposera: ce sera un sabbat en l'honneur de l'Éternel.

Mi ná nɔ́ sɔ́ xwe ayizɛ́n ɖó te, bó ná nɔ́ dó nǔ dó gle mitɔn lɛ́ɛ mɛ, bó ná nɔ́ jlá ala nú vǐwuntín mitɔn lɛ́ɛ, bó ná nɔ́ ya jinukún mitɔn lɛ́ɛ.
25.3 Pendant six années tu ensemenceras ton champ, pendant six années tu tailleras ta vigne; et tu en recueilleras le produit.

Lo ɔ́, mi ná sɔ́ xwe tɛ́nwegɔ́ ɔ́ ɖó vo nú nyɛ Mawu Mavɔmavɔ. Xwe énɛ́ ɔ́ xwe ɔ́, mi ná ná gbɔjɛ ayǐkúngban mitɔn ɔ́. Mi ɖó ná dó nǔ dó gle mitɔn mɛ ǎ, mi ka ɖó ná jlá ala nú vǐwuntín mitɔn lɛ́ɛ ǎ.
25.4 Mais la septième année sera un sabbat, un temps de repos pour la terre, un sabbat en l'honneur de l'Éternel: tu n'ensemenceras point ton champ, et tu ne tailleras point ta vigne.

Mi ná ya nǔkún e ná nɔ yě ɖóɖó bó wú lɛ́ɛ lɔ ǎ. Mi ka ná ba vǐwun e ko zin ɖo vǐwuntín e mi ma jlá ala ná ǎ lɛ́ɛ jí ɔ́ ǎ, ɖó mi ɖó ná ná gbɔjɛ́ ayǐkúngban ɔ́ bǐ sésé, bó ná wa nǔ ɖěbǔ ɖ'é jí ǎ. Gbɔjɛ sín xwe wɛ xwe énɛ́ ɔ́ ná nyí.
25.5 Tu ne moissonneras point ce qui proviendra des grains tombés de ta moisson, et tu ne vendangeras point les raisins de ta vigne non taillée: ce sera une année de repos pour la terre.

Amɔ̌, nǔ e ná nɔ yě ɖóɖó bó wú ɖo ayǐkúngban ɔ́ jí ɖo xwe ɔ́ mɛ lɛ́ɛ ɔ́, mi sixú ɖu. Mi ná ɖu bɔ mɛsɛntɔ́ mitɔn lɛ́ɛ ná ɖu, bɔ azɔ̌watɔ́ mitɔn kpó jǒnɔ e ɖo mi gɔ́n lɛ́ɛ kpó ná ɖu.
25.6 Ce que produira la terre pendant son sabbat vous servira de nourriture, à toi, à ton serviteur et à ta servante, à ton mercenaire et à l'étranger qui demeurent avec toi,

Kanlin mitɔn lɛ́ɛ lɔ ná ɖu nǔ énɛ́ lɛ́ɛ; gběkanlin e ɖo to mitɔn mɛ lɛ́ɛ lɔ ná ɖu.”
25.7 à ton bétail et aux animaux qui sont dans ton pays; tout son produit servira de nourriture.

“Mi yi to e ná ná mi wɛ un ɖe ɔ́ mɛ ɔ́, mi ná xa gbɔjɛzán xwe tɛ́nwe; hǔn mi ná xa xwe tɛ́nwe tɛ́nwe donu tɛ́nwe; é bló xwe kanɖé tɛ́nnɛ (49).
25.8 Tu compteras sept sabbats d'années, sept fois sept années, et les jours de ces sept sabbats d'années feront quarante-neuf ans.

Énɛ́ ɔ́ gúdo ɔ́, azǎn wǒgɔ́ ɔ́ e ɖo sun tɛ́nwegɔ́ ɔ́ mɛ ɔ́, azǎn énɛ́ ɔ́ e nyí hwɛsúnsún sín kɔ nú mɛ zán ɖaxó ɔ́, mi ná kún lanzo gbɔn to ɔ́ bǐ mɛ.
25.9 Le dixième jour du septième mois, tu feras retentir les sons éclatants de la trompette; le jour des expiations, vous sonnerez de la trompette dans tout votre pays.

Énɛ́ ɔ́, mi ná jlá ɖɔ è nǐ ɖe to ɔ́ mɛ nu lɛ́ɛ bǐ nyi te. È nǎ sun nyǐ xwe énɛ́ ɔ́ ɖɔ ‘Awǎjijɛxwe’. Xwe énɛ́ ɔ́ xwe ɔ́, mɛ ɖokpó ɖokpó ná yí ayǐkúngban tɔn, bó ná yi hɛ̌nnu tɔn mɛ. Xwe kanɖé wǒgɔ́ (50) ɔ́ ná nyí xwe bɔ mi ná ɖe ɖó vo nú mì.
25.10 Et vous sanctifierez la cinquantième année, vous publierez la liberté dans le pays pour tous ses habitants: ce sera pour vous le jubilé; chacun de vous retournera dans sa propriété, et chacun de vous retournera dans sa famille.

Mi ná nɔ́ ɖu ‘Awǎjijɛxwe’ ɔ́ xwe kanɖé wǒ (50) mɛ kanɖé wǒ (50) mɛ. Xwe énɛ́ ɔ́ xwe ɔ́, mi ná dó nǔkún ǎ, mi ka ná ya nǔkúnflá éé wú ɖo gle mitɔn mɛ lɛ́ɛ dó agɔ̌ mɛ ǎ, mi ka ná gbɛ vǐwun ɖo vǐwuntín e mi má jlá ɖa ná ǎ lɛ́ɛ jí ǎ,
25.11 La cinquantième année sera pour vous le jubilé: vous ne sèmerez point, vous ne moissonnerez point ce que les champs produiront d'eux-mêmes, et vous ne vendangerez point la vigne non taillée.

ɖó ‘Awǎjijɛxwe’ wɛ, bɔ mi ná mɔ dó mɔ xwe ɖeɖóvo. Lo ɔ́, mi ná ba nǔ e ná nyɔ́ ɖo gle mitɔn mɛ lɛ́ɛ ɖu.
25.12 Car c'est le jubilé: vous le regarderez comme une chose sainte. Vous mangerez le produit de vos champs.

“ ‘Awǎjijɛxwe’ ɔ́ bǐ mɛ ɔ́, mɛ ɖokpó ɖokpó ná yí ayǐkúngban tɔn.
25.13 Dans cette année de jubilé, chacun de vous retournera dans sa propriété.

Hǔn nú mi xɔ ayǐkúngban ɖo to mitɔn mɛ nu ɖé sí, abǐ mi sa ayǐkúngban ɖé n'i ɔ́, mi ma hízí i ó.
25.14 Si vous vendez à votre prochain, ou si vous achetez de votre prochain, qu'aucun de vous ne trompe son frère.

Nú mi ja ayǐkúngban xɔ gbé ɖo to mitɔn mɛ nu sí ɔ́, xwe nabí e kpo bɔ è nǎ ɖu ‘Awǎjijɛxwe’ ɔ́ wɛ mi ná kpɔ́n dó xɔ, bɔ éyɛ́ ná kpɔ́n xwe nabí e a nǎ dó ya jinukún ɖo gle ɔ́ jí cóbɔ ‘Awǎjijɛxwe’ ɔ́ ná wá ɔ́ dó sa.
25.15 Tu achèteras de ton prochain, en comptant les années depuis le jubilé; et il te vendra, en comptant les années de rapport.

Nú xwe e kpo ɔ́ sukpɔ́ ɔ́, akwɛ́ e mi ná dó xɔ ɔ́ ná sukpɔ́. Nú xwe e kpo ɔ́ má sukpɔ́ ǎ ɔ́, akwɛ́ e mi ná dó xɔ ɔ́ ná hwe, ɖó azɔn nabí e mi ná ya jinukún ɔ́ sa xá mi wɛ è ɖe.
25.16 Plus il y aura d'années, plus tu élèveras le prix; et moins il y aura d'années, plus tu le réduiras; car c'est le nombre des récoltes qu'il te vend.

Mɛ ɖokpó má ɖo mi mɛ bó hízí nɔzo tɔn ó. Mi ɖi xɛsi nú nyɛ Mawu mitɔn, ɖó nyɛ wɛ nyí Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn.
25.17 Aucun de vous ne trompera son prochain, et tu craindras ton Dieu; car je suis l'Éternel, votre Dieu.

Mi nyi sɛ́n ce lɛ́ɛ, bó bló nǔ e un zɔ́n mi lɛ́ɛ ganjí; énɛ́ ɔ́, mi ná vo ɖo to ɔ́ mɛ.
25.18 Mettez mes lois en pratique, observez mes ordonnances et mettez-les en pratique; et vous habiterez en sécurité dans le pays.

Énɛ́ ɔ́, ayǐkúngban ná ná jinukún, bɔ mi ná ɖu, bɔ é ná kpé mi kpo, bɔ mi ná vo ɖo to ɔ́ mɛ.
25.19 Le pays donnera ses fruits, vous mangerez à satiété, et vous y habiterez en sécurité.

“Mi sixú kanbyɔ́ miɖée ɖɔ: Xwe tɛ́nwe mɛ xwe tɛ́nwe mɛ ɔ́, nú mǐ má dó nǔkún ǎ ɔ́, étɛ́ mǐ ná ɖu?
25.20 Si vous dites: Que mangerons-nous la septième année, puisque nous ne sèmerons point et ne ferons point nos récoltes?

Énɛ́ ɔ́ wú ɔ́, nyɛ Mawu Mavɔmavɔ ɔ́, un ná kɔn nyɔ̌ná dó jǐ mitɔn, bɔ ji ná jɛ nú mi ɖo xwe ayizɛ́ngɔ́ ɔ́ mɛ. Un ná ɖe gbe nú ayǐkúngban ɔ́, bɔ é ná ná jinukún e mi ná ɖu nú xwe atɔn ɔ́ mi.
25.21 je vous accorderai ma bénédiction la sixième année, et elle donnera des produits pour trois ans.

Xwe tántɔngɔ́ ɔ́ mɛ ɔ́, mi ná lɛ́ dó nǔ. Amɔ̌, xwe énɛ́ ɔ́ mɛ ɔ́, jinukún e mi ya ɖo xwe ayizɛ́ngɔ́ ɔ́ mɛ ɔ́ ɖu wɛ mi ná kpo ɖe, ɖó é ná kpo ɖo así mitɔn ganjí káká yi kpé dó jinukún e mi ná ya ɖo xwe tɛ́nnɛgɔ́ ɔ́ mɛ ɔ́ nu.”
25.22 Vous sèmerez la huitième année, et vous mangerez de l'ancienne récolte; jusqu'à la neuvième année, jusqu'à la nouvelle récolte, vous mangerez de l'ancienne.

“È sixú sa ayǐkúngban ɖé bǐ gbídígbídí ǎ, ɖó ayǐkúngban ɔ́, ce wɛ, bɔ midɛɛ lɛ́ɛ ká nyí jǒnɔ ɖo to ce mɛ; mi ná nɔ fínɛ́ káká sɔ́yi ǎ.
25.23 Les terres ne se vendront point à perpétuité; car le pays est à moi, car vous êtes chez moi comme étrangers et comme habitants.

Énɛ́ ɔ́ wú ɔ́, mi ná ɖó sɛ́n ayǐ, gbɔn fí bǐ, ɖo to e ná ná mi wɛ un ɖe ɔ́ mɛ, bɔ sɛ́n ɔ́ ná ná acɛ mɛ ɖokpó ɖokpó, bɔ é hɛn ɔ́, é ná vɔ́ ayǐkúngban e é sa ɔ́ xɔ.
25.24 Dans tout le pays dont vous aurez la possession, vous établirez le droit de rachat pour les terres.

“Nú nɔví mitɔn ɖé jɛ ya mɛ, bó sa ayǐkúngban tɔn ɖě ɔ́, mɛ e nyí mɛ tɔn bó sɛkpɔ́ ɛ ganjí, bó ɖó acɛ, bó hɛn ɔ́ é ná vɔ́ ayǐkúngban ɔ́ xɔ ɔ́ ná wá, bó ná vɔ́ ayǐkúngban ɔ́ xɔ ɖo mɛ e é sa xá ɔ́ sí.
25.25 Si ton frère devient pauvre et vend une portion de sa propriété, celui qui a le droit de rachat, son plus proche parent, viendra et rachètera ce qu'a vendu son frère.

Nú mɛɖé má ka ɖó mɛɖé bɔ é ná vɔ́ ayǐkúngban e é sa ɔ́ xɔ ǎ, bónú é ɖésú ká ba akwɛ́ tɔn bó ná vɔ́ xɔ ɔ́,
25.26 Si un homme n'a personne qui ait le droit de rachat, et qu'il se procure lui-même de quoi faire son rachat,

é ná kpɔ́n xwe nabí e kpo bɔ è nǎ ɖu ‘Awǎjijɛxwe’ ɔ́, bó ná ná akwɛ́ tɔn ɛ, bó ná yí ayǐkúngban tɔn.
25.27 il comptera les années depuis la vente, restituera le surplus à l'acquéreur, et retournera dans sa propriété.

Nú é má ká mɔ nǔ e é ná dó sú axɔ́ ɔ́ ná ɔ́ ǎ ɔ́, ayǐkúngban ɔ́ ná kpo ɖo mɛ e xɔ ɔ́ tɔn nyí wɛ káká yi jɛ ‘Awǎjijɛxwe’ ɔ́ mɛ. Xwe énɛ́ ɔ́ xwe ɔ́, ayǐkúngbannɔ ɔ́ ná yí ayǐkúngban tɔn.
25.28 S'il ne trouve pas de quoi lui faire cette restitution, ce qu'il a vendu restera entre les mains de l'acquéreur jusqu'à l'année du jubilé; au jubilé, il retournera dans sa propriété, et l'acquéreur en sortira.

“Nú mɛɖé sa xwé tɔn ɖo toxo e è mɛ ahohó lɛ́ lɛ̌ dó lɛ́ɛ ɖě mɛ ɔ́, xwe e xwe é sa ɔ́ wɛ é ná ɖó acɛ bó ná vɔ́ xɔ. Acɛ e é ɖó bó ná dó vɔ́ nǔ e é sa ɔ́ xɔ ɔ́ ɖo te káká nú xwe ɖokpó.
25.29 Si un homme vend une maison d'habitation dans une ville entourée de murs, il aura le droit de rachat jusqu'à l'accomplissement d'une année depuis la vente; son droit de rachat durera un an.

Lo ɔ́, nú é má kó vɔ́ xɔ ǎ, bɔ é bló xwe ɖokpó gbánwúngbánwún ɔ́, hǔn é húzú mɛ e xɔ ɔ́ kpódó vǐ tɔn lɛ́ɛ kpó tɔn káká sɔ́yi. Yě sɔ́ ná sɔ́ jó ‘Awǎjijɛxwe’ ɔ́ mɛ ǎ.
25.30 Mais si cette maison située dans une ville entourée de murs n'est pas rachetée avant l'accomplissement d'une année entière, elle restera à perpétuité à l'acquéreur et à ses descendants; il n'en sortira point au jubilé.

Amɔ̌, xwé e è sa ɖo gletoxo e è ma mɛ ahohó lɛ́ lɛ̌ dó ǎ lɛ́ɛ mɛ ɔ́, lě e è nɔ vɔ́ ayǐkúngban xɔ gbɔn ɔ́ wɛ è nǎ vɔ́ xɔ gbɔn. Ényí mɛ e sa ɔ́ má vɔ́ xɔ ǎ káká bɔ ‘Awǎjijɛxwe’ wá ɔ́, mɛ e xɔ ɔ́ ná tɔ́n sín mɛ.
25.31 Les maisons des villages non entourés de murs seront considérées comme des fonds de terre; elles pourront être rachetées, et l'acquéreur en sortira au jubilé.

“Levíi ví lɛ́ɛ ɔ́, yě ɖó acɛ hwebǐnu, bó ná vɔ́ xwé yětɔn e ɖo Levíi sín toxo lɛ́ɛ mɛ é xɔ.
25.32 Quant aux villes des Lévites et aux maisons qu'ils y posséderont, les Lévites auront droit perpétuel de rachat.

É ná bó nyí Levíi ví ɖěvo wɛ xɔ xwé lɛ́ɛ ɖě ‘Awǎjijɛxwe’ ɔ́ mɛ ɔ́, xwé ɔ́ ná húzú mɛ e sí é xɔ ɖe ɔ́ tɔn; ɖó xwé e ɖo Levíi toxo ɔ́ mɛ lɛ́ɛ wɛ nyí Levíi ví lɛ́ɛ tɔn ɖo Izlayɛ́li to ɔ́ mɛ.
25.33 Celui qui achètera des Lévites une maison, sortira au jubilé de la maison vendue et de la ville où il la possédait; car les maisons des villes des Lévites sont leur propriété au milieu des enfants d'Israël.

È nǎ sa gle e lɛ́ lɛ̌ dó toxo yětɔn lɛ́ɛ ǎ, ɖó yětɔn wɛ gle énɛ́ lɛ́ɛ nyí káká sɔ́yi.”
25.34 Les champs situés autour des villes des Lévites ne pourront point se vendre; car ils en ont à perpétuité la possession.

“Nú nɔví towe ɖo akpá towe bó jɛ ya mɛ, bɔ nǔɖé má sɔ́ ɖo así tɔn ǎ ɔ́, a nǎ hɛn sɔ ɛ. É ná bó nyí jǒnɔ abǐ mɛ e ná nɔ akpá towe káká jɛ hwe ɖé nu ɔ́ wɛ ɔ́, a nǎ hɛn sɔ ɛ bɔ é ná nɔ akpá towe.
25.35 Si ton frère devient pauvre, et que sa main fléchisse près de toi, tu le soutiendras; tu feras de même pour celui qui est étranger et qui demeure dans le pays, afin qu'il vive avec toi.

A nǎ nya nǔ n'i bó byɔ́ d'é jí ǎ, a ka ná sa akwɛ́ n'i ǎ; a nǎ ɖi xɛsi nú nyɛ Mawu towe, bɔ nɔzo towe ná nɔ akpá towe.
25.36 Tu ne tireras de lui ni intérêt ni usure, tu craindras ton Dieu, et ton frère vivra avec toi.

Nú akwɛ́ wɛ mi nya n'i hǔn, mi ma byɔ́ ɛ akwɛ́ví ó; é nyí nǔɖuɖu wɛ mi nya n'i hǔn, mi ma byɔ́ ɖɔ é ní ná émí d'é jí ó.
25.37 Tu ne lui prêteras point ton argent à intérêt, et tu ne lui prêteras point tes vivres à usure.

Nyɛ wɛ nyí Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn. Nyɛ wɛ ɖe mi tɔ́n sín Ejípu, bó ná ná Kanáa to ɔ́ mi, bó ná nyí Mawu mitɔn.”
25.38 Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui vous ai fait sortir du pays d'Égypte, pour vous donner le pays de Canaan, pour être votre Dieu.

“Nú to mitɔn mɛ nu ɖé jɛ ya mɛ, bó sɔ́ éɖée sa nú mi, bó ná nyí mɛsɛntɔ́ mitɔn ɔ́, mi ma zɔ́n kannumɔ zɔ́ ɛ ó.
25.39 Si ton frère devient pauvre près de toi, et qu'il se vende à toi, tu ne lui imposeras point le travail d'un esclave.

Lo ɔ́, mi hɛn ɛ ɖi azɔ̌watɔ́ e ɖo azɔ̌ wa nú mi wɛ, bɔ mi ɖo axɔ́ sú i wɛ, abǐ jǒnɔ e ɖo mi gɔ́n ɔ́ ɖɔhun. É ná ɖo azɔ̌ wa nú mi wɛ káká jɛ ‘Awǎjijɛxwe’ ɔ́ mɛ.
25.40 Il sera chez toi comme un mercenaire, comme celui qui y demeure; il sera à ton service jusqu'à l'année du jubilé.

Xwe énɛ́ ɔ́ xwe ɔ́, mi ná jó e, bó ná jó vǐ tɔn lɛ́ɛ lɔmɔ̌. É ná lɛ́ kɔ yi hɛ̌n tɔn nu, bó ná yi tɔ́ tɔn lɛ́ɛ yíkúngban jí.
25.41 Il sortira alors de chez toi, lui et ses enfants avec lui, et il retournera dans sa famille, dans la propriété de ses pères.

Đó mɛsɛntɔ́ ce e un ɖe sín Ejípu lɛ́ɛ wɛ; è nǎ sa yě kannumɔ ɖɔhun ǎ.
25.42 Car ce sont mes serviteurs, que j'ai fait sortir du pays d'Égypte; ils ne seront point vendus comme on vend des esclaves.

Mi ma hɛn yě syɛ́nsyɛ́n ó. Mi ná ɖi xɛsi nú nyɛ Mawu mitɔn.
25.43 Tu ne domineras point sur lui avec dureté, et tu craindras ton Dieu.

“Nú mi ɖo kannumɔ ba wɛ ɔ́, akɔta e lɛ́ lɛ̌ dó mi lɛ́ɛ mɛ wɛ mi ná xɔ ɖe.
25.44 C'est des nations qui vous entourent que tu prendras ton esclave et ta servante qui t'appartiendront, c'est d'elles que vous achèterez l'esclave et la servante.

Mi sixú lɛ́ xɔ ɖo jǒnɔ e ɖo to mitɔn mɛ lɛ́ɛ sín vǐ lɛ́ɛ sí, abǐ jǒnɔ e kó húzú xwénu lɛ́ɛ sín vǐ lɛ́ɛ sí; yě ná nyí mitɔn.
25.45 Vous pourrez aussi en acheter des enfants des étrangers qui demeureront chez toi, et de leurs familles qu'ils engendreront dans votre pays; et ils seront votre propriété.

É wá yá ɔ́, mi ná jó yě dó nú vǐ mitɔn súnnu lɛ́ɛ, bɔ yě ná ɖu gǔ yětɔn. Yě ná nyí vǐ mitɔn súnnu lɛ́ɛ tɔn. Yě ná nyí kannumɔ mitɔn káká sɔ́yi. Amɔ̌, mɛ ɖěbǔ ní má ɖo mi mɛ, bó hɛn nɔví tɔn Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ ɖě syɛ́nsyɛ́n ó.
25.46 Vous les laisserez en héritage à vos enfants après vous, comme une propriété; vous les garderez comme esclaves à perpétuité. Mais à l'égard de vos frères, les enfants d'Israël, aucun de vous ne dominera avec dureté sur son frère.

“Mǐ ní ɖɔ jǒnɔ e wá cí to mitɔn mɛ lɛ́ɛ ɖě jɛ dɔkun, bɔ nɔví mitɔn ɖě jɛ ya mɛ, bó sɔ́ éɖée sa n'i, abǐ é sɔ́ éɖée sa nú jǒnɔ e kó húzú xwénu lɛ́ɛ ɖě.
25.47 Si un étranger, si celui qui demeure chez toi devient riche, et que ton frère devienne pauvre près de lui et se vende à l'étranger qui demeure chez toi ou à quelqu'un de la famille de l'étranger,

Ényí nǔ ɖo mɔ̌ ɔ́, to mitɔn mɛ nu énɛ́ ɔ́ ɖó acɛ bɔ è nǎ vɔ́ ɛ xɔ. Nɔví tɔn lɛ́ɛ ɖě sixú vɔ́ ɛ xɔ.
25.48 il y aura pour lui le droit de rachat, après qu'il se sera vendu: un de ses frères pourra le racheter.

Nú nɔví tɔn ɖě má vɔ́ ɛ xɔ ǎ ɔ́, atagán tɔn abǐ ataví tɔn ɖé, abǐ vǐ yětɔn súnnu ɖé sixú vɔ́ ɛ xɔ; abǐ mɛ tɔn ɖěvo ɖé sixú vɔ́ ɛ xɔ. Nú é ɖésúnɔ ɖó hlɔ̌nhlɔ́n tɔn ɔ́, é sixú vɔ́ éɖée xɔ.
25.49 Son oncle, ou le fils de son oncle, ou l'un de ses proches parents, pourra le racheter; ou bien, s'il en a les ressources, il se rachètera lui-même.

Nú è nǎ vɔ́ ɛ xɔ ɔ́, é kpó mɛ e xɔ ɛ ɔ́ kpó ná xa xwe nabí e é kó bló ɖo gɔ̌n tɔn ɔ́ kpó xwe nabí e kpo bɔ è nǎ byɔ́ ‘Awǎjijɛxwe’ ɔ́ mɛ é kpó. Xwe nabí e é bló ɔ́ wɛ è nǎ xwedó bó dó lɛ́n axɔ́ e é ná sú ɔ́. É ná lɛ́n akwɛ́ ɔ́ dó gbeɖokpókwɛ́ e è nɔ sú azɔ̌watɔ́ ɔ́ jí.
25.50 Il comptera avec celui qui l'a acheté depuis l'année où il s'est vendu jusqu'à l'année du jubilé; et le prix à payer dépendra du nombre d'années, lesquelles seront évaluées comme celles d'un mercenaire.

Nú xwe e kpo bɔ è nǎ byɔ́ ‘Awǎjijɛxwe’ ɔ́ mɛ ɔ́ lɛ́ sukpɔ́ ɔ́, akwɛ́ e mɛ e xɔ ɛ ɔ́ su ɔ́ wɛ è nǎ kpɔ́n dó lɛ́n akwɛ́ nabí e è nǎ dó vɔ́ ɛ xɔ é.
25.51 S'il y a encore beaucoup d'années, il paiera son rachat à raison du prix de ces années et pour lequel il a été acheté;

Nú xwe nabí e kpo bɔ è nǎ byɔ́ ‘Awǎjijɛxwe’ ɔ́ mɛ ɔ́ má ká sɔ́ sukpɔ́ ǎ ɔ́, é ná lɛ́n akwɛ́ ɔ́, bó ná sú nabí e ná sɔgbe xá xwe nabí e kpo ɔ́.
25.52 s'il reste peu d'années jusqu'à celle du jubilé, il en fera le compte, et il paiera son rachat à raison de ces années.

Nú mɛɖé ma ka vɔ́ ɛ xɔ ǎ, bɔ é kpo ɖo gǎn tɔn ɔ́ xwé ɔ́, é ná nɔ́ mɔ ɛ dó mɔ azɔ̌watɔ́ e è nɔ sú axɔ́ xwe mɛ xwe mɛ ɔ́. Mi ma lɔn nú gǎn tɔn hɛn ɛ syɛ́nsyɛ́n ó.
25.53 Il sera comme un mercenaire à l'année, et celui chez qui il sera ne le traitera point avec dureté sous tes yeux.

Nú è ma vɔ́ to mitɔn mɛ nu ɔ́ xɔ ǎ káká bɔ ‘Awǎjijɛxwe’ ɔ́ wá ɔ́, è nǎ jó e, bó ná jó vǐ tɔn lɛ́ɛ.”
25.54 S'il n'est racheté d'aucune de ces manières, il sortira l'année du jubilé, lui et ses enfants avec lui.

“Mi ná nɔ́ nyi sɛ́n énɛ́ lɛ́ɛ, ɖó mɛsɛntɔ́ ce lɛ́ɛ wɛ mi Izlayɛ́li ví lɛ́ɛ nyí. Mɛsɛntɔ́ ce e un ɖe tɔ́n sín Ejípu lɛ́ɛ wɛ mi nyí. Nyɛ wɛ nyí Mawu Mavɔmavɔ, Mawu mitɔn.”
25.55 Car c'est de moi que les enfants d'Israël sont esclaves; ce sont mes esclaves, que j'ai fait sortir du pays d'Égypte. Je suis l'Éternel, votre Dieu.